Les approches intégrées pour la prévention

08-12 juillet 2019

Veuillez noter que cet événement est maintenant fini. Vous souhaitez savoir plus sur TIP 2019?

 

______________________________________________________________________________________

 

L'extrémisme violent est l'un des principaux défis auxquels notre époque est confrontée et c’est une préoccupation majeure dans le monde entier. Généralement, les gouvernements s'attaquent au problème en ayant recours à des moyens militaires ou en adoptant une approche sécuritaire, ce qui génère de la peur dans les populations et aggrave souvent la situation.

« Vers une paix inclusive » est un programme sur trois ans (2017-2019) mené dans le cadre du Caux Forum et qui a pour ambition de dépasser les approches strictement sécuritaires de l'extrémisme violent. En adoptant l’approche de la consolidation de la paix fondée sur les pratiques de la transformation des conflits, « Vers une paix inclusive » crée un espace de discussion qui permet d’aborder le phénomène de l’extrémisme violent en se concentrant avant tout sur l'être humain.

 

L'édition 2019

Les arguments en faveur de la prévention de l'extrémisme violent sont simples : la prévention sauve des vies. Pour éradiquer les racines de ce problème international, et notamment les questions d'exclusion systémique et de manque d’opportunités, il importe avant tout de renforcer la résilience au sein des communautés. Cela peut se faire en leur apprenant à réagir de manière créative et non violente aux conflits et aux crises et en soutenant le processus de construction identitaire des individus qui estiment que la société les a abandonnés, tout en leur inculquant un sens du devoir et de la communauté.

C’est pourquoi, au cours de l’édition 2019 de « Vers une paix inclusive » (8 – 12 juillet), nous examinerons comment faire progresser les communautés et les hommes et femmes artisans de la paix sur la voie de la résilience. Nous mettrons également l'accent sur les trois principes de la prévention que sont l’inclusivité, la durabilité et la spécificité contextuelle.

 

Participez à l’édition 2019 de « Vers une paix inclusive » afin de :

  • vous inspirer de techniques artistiques, théâtrales et musicales, 
  • de vous former lors d'ateliers à la résilience communautaire, à la guérison des traumatismes et à l’approche de la prévention intégrée
  • et de nouer des relations grâce au partage d'histoires, au dialogue intergénérationnel et au multiculturalisme.

 

À qui s’adresse « Vers une paix inclusive » ?

Participez à cet espace de partage, où expertise internationale et connaissances de terrain se font écho. Nous serons heureux d’accueillir :

  • Hommes et femmes bâtisseurs de paix (tous domaines confondus)
  • Educateurs et éducatrices
  • Autorités locales et nationales
  • Leaders communautaires
  • Représentant-e-s de la société civile
  • Citoyen-ne-s actives et actifs dans l’émergence d’une paix durable

 

Ateliers de formation

À la conférence Vers une paix inclusive, les participant-e-s peuvent choisir de faire partie d’un des trois ateliers de formation parallèles destinés à les équiper avec des outils leur permettant de lutter contre l’extrémisme violent selon une approche favorisant la consolidation de la paix :

  • une prévention profonde,
  • le renforcement de la résilience communautaire
  • la protection des artisans de paix

Tous les ateliers de formation sont participatifs et interactifs, intégrant et renforçant votre voix, votre expérience et vos compétences techniques.

 

I. Formation sur la prévention

Le terme « prévention » de l’extrémisme violent (PVE) a été adopté par les Nations Unies (ONU) après 10 ans de résultats insuffisants obtenus avec la « lutte » contre l’extrémisme violent (CVE). Cette perspective aborde les principaux facteurs de l’extrémisme violent (par exemple, la corruption, le manque d’opportunités, l’exclusion) tout en restant une perspective centrée sur la sécurité. À la conférence TIP, nous allons au-delà de la définition de PVE par les Nations Unies pour nous engager dans une prévention profonde en utilisant une approche centrée sur le facteur humain, et nous pencher plutôt sur ses causes que sur ses symptômes. Avec cette toile de fond, l’atelier de formation sur la prévention nous présentera des outils utilisés dans le cadre de divers contextes dans des communautés locales ou au niveau national pour faciliter la transformation de conflit à travers une approche visant à consolider la paix.

