Mon expérience d'apprentissage: Nazrene Mannie

Je continue d'apprendre!

05/05/2020
Nazarene Mannie

 

Le quatrième objectif de développement durable des Nations unies concerne l'accès à une éducation de qualité et à l'apprentissage tout au long de la vie - deux éléments essentiels pour apporter des changements positifs dans le monde.

Nous vivons à une époque de changements constants, rapides et profonds, déclenchés par le changement climatique et la transformation numérique. Pour trouver les bonnes réponses à ces nouvelles questions, nous devons apprendre davantage, et peut-être différemment. La curiosité, la créativité et l'esprit critique sont aussi importants que les compétences en mathématiques, en informatique, en langues, etc. Nous devons faire preuve d'innovation et d'ingéniosité pour construire un monde juste, pacifique et durable pour nous et nos enfants.

L'apprentissage a besoin de systèmes d'éducation bien gérés, mais il vient de chacun-e d’entre nous, de notre propre intérieur. Apprendre peut être amusant, mais parfois aussi douloureux. En préparation du prochain événement « Leadership éthique dans le business » en juin 2020, nous avons invité diverses personnes du monde entier à partager des récits de leurs parcours d'apprentissage. Ces récits offrent des aperçus inspirants et nous invitent à réfléchir sur notre éducation et notre apprentissage tout au long de la vie.

"Mon expérience d'apprentissage" (My Learning Story) espère devenir une expérience d'apprentissage globale, reliant des personnes du monde entier qui partagent leurs histoires sur ce que nous faisons toutes et tous chaque jour : apprendre à construire un avenir meilleur.

 

Entretien avec Nazrene Mannie, Directrice exécutive du Global Apprenticeship Network (GAN)

 

Nazrene, vous êtes la directrice exécutive du Global Apprenticeship Network (GAN), une alliance axée sur les entreprises et dont l'objectif principal est d’encourager l'apprentissage en milieu professionnel. Merci de nous faire part de vos réflexions sur l'éducation et l'apprentissage... Quel est l'impact de la pandémie de COVID-19 sur le système d'apprentissage ?

Il est clair que l’actuelle pandémie de COVID-19 a un impact important sur l’apprentissage, aussi bien en termes d’organisation que de formation. Toutefois, au sein du GAN Global, nous sommes heureux de voir émerger un grand nombre de solutions et d’innovations qui soutiennent les apprentis et leur permettent de continuer à apprendre grâce à de nouveaux formats. Nous avons constaté une augmentation de l'apprentissage numérique, des pratiques d'apprentissage à distance, de l'apprentissage en groupe et en rotation, ainsi que la mise en place de systèmes permettant de protéger les contrats et les indemnités d’apprentissage. Ces initiatives en faveur de la formation et du développement continus sont un signe de la valeur et de l'importance que l’on accorde aujourd’hui à l’apprentissage.

 

Traditionnellement, l'apprentissage assure la transition entre l'école et le monde du travail. S'agit-il encore d'un modèle valide au XXIème siècle ?

L'apprentissage a encore toute sa place dans les sociétés et les communautés qui y voient une manière d'acquérir des compétences et de développer une carrière. Même si la nature du travail va certainement se transformer dans les prochaines années, je crois sincèrement qu'il y aura encore une place pour l'apprentissage, que ce soit en matière d’éducation ou d'enseignement. Au GAN-Global, nous nous concentrons toute particulièrement sur les questions d'apprentissage en entreprise, car nous sommes convaincus qu’il s’agit d’une solution performante qui permet de créer une main-d'œuvre flexible, durable et capable de répondre aux défis du monde du travail du XXIème siècle.

 

Comment encourager les salarié-e-s plus âgé-e-s à s'engager sur la voie de l'apprentissage en entreprise ?

Il est essentiel que l'ensemble des salarié-e-s, y compris les plus âgé-e-s, puissent renforcer leurs talents, que ce soit en perfectionnant leurs compétences actuelles, en les recyclant ou en en acquérant de nouvelles. Un environnement propice, c’est un environnement centré sur l'apprentissage en milieu professionnel. C’est grâce à cela que les employé-e-s auront la possibilité de montrer les compétences, connaissances et expériences dont ils disposent actuellement et de les développer. La clé d'une telle approche, c’est de créer un environnement sûr et de confiance, dans lequel l'apprentissage est valorisé et où les personnes sont reconnues sur le plan professionnel parce qu’elles ont fait un apprentissage.

 

À votre avis, quel est l’intérêt de renforcer l'apprentissage tout au long de la vie et quels sont les risques posés par l'éducation et la formation en ligne ?

L'apprentissage tout au long de la vie nous permet principalement d’élargir notre base de connaissances, de nous initier et nous exposer à de nouvelles méthodes de travail et à de nouveaux modes de pensée, de développer des approches professionnelles nouvelles et innovantes et d’avoir des opportunités pour faire évoluer notre carrière, que ce soit en restant dans le même domaine ou en s'engageant dans quelque chose de nouveau. Reconnaître ces opportunités nous permet de construire et d’améliorer l'accès au matériel pédagogique et d’offrir l'accès à des cours (par exemple les nombreux MOOC sur Internet). Cela nous permet également de nous assurer que l'apprentissage, une fois terminé, soit reconnu,  que les personnes envisageant de faire un apprentissage puissent recevoir des conseils appropriés, y compris en termes d'orientation professionnelle, et, enfin, que les organisations créent des environnements propices, dans lesquels elles pourront offrir des opportunités d’apprentissage et où les individus également seront motivés pour mener une expérience personnelle d'apprentissage.

