75 ans de récits : Rencontrez l'équipe

10/01/2022
This is us square 8.png

 

Yara Zgheib round black&white

Lorsque nous avons lancé la série 75 ans de récits en février 2021 au sujet des 75 ans de rencontres au centre de conférences d'Initiatives et Changement à Caux, nous n'avions aucune idée de l'aventure dans laquelle nous nous étions embarqués !

L'idée est venue de Yara Zgheib, une romancière libanaise vivant aux États-Unis. Elle a introduit la série en décrivant comment elle est arrivée à Caux en 2010, telle « une fille naufragée » et a trouvé le calme pour la première fois de sa vie. « Cet endroit m'a appris à respirer, à voir les autres et moi-même », écrit-elle.  « Au moment où je suis partie, je me sentais si légère que j'aurais pu m'envoler jusqu'à Montreux ».

Mon histoire n'est pas spéciale, et ne m'appartient pas. Elle appartient à ce centre de rencontres.

« L'histoire de Caux » - conclut-elle, « contient des centaines de milliers de voyages en train, de promenades, de discussions, de thés, de conversations et de moments tranquilles de prodigieuses transformations ».

Au cours de l'année dernière, nous avons partagé 75 d'entre elles. Dans notre dernier article, nous avons demandé à l'équipe qui a relevé ce défi de partager ses réflexions, ses souvenirs et ce qui l'a motivée à participer à la série.

 

_________________________________________________________________________________________________

 

Eliane Stallybrass

Eliane Stallybrass, Suisse

J'étais enthousiaste lorsque j'ai entendu parler de l'idée de produire une histoire pour chacune des 75 années d'existence de Caux en tant que centre international de rencontres d'Initiatives et Changement.

Puis nous avons commencé à chercher les bonnes histoires et j'ai même dû en écrire quelques-unes moi-même, ce qui n'était pas toujours facile ! Faire remonter mes souvenirs sur toutes ces personnes, et voir ce qu'elles avaient apporté à ma vie était souvent émouvant.

Aujourd'hui, je découvre que je ne connais pas certains de ceux qui figurent dans les histoires plus récentes. Ainsi va la vie. Comme le centre de conférence, j'ai aussi 75 ans.

 

Andrew Stallybrass

Andrew Stallybrass, Suisse/Royaume-Uni

Plus de 50 ans de ma vie d'adulte ont été largement axés sur le centre de conférences de Caux. Eliane et moi vivons maintenant notre retraite active dans ce village. J'ai une passion pour l'histoire du village et du centre, et je propose des visites guidées de ces deux lieux, en essayant de faire revivre certaines des histoires étonnantes liées à ce perchoir surplombant le lac Léman.

J'ai eu l'immense privilège de connaître un grand nombre des personnes dont nous avons raconté l'histoire. Tant de bons amis ! Comme souvent dans la vie, vous commencez par penser que vous pouvez donner un coup de main, et vous découvrez que vous avez aussi donné un bras et une jambe. Mais c'était amusant et c'était un excellent travail d'équipe.

 

Ulrike Ott Chanu credit D Topan

Ulrike Ott Chanu, France/Allemagne

Lorsque nous avons commencé à préparer les célébrations du 75e anniversaire, j'ai réalisé que 2021 était aussi mon propre anniversaire dans I&C. Je suis venue pour la première fois à Caux il y a 35 ans, en 1986. Ces 35 années ont été un voyage extraordinaire, avec l'acquisition de nouvelles compétences, des rencontres fascinantes, de nombreux et nombreuses ami-e-s du monde entier - et un lieu où je me sens comme chez moi, chaque fois que j'y vais.

Travailler sur cette série, c'était comme replonger dans mes premières années à Caux. C'était fascinant de découvrir de nouvelles facettes de personnes que j'avais rencontrées là-bas mais dont je ne savais pas grand-chose. Travailler avec notre équipe internationale de rédacteurs, rédactrices et de relecteurs et relectrices n'a pas seulement été très amusant, mais aussi le reflet de cette valeur fondamentale si typique de Caux : rassembler les gens, qui qu'ils et elles soient et d'où qu'ils ou elles viennent !

 

Mike Smith

Michael Smith, Royaume-Uni

Je suis allé pour la première fois à Caux il y a 55 ans et j'y suis retourné depuis presque tous les ans. Un de ces séjours- en particulier a changé le cours de ma vie. En 1967, Rajmohan Gandhi, un journaliste et auteur indien, a amené une troupe de jeunes asiatiques à Caux pour présenter leur production scénique haute en couleur, India Arise. Il a lancé un appel aux jeunes Européen-ne-s pour qu'ils et elles rejoignent son équipe en Inde dans un esprit de service.

J'y suis allé en 1971 et j'y suis resté trois ans, travaillant à la production de son hebdomadaire Himmat (Courage). Cela m'a encouragé dans ma vocation d'écrivain. J'ai perdu le compte du nombre de fois où j'ai visité l'Inde depuis lors.