 

II. Formation sur la résilience communautaire

La résilience communautaire est la mesure de la capacité soutenue d’une communauté à canaliser les ressources disponibles pour faire face à des situations défavorables, y répondre et s’en remettre. À la conférence TIP, nous aborderons diverses approches communautaires visant à renforcer la résilience afin de répondre aux conflits d’une manière créative et adaptée au contexte, tout en respectant la voix des communautés locales. L’atelier de formation sur la résilience communautaire se penchera également sur le processus de reconstruction de l’identité, tout en aidant les membres d’une communauté ayant été marginalisés ou privés de leurs droits à trouver un sens et une direction à leur vie. Nous discuterons par ailleurs du rôle de la résilience et de la manière dont elle peut empêcher les sociétés de sombrer dans des situations de crise.

 

III. Formation sur la protection des artisans de paix

En travaillant dans des régions affectées par le conflit, les artisans de paix sont exposés à des niveaux de stress très élevés et à des traumatismes secondaires, ce qui peut avoir un impact sur leur travail et sur leur capacité de compréhension et d’empathie. La formation sur la protection des artisans de paix est basée sur l’utilisation d’une boîte à outils faite de pratiques de réflexion et de pleine conscience. Ces pratiques peuvent aider à assimiler l’impact émotionnel du conflit, sont adaptées aux besoins de chaque personne, et sont un élément clé du maintien d’une communauté d’artisans de paix saine.

 

Séances sur un pays cible

Diverses pratiques de consolidation de la paix sont actuellement utilisées pour lutter contre l’extrémisme violent dans le monde. Les Séances sur un pays cible analysent en profondeur un pays spécifique et sa dynamique sociale, les manières dont se manifeste l’extrémisme, et la réponse de sa population. Ces séances exploreront les outils adaptés au contexte utilisés pour prévenir et transformer cette forme de violence dans ce contexte particulier.

 

Séances de rassemblement de la communauté TIP: Inspirer| Connecter| Réfléchir

Séances parallèles d'une heure (en complément):

  • La consolidation de la paix incarnée
  • Le récit d'histoires: les artisans de paix dans l'action

 

Veuillez trouver plus d'information ci-dessous.

I. Ateliers de formation sur la prévention

Facilité par Daniel Hyslop, Interpeace

Cet atelier est centré sur la compréhension empirique des moteurs de l’extrémisme violent, présentant en même temps aux participant-e-s les politiques utilisées et les réponses au niveau politique afin qu’ils et elles puissent déterminer des approches alternatives favorisant la consolidation de la paix. Nous explorerons les approches défendues par les décideurs et élaborerons un plan de recherche à partir d’évènements de déviance positive afin de trouver des réponses au conflit. Cette séance nous donnera également un aperçu des approches de guérison des traumatismes et de promotion de la confiance utilisées.

Facilité par Hassan Ndugwa, Extremely Together - Fondation Kofi Annan

 

Cet atelier nous présentera l’approche « inclusion de toute la société », avec les tendances et des études de cas du contexte est-africain, par exemple : l’inclusion de l’éducation en matière de paix, le développement de programmes pour les madrasas, et la formation sur les réseaux sociaux pour une compréhension alternative de l’Islam. La discussion sera centrée sur les rôles des agents du changement des communautés, tels qu’enseignant-e-s, psychologues, entrepreneurs, autorités locales, artistes et travailleurs sociaux, dans la prévention de l’extrémisme violent (PVE). Nous parlerons de chacune de ces catégories et de leurs rôles dans l’intégration de la PVE dans la vie de tous les jours afin de protéger les jeunes de la radicalisation et de la marginalisation. Les participant-e-s pourront contribuer activement et s’inspirer d’histoires, de scénarios et d’exemples « live » pour évaluer l’aspect pratique des stratégies et des techniques abordées.

Facilité par Peace Generations: Miftahul Huda, Nenden Mutiara et Irfan Amalee

 

Depuis les 12 dernières années, Peace Generations a formé plus de 416 éducateurs et éducatrices et 6252 étudiant-e-s, et a collaboré avec le CONVEY Project pour prévenir l’extrémisme violent chez les jeunes en Indonésie, à l’aide d’un module comprenant 12 valeurs de paix essentielles, telles que : s’accepter soi-même, vaincre les préjugés, respecter les différences, célébrer la diversité, comprendre le conflit, rejeter la violence et pardonner. Utilisant des jeux de société créatifs et le concept d’écoute intérieure d’Initiatives et Changement, Peace Generations travaille avec des artisans de paix dans toute l’Indonésie.