Si les opportunités existent, il y a aussi des risques, notamment en termes d'accès aux infrastructures et aux technologies, d'accès à un espace d'apprentissage sécurisé et de motivation personnelle pour apprendre (il ne faut pas imposer l’apprentissage aux individus). Il est également important de veiller à ce que les compétences acquises grâce à cet apprentissage soient reconnues lors du processus de recrutement et d’intégration dans l’organisation et que l'apprentissage ait une vraie valeur sur le plan pratique.

 

En Suisse, environ 30 % des entreprises, en particulier les PME, ne trouvent pas les bons profils. Quel rôle les PME peuvent-elles jouer dans le développement des talents dont elles ont besoin ?

Un élément important de l’action du GAN Global, c’est de travailler avec les PME afin de s'assurer que ces organisations aient les connaissances, l'expérience et la capacité d'offrir elles-mêmes des opportunités de formation et de développement. Nous sommes tout à fait conscients que la formation et le développement nécessitent beaucoup de ressources et peuvent souvent être bureaucratiques. C'est la raison pour laquelle les grandes entreprises sont généralement plus aptes à offrir une offre structurée de formation et développement des compétences. Au GAN, nous travaillons avec nos partenaires pour créer une méthodologie de formation sur la base des bonnes pratiques glanées auprès des grandes entreprises et que les PME pourraient appliquer au sein de leur organisation. Par cette approche, nous les aidons à mieux combler le fossé entre leurs besoins de recrutement et les compétences des candidats, fossé qui existe dans de nombreux secteurs.

 

Le GAN est un réseau mondial. L'apprentissage par le travail est-il un concept applicable dans toutes les sociétés ?

Le GAN Global s’appuie sur 15 réseaux nationaux et compte parmi ses partenaires de nombreuses entreprises multinationales et organisations de développement de politique internationale. Cela nous montre que l'apprentissage sur le lieu de travail est considéré comme une méthodologie et une approche pertinentes pour remédier au déficit de compétences, quels que soient les pays, les économies et les secteurs industriels. C'est une approche qui peut s’appliquer partout dans le monde et être adaptée à différents contextes et besoins.

 

Que faites-vous pour maintenir votre attractivité professionnelle ?

Je lis en permanence et j’échange sans cesse avec les dirigeant-e-s d’entreprise, les universitaires et les partenaires sociaux sur la problématique de l’apprentissage. L'apprentissage tout au long de la vie est une approche à laquelle je crois fermement et la connaissance et la compréhension qu’il m’apporte m'ont permis de continuer à me maintenir à niveau dans un secteur qui est en constante évolution.

 

Que recommanderiez-vous aux personnes qui ont du mal à se remettre à apprendre ?

Je leur suggérerais de commencer petit. Elles peuvent lire au moins un article ou deux par jour, se mettre en contact avec des personnes de leur secteur d’activité et échanger avec des collègues via des plateformes comme LinkedIn et Twitter afin de voir quels sont les derniers développements et mises à jour dans leurs domaines d'intérêt.

 

Que voulez-vous apprendre, mais que vous n'avez pas encore osé ?

J'aimerais développer de nouvelles compétences dans le domaine des nouvelles technologies. En particulier, j’ai envie de mieux comprendre ce que sont les blockchains. Pour le moment, cela me semble difficile d’accès, mais je dois suivre mes propres conseils et aborder l'apprentissage par petits morceaux pour construire progressivement ma base de connaissances.

 

D'où vous vient votre désir d’apprendre ?

Cela me vient de l’enfance : depuis toujours, j’ai un besoin fondamental de lire et d'apprendre. Je suis fascinée par le développement et, comme j’ai travaillé dans de nombreux secteurs d’activité – de la banque à l'ingénierie industrielle –, ça a toujours été important pour moi de suivre le rythme des innovations et des bonnes pratiques. Un autre élément qui me motive, c’est de vouloir être un bon exemple pour celles et ceux qui m'entourent. Au GAN Global, nous encourageons constamment nos partenaires à s'engager et à promouvoir l'apprentissage en milieu professionnel et il est donc essentiel que, nous aussi, nous soyons capables d’évoluer.

 

Qu'est-ce qui a changé pour vous grâce à ce que vous avez appris ?

J'ai pu devenir une interlocutrice de confiance pour les réseaux, les entreprises et les partenaires aussi bien en tant que directrice exécutive du GAN Global que dans mes fonctions précédentes. Cela n’aurait pas été possible si je n'avais pas pu prouver que j’avais une vraie connaissance et une vraie compréhension du sujet que nous promouvons.

 

Qui est votre meilleur professeur ?