En retournant à Caux au fil des ans, j'ai rencontré des hommes et femmes d'affaires et des industriel-le-s qui gèrent leurs entreprises avec honnêteté et intégrité, au service de toutes les parties prenantes. J'ai écrit leurs histoires dans quatre livres et dans des journaux d'audience nationale. www.michaelsmith.iofc.org

 

Monica Mittag

Monica Mittag, Suisse/Allemagne

Il n'a pas été facile de décider quoi écrire sur Caux et moi, car ma vie a été si étroitement liée à ce lieu. Pendant cinq ans, j'y ai vécu et suis allée à l'école à Montreux.

Un été, alors que j'étais une jeune adolescente, j'ai aidé à la cuisine. C'était la première fois que j'utilisais de la levure sèche au lieu de la levure fraîche. À cause d'un mauvais calcul, je me suis retrouvée avec huit fois plus de levure dans ma pâte que ce que la recette demandait. Une autre fille et moi avons rempli les moules à gâteaux aussi vite que possible, en faisant la course pour empêcher la pâte de déborder du gros récipient dans laquelle elle avait été mélangée. Heureusement, trois autres desserts avaient déjà été préparés.

Au fil des ans, chaque fois que je suis venue à Caux, j'ai eu le grand privilège de rencontrer d'ancien-ne-s ami-e-s. Pour moi, les amitiés, comme mes vœux de mariage, sont « jusqu'à ce que la mort nous sépare ».

 

Monica and Folker Mittag

Folker Mittag, Allemagne 

Lors des consacrées aux affaires et à l'économie - organisées par Heinrich Karrer - l'un des meilleurs exercices pour renforcer l'esprit d'équipe consistait à faire fonctionner la grande machine à laver la vaisselle. Deux personnes l'alimentaient en vaisselle sale à une extrémité et le reste de l'équipe la vidait à l'autre bout.

Pendant plusieurs années, j'y ai fait partie de la même équipe que Frits Philips, PDG de Philips Electronics. En travaillant ensemble, nous avons développé une amitié personnelle. J'ai appris comment il avait été traité par les forces d'occupation allemandes pendant la seconde guerre mondiale, et je lui ai raconté comment j'avais grandi en Allemagne de l'Est et comment je l'avais quittée.

Une année, Frits m'a demandé de conduire un jeune Japonais à Eindhoven et de rester chez lui pendant quelques jours. Il avait besoin d'un interprète digne de confiance car il préparait l'accueil d'une délégation japonaise de haut rang. Le lendemain matin, le jeune Japonais et moi sommes partis de Caux. Cette relation est toujours vivante.

 

Mary Lean

Mary Lean, Royaume-Uni

Parmi 60 ans de souvenirs de Caux, il y en a un qui ressort.

7h15 du matin. Un petit groupe varié se réunit dans la baie vitrée de la salle de réunion, pour partager un temps de silence avant le brouhaha de la journée. Aujourd'hui, c'est à mon tour de proposer une réflexion. En choisissant soigneusement mes mots, je partage mon expérience de l'amour inconditionnel de Dieu. Puis nous nous taisons.

Le son d'un pipeau s'élève de la terrasse où un groupe d'indigènes de différents pays accueille également le nouveau jour. Les oiseaux vont et viennent entre les arbres et les balcons, tandis que nous regardons le lac et les montagnes.

Je termine la séance par une prière. L'un des musulmans se lève et quitte le groupe. L'ai-je offensé d'une manière ou d'une autre ?

Je réalise alors que, juste derrière notre demi-cercle de chaises, il se prosterne. « J'ai prié à ma façon », expliquera-t-il plus tard, en me donnant une citation de sa tradition qui parle de l'amour de Dieu.

 

John Bond

John Bond, Royaume-Uni/Australie

Je crois en l'avenir de Caux. Ces 75 histoires racontent l'histoire de personnes qui ont trouvé la foi, l'espoir et le courage d'être le changement qu'ils voulaient voir - telle l'histoire de mes parents - souvent avec des résultats féconds dans leurs communautés, parfois même affectant des nations entières.

L'un de ces résultats a été le renforcement de la démocratie, notamment en Europe. Il y a trente ans, I&C a lancé Foundations for Freedom, un programme axé sur les qualités morales et spirituelles des citoyen-ne-s, nécessaires à l'épanouissement de la démocratie. Des milliers de jeunes d'Europe centrale et orientale, récemment libérés de régimes dictatoriaux, y ont participé.

Aujourd'hui, la démocratie est menacée dans une grande partie de l'Europe occidentale, et nous devons nous concentrer à nouveau sur ces qualités. Cela a toujours été le rôle de Caux, et je veux aider à ce que cela continue.

 

Travailler avec notre équipe internationale de rédacteurs, rédactrices et de relecteurs et relectrices a été le reflet de cette valeur fondamentale si typique de Caux : rassembler les gens, qui qu'ils et elles soient et d'où qu'ils et elles viennent !

_________________________________________________________________________________________________

 

Nous sommes reconnaissant-e-s à tous ceux et celles qui nous ont permis de partager leurs expériences et à tous ceux et celles qui ont écrit, fait des recherches, commenté et fourni des photos.

Merci à Yara Zgheib pour son inspiration et à Franz Vock pour son soutien.