Dans cet atelier, Peace Generation :

  • partagera des idées et des pratiques sur les manières de sensibiliser les jeunes à la discussion autour des moyens de prévention de l’extrémisme violent
  • explorera les manières de lutter contre l’extrémisme violent à travers l’éducation en matière de paix
  • explorera l’utilisation de techniques créatives telles que les jeux de société pour aborder l’extrémisme, tout en s’inspirant du contexte indonésien

Ateliers de formation sur la résilience communautaire

Facilité par Neuro Network : Daya Bhagwandas et Dida Guigan

    

Cet atelier fournira un espace ouvert pour comprendre l’anatomie et la physiologie du traumatisme: où il est ancré, ses différents niveaux et son impact sur la vie, et la nécessité d’aborder les « questions plus profondes » et d’offrir des ressources simples, accessibles et disponibles afin que les individus et les communautés puissent trouver soutien et résilience. Des études de cas et des exemples pratiques seront utilisés pour faire de cet atelier une formation basée sur l’expérience. La spécificité de cette approche est l’attention donnée au subconscient, le moteur à 90% de la vie, des émotions, de la civilisation, de la culture et de la société.

Les histoires individuelles et les exercices permettront de souligner la manière dont nous réagissons ou répondons aux traumatismes, et ce qui rend une personne plus résiliente et d’autres plus vulnérables, afin d’accéder à la paix intérieure et à plus de clarté quant au sens de la vie. Des activités pratiques seront offertes, centrées sur la conscience du corps et de la respiration, avec une attention particulière sur la fréquence de la voix, afin que les participant-e-s puissent faire l’expérience des ressources et des outils proposés, et les comprendre.

Neuro Network invitera les participant-e-s à explorer :

  • comment se libérer d’un traumatisme et découvrir la résilience
  • comment casser les chaînes des mémoires blessées
  • la gouvernance intérieure, la liberté intérieure et un but plus noble

 

Facilité par I&C UK : Amina Khalid et Micheline Ngongo

    

La paix commence à la maison. Cette formation au dialogue intergénérationnel vise à explorer les questions de la cohésion sociale dans le monde d’aujourd’hui, et à examiner de plus près les facteurs qui poussent les individus vers l’extrémisme violent, ou ceux qui les y attirent, de différents points de vue : dans le foyer, la communauté et la société. Cet atelier vise à créer une opportunité de recadrer le défi de la lutte contre l’extrémisme violent (CVE).

Grâce aux outils et aux techniques de consolidation de la paix, les représentant-e-s de l’État ou non, peuvent ainsi être équipé-e-s pour :

(1) comprendre la dynamique engendrant l’extrémisme violent ;

(2) identifier de manière créative un ensemble d’outils et d’approches pour empêcher cette dynamique d’engendrer l’extrémisme violent ;

(3) garantir que les réponses n’aggravent pas la situation et ne radicalisent encore plus les communautés concernées.

 

Les objectifs de cette séance sont les suivants :

  • construire des relations entre les générations à travers un dialogue honnête et ouvert
  • partager des outils pratiques pour construire des relations intergénérationnelles plus efficaces
  • inspirer les communautés à freiner le développement des conflits intergénérationnels en améliorant la compréhension des défis auxquels font face les différentes communautés

 

Facilité par Community Trustbuilding Fellows-I&C USA : Elaine Williams et Kelly Carter Merrill

Alors que nous travaillons dur pour guérir les communautés et prévenir le développement de la violence, nous faisons souvent face à nos propres blessures personnelles non guéries, ou à celles des autres. Même les commentaires les mieux intentionnés ou les moments les plus anodins peuvent déclencher des réponses émotionnelles disproportionnées. Nos émotions peuvent être très fortes et nous mettre sur la défensive ou, inversement, nos sensibilités peuvent faire naître des sentiments d’auto-dévalorisation. Suite à un événement déclencheur, nous avons tendance à poursuivre un cycle déclencheur prévisible, comprenant sept étapes et se terminant par une réponse regrettable. Une étude plus poussée de ce cycle révèle également sept opportunités de quitter ce cycle pour enfin grandir et se libérer.

Les objectifs de cette séance sont les suivants :

  • comprendre ce qu’est un élément déclencheur et la manière dont il affecte un conflit interpersonnel
  • identifier nos propres éléments déclencheurs et leurs racines interpersonnelles
  • apprendre les sept stratégies pour interrompre le cycle des évènements déclencheurs
  • considérer le rôle du cycle d’évènements déclencheurs dans  notre compassion envers les personnes en conflit

 

 

Facilité par Lisa-Raine Hunt

Les espaces publics dans nos villes et villages sont utilisés depuis des millénaires comme des lieux dynamiques de rencontre, de dialogue, d’apprentissage, d’échange et de démocratie. Les extrémistes ciblent ces espaces depuis longtemps pour ces mêmes raisons, compromettant la liberté et la démocratie, semant la peur et la violence tout en divisant les communautés. Le résultat en est une moindre utilisation des espaces publics par la communauté et l’augmentation de la présence physique des barrières de sécurité, des points de contrôle et des patrouilles de sécurité.

