2015 : Lisbeth Lasserre – La richesse de l'art

14/12/2021
Philippe and Liseth Lasserre

 

La génération fondatrice du centre de conférence de Caux voulait en faire « une maison pour accueillir le monde » (a home for the world). Beaucoup ont donné des meubles, des objets et des tableaux. L'historien résident du Caux Palace, Andrew Stallybrass, écrit :

« Le premier de deux doctorats sur le Réarmement Moral/Initiatives et Changement (MRA/I&C) en Suisse vient d'être décerné à Cyril Michaud. Ses recherches, financées par le Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS), couvrent la période de 1932 à 1969. »
 

 

Philippe and Liseth Lasserre
Lisbeth et Philippe Lasserre

 

Il a notamment découvert le rôle important joué par les femmes et les familles dans l'histoire du mouvement. L'un de ces réseaux était Robert Hahnloser et certains membres de la famille Jäggli. Au fil des générations, les membres de cette famille ont non seulement participé aux conférences de Caux, mais ont également joué un rôle majeur dans le financement et l'aménagement du centre.

Lisbeth Lasserre est originaire de Winterthur, où ses grands-parents, Hedy et Arthur Hahnloser, avaient constitué une collection d'art privée dans leur maison, la Villa Flora. Parmi leurs amis artistes figuraient Bonnard, Vallotton, Giacometti, Manguin, le sculpteur Maillol, le groupe de peintres connu sous le nom de Nabis et les Fauves. Ils ont transmis leur passion pour l'art à la génération suivante et à leur petite-fille.
 

Villa Flora
La Villa Flora à Winterthur

 

Lorsqu'une centaine de familles et de particuliers suisses décident d'acheter l'ancien hôtel Caux Palace pour en faire un centre de réconciliation, Robert Hahnloser, cousin de la mère de Lisbeth, est l'un des deux signataires du contrat d'achat. « Mon oncle m'a invitée à Caux en 1948 », raconte Lisbeth. « J'étais encore une écolière. J'ai été fascinée par sa large vision selon laquelle le monde pouvait changer grâce à des personnes qui adoptaient des valeurs éthiques. J'ai découvert une nouvelle perspective !»

J'ai été fascinée par sa large vision selon laquelle le monde pouvait changer grâce à des personnes qui adoptaient des valeurs éthiques.

Elle y rencontre de jeunes Américains des Scandinaves, des Allemands et des Italiens. Le partage de choses qu'elle avait cachées à ses parents se révèle difficile mais libérateur. Elle veut travailler avec le Réarmement moral, mais son père insiste pour qu'elle obtienne d'abord une formation, alors elle étudie pour devenir une secrétaire trilingue. Elle voyage ensuite dans de nombreux pays avec différentes pièces de théâtre et spectacles du Réarmement moral.

 

Philippe and Liseth Lasserre in Nouvelle Calédonie with Yann Céléné Uregeï  and his family, 1974
Philippe et Lisbeth (à gauche) en Nouvelle-Calédonie avec Yann Céléné Uregeï et sa famille, 1974

 

En 1969, Lisbeth épouse un Français, Philippe Lasserre, qui travaille discrètement dans les coulisses lors des rencontres de Caux. En effet, Philippe est souvent à l'abri des regards dans une cabine, responsable de la traduction simultanée pour des orateurs de la plate-forme. Leur maison à Paris devient rapidement un point de ralliement pour des étudiant-e-s et des jeunes. Une jeune Allemande, qui a séjourné avec eux pendant un mois tout en apprenant le français se souvient comment Lisbeth l'a emmenée au Musée d'Orsay et lui offert une visite guidée durant laquelle elle lui a expliqué en détail les tableaux impressionnistes.
 

We made friends in India, Australia and even in New Caledonia where the French were not so welcome.

Philippe et Lisbeth ont également beaucoup voyagé. Elle se souvient : « Mon mari Philippe et moi avons travaillé avec IofC dans de nombreuses régions du monde. Nous nous sommes fait des amis en Inde, en Australie et même en Nouvelle-Calédonie, où les Français n'étaient pas toujours bien accueillis. »

 

Le groupe français du Réarmement moral en Australie (1970) : Michel Orphelin, Andrée Devésa, Martine Algrain, Michel Bielak,  Lisbeth et Philippe Lasserre, Maurice Nosley, Gérard Gigand et Guy Audrain. (Françoise Caubel rejoint le groupe plus tard.)
Membres de l'équipe française en Australie, 1970 : Michel Orphelin, Andrée Devésa, Martine Algrain, Michel Bielak, Lisbeth et Philippe Lasserre, Maurice Nosley, Gérard Gigand et Guy Audrain.

