2020: Aad Burger – Frappé par un virus

23/12/2021
Aad Burger

 

Aad Burger young man
Aad Burger dans les années 1960

En 2020, le Caux Forum a été mis en ligne en réponse à la pandémie. Ses organisateurs ont constaté que cela avait mis la rencontre à Caux à la portée de personnes du monde entier qui n'auraient pas pu y participer même dans des circonstances normales. L'un d'entre eux était Aad Burger, 91 ans, des Pays-Bas. Il écrit:

Entre 1946 et 2010, j'ai participé presque chaque été aux rencontres de Caux. Puis, à 82 ans, j'ai réalisé que le voyage et le programme devenaient trop lourds pour moi qui suis en fauteuil roulant. Alors, quand j'ai lu que les conférences de Caux allaient se dérouler en ligne, j'y ai vu une excellente occasion à saisir. À cause de ma surdité, je n'ai pas réussi à tout comprendre, mais c'était mieux que ce à quoi je m'attendais.

En 1946, alors que j'avais 17 ans, j'ai été invité pour aider à la préparation du Caux Palace en vue des premières conférences d'Initiatives et Changement (alors Réarmement Moral/RAM). Mon père travaillait pour les chemins de fer néerlandais, j'ai donc pu obtenir mon billet de train et les visas pour quitter les Pays-Bas et entrer en Suisse. Comme nous n'étions pas autorisés à sortir de l'argent des Pays-Bas, la fondation suisse du RAM a payé toutes mes dépenses.

Pendant mon séjour à Caux, j'ai décidé de donner ma vie à Dieu et de travailler avec le Réarmement moral pour construire un monde nouveau. Je me suis excusé auprès de mon père pour l'avoir trompé. Parfois, je demandais une avance sur mon argent de poche mensuel, à déduire le mois suivant. S'il oubliait et me versait la totalité de la somme, je ne le lui rappelais pas.

Je me suis excusé auprès de mon père pour l'avoir trompé.

Ou je le remboursais avec l'argent que j'avais gagné en cultivant du tabac sur un petit terrain appartenant à la famille. J'aurais dû y cultiver des légumes, dont nous avions besoin pendant « l'hiver de la faim » de 1944-1945. Pour cela aussi, je me suis excusé! 

 

Aad Burger in Caux early years
Aad (deuxième à droite) avec ses parents et Jap de Boer (deuxième à gauche) et dans le train à Caux, 1946

 

Après l'université et le service militaire, j'ai commencé à travailler à plein temps pour le Réarmement moral. En 1952, je suis allé en Afrique avec une équipe internationale, et je suis resté au Ghana et au Nigeria après le départ de mes compagnons. Deux ans plus tard, je me rendais à Onitsha, au Nigeria, avec un collègue, lorsque je suis tombé malade, et j'allais de mal en pis. Les médecins que nous avons rencontrés n'y comprenaient rien.

 

Aad Burger rehabilitation after polio
Aad (assis) au centre de rééducation aux Pays-Bas après avoir contracté la polio, 1954. L'homme plus âgé qui se tient derrière lui travaillait comme médecin au Nigeria et était venu du Royaume-Uni pour lui rendre visite.

 

Une nuit, j'ai rêvé que je pourrais être paralysée à vie. J'ai prié pour que cela n'arrive pas, mais j'ai aussi décidé que si cela devait arriver, je l'accepterais et que je continuerais à chercher la direction de Dieu pour ma vie.

J'ai prié pour que cela n'arrive pas, mais j'ai aussi décidé que si cela devait arriver, je l'accepterais.

Le lendemain, dans un petit hôpital à Enugu, on a établi un diagnostic de polio. J'ai dit au médecin que je sentais que Dieu m'avait prévenu. « Cela vous aidera à vous rétablir autant qu'il est possible », m'a-t-il dit.