Des mouvements locaux commencent à répondre à ces défis dans le monde entier, en réutilisant les espaces publics pour la paix. Ce processus de rapprochement des communautés pour exercer des activités inclusives et créatives, permet de renforcer la résilience communautaire et de prendre soin d’espaces qui sont synonymes d’appartenance, tout en transformant les divisions en expressions de paix collectives. Dans cet atelier, nous analyserons nos communautés de manière créative, en tant qu’individus et en tant que groupes collaboratifs. Nous explorerons par ailleurs des espaces publics pour la paix au Royaume-Uni, et nous ferons l’inventaire des atouts de nos propres lieux d’intérêt, qui peuvent être utilisés pour développer la résilience communautaire et créer la paix. 

Les objectifs de cette séance sont les suivants :

  • inspirer et permettre aux communautés de réutiliser les espaces publics pour la paix
  • comprendre les atouts (compétences, points forts, connaissances, potentiel) des communautés locales et la manière dont les espaces publics peuvent être utilisés comme atout essentiel dans la consolidation de la paix
  • faire l’inventaire des espaces publics et des atouts de nos communautés lors d’une séance créative et interactive, créant un modèle pour de futurs programmes
  • écouter et discuter avec les participant-e-s de la réutilisation des espaces publics dans le monde
  • dessiner une stratégie pour redonner vie aux espaces publics pour la paix dans les communautés

 

Ateliers de formation sur la protection des artisan-e-s de paix

Facilité par ICAN

 

Cet atelier facilitera l’échange des stratégies et des approches utilisées par les artisans de paix au niveau local pour répondre à leurs propres besoins de protection dans le contexte de systèmes de protection insuffisants au niveau national et international. L’atelier nous donnera l’opportunité de partager nos expériences et de nous rassembler autour des bonnes pratiques à adopter afin que les acteurs et actrices de la société civile puissent établir des mécanismes pour répondre à leurs besoins de protection. Quelques modèles existants seront présentés par les artisans de paix qui les ont conçus dans différents contextes géographiques avec différentes dynamiques de violence et de conflit.

 

Facilité par Community Trustbuilding Fellows-I&C USA : Abigail Lash Ballew et Joshua Ballew

 

La communication non-violente est un processus en quatre étapes permettant d’améliorer la compréhension, la connexion et le bien-être, tout en réduisant la confusion, l’isolation et les préjudices. Pour certain-e-s, c’est une tactique efficace dans des circonstances difficiles ; pour d’autres, c’est un mode de vie. Cet atelier vous présentera ces quatre étapes et vous donnera l’opportunité de les mettre en pratique, avec un moment pour la réflexion personnelle et le partage. Cet atelier est pour vous si vous n’avez jamais entendu parler de la communication non violente, ou si vous connaissez le concept mais souhaitez une mise à jour.

Développée par le psychologue Dr. Marshall Rosenberg dans les années 1960, la communication non violente comprend quatre composantes dans lesquelles se fait la communication : (1) Les actions concrètes que nous observons et qui affectent notre bien-être, (2) Nos sentiments par rapport à ce que nous observons, (3) Les besoins, valeurs, désirs, etc., créant nos sentiments, (4) Les actions concrètes que nous exigeons pour enrichir nos vies.

 

Les objectifs de cette séance sont les suivants :

  • se familiariser avec les quatre composantes de la communication non violente
  • pratiquer la communication non violente
  • explorer les opportunités d’utilisation de la communication non violente dans votre propre contexte

Séances sur un pays cible

L’accent sera mis sur la région du Nord-Est et l’expérience des organisations avec divers outils de consolidation de la paix dans la prévention de l’extrémisme violent.  

  • Idayat Hassan, Directeur du Centre pour la démocratie et le développement (ONG).
  • Abdulrazaq O Hamzat, Directeur de la Fondation pour les professionnels de la paix (ONG) qui a développé le « Nigeria Peace Index », une adaptation locale du Global Peace Index (Indice mondial de la paix).
  • Ferdaouis Bagga, Analyste des politiques. Commission américaine sur la liberté religieuse internationale.

