Programme des jeunes ambassadeurs et ambassadrices 2021 : Apprendre à écouter

30/03/2022
YAP 2021 article square

 

En découvrant le Programme des jeunes ambassadeurs et ambassadrices (YAP) sur Google, Agustina Zahrotul Jannah, étudiante en droit indonésienne, s'est sentie à la fois enthousiaste et désespérée. Enthousiaste parce qu'elle pensait pouvoir y acquérir les compétences nécessaires pour s'attaquer à des problèmes aussi « terrifiants » que les abus sexuels, l'inégalité entre les sexes et le mariage des enfants ; et désespérée parce que ce programme était destiné aux jeunes Européen-ne-s.

Puis, à sa grande joie, elle a découvert qu’il se tenait en ligne du fait de la pandémie, et qu'il était désormais ouvert à des candidatures du monde entier. Elle est ainsi devenue l'un·e des 60 participant·e·s au YAP 2021, le septième programme de ce type et le premier en ligne.

 

Agustina Zahrotul Jannah

Les jeunes ont un rôle clé à jouer

« Le programme m'a aidée à mieux me comprendre et à me débarrasser de mes insécurités », explique Agustina. Elle en est ressortie convaincue que les jeunes ont un rôle clé à jouer pour instaurer un changement positif.

Agustina se décrit comme une "junior" dans le programme, et était un peu intimidée par la présence de personnes titulaires d'un doctorat, comme Besa Kadriu, professeure à l'Université d'Europe du Sud-Est, en Macédoine. « Plus tard, j'ai réalisé que nous apportions tous et toutes des perspectives différentes », ajoute Agustina.

 

Besa Kadriu

Partager des idées et rencontrer d'autres personnes

Comme elle, Besa a été attirée par le YAP car elle souhaitait faire changer les choses dans son pays, où elle fait partie de la communauté albanaise. « Dans notre société, il y a de gros conflits entre les différentes ethnies, explique-t-elle. « J'ai le sentiment que les pouvoirs publics ne font pas toujours de leur mieux pour les différents groupes ».

Pour Besa, participer au YAP a été une occasion « de partager mes idées et de rencontrer des personnes qui savent ce que signifie le respect des valeurs, de la culture, de la langue et des symboles des autres ». Elle a été impressionnée par la diversité des participant-e-s et par la possibilité d'apprendre les un-e-s des autres. Elle en est repartie avec des idées pour développer dans son université un programme d'études optionnel sur les questions multiethniques.

 

Shereen Siwpersad

L'importance de l'écoute

Shereen Siwpersad travaille pour I&C Pays-Bas depuis avril 2021, et enseigne à l'université de technologie de Delft. « En tant que responsable de la communication et enseignante, je vois toujours l'accent mis sur la parole, l'écriture, l'envoi d'informations, dit-elle. Mais le programme YAP a mis l'accent sur l'écoute empathique et engagée. Les exercices d'écoute m'ont aidée à devenir une meilleure enseignante. Je pense que je suis désormais mieux à même de faire preuve d'empathie et de repérer les choses que mes élèves ne disent pas.

Si je devais décrire le programme YAP en trois mots, je dirais qu'il est stimulant, inspirant et sain. Il y avait une très bonne dynamique de groupe, une bonne atmosphère et de bonnes idées. »

 

Kairi Kuusemaa

Jouer un rôle actif dans la transformation de la société

« YAP m'a aidée à devenir une oratrice ayant la confiance nécessaire pour aborder des questions mondiales sérieuses, sans crainte d'être jugée », déclare Kairi Kuusemaa, qui est Responsable des relations clients dans la ferme biologique de sa famille en Estonie, et qui représente son pays à Ubuntu United Nations, une plateforme de dialogue qui rassemble des jeunes de 193 pays.

« J'ai participé à YAP 2021 parce que je voulais jouer un rôle actif dans la transformation de la société, et explorer la relation dynamique entre le changement personnel et le changement global, dit-elle. J'avais peur de ne pas être capable de faire une réelle différence dans ma communauté, mais j'ai acquis la certitude que tout est possible dans ce monde ».

Malgré le format en ligne, de nombreux·ses participant·e·s ont noué des liens solides les un·e·s avec les autres. « Nous nous entraidons encore aujourd'hui », déclare Agustina.

Si je devais décrire le programme YAP en trois mots, je dirais qu'il est stimulant, inspirant et sain.

 

 

Article écrit par Mary Lean sur la base d'entretiens réalisés par Hajar Bichri.