Grâce au travail acharné des relecteurs et relectrices Maya Fiaux, Jean Fiaux, Claire Martin-Fiaux, Teresa Healey, Tatjana Horbenko-Enomoto et Sebastian Hasse, les récits sont désormais publiés en français et en allemand.

Et nous n'aurions pas pu le faire sans le site web de For a New World - une mine de trésors faite de matériel de base, d'images et de vidéos.

 

DECOUVREZ LES 75 HISTOIRES

 

 

 

 
Featured Story
Off
Event Categories
75 stories 75th anniversary

sur le même thème

Caux in snow 2021 credit Cindy Bühler

2021: Initiatives et Changement Suisse - Ouvrir les portes de Caux pour un nouveau chapitre

Alors que notre série de 75 histoires pour les 75 ans du centre de conférence d'Initiatives et Changement à Caux touche à sa fin, la présidente d'Initiatives et Changement Suisse, Christine Beerli, et...

Aad Burger

2020: Aad Burger – Frappé par un virus

En 2020, le Caux Forum a été mis en ligne en réponse à la pandémie. Ses organisateurs ont constaté que cela avait mis la rencontre à Caux à la portée de personnes du monde entier qui n'auraient pas pu...

Marc Isserles 2017

2019: Marc Isserles – « Nous devons sauver les enfants »

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le Caux Palace (qui deviendra plus tard le centre de conférence d'Initiatives et Changement en Suisse), a servi de refuge aux Juifs fuyant la Shoah. Au fil des ans,...

Wael Broubaker climate actionist

2018: Wael Boubaker – « Le changement climatique devrait être la priorité absolue

Lorsque Wael Boubaker, diplômé tunisien en économie, a rejoint le Programme de Caux pour la paix et le leadership (CPLP) en 2018, il s'attendait à une conférence qui ferait bien sur son CV, et à de be...

Tanaka Mhunduru CPLP

2017: Tanaka Mhunduru – Une maison pour accueillir le monde entier

Tanaka Mhunduru, originaire du Zimbabwe, est l'un des organisateurs du Programme de Caux pour la paix et le leadership (CPLP), un programme d'un mois destiné aux jeunes du monde entier. Il y a partici...

Diana Damsa Winter Gathering 2016

2016: Diana Damsa – « J'ai eu le sentiment que je comptais »

La rencontre de l'hiver 2016 à Caux a représenté une expérience particulière pour Diana Damsa - non seulement parce qu'elle a fait l'expérience de Caux en hiver, mais aussi parce que, pour la première...

Philippe and Liseth Lasserre

2015 : Lisbeth Lasserre – La richesse de l'art

Lisbeth Lasserre est originaire de Winterthur, où ses grands-parents, Hedy et Arthur Hahnloser, avaient constitué une collection d'art privée dans leur maison, la Villa Flora. Parmi leurs amis artiste...

Catherine Guisan

2014 : Catherine Guisan - Pour relancer une Europe inachevée

Catherine Guisan est professeur associé invité à l'université du Minnesota, aux États-Unis. Elle a écrit deux livres sur les fondements éthiques de l'intégration européenne. En 2014, elle est interven...

Tom Duncan

2013: Tom Duncan – Restaurer une planète saine

L'année 2013 a été marquée par les premiers Dialogues de Caux sur la terre et la sécurité (CDLS). Ces événements, qui ont eu lieu au Centre de conférences et de séminaires de Caux, portent sur les lie...

Merel Rumping

2012: Merel Rumping – Se lancer dans l'aventure

Lorsque Merel Rumping, originaire des Pays-Bas, s'est rendue à Caux pour la première fois en 2012, elle avait un objectif en tête : « explorer comment je pourrais contribuer à un monde plus juste à t...

Lucette Schneider

2011: Lucette Schneider – RO88 BTRL 0250 1201 1229 98XX

Pendant de nombreuses années, la Suissesse Lucette Schneider a organisé l'équipe qui se réunissait tôt le matin pour nettoyer, éplucher et couper les légumes destinés aux cuisines du centre de confére...

Mohan Bhagwandas 2003

2010: Mohan Bhagwandas – Faire face à la crise d'intégrité

Mohan Bhagwandas n'est que trop conscient de son empreinte carbone. Au cours des 13 années allant de 2006 à 2019, il a pris 17 fois l'avion depuis sa ville natale de Melbourne, en Australie, jusqu'en...

Rajmohan Gandhi 2011 Caux Forum Human Security

2009: Rajmohan Gandhi – Des ponts entre l'Inde et le Pakistan

25 dignitaires Indien-ne-s et Pakistanais-es sont venu-e-s à Caux en 2009 dans le but de lancer des ponts entre leurs pays. L'homme qui a pris l'initiative de cette rencontre est Rajmohan Gandhi, un p...

Iman Ajmal Masroor

2008 : Apprendre à être un artisan de paix - « Une révélation pour le monde »

L'année 2008 a vu le lancement d'un cours inhabituel sur l'approche de l'Islam en matière de rétablissement de la paix, conçu par l'imam Ajmal Masroor du Royaume-Uni. Le coordinateur du cours, Peter R...