Mon meilleur professeur, c’est une approche de l’existence qui m’a fait accepter le mentorat, la supervision et les conseils de celles et ceux qui m'entourent. À ça se sont ajoutées des connaissances académiques, mais certaines des leçons les plus importantes m’ont été enseignées par mes pairs, que ce soit des collègues ou des personnes qui faisaient la même chose que moi.

 

Qu'est-ce que la vie vous a appris ?

J'ai appris que rien n'est permanent, que la vie et le monde sont en constante évolution et que la clé pour faire face aux difficultés et réussir, c’est de pouvoir apprendre et s'améliorer en permanence. Cela me permet de m'assurer que je suis suffisamment adaptable et flexible pour répondre de manière signifiante à toutes les expériences de la vie.

Featured Story
Off

sur le même thème

Mohammed Abu-Nimer

Mohammed Abu-Nimer: Le dialogue ou comment créer une paix durable

Mohammed Abu-Nimer enseigne la paix internationale et la résolution des conflits à la School of International Service de l'American University de Washington. Il est également conseiller principal aupr...

Sabica Pardesi

Devenir un-e artisan-e de paix 2020

« Je suis vraiment reconnaissante envers la personne qui m'a fait découvrir le programme d’Initiatives et Changement « Devenir un-e artisan-e de paix » ! Ce programme a changé ma vie à bien des égards...

CL 2020 piano at the opening

Leadership créatif - Ensemble pour le changement

La conférence « Leadership créatif » a emmené les participant-e-s dans un parcours de six jours d’introspection pour découvrir ce qu'est le leadership créatif et quel leader se trouve en chacun-e d’en...

SCreenshot keywords T4C 2020

Des outils pour les acteurs et actrices du changement - Façonner l'avenir ensemble par le dialogue

Pouvez-vous vraiment écouter ? Et si nous avions tous et toutes le pouvoir de rendre nos communautés plus cohésives et plus inclusives en commençant à nous écouter véritablement les un-e-s les autres ...

Irina Fedorenko CDES 2020 screenshot

Dialogue de Caux sur l'environnement et la sécurité

Le Dialogue de Caux sur l'environnement et la sécurité a frappé fort pour sa première édition en ligne, avec plus de 15 sessions et 450 participant-e-s cumulé-e-s. Les expert-e-s ont discuté des liens...

ELB 2020 livestream panel 2 with camera

Leadership éthique dans le buisness - Leadership pour une économie résiliente

La conférence "Leadership éthique dans le Business", les 25 et 26 juin 2020, a donné le coup d'envoi du premier Caux Forum en ligne. Elle proposait une expérience diversifiée avec des panels en direct...

Summer Academy 2020 screenshot participants cropped credit: Alan Channer

Académie d'été 2020 : de vastes possibilités pour l'avenir

Les réactions enthousiastes des participant-e-s à l'Académie d'été 2020 sur la Terre, le Climat et la Sécurité ont justifié la décision difficile qui avait été prise d’effectuer la formation en ligne....

CDLS 2019 Chau Duncan

Réinventer la roue : Le modèle d'investissement régénérateur d'Earthbanc

Chau Tang-Duncan, co-fondatrice et directrice opérationnelle d'Earthbanc, vient régulièrement à Caux depuis 2010, où elle a commencé à s’approprier le rôle qu'elle pouvait jouer pour relier les person...

Karina Cheah

Surmonter les défis des groupes de dialogue en ligne

Je n'ai jamais été à Caux. C'était la pensée qui me revenait à l’idée de co-animer un groupe de parole en ligne dans le cadre du Dialogue de Caux sur l'Environnement et la Sécurité. Et je n'avais jama...

CDES teaser theme square FR

"La terre et la sécurité en Afrique subsaharienne: évaluer les risques et chercher une réponse"

Dans le cadre du Caux Forum Online 2020, la fondation Initiatives et Changement Suisse et le Département fédéral suisse des affaires étrangères (Division de la sécurité humaine) ont organisé une vidéo...

Tony Rinaudo

Tony Rinaudo : Pour un meilleur avenir au Niger

Pourquoi un agriculteur australien qui s'est installé en Afrique dans les années 1980 serait-il appelé le "créateur de forêts" ? Tony Rinaudo, conseiller de World Vision Australia pour l'action climat...

Caux Palace view night

Le climat et l'économie dans le monde post-COVID

Alors que le confinement et les restrictions de voyage liés à la pandémie commencent lentement à s'atténuer et qu'un retour à la vie normale semble se rapprocher, nous nous trouvons à un moment critiq...

Daniel Clements

Du changement personnel à la direction de la conférence : Daniel Clements

Daniel Clements, le coordinateur de l’édition 2020 de Leadership créatif, n'aurait jamais rejoint Initiatives et Changement si son père ne lui avait pas conseillé, l’année dernière, de participer au ...

Danièle Castle

Mon expérience d'apprentissage: Danièle Castle

Notre série d'entretiens "Mon expérience d'apprentissage" espère devenir une expérience d'apprentissage globale, reliant les gens du monde entier qui partagent leurs histoires sur ce que nous faisons ...