 

    

L’accent sera mis sur l’utilisation de la non violence et autres outils divers pour renforcer la résilience communautaire et faire face à la situation dans l’Est de l’Ukraine, tout en renforçant la capacité des membres de la société civile à lutter contre l’extrémisme violent dans leur vie quotidienne.

  • Felix Schimansky-Geier, KURVE, ONG
  • Iryna Brunova-Kalisetska, Directrice exécutive du Centre d’intégration et de développement pour l’information et la recherche
  • Tatiana Kyselova, Professeure adjointe à l’Université d’État de Kiev-Mohyla Academy

L’accent sera mis sur les histoires bien vivantes d’anciens activistes et acteurs et actrices intertribaux et intercommunautaires qui ont permis de transformer l’extrémisme violent dans le processus de création des 7 États de la région du Nord-Est de l’Inde.

    

  • Sunny Mawiong, I&C Inde
  • Penuo Hiekha, I&C Inde

L’accent sera mis sur la mise en œuvre de la justice réparatrice et d’initiatives de dialogue entre victimes et coupables dans le contexte de l’après-guerre au Népal, afin de permettre aux communautés de guérir et de se réconcilier.

  • Rajendra Senchurey, Chercheur
  • Chiranjibi Bhandari, Professeur à la Tribhuvan University

Nous explorerons le contexte de l’Indonésie, ses tensions religieuses et les manières de prévenir le recrutement des jeunes par ISIS.

  • Irfan Amalee, Directeur de Peace Generations
  • Miftahul Huda, I&C Indonésie

    

L’accent sera mis sur l’expérience de communautés locales de  Manchester et de Glasgow, exclues d’un point de vue social et rencontrant des difficultés économiques.

  • Micheline Safi Ngongo, Conseillère du Parti travailliste, militante pour les droits de l’homme et fondatrice de LIGHT Project International.
  • Ian Monteague, Président de Family Action in Rogerfield and Easterhouse - FARE

Nous explorerons la protection des artisans de paix et les approches de consolidation de la paix dans le contexte actuel de l’Irak.

  • Alyaa Ibrahim, Odessa
  • Fatimah Al-Bahadly, Al-Firdaws Society

Séances de rassemblement de la communauté TIP: Inspirer| Connecter| Réfléchir

 

Facilité par Peace Elicits avec la collaboration des Amis de Caux et I&C Suisse - Jannik Gresbrand, Ram Bhagat et Brigitt Altweg

Prenez part à une transformation de conflit et un travail de paix holistiques en explorant et en écoutant votre corps à travers diverses pratiques interactives.

 

 

Venez écouter les histoires pleines d’inspiration d’artisans de paix courageux originaires du monde entier. Cette séance vous inspirera grâce aux histoires uniques d’artisans de paix parlant de leur travail auprès de communautés locales.

  • Hasan Davis (États-Unis)
  • Hassan Nduwa (Ouganda)

 

Notre voyage : 2017 - 2019

Vous souhaitez savoir plus sur Vers une paix inclusive et notre histoire depuis 2017 ?

Cliquer ici pour télécharger gratuitement notre rapport (en anglais).

 

Ce forum est un événement enrichissant et important qui permet aux praticien-ne-s, participant-e-s et expert-e-s d’échanger connaissances et informations pour mieux s'attaquer aux problèmes mondiaux les plus cruciaux que sont la violence, l'extrémisme et la radicalisation dans le contexte de la crise globale actuelle.

Michelline Safi Ngongo, conseillère Islington, Royaume-Uni

Pour lutter contre l'extrémisme violent en adoptant une approche de consolidation de la paix, nous devons d’abord poser la question de la justice sociale qui est souvent ignorée. Nous devons dépasser le paradigme de la sécurité et utiliser le dialogue interreligieux et d'autres mécanismes pour instaurer la paix.

Mohamed Abu-Nimer, conseiller principale Centre de dialogue KAICIID

Pour instaurer la confiance, il faut d’abord humaniser l’autre, nouer des liens avec cet individu et encourager l’interaction de manière à dissiper les mythes qui existent sur les uns et sur les autres.

