1952 - Elsbeth et Adam McLean: Un mariage à Caux

Par Mary Lean

18/03/2021
Maclean wedding Caux 1958 square

 

Lorsqu'Elsbeth Spoerry travaillait à remettre en état un Caux Palace passablement abîmé pour y accueillir les premières conférences en 1946, elle était loin de se douter que, six ans plus tard, elle s'y marierait avec plus de 1000 invités qui participaient à la conférence.

Elsbeth épousa Adam McLean le 9 août 1952. Adam, un fier Écossais, portait son kilt, et les huit demoiselles d'honneur d'Elsbeth, originaires de différents pays, arboraient leurs costumes nationaux. Quatre ministres du culte, appartenant à trois confessions différentes officiaient : « Nous étions solidement mariés! », écrit Adam dans son autobiographie.

Le mariage était également inhabituel pour d'autres raisons. Elsbeth avait grandi à Zurich, dans un milieu privilégié, en tant que membre de l'une des grandes familles industrielles de Suisse. Le père d'Adam était mineur à Musselborough, près d'Edimbourg. Adam avait quitté l'école à 14 ans, poursuivant son éducation dans des cours du soir. Elsbeth avait fréquenté les universités de Zurich, Genève et Fribourg, et  obtenu un diplôme de docteur en droit.

 

McLean wedding with pageboy

 

Ils ont tous deux rencontré Initiatives et Changement (alors connu sous le nom de Réarmement Moral ) dans les années 1930 : Elsbeth par l'intermédiaire d'Hélène Mottu, qui, avec son mari Philippe, a ensuite été l'une des personnes à l'origine de  l'achat du Caux Palace, et Adam grâce à son patron dans le garage où il travaillait comme mécanicien. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Elsbeth travaille dans l'une des usines de son père et suit une formation d'ambulancière.

Le déclenchement de la guerre surprend Adam en Amérique du Nord, où il participait à une campagne du Réarmement Moral. Il reste aux États-Unis, où il s'efforce de remonter le moral des troupes et d'améliorer les relations industrielles, notamment dans l'industrie aéronautique. Lorsque les États-Unis entrent en guerre, il est appelé et combat en Italie, où il est blessé et décoré pour son héroïsme. Après la guerre, il reste en Italie pendant 14 ans, travaillant avec le Réarmement Moral à une époque où les conflits entre le fascisme et le communisme étaient féroces. Il fait la connaissance d' Elsbeth, qui parlait quatre langues, lorsqu'elle servait d'interprète aux délégations qu'il amenait à Caux.

Voici ce qu'Adam écrit au sujet de sa première visite à Caux, au volant d'une grosse voiture américaine :« Les tuiles brillantes des toits et des tourelles étincelaient au soleil. Grâce à la puissance sous le capot de la Buick américaine, je n'avais eu aucune difficulté à gravir la route très raide et sinueuse, mais j'ai découvert que c'était un test pour les conducteurs de petites voitures de l'immédiat après-guerre que d'arriver au sommet sans faire bouillir ou éclater les radiateurs. Je ne pense pas que l'on aurait pu rêver d'un endroit plus parfait pour se retirer de l'agitation de la vie et réfléchir tranquillement »*.

Ils avaient dû descendre au village le plus proche à dos d'âne et avaient réussi à y trouver un ami quii possédait une petite voiture.

Leurs fiançailles ont eu lieu par correspondance : Adam était en Italie et Elsbeth aux Etats-Unis. Lorsqu'elle accepte, un dirigeant syndical communiste organise une fête pour Adam, et le beau-père ex-fasciste du dirigeant syndical, pour ne pas être en reste, invite Adam à dîner chez lui. Au cours de la soirée, Adam se rend compte que la colline qu'il aperçoit de la fenêtre de son hôte lui est familière. Il s'était battu sur cette colline sous le feu des snipers pendant la guerre. « Savez-vous d'où le sniper tirait ?» lui demande son hôte. « De cette chaise sur laquelle tu as posé ton pied !»