 

Pendant de nombreuses années, tous deux ont été au cœur des équipes de rédaction des magazines en français du Réarmement moral, d'abord la Tribune de Caux puis Changer. A ce titre, ils ont joué un rôle de pionniers dans l'expression des idées du Réarmement moral et d'I&C pour le monde francophone et latin.

Lisbeth et Philippe ont passé de nombreuses heures dans le Caux Palace et dans la Villa Maria pour  trouver le bon emplacement et le bon accrochage  pour chaque tableau. Le plus beau salon, le 401, qui a accueilli  des invités d'honneur, dont le Dalaï Lama, abrite cinq tableaux offerts par Lisbeth.

 

Paintings.png
Deux des peintures de la salle 401, offertes par Lisbeth.

 

En 2019, Philippe meurt et en 2021, après de nombreuses années passées en France, Lisbeth revient s'installer à Winterthur, pour être proche de sa sœur et de ses nièces, et près de la Villa Flora, qui, après une rénovation complète, s'ouvrira au public  en 2023 comme l'un des musées d'art de la ville.

Lisbeth a récemment écrit : « Lorsque je pense à mes plus de 89 ans sur cette terre, je suis reconnaissante pour l'inspiration que j'ai reçue grâce à Initiatives et Changement, et pour la richesse de l'art - plus que les mots ne peuvent le dire. Par-dessus tout, je suis reconnaissante pour la foi qui m'a portée ».

 

Toute une génération de permanents du Réarmement moral en France réunis en 2008 pour le 80ème anniversaire de Micheline Sentis. Debout : Lisbeth Lasserre, Jean-Jacques et Marie-Lise Odier, Michel Koechlin, Marie-José et Michel Orphelin, Alain et Anne-Marie Tate ; assis : Micheline Sentis, Evelyne Seydoux, Catherine Koechlin et Michel Sentis.
Toute une génération de volontaires à plein temps d'I&C en France s'est réunie en 2008 pour le 80e anniversaire de Micheline Sentis. De dos, de gauche à droite : Lisbeth Lasserre, Jean-Jacques et Marie-Lise Odier, Michel Koechlin, Marie-José et Michel Orphelin, Alain et Anne-Marie Tate. Devant : Micheline Sentis, Evelyne Seydoux, Catherine Koechlin, Michel Sentis.

 

________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Jeanne Sigg paintings corridor 5th floor Caux Palace
Le couloir du 5ème étage du centre de conférence
où sont exposées certaines des peintures de Jeanne Sigg

Artists in Caux

L'artiste suisse Jeanne Sigg (1907-1988) fait également partie de la « génération fondatrice » du centre de conférences Initiatives et Changement de Caux. Plusieurs de ses tableaux sont accrochés dans le couloir du cinquième étage. Jeanne a encouragé d'autres artistes à faire don d'œuvres au centre de conférence et a organisé des ventes d'œuvres d'art pour récolter des fonds. Certains des tableaux de la Villa Maria sont des dons d'amis de Jeanne Sigg. Au fil des ans, un certain nombre de conférences ont réuni des artistes de différents pays, cultures et disciplines, parmi eux le fresquiste finlandais Lennart Segestråle.

 

________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Cette histoire fait partie de notre série « 75 ans de récits » qui célèbre le 75ème anniversaire de l'I&C Suisse avec une histoire pour chaque année, de 1946 à 2021. Chaque histoire raconte comment une personne a trouvé l'inspiration et une nouvelle direction à Caux. Si vous souhaitez savoir plus sur les premières années d'Initiatives et Changement et sur le centre de conférence de Caux, cliquez ici et visitez la plateforme For A New World.

 

 

  • Photo Villa Flora: Villa Flora, Winterthur
  • Photo Philippe et Lisbeth en noir et blanc: Initiatives et Changement
  • Photo anniversaire Micheline Sentis: Philippe Lasserre
  • Photos tableaux et couloir 5e étage: Cindy Bühler
  • Toutes autres photos: Lisbeth Lasserre
  • Relecture: Claire Fiaux-Martin

 

Featured Story
Off
Event Categories
75 stories 75th anniversary

sur le même thème

Mohan Bhagwandas 2003

2010: Mohan Bhagwandas – Faire face à la crise d'intégrité

Mohan Bhagwandas n'est que trop conscient de son empreinte carbone. Au cours des 13 années allant de 2006 à 2019, il a pris 17 fois l'avion depuis sa ville natale de Melbourne, en Australie, jusqu'en...