Après trois mois d'immobilité dans un lit, j'avais un peu récupéré, mais mes jambes restaient partiellement paralysées. On m'a ramené par avion à Amsterdam.

 

Aad Burger 1985 in Caux with Hari Shukla, Gursharan Patang, Tom Jones
Lors d'une réunion à Caux avec (de gauche à droite) des dirigeants communautaires de Newcastle upon Tyne, Royaume-Uni, Hari Shukla et Gursharan Patang, et Tom Jones, 1985.

 

 

De retour aux Pays-Bas, j'ai continué à travailler avec le Réarmement moral, en particulier avec les dockers du port de Rotterdam. En 1968, j'ai épousé Josienne De Loor. À cette époque, j'ai rejoint le parti travailliste. J'en suis devenu le président à Utrecht et j'ai été membre du conseil municipal de 1977 à 1998, avec deux interruptions.

Depuis mon premier séjour à Caux, je commence chaque jour par une réflexion silencieuse.

Depuis mon premier séjour à Caux, je commence chaque jour par une réflexion silencieuse, en cherchant l'inspiration et la direction de Dieu. Cela m'a aidé à mettre en pratique ce que j'ai appris à Caux.

 

Aad and Josiette Burger
Avec sa femme Josienne

Lorsque la pandémie a commencé, cela m'a rappelé l'époque où j'avais été frappé par le virus de la polio. De façon totalement inattendue, à l'âge de 26 ans, je me suis retrouvé paralysé. J'ai survécu, mais en étant de plus en plus dépendant d'un fauteuil roulant. Allais-je mourir maintenant, à 90 ans, à cause d'un autre virus inattendu ? Bien sûr, j'espérais que cela ne me toucherait pas. Mais si un membre de ma famille devait être touché, j'espérais que ce serait moi plutôt que mon fils ou ma fille, leurs partenaires ou mes quatre petites-filles.

Quel est mon conseil aux jeunes d'aujourd'hui ? Comme nous l'avons fait après la Seconde Guerre mondiale, qu'ils relèvent le défi de construire un monde nouveau et qu'ils fassent l'expérience dans leur vie de changements qui les équiperont pour cela.

Quel est mon conseil aux jeunes d'aujourd'hui ? Comme nous l'avons fait après la Seconde Guerre mondiale, qu'ils relèvent le défi de construire un monde nouveau.

Aad Burger
Aad recevant une décoration en tant que membre de l'Ordre d'Orange-Nassau pour son service à la ville d'Utrecht

 

_______________________________________________________________________________________

 

Cette histoire fait partie de notre série « 75 ans de récits » qui célèbre le 75ème anniversaire de l'I&C Suisse avec une histoire pour chaque année, de 1946 à 2021. Chaque histoire raconte comment une personne a trouvé l'inspiration et une nouvelle direction à Caux. Si vous souhaitez savoir plus sur les premières années d'Initiatives et Changement et sur le centre de conférence de Caux, cliquez ici et visitez la plateforme For A New World.

 

  • Toutes les photos sauf 1985 et 1960s: Aad Burger
  • Aad Burger dans les années 1960: copyright Roel Troost Utrecht
  • Rencontre à Caux 1985: Initiatives et Changement
  • Relecture: Claire Fiaux-Martin

 

Featured Story
Off
Event Categories
75 stories 75th anniversary

sur le même thème

Cigdem Song of Asia square

1969: Çigdem Bilginer – « Je n'étais plus le centre de l'univers. »

C’est déçue après avoir pris part aux émeutes étudiantes contre l'establishment et les Américains et manifesté son mécontentement que l’étudiante turque et militante, Çigdem Bilginer est arrivée à Cau...

This is us square 8.png

75 ans de récits : Rencontrez l'équipe

Lorsque nous avons lancé la série 75 ans de récits en février 2021 au sujet des 75 ans de rencontres au centre de conférences d'Initiatives et Changement à Caux, nous n'avions aucune idée de l'aventur...