 

McLean wedding group

 

Tous ceux qui étaient à Caux en 1952 pour les conférences d'été ont participé aux célébrations du mariage, mais certains sont venus spécialement. Parmi eux, un professeur et homme politique socialiste italien, Umberto Calosso, et sa femme.

« Ils sont arrivés à Caux visiblement fatigués par leur voyage, écrit Adam, car ils n'avaient  reçu l'invitation que le jour précédent, alors qu'ils étaient en vacances dans les montagnes du Piémont. Ils avaient dû descendre au village le plus proche à dos d'âne et avaient réussi à y trouver un ami quii possédait une petite voiture. Le camarade Umberto avait joyeusement invité son ami à notre mariage et, en conduisant toute la nuit, ils étaient arrivés à temps pour le service et les festivités, pour notre plus grande joie. »

Adam et Elsbeth ont partagé leur vie pendant 46 ans, jusqu'à la mort d'Elsbeth en 1999. Adam est décédé en 2008. Leur couple est l'une des nombreuses unions  forgées et consacreés à Caux au cours des 75 dernières années.

 

__________________________________________________________________________________

 

Arthur McLean portrait as soldier

Adam McLean était un conteur né. C'est d'abord pour ses petits-enfants qu'il a écrit le récit de ses aventures de jeune homme qui l'ont conduit des rives du Firth of Forth à Hollywood, des usines de construction de Boeing, à l'armée américaine et finalement à l'Europe. Découvrez un extrait de son autobiographie ici :

Alors qu'il s'efforçait de reprendre conscience, McLean entendait les brancardiers discuter pour savoir s'il était possible de le transporter jusqu'aux sentiers de montagne malgré les bombardements.

« Prenez Scotty et retournez-y », insiste son camarade Rocky.

« On ne peut pas traverser ce terrain découvert jusqu'à la montagne. ».

“« Ramassez-le maintenant. »  Ils hésitaient encore lorsqu'Adam entend le bruit de la culasse du fusil de Rocky.

« Ramassez Scotty, ou vous ne ramasserez plus jamais personne. »

Ils l'ont donc ramené... et c'est ainsi que McLean est arrivé à Rome, où il a passé la majeure partie des vingt années suivantes, nouant des amitiés avec des personnes de tous horizons.

 

Pour en savoir plus sur les aventures d'Adam, lisez son livre Whatever next

 

 

__________________________________________________________________________________

 

Cette histoire fait partie de notre série « 75 ans de récits » qui célèbre le 75ème anniversaire de l'I&C Suisse avec une histoire pour chaque année, de 1946 à 2021. Chaque histoire raconte comment une personne a trouvé l'inspiration et une nouvelle direction à Caux. Si vous souhaitez raconter votre histoire ou celle d'une personne que vous connaissez, merci d’envoyer vos idées par e-mail à John Bond ou Yara Zhgeib. Si vous souhaitez savoir plus sur les premières années d'Initiatives et Changement et sur le centre de conférence de Caux, cliquez ici et visitez la plateforme For A New World.

 

  • * Whatever Next (Linden Hall, 1992)
  • Photo en haut: Initiatives et Changement
  • Photo Adam & mariage: McLean
  • Relecture: Claire Martin-Fiaux

 

Featured Story
Off
Event Categories
75 stories 75th anniversary

sur le même thème

This is us square 8.png

75 ans de récits : Rencontrez l'équipe

Lorsque nous avons lancé la série 75 ans de récits en février 2021 au sujet des 75 ans de rencontres au centre de conférences d'Initiatives et Changement à Caux, nous n'avions aucune idée de l'aventur...

Caux in snow 2021 credit Cindy Bühler

2021: Initiatives et Changement Suisse - Ouvrir les portes de Caux pour un nouveau chapitre

Alors que notre série de 75 histoires pour les 75 ans du centre de conférence d'Initiatives et Changement à Caux touche à sa fin, la présidente d'Initiatives et Changement Suisse, Christine Beerli, et...