 

Featured Story
Off

sur le même thème

Zero waste square for social media

Un mode de vie zéro déchet, un mode de vie durable

Comment Sofia Syodorenko s'est-elle impliquée dans le mouvement zéro déchet, et qu'est-ce que cela représente pour elle ? Aujourd'hui présidente de Foundations for Freedom, elle est également représen...

YAP goes online

Le Programme des jeunes ambassadeurs et ambassadrices passe à un format en ligne

Le Programme des jeunes ambassadeurs et ambassadrices (YAP) est passé cet été pour la première fois à un format en ligne, après six années de croissance et de développement continus et une pause en 20...

Patrick Magee 600x600

« Là où commence le deuil - Construire des ponts après la bombe de Brighton » : Un enteretien avec Patrick Magee

Le deuxième épisode de la série « Stories for Changemakers » s’inscrivant dans le programme Des outils pour les acteurs et actrices du changement s’est tenu le 25 août dernier, avec une interview de P...

Summer Academy 2021 screenshot square

Créer un réseau de personnes capables de résoudre les problèmes pour construire un avenir sûr et durable

L'Académie d'été sur le climat, la terre et la sécurité 2021 a réuni 29 participants de 20 pays. De l'Égypte et du Sénégal aux États-Unis et à la Thaïlande, les fenêtres de Zoom se sont ouvertes penda...

Salima Mahamoudou 21 July 2021 FDFA workshop CDES 2021

Refaire un monde en péril

Le Dialogue de Caux sur l'Environnement et la Sécurité (CDES) 2021 s'est déroulé en ligne du 20 au 30 juillet, pour la deuxième année consécutive, comprenant trois plénières ouvertes et sept ateliers....

CL 2021 Hope square

Un voyage de l'incertitude à la possibilité

La conférence Leadership créatif 2021 a emmené les participants dans un voyage de six jours « de l’incertitude à la possibilité ». Du 25 au 31 juillet, 150 participants en ligne vivant dans plus de 50...

FDFA Baobabcowherd-1 Noah Elhardt through WikiCommons square with logos

Une voie vers la paix et la prospérité en Afrique de l’Ouest et du centre

Dans le cadre du partenariat qui les lie, la Fondation Initiatives et Changement Suisse (I&C) et le Département fédéral suisse des affaires étrangères (Division Paix et droits de l’homme) ont organisé...

LPM report 2021 square

Des bâtisseurs et bâtisseuses de la paix en devenir

« Je suis très heureuse d'avoir participé au cours Devenir un-e artisan-e de paix. Nous avons appris les vraies couleurs de l'islam ! » écrit Nma Dahir, 18 ans, diplômée du lycée d'Erbil, capitale de ...

Choir Musical Stories

Histoires de Caux en musique

« Quelle magnifique présentation d'histoires et de musique », a commenté un participant du deuxième événement en personne du Caux Forum Online 2021 qui a eu lieu le 1 août 2021 dans le Hall principal ...

Books for changemakers

Books for Changemakers

Un club de lecture bimensuel en anglais pour vous ressourcer avec d'autres acteurs et actrices du changement. Plongez dans des ressources et des idées importantes et inspirantes, connectez-vous avec d...

ICBE 2021 square white background

Les entreprises durables ont besoin d'un objectif plus grand que le simple profit

« Les entreprises et les industries ont besoin d'un objectif allant au-delà du profit », a déclaré Sunil Mathur, le directeur général de Siemens Inde et Asie du Sud, avant de poursuivre : « Les object...

Stephanie Buri and Nick Foster Opening Ceremony Caux Forum 2021

Cérémonie d'ouverture du Caux Forum Online 2021: perspectives suisses sur la paix

Le 5 juillet, le Caux Forum Online 2021 s'est ouvert avec un panel intitulé "La paix : perspectives suisses hier, aujourd’hui et demain" qui célébrait le 75ème anniversaire de Caux en tant que centre ...

Dhanasree Jayaram CDES 2020

Prêter une plus grande attention aux liens entre environnement et sécurité

La sécurité alimentaire est une clé pour comprendre le lien complexe entre le climat et la sécurité, expliqua Dhanasree Jayaram, professeure assistante au département de géopolitique et de relations i...

Shrouk Gamal

« Une meilleure version de moi-même »

« La conférence m'a montré à quel point j'aime faire la connaissance de nouvelles personnes. Les participant-e-s à notre groupe de dialogue m'ont posé des questions qu'on ne m'avait jamais posées aup...