Mon expérience d'apprentissage: Biliana Vassileva:

Désapprendre pour le changement

11/02/2020
Biliana Vassileva

Le quatrième objectif de développement durable des Nations unies concerne l'accès à une éducation de qualité et à l'apprentissage tout au long de la vie - deux éléments essentiels pour apporter des changements positifs dans le monde.

Nous vivons à une époque de changements constants, rapides et profonds, déclenchés par le changement climatique et la transformation numérique. Pour trouver les bonnes réponses à ces nouvelles questions, nous devons apprendre davantage, et peut-être différemment. La curiosité, la créativité et l'esprit critique sont aussi importants que les compétences en mathématiques, en informatique, en langues, etc. Nous devons faire preuve d'innovation et d'ingéniosité pour construire un monde juste, pacifique et durable pour nous et nos enfants.

L'apprentissage a besoin de systèmes d'éducation bien gérés, mais il vient de chacun-e d’entre nous, de notre propre intérieur. Apprendre peut être amusant, mais parfois aussi douloureux. En préparation du prochain événement « Leadership éthique dans le business » en juin 2020, nous avons invité diverses personnes du monde entier à partager des récits de leurs parcours d'apprentissage. Ces récits offrent des aperçus inspirants et nous invitent à réfléchir sur notre éducation et notre apprentissage tout au long de la vie.

"Mon expérience d'apprentissage" (My Learning Story) espère devenir une expérience d'apprentissage globale, reliant des personnes du monde entier qui partagent leurs histoires sur ce que nous faisons toutes et tous chaque jour : apprendre à construire un avenir meilleur.

 

Entretien avec Biliana Vassileva, coach en innovation sociale

 

Biliana, vous êtes coach et consultante et vous avez une grande expérience en matière d'innovation et de changement social. Avez-vous eu à « désapprendre » certaines pratiques ?

A ne pas me prendre trop au sérieux et c’est quelque chose sur lequel je travaille encore. J'apprends aussi à ne pas trop me fier aux pensées qui me viennent à l'esprit.

 

Dans votre travail, vous vous concentrez également sur le rôle de l'échec. Quelles leçons avez-vous tirées de l'échec ?

On dit qu'il est important de tirer des leçons de l'échec en l'analysant, ce qui est vrai, mais nous devons transformer l'échec en action, et pas seulement en connaissances... sinon nous serons paralysé-e-s par l'expérience de l'échec. C'est comme dans le cas d’un accident : il faut revenir à la situation initiale. Par exemple, si vous êtes tombé-e de cheval, il faut que vous remontiez le plus vite possible, pour ne pas en avoir peur. Pour cela, il faut beaucoup de courage, de créativité et de confiance en soi.

 

Comment l'échec nous empêche-t-il de réussir ?

Il ne l'empêche pas. En réalité, l'échec nous aide à réussir. Mais ce qui nous empêche de réussir, ce sont nos peurs.

J'ai appris qu'il y a 5 types de peurs, que nous devons surmonter pour pouvoir changer :

1.    La peur de ne pas être assez bien. Pour surmonter cette peur, il faut prendre des mesures qui renforcent la confiance en soi.

2.    La peur d'être en concurrence avec les autres. Pour contrebalancer cette peur, nous devons nous engager dans une collaboration avec les autres.

3.    La peur de l'inconnu. Ici, les solutions consistent à être créatif, à essayer différentes choses jusqu'à ce qu'elles fonctionnent et qu’elles montrent la direction à suivre.

4.   La peur de ne pas atteindre son objectif. Pour gérer cette peur, nous devons apprendre à accepter l'échec et à l'utiliser à notre avantage.

5.    La peur de réussir. On peut se poser la question, mais c'est aussi une véritable peur : comment changer si je réussis ? Est-ce que ma famille et mes amis m'aimeront toujours ? Cette crainte peut nous paralyser. La réponse est donc : essayez, vivez ! Laissez-vous surprendre par la réalité !

 

Qui est votre meilleur-e professeur-e ?

La nature. Être dans la nature me détend, m'ouvre à des surprises. Il y a 15 ans, je suis allée faire de la plongée sous-marine avec mon mari. Je me demandais comment gérer la résistance dans un contexte de changement. J’ai ensuite soudainement vu un troupeau de poissons qui flottait et suivait le courant, et le courant changeait constamment. J'ai découvert qu'il fallait être avec le changement, se détendre et travailler avec lui.

 

Que devons-nous apprendre pour gérer le changement constant et l'incertitude ?

Nous devons apprendre à rire à nouveau de nous-mêmes. Nous devons apprendre à rire de nos situations, nous vivons dans un monde qui nous fournit tout, donc l'humour aide à se décoincer, à voir le côté amusant.

 

Comment pouvons-nous apprendre à changer ?