Superintendent David Smart, directeur du Service national de lutte contre le terrorisme et coordinateur national de Prevent, Royaume-Uni

intervenant-e-s

Ram Bhagat
Educateur, Innovateur artistique et Artisan de paix
Etats-Unis
Lire la suite Cacher plus
Ram Bhagat est formateur en résolution de conflit au niveau international, expert dans le domaine des cercles culturels, de la guérison des traumatismes et des pratiques de justice réparatrice. Il est le responsable de la culture scolaire et de la stratégie climatique des écoles publiques de la ville de Richmond. Ram est le co-fondateur de la fondation Drums No Guns et la personne visionnaire derrière la création du Richmond Youth Peace Project. Ancien professeur d’école, il a créé un programme innovateur utilisant l’art pour enseigner la chimie et l’anatomie. Ram est actuellement en train de développer un programme appelé Massive Resilience: Transforming Historical Harms & Healing Racial Trauma, qui intègre des pratiques réparatrices basées sur l’art, adaptées aux traumatismes, et utilisant la pleine conscience, dans les écoles affectées par la ségrégation d’un point de vue racial et économique. Il est membre du Community Trustbuilding Fellowship (CTF) d’I&C USA.
Hasan Davis
Acteur, Auteur et Leader national en matière de réforme de la justice juvénile américaine
Etats-Unis
Lire la suite Cacher plus
Ancien commissaire de justice juvénile, Hasan Davis offre son expertise au niveau local, au niveau de l’État et au niveau national. Il est membre de plusieurs comités visant à fournir des solutions innovatrices et transformationnelles pour soutenir les jeunes. Il est membre de fondations et programmes prestigieux tels que la Fondation Rockefeller, Next generations Leadership, la Fondation Annie E. Casey et plusieurs autres. Il est l’auteur de Written Off et de Journey of York, et participe à des productions théâtrales faisant la chronique de la contribution des descendants du peuple africain dans l’histoire de l’Amérique. Sa propre expérience de la délinquance, de la pauvreté et des difficultés d’apprentissage est à l’origine de son engagement dans la création de communautés mondiales visant à l’excellence personnelle.
Melinda Holmes
Directrice de programme du Réseau international d'action de la société civile (ICAN) pour WASL
Etats-Unis
Lire la suite Cacher plus
L’Alliance des femmes pour le leadership en matière de sécurité (WASL) rassemble des réseaux et des organisations de femmes ayant une longue expérience dans la lutte contre l’extrémisme et la promotion de la paix, des droits et du pluralisme pour améliorer les pratiques des communautés affectées par la violence, et offrir des solutions pragmatiques en matière de politiques à la communauté internationale. Spécialiste en consolidation de la paix, auteure et stratège spécialisée dans la violence de genre et politique, Melinda Holmes est responsable de la facilitation pour la collaboration, l’analyse, la défense et la sensibilisation dans des approches destinées à prévenir et à répondre à l’extrémisme violent. En 2016-2017, Melinda était chercheuse invitée au Centre pour les femmes, la paix et la sécurité de la London School of Economics (LES), et elle a également travaillé avec le Carter Center, en tant que conseillère sur le rôle des croyances religieuses et traditionnelles, des acteurs et actrices et des communautés dans l’avancement de la paix et des droits de l’homme. Melinda Holmes possède un master en affaires internationales de la Fletcher School of Law and Diplomacy.  
Lisa-Raine Hunt
Coordinatrice communautaire contre l’extrémisme
Royaume-Uni
Lire la suite Cacher plus
Lisa-Raine Hunt travaille en tant que coordonnatrice communautaire et fait le lien entre le gouvernement local et le gouvernement central. À Londres, elle anime des programmes de groupes de discussion sur des thématiques comme la foi, le handicap, la communauté LGBTQ et la question de la race et du genre. L’objectif est de cartographier et de comprendre le contexte de l'extrémisme et de permettre une action au niveau communautaire de base qui combat l'extrémisme sous toutes ses formes. Au sein du Special Interest Group for Countering Extremism (SIGCE), Lisa-Raine Hunt suit l'évolution de l'extrémisme au Royaume-Uni et partage des pratiques optimales de prévention avec les autorités gouvernementales. Forte d'une expérience professionnelle et d'une formation en arts, Lisa-Raine Hunt s'est ensuite tournée vers les organismes de bienfaisance et le secteur public, dirigeant des programmes d'éducation communautaire, d'intégration et interreligieux. Sa pratique multisectorielle lui permet de trouver des solutions créatives établies par les communautés pour répondre aux défis complexes auxquels la société est confrontée.
Daniel Hyslop
Directeur des équipes chargées des politiques, de la formation et de la consolidation de la paix internationale (IPAT ) à Interpeace
Australie
Lire la suite Cacher plus
Daniel Hyslop est le responsable du programme de formation et des politiques d’Interpeace, un programme visant à améliorer le niveau des connaissances sur les pratiques de consolidation de la paix efficaