Cérémonie d'ouverture

Instaurer la confiance : une compétence sous-estimée dans un monde divisé ?

26 Juin 2019

Veuillez noter que cet événement est maintenant passé. Vous voulez en savoir plus?

 

_________________________________________________________________________________________________

 

La Cérémonie d’ouverture du Caux Forum est une après-midi d’activités ouvertes à toutes et à tous, gratuites, qui marque le début des événements de l’été. C’est l'occasion de découvrir le majestueux Caux Palace et son histoire ainsi que d’avoir un aperçu des activités proposées durant l’été.

La promotion de la confiance est une compétence souvent négligée, mais déterminante pour les relations humaines, au niveau personnel comme professionnel. Elle est également indispensable afin que les travaux humanitaires, de paix et de développement portent leurs fruits.

Que faut-il pour promouvoir la confiance ? Rejoignez-nous pour une après-midi exceptionnelle afin de partager les expériences de personnes du monde entier et de tous les âges, dans un format innovant.

Parmi les autres activités de cette après-midi il y aura des visites guidées du Caux Palace, un moment de partage de récits personnels accompagné de musique par une jeune pianiste, et des moments d’échanges autour de rafraichissements servis sur la terrasse avec vue sur les Alpes et le Lac Léman.

Venez passer cette belle après-midi en famille : des activités sont aussi prévues pour les enfants.