Caux in snow 2021 credit Cindy Bühler

2021: Initiatives et Changement Suisse - Ouvrir les portes de Caux pour un nouveau chapitre

Alors que notre série de 75 histoires pour les 75 ans du centre de conférence d'Initiatives et Changement à Caux touche à sa fin, la présidente d'Initiatives et Changement Suisse, Christine Beerli, et...

Marc Isserles 2017

2019: Marc Isserles – « Nous devons sauver les enfants »

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le Caux Palace (qui deviendra plus tard le centre de conférence d'Initiatives et Changement en Suisse), a servi de refuge aux Juifs fuyant la Shoah. Au fil des ans,...

Wael Broubaker climate actionist

2018: Wael Boubaker – « Le changement climatique devrait être la priorité absolue

Lorsque Wael Boubaker, diplômé tunisien en économie, a rejoint le Programme de Caux pour la paix et le leadership (CPLP) en 2018, il s'attendait à une conférence qui ferait bien sur son CV, et à de be...

Tanaka Mhunduru CPLP

2017: Tanaka Mhunduru – Une maison pour accueillir le monde entier

Tanaka Mhunduru, originaire du Zimbabwe, est l'un des organisateurs du Programme de Caux pour la paix et le leadership (CPLP), un programme d'un mois destiné aux jeunes du monde entier. Il y a partici...

Diana Damsa Winter Gathering 2016

2016: Diana Damsa – « J'ai eu le sentiment que je comptais »

La rencontre de l'hiver 2016 à Caux a représenté une expérience particulière pour Diana Damsa - non seulement parce qu'elle a fait l'expérience de Caux en hiver, mais aussi parce que, pour la première...

Philippe and Liseth Lasserre

2015 : Lisbeth Lasserre – La richesse de l'art

Lisbeth Lasserre est originaire de Winterthur, où ses grands-parents, Hedy et Arthur Hahnloser, avaient constitué une collection d'art privée dans leur maison, la Villa Flora. Parmi leurs amis artiste...

Catherine Guisan

2014 : Catherine Guisan - Pour relancer une Europe inachevée

Catherine Guisan est professeur associé invité à l'université du Minnesota, aux États-Unis. Elle a écrit deux livres sur les fondements éthiques de l'intégration européenne. En 2014, elle est interven...

Tom Duncan

2013: Tom Duncan – Restaurer une planète saine

L'année 2013 a été marquée par les premiers Dialogues de Caux sur la terre et la sécurité (CDLS). Ces événements, qui ont eu lieu au Centre de conférences et de séminaires de Caux, portent sur les lie...

Merel Rumping

2012: Merel Rumping – Se lancer dans l'aventure

Lorsque Merel Rumping, originaire des Pays-Bas, s'est rendue à Caux pour la première fois en 2012, elle avait un objectif en tête : « explorer comment je pourrais contribuer à un monde plus juste à t...

Lucette Schneider

2011: Lucette Schneider – Des choix qui font la magie de Caux

Pendant de nombreuses années, la Suissesse Lucette Schneider a organisé l'équipe qui se réunissait tôt le matin pour nettoyer, éplucher et couper les légumes destinés aux cuisines du centre de confére...

Mohan Bhagwandas 2003

2010: Mohan Bhagwandas – Faire face à la crise d'intégrité

Mohan Bhagwandas n'est que trop conscient de son empreinte carbone. Au cours des 13 années allant de 2006 à 2019, il a pris 17 fois l'avion depuis sa ville natale de Melbourne, en Australie, jusqu'en...

Rajmohan Gandhi 2011 Caux Forum Human Security

2009: Rajmohan Gandhi – Des ponts entre l'Inde et le Pakistan

25 dignitaires Indien-ne-s et Pakistanais-es sont venu-e-s à Caux en 2009 dans le but de lancer des ponts entre leurs pays. L'homme qui a pris l'initiative de cette rencontre est Rajmohan Gandhi, un p...