This is us square 8.png

75 ans de récits : Rencontrez l'équipe

Lorsque nous avons lancé la série 75 ans de récits en février 2021 au sujet des 75 ans de rencontres au centre de conférences d'Initiatives et Changement à Caux, nous n'avions aucune idée de l'aventur...

Caux in snow 2021 credit Cindy Bühler

2021: Initiatives et Changement Suisse - Ouvrir les portes de Caux pour un nouveau chapitre

Alors que notre série de 75 histoires pour les 75 ans du centre de conférence d'Initiatives et Changement à Caux touche à sa fin, la présidente d'Initiatives et Changement Suisse, Christine Beerli, et...

Aad Burger

2020: Aad Burger – Frappé par un virus

En 2020, le Caux Forum a été mis en ligne en réponse à la pandémie. Ses organisateurs ont constaté que cela avait mis la rencontre à Caux à la portée de personnes du monde entier qui n'auraient pas pu...

Marc Isserles 2017

2019: Marc Isserles – « Nous devons sauver les enfants »

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le Caux Palace (qui deviendra plus tard le centre de conférence d'Initiatives et Changement en Suisse), a servi de refuge aux Juifs fuyant la Shoah. Au fil des ans,...

Wael Broubaker climate actionist

2018: Wael Boubaker – « Le changement climatique devrait être la priorité absolue

Lorsque Wael Boubaker, diplômé tunisien en économie, a rejoint le Programme de Caux pour la paix et le leadership (CPLP) en 2018, il s'attendait à une conférence qui ferait bien sur son CV, et à de be...

Tanaka Mhunduru CPLP

2017: Tanaka Mhunduru – Une maison pour accueillir le monde entier

Tanaka Mhunduru, originaire du Zimbabwe, est l'un des organisateurs du Programme de Caux pour la paix et le leadership (CPLP), un programme d'un mois destiné aux jeunes du monde entier. Il y a partici...

Diana Damsa Winter Gathering 2016

2016: Diana Damsa – « J'ai eu le sentiment que je comptais »

La rencontre de l'hiver 2016 à Caux a représenté une expérience particulière pour Diana Damsa - non seulement parce qu'elle a fait l'expérience de Caux en hiver, mais aussi parce que, pour la première...

Catherine Guisan

2014 : Catherine Guisan - Pour relancer une Europe inachevée

Catherine Guisan est professeur associé invité à l'université du Minnesota, aux États-Unis. Elle a écrit deux livres sur les fondements éthiques de l'intégration européenne. En 2014, elle est interven...

Tom Duncan

2013: Tom Duncan – Restaurer une planète saine

L'année 2013 a été marquée par les premiers Dialogues de Caux sur la terre et la sécurité (CDLS). Ces événements, qui ont eu lieu au Centre de conférences et de séminaires de Caux, portent sur les lie...

Merel Rumping

2012: Merel Rumping – Se lancer dans l'aventure

Lorsque Merel Rumping, originaire des Pays-Bas, s'est rendue à Caux pour la première fois en 2012, elle avait un objectif en tête : « explorer comment je pourrais contribuer à un monde plus juste à t...

Lucette Schneider

2011: Lucette Schneider – Des choix qui font la magie de Caux

Pendant de nombreuses années, la Suissesse Lucette Schneider a organisé l'équipe qui se réunissait tôt le matin pour nettoyer, éplucher et couper les légumes destinés aux cuisines du centre de confére...

Rajmohan Gandhi 2011 Caux Forum Human Security

2009: Rajmohan Gandhi – Des ponts entre l'Inde et le Pakistan

25 dignitaires Indien-ne-s et Pakistanais-es sont venu-e-s à Caux en 2009 dans le but de lancer des ponts entre leurs pays. L'homme qui a pris l'initiative de cette rencontre est Rajmohan Gandhi, un p...

Iman Ajmal Masroor

2008 : Apprendre à être un artisan de paix - « Une révélation pour le monde »

L'année 2008 a vu le lancement d'un cours inhabituel sur l'approche de l'Islam en matière de rétablissement de la paix, conçu par l'imam Ajmal Masroor du Royaume-Uni. Le coordinateur du cours, Peter R...