Aad Burger

2020: Aad Burger – Frappé par un virus

En 2020, le Caux Forum a été mis en ligne en réponse à la pandémie. Ses organisateurs ont constaté que cela avait mis la rencontre à Caux à la portée de personnes du monde entier qui n'auraient pas pu...

Marc Isserles 2017

2019: Marc Isserles – « Nous devons sauver les enfants »

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le Caux Palace (qui deviendra plus tard le centre de conférence d'Initiatives et Changement en Suisse), a servi de refuge aux Juifs fuyant la Shoah. Au fil des ans,...

Wael Broubaker climate actionist

2018: Wael Boubaker – « Le changement climatique devrait être la priorité absolue

Lorsque Wael Boubaker, diplômé tunisien en économie, a rejoint le Programme de Caux pour la paix et le leadership (CPLP) en 2018, il s'attendait à une conférence qui ferait bien sur son CV, et à de be...

Tanaka Mhunduru CPLP

2017: Tanaka Mhunduru – Une maison pour accueillir le monde entier

Tanaka Mhunduru, originaire du Zimbabwe, est l'un des organisateurs du Programme de Caux pour la paix et le leadership (CPLP), un programme d'un mois destiné aux jeunes du monde entier. Il y a partici...

Diana Damsa Winter Gathering 2016

2016: Diana Damsa – « J'ai eu le sentiment que je comptais »

La rencontre de l'hiver 2016 à Caux a représenté une expérience particulière pour Diana Damsa - non seulement parce qu'elle a fait l'expérience de Caux en hiver, mais aussi parce que, pour la première...

Philippe and Liseth Lasserre

2015 : Lisbeth Lasserre – La richesse de l'art

Lisbeth Lasserre est originaire de Winterthur, où ses grands-parents, Hedy et Arthur Hahnloser, avaient constitué une collection d'art privée dans leur maison, la Villa Flora. Parmi leurs amis artiste...

Catherine Guisan

2014 : Catherine Guisan - Pour relancer une Europe inachevée

Catherine Guisan est professeur associé invité à l'université du Minnesota, aux États-Unis. Elle a écrit deux livres sur les fondements éthiques de l'intégration européenne. En 2014, elle est interven...

Tom Duncan

2013: Tom Duncan – Restaurer une planète saine

L'année 2013 a été marquée par les premiers Dialogues de Caux sur la terre et la sécurité (CDLS). Ces événements, qui ont eu lieu au Centre de conférences et de séminaires de Caux, portent sur les lie...

Merel Rumping

2012: Merel Rumping – Se lancer dans l'aventure

Lorsque Merel Rumping, originaire des Pays-Bas, s'est rendue à Caux pour la première fois en 2012, elle avait un objectif en tête : « explorer comment je pourrais contribuer à un monde plus juste à t...

Lucette Schneider

2011: Lucette Schneider – Des choix qui font la magie de Caux

Pendant de nombreuses années, la Suissesse Lucette Schneider a organisé l'équipe qui se réunissait tôt le matin pour nettoyer, éplucher et couper les légumes destinés aux cuisines du centre de confére...

Mohan Bhagwandas 2003

2010: Mohan Bhagwandas – Faire face à la crise d'intégrité

Mohan Bhagwandas n'est que trop conscient de son empreinte carbone. Au cours des 13 années allant de 2006 à 2019, il a pris 17 fois l'avion depuis sa ville natale de Melbourne, en Australie, jusqu'en...

Rajmohan Gandhi 2011 Caux Forum Human Security

2009: Rajmohan Gandhi – Des ponts entre l'Inde et le Pakistan

25 dignitaires Indien-ne-s et Pakistanais-es sont venu-e-s à Caux en 2009 dans le but de lancer des ponts entre leurs pays. L'homme qui a pris l'initiative de cette rencontre est Rajmohan Gandhi, un p...

Iman Ajmal Masroor

2008 : Apprendre à être un artisan de paix - « Une révélation pour le monde »

L'année 2008 a vu le lancement d'un cours inhabituel sur l'approche de l'Islam en matière de rétablissement de la paix, conçu par l'imam Ajmal Masroor du Royaume-Uni. Le coordinateur du cours, Peter R...