intervenant-e-s

Christine Beerli
Présidente I&C Suisse
Suisse
Lire la suite Cacher plus
Christine Beerli est la présidente du conseil de la fondation depuis novembre 2018. Elle était la vice-présidente du Comité international de la Croix-Rouge (CICR). Membre d’un cabinet d’avocats biennois, elle a commencé sa carrière politique en siégeant de 1980 à 1983 au Conseil de ville de Bienne. De 1986 à 1991, elle a été membre du Grand Conseil bernois. En 1991, elle est élue au Conseil des États, où elle siège jusqu’en 2003. Elle y a présidé la Commission de politique extérieure en 1998-1999 et celle de la sécurité sociale et de la santé publique en 2000-2001. Elle a également présidé le groupe PRD de l’Assemblée fédérale de 1996 à 2003, et a fait partie des commissions suivantes : politique de sécurité, économie et redevances et affaires juridiques. En 2003, elle se retire définitivement de la vie politique. De 2006-2017, elle préside Swissmedic, l’autorité suisse de contrôle et d’autorisation des produits thérapeutiques. Elle a également été directrice de la Haute école spécialisée bernoise Technique et Informatique. Christine Beerli a été nommée vice-présidente permanente du CICR en janvier 2008. Elle était, en tant que telle, membre de l’Assemblée du CICR, organe suprême de l’institution, ainsi que du Conseil de l’Assemblée et de la Présidence, où elle a œuvré en relation étroite avec le président.
Stephanie Rey
Chef adjoint, Division Sécurité humaine (Paix, Droits de l’homme, Politique humanitaire, Migration), Département fédéral des affaires étrangères (DFAE)
Suisse
Lire la suite Cacher plus
Stéphane Rey a pris sa fonction actuelle en novembre 2017. Il dirige les sections géographiques et thématiques concernant la promotion de la paix. De 2014 à octobre 2017, il a été Chef adjoint de l’ambassade suisse à Téhéran, qui représente les intérêts des Etats-Unis en Iran depuis 1981. Auparavant il était Chef du pôle affaires politiques, paix et la sécurité à la Mission permanente de la Suisse auprès des Nations unies à New York, où il a également présidé le groupe d’amis pour la protection des civils. Il a aussi occupé jusqu’en 2010 la fonction de Chef adjoint de l’unité pour le Conseil de sécurité et affaires politiques à la Division ONU et autres organisations internationales à Berne. Diplômé de la London School of Economics, Stéphane Rey a également travaillé en tant que délégué sur le terrain pour le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) en Afghanistan et en Sierra Leone, et en tant que chargé des affaires intergouvernementales auprès du Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies à New York. Il est titulaire de certificats en diplomatie humanitaire et en langues modernes du Moyen-Orient.
Laurent Wehrli
Syndic de Montreux
Suisse
Lire la suite Cacher plus
Laurent Wehrli est membre du parti PLR. Les Libéraux-Radicaux. Il a été élu à la Municipalité de Montreux en 2001 et au Syndic en 2011. Député au Grand Conseil vaudois de 2002 à 2015, il est actuellement membre de la Commission de Politique Extérieure du Conseil national où il siège depuis 2015. Ancien rédacteur en chef d’un magazine économique, il est propriétaire d’une société de conduite de projets active internationalement. Il est né en 1965, marié, papa de cinq enfants et grand-père de deux petits-enfants.
Hajer Sharief
Co-fondatrice de Together we Build It et Jeune Leader de l’initiative « Extremely Together » de la fondation Kofi Annan
Libye
Lire la suite Cacher plus
Hajer Sharief est la co-fondatrice de l'ONG “Together We Build it” en Libye et jeune Leader de l’initiative « Extremely Together » de la fondation Kofi Annan. Avec son organisation, Hajer travaille pour l’inclusion des femmes et des jeunes dans la paix en Libye. En 2013, elle a co-créé le Réseau 1325 en Libye, un réseau d’organisations de la société civile encourageant les femmes à jouer un rôle actif dans la consolidation de la paix et la prévention des conflits. Dans le cadre de l’initiative “Extremely Together” de la fondation Kofi Annan, elle a également aidé à mettre au point la toute première boîte à outils utilisée dans la lutte contre l’extrémisme violent menée par les jeunes. Hajer était membre du groupe d’experts des Nations Unies pour l’étude sur la jeunesse, la paix et la sécurité. Elle est également une championne d’ONU Femmes sur les femmes, la paix, la sécurité et les droits de l’homme.
Oana Dinea
Pianiste de concert
Roumanie
Lire la suite Cacher plus
Oana Dinea est une pianiste de concert de la Roumanie, est actuellement basée à Genève où elle enseigne au Conservatoire Populaire de Musique de Genève. Lorsqu’elle a participé dans le Programme de Caux pour la paix et le leadership en 2018, elle a expérimenté que le récit d’histoires, le mélange des arts et le fait d’amener son humanité dans un espace sûr nous mettent en connexion avec nous-mêmes. Afin de s’ouvrir à l’audience et de partager sa propre perspective, elle a initié “C L O S E R concert Connection”. « Je sens qu’il n’y a rien de plus beau que l’art que nous faisons chaque jour de notre vie. Celui qui apparaît dans notre humanité.”
Nora Abdalaal
Etudiante et défenseuse des droits de l'homme /Fondatrice de Bridging Borders
Canada
Lire la suite Cacher plus
Nora Abdalaal est étudiante universitaire et défenseuse des droits de l’homme. Elle a fondé sa propre organisation à but non lucratif enregistrée sous le nom de Bridging Borders. Bridging Borders, qui est dirigée par des jeunes, vise à établir des liens entre des personnes et à créer des passerelles économiques, sociales et physiques entre celles-ci. Les membres de l’organisation sont d’avis qu’en travaillant comme facilitateurs et facilitatrices fournissant une aide humanitaire à différents groupes de personnes, ils peuvent avancer dans la bonne direction et créer un changement progressif pour un monde plus interconnecté et interdépendant. Le slogan de l’ONG est #HumansForHumans. Nora est très impliquée dans sa communauté locale d’Ottawa, au Canada, et travaille avec des réfugié-e-s, des migrant-e-s et d’autres communautés vulnérables depuis des années. Nora souhaite poursuivre une carrière dans ce domaine, ce qui lui permettra d’influencer le changement et de travailler avec des  groupes divers de personnes. Une de ses citations préférées est « Nous ne pouvons pas aider tout le monde, mais tout le monde peut aider quelqu’un. » La devise de Bridging Borders, et la manière dont Nora voit le monde, est « qu’il n’existe qu’un seul critère pour aider quelqu’un et s’en occuper, et ce critère, c’est que cette personne est un être humain ». Nora encourage les individus à abattre les « murs » qui les séparent et les divisent dans leurs propres communautés, et à se rassembler et à s’honorer les uns les autres, ainsi que la diversité autour d’eux.
Mark Amaza
Jeune activiste/Ecrivain/Commentateur social et politique
Nigéria
Lire la suite Cacher plus
Mark Amaza travaille au Nigéria dans les domaines du développement durable et de la jeunesse, et des médias. Il travaille dans le cadre d’une campagne destinée à augmenter l’accès à l’énergie grâce à des énergies renouvelables centralisées. Il est également le fondateur d’une initiative destinée à mettre en œuvre des projets communautaires dans l’État de Borno qui a été ravagé par l’insurrection de Boko Haram. Il est par ailleurs écrivain freelance et a écrit pour de nombreuses publications telles que Quartz Africa, African Arguments, The Scoop, et YNaija. Il est également commentateur social et politique et a contribué à diverses causes telles que la récupération de matériel de secours pour les personnes déplacées à l’intérieur du pays par le conflit avec Boko Haram, et la campagne Not Too Young to Run, destinée à augmenter la participation politique de la jeunesse au Nigéria. Il est diplômé en gestion environnementale par l’Abubakar Tafawa Balewa University au Nigéria.  
Sintija Bernava
Présidente du comité de direction de l’organisation non gouvernementale « Donum Animus »
Lettonie
Lire la suite Cacher plus
Sintija Bernava a occupé des postes de haut rang dans le gouvernement et le parlement de Lettonie. Sintija est la présidente du comité de direction de l’organisation non gouvernementale « Donum Animus » et gère des « Ateliers créatifs » basés sur les innovations sociales pour les enfants et les jeunes issus de groupes marginalisés. Elle a également écrit des articles abordant diverses questions sociales dans de nombreuses publications internationales.
Tinotenda Mhungu
Militant pour la justice économique et sociale
Zimbabwe
Lire la suite Cacher plus
Tinotenda Mhungu est un militant pour la justice économique et sociale au Zimbabwe. Il est le porte-parole national du Plaidoyer des jeunes pour la réforme et la démocratie : un groupe de jeunesse zimbabwéen qui a pour objectif la promotion de meilleures conditions et opportunités pour les jeunes, et aussi la prise d’action ciblée sur la construction de ponts entre communautés polarisées sur le plan politique. Il est membre de l’équipe d’Initiatives et Changement au Zimbabwe.

retour

Programme

Quand: 26 juin 2019

: Centre de conférences et de séminaires de Caux (Suisse)

programme

Mercredi, 26 Juin

12:30 - 13:30

Repas de midi (CHF 20.- pour adultes, 10.- enfants entre 6 et 12 ans, gratuit pour moins de 6 ans)

13:00 - 13:30

Rafraîchissements de bienvenue pour ceux qui n’ont pas été au repas.

13:45 - 15:30

Récit personnel, accompagné de musique par Oana Dinea, pianiste de concert

Mot de bienvenue par Laurent Wehrli, Syndic de Montreux

Conversation de bienvenue avec:

  • Christine Beerli, Présidente d'Initiatives et Changement Suisse
  • Stéphane Rey, Chef adjoint, Division Sécurité humaine (Paix, Droits de l’homme, Politique humanitaire, Migration), Département fédéral des affaires étrangères (DFAE)
  • Hajer Sharief, Co-fondatrice de Together we Build It et Jeune Leader de l’initiative « Extremely Together » de la fondation Kofi Annan

Récits de vie de jeunes constructeur-trices de la paix dans un format interactif (bibliothèque humaine):

  • Mark Amaza, Nigéria - Jeune activiste/Ecrivain/Commentateur social et politique
  • Nora Abdalaal, Canada - Etudiante et défenseuse des droits de l'homme /Fondatrice de Bridging Borders
  • Sintija Bernava, Lettonie - Présidente du comité de direction de l’organisation non gouvernementale « Donum Animus »
  • Tinotenda Mhungu, Zimbabwe - Militant pour la justice économique et sociale

15:30 - 16:00

Rencontres avec rafraîchissements servis en terrasse

16:00 - 17:30

Visites guidées du Caux Palace : son histoire et son futur

17:30 - 18:30

Echanges et départs

18:30 - 19:30

Repas du soir

CHF 20.- pour adultes, 10.- enfants entre 6 et 12 ans, gratuit pour moins de 6 ans


Veuillez noter que ce programme est sujet à des modifications.