Il est difficile de changer. Nous devons donc nous écouter, si quelque chose ne fonctionne pas, nous devons écouter et apprendre à écouter notre voix intérieure. La vie est totalement contextuelle, donc le contexte nous appelle à faire quelque chose de concret. Apprendre à changer, c'est vraiment apprendre à changer notre façon de penser au changement et de faire les choses pour être en phase avec notre voix intérieure et le contexte.

 

Que voulez-vous apprendre mais que vous n'avez pas encore osé ?

Je suis ma critique la plus dure, donc je veux apprendre à moins me juger et à m'accepter davantage. J'ai besoin d'apprendre à me faire confiance.

 

Qu'est-ce que la vie vous a appris ?

L'importance de prendre soin de soi-même pour prendre soin des autres. De cette façon, je peux contribuer et soutenir le changement que je veux voir dans le monde.

 

Featured Story
On

sur le même thème

Bram Jonker long

My Learning Story: Bram Jonker

‘My Learning Story’ hopes to become a global learning experience, connecting people around the world as they share their stories of what we all do every day: learning to build a brighter future. Disco...

Jowan Oesterlund big

My Learning Story: Jowan Oesterlund

Discover our interview with Jowan Oesterlund, Founder & CEO at Biohax International, as part of our series ‘My Learning Story’....

Caux_Palace_Sunset

Offres d'emploi pour le Caux Forum 2020

Pour le Caux Forum 2020, I&C Suisse recherche: un-e responsable pour la salle à manger, un-e responsable pour le guichet de caisse, un-e responsable pour le buffet, un-e responsable pour la service de...

Open House Day group with kids

Stage: Journée Portes Ouvertes & Soutien aux projets (40%)

I&C Suisse recherche un-e stagiaire qui sera chargé-e de la journée portes ouvertes du 5 juillet 2020. Le/La stagiaire soutiendra également les projets d'I&C dans le domaine du renforcement de la conf...

Caux Palace

3 offres d'emploi: Assistent-e salle à manger / réception / services techniques

Vous aimeriez travailler dans un lieu d'inspiration avec des gens du monde entier ? I&C Suisse recherche un-e assistant-e de réception, un-e assistant-e des services techniques et un-e assistant-e de ...

Rainer Gude

Mon expérience d'apprentissage: Rainer Gude

Le quatrième objectif de développement durable des Nations unies concerne l'accès à une éducation de qualité et à l'apprentissage tout au long de la vie - deux éléments essentiels pour apporter des ch...

Michael Akampa

Faire fonctionner les investissements pour les gens

Le Dialogue de Caux sur la terre et la sécurité (CDLS) de 2017 a été un tournant pour Micheál Akampa, un professionnel des investissements durables qui avait été invité à s’exprimer à la conférence In...

CDLS 2019 Tom Duncan

Donner aux communautés les moyens de restaurer les mangroves

Tom Duncan s’intéresse passionnément à la résolution de problèmes et à l’approche systémique et stratégique de la finance verte et des technologies financières, notamment dans les secteurs de l’économ...

Nhat Vhuong

Récupérer l'eau de l'air

Nhat Vhuong est un consultant en marketing digital et un entrepreneur social qui s’est passionnément investi dans la lutte contre la pénurie d'eau. Réfugié vietnamien ayant grandi en Suisse, il a trav...

Meghalaya CDLS 2019 Conrad Sangma

Les villages phares du développement durable de Meghalaya

« Notre objectif à Meghalaya est de construire une économie à faible émission de carbone grâce à la mobilisation et à l’engagement des communautés, » a déclaré Conrad Sangma, le premier ministre de Me...

CDLS 2019 Chau Duncan

Créer des ponts quand la finance creuse des fossés

Chau Tang-Duncan met à profit plus de 20 années d'expériences dans le secteur bancaire et la diplomatie commerciale afin d’améliorer l'accès aux services financiers pour les communautés les plus défav...

Aibanshngain Swer CDLS 2019

Protéger les sources d’eau de Meghalaya

Quelques milliards de personnes dépendent de l’eau provenant des collines de Meghalaya, au Nord-Est de l’Inde. L’un des responsables de la conservation de l’eau de l’État, Aibanshngain Swer, a partici...

Digital Day Switzerland 2019

I&C ouvre la journée digitale suisse à Genève

« Je suis conscient-e de l’impact du numérique sur mon quotidien. D’accord ou pas d’accord avec cette phrase ? » demande au public Rainer Gude, responsable partenariats auprès d’Initiatives et Changem...

CDLS 2019 Alan Laubsch

Restaurer les super-héros de la nature

La mission d’Alan Laubsch est de restaurer ces « super-héros climatiques » que sont les forêts de mangroves. Le succès de sa mission passera – il en est convaincu – par la démocratisation de l'investi...