2018: Wael Boubaker – « Le changement climatique devrait être la priorité absolue

Par Mary Lean

20/12/2021
Wael Broubaker climate actionist

 

Wael Broubaker Caux CPLP 2018
Wael Boubaker

Lorsque Wael Boubaker, diplômé tunisien en économie, a rejoint le Programme de Caux pour la paix et le leadership (CPLP) en 2018, il s'attendait à une conférence qui ferait bien sur son CV, et à de beaux paysages. Au lieu de cela, son séjour à Caux a bouleversé son approche de la vie et l'a lancé dans une carrière d'activiste climatique. Il a passé l'année dernière en Finlande, où il a travaillé avec EKOenergy pour promouvoir des formes d'énergie durables, et il entame actuellement un master en développement durable.

L'éveil environnemental de Wael a eu lieu lors d'une session à Caux sur la sécurité alimentaire, où il a regardé le discours à l'ONU de l'activiste climatique suédoise Greta Thunberg. Il a vu comment « le changement climatique affecte notre paix, notre existence en tant qu'êtres humains, nos droits de l'homme" et est rentré en Tunisie déterminé à faire changer les choses.

Caux n'a pas seulement donné à Wael une cause, mais aussi une nouvelle façon de vivre. Il décrit son expérience comme étant spirituelle. Dans le cadre du CPLP, il a travaillé dans l'équipe d'entretien du bâtiment. « Je me retrouvais à aider les gens. »

Et il s'est mis à écouter. « Avant, je ne faisais que parler, dit-il. Lorsque j'avais un débat sur les droits de l'homme ou la démocratie, je voulais simplement exprimer mes idées ». Lorsque des participant-e-s au CPLP, venu-e-s du monde entier, ont partagé leurs histoires, il a appris à écouter profondément.

 

Wael Broubaker Caux CPLP 2018
Wael, à droite, avec ses collègues participants au CPLP 2018, Chul Ji (Corée du Sud) et Yung Dung Samten (Népal).

 

Il dit: « Lorsque mon ami népalais a raconté son histoire, je me suis mis à pleurer car il m'avait profondément touché. Un ami égyptien m'a raconté quelque chose qu'il n'avait jamais dit à personne. Caux nous offre un lieu où nous pouvons partager nos émotions et nos idées sans anxiété ni crainte ».

En écoutant, il a commencé à se débarrasser de ses préjugés. « En rentrant chez moi, je me suis excusé auprès d'un camarade que nous avions malmené à l'école parce qu'il était différent ».

 

Wael Broubaker Caux CPLP 2018
Avec des collègues et des formateurs et formatrices du CPLP à Caux, 2018

 

Il a également appris à parler plus prudemment, à dire les choses de manière à ne pas blesser les autres. «  Toute ma vision du monde a complètement changé : ma façon de penser, ma relation avec mes amis, ma vision de la société. Le Programme de Caux sur la paix et le leadership m'a donné les outils pour m'engager encore davantage ».

C'est à Caux qu j'ai appris que je dois moi-même être le changement que je veux voir, c'est pourquoi j'ai adopté un mode de vie plus durable.

Ce sont les petits changements qui entraînent les grands changements, estime Wael. « À Caux, on ne gaspille pas la nourriture. Tout est important. J'ai arrêté de fumer et d'utiliser des sacs en plastique, j'achète des produits d'occasion. C'est à Caux qu j'ai appris que je dois moi-même être le changement que je veux voir, c'est pourquoi j'ai adopté un mode de vie plus durable ».

 

CPLP 2018 group
Les participant-e-s du CPLP 2018 (Wael est le sixième en partant de la gauche au dernier rang).

 

En novembre 2021, Wael était un jeune délégué au Forum mondial de la démocratie à Strasbourg, dont le thème était « La démocratie peut-elle sauver l'environnement ?».

Maintenant, de retour chez lui, il doit décider s'il va retourner en Finlande - classée au deuxième rang mondial pour un mode de vie durable - ou rester pour sensibiliser la population en Tunisie. « La plupart des Tunisiens ne se soucient pas du changement climatique", dit-il. « Ils pensent que la situation politique et économique est plus importante. Je travaille dur pour éduquer les gens. Le changement climatique devrait être la priorité absolue de tous les gouvernements. »

Ce temps de silence est vraiment important pour moi : toutes mes grandes décisions de ces quatre dernières années en sont issues.

Pour prendre sa décision, il se tournera vers cet outil qu'il a appris à Caux : prendre du temps au calme pour réfléchir. « Je découvre beaucoup de choses dans ma personnalité, ce que j'ai fait de mal ou d'utile, ce que je dois changer dans ma vie. Chaque matin, je prends 30 minutes pour cela. Parfois, je passe des heures en silence. Ce temps de silence est vraiment important pour moi : toutes mes grandes décisions de ces quatre dernières années en sont issues. »

 

Regardez le discours de Wael sur son travail chez EKOenergy

 

Wael Broubaker climate activist
Wael - l'activiste du climat

 

______________________________________________________________________________________________________

 

Cette histoire fait partie de notre série « 75 ans de récits » qui célèbre le 75ème anniversaire de l'I&C Suisse avec une histoire pour chaque année, de 1946 à 2021. Chaque histoire raconte comment une personne a trouvé l'inspiration et une nouvelle direction à Caux. Si vous souhaitez savoir plus sur les premières années d'Initiatives et Changement et sur le centre de conférence de Caux, cliquez ici et visitez la plateforme For A New World.

 

  • Photo groupe CPLP 2018 et avec 2 participants du CPLP: Initiatives et Changement
  • Toutes autres photos: Wael Broubaker
  • Relecture: Claire Fiaux-Martin
 
Featured Story
Off
Event Categories
75 stories 75th anniversary

sur le même thème

This is us square 8.png

75 ans de récits : Rencontrez l'équipe

Lorsque nous avons lancé la série 75 ans de récits en février 2021 au sujet des 75 ans de rencontres au centre de conférences d'Initiatives et Changement à Caux, nous n'avions aucune idée de l'aventur...

Caux in snow 2021 credit Cindy Bühler

2021: Initiatives et Changement Suisse - Ouvrir les portes de Caux pour un nouveau chapitre

Alors que notre série de 75 histoires pour les 75 ans du centre de conférence d'Initiatives et Changement à Caux touche à sa fin, la présidente d'Initiatives et Changement Suisse, Christine Beerli, et...

Aad Burger

2020: Aad Burger – Frappé par un virus

En 2020, le Caux Forum a été mis en ligne en réponse à la pandémie. Ses organisateurs ont constaté que cela avait mis la rencontre à Caux à la portée de personnes du monde entier qui n'auraient pas pu...

Marc Isserles 2017

2019: Marc Isserles – « Nous devons sauver les enfants »

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le Caux Palace (qui deviendra plus tard le centre de conférence d'Initiatives et Changement en Suisse), a servi de refuge aux Juifs fuyant la Shoah. Au fil des ans,...

Tanaka Mhunduru CPLP

2017: Tanaka Mhunduru – Une maison pour accueillir le monde entier

Tanaka Mhunduru, originaire du Zimbabwe, est l'un des organisateurs du Programme de Caux pour la paix et le leadership (CPLP), un programme d'un mois destiné aux jeunes du monde entier. Il y a partici...

Diana Damsa Winter Gathering 2016

2016: Diana Damsa – « J'ai eu le sentiment que je comptais »

La rencontre de l'hiver 2016 à Caux a représenté une expérience particulière pour Diana Damsa - non seulement parce qu'elle a fait l'expérience de Caux en hiver, mais aussi parce que, pour la première...

Philippe and Liseth Lasserre

2015 : Lisbeth Lasserre – La richesse de l'art

Lisbeth Lasserre est originaire de Winterthur, où ses grands-parents, Hedy et Arthur Hahnloser, avaient constitué une collection d'art privée dans leur maison, la Villa Flora. Parmi leurs amis artiste...

Catherine Guisan

2014 : Catherine Guisan - Pour relancer une Europe inachevée

Catherine Guisan est professeur associé invité à l'université du Minnesota, aux États-Unis. Elle a écrit deux livres sur les fondements éthiques de l'intégration européenne. En 2014, elle est interven...

Tom Duncan

2013: Tom Duncan – Restaurer une planète saine

L'année 2013 a été marquée par les premiers Dialogues de Caux sur la terre et la sécurité (CDLS). Ces événements, qui ont eu lieu au Centre de conférences et de séminaires de Caux, portent sur les lie...

Merel Rumping

2012: Merel Rumping – Se lancer dans l'aventure

Lorsque Merel Rumping, originaire des Pays-Bas, s'est rendue à Caux pour la première fois en 2012, elle avait un objectif en tête : « explorer comment je pourrais contribuer à un monde plus juste à t...

Lucette Schneider

2011: Lucette Schneider – RO88 BTRL 0250 1201 1229 98XX

Pendant de nombreuses années, la Suissesse Lucette Schneider a organisé l'équipe qui se réunissait tôt le matin pour nettoyer, éplucher et couper les légumes destinés aux cuisines du centre de confére...

Mohan Bhagwandas 2003

2010: Mohan Bhagwandas – Faire face à la crise d'intégrité

Mohan Bhagwandas n'est que trop conscient de son empreinte carbone. Au cours des 13 années allant de 2006 à 2019, il a pris 17 fois l'avion depuis sa ville natale de Melbourne, en Australie, jusqu'en...

Rajmohan Gandhi 2011 Caux Forum Human Security

2009: Rajmohan Gandhi – Des ponts entre l'Inde et le Pakistan

25 dignitaires Indien-ne-s et Pakistanais-es sont venu-e-s à Caux en 2009 dans le but de lancer des ponts entre leurs pays. L'homme qui a pris l'initiative de cette rencontre est Rajmohan Gandhi, un p...

Iman Ajmal Masroor

2008 : Apprendre à être un artisan de paix - « Une révélation pour le monde »

L'année 2008 a vu le lancement d'un cours inhabituel sur l'approche de l'Islam en matière de rétablissement de la paix, conçu par l'imam Ajmal Masroor du Royaume-Uni. Le coordinateur du cours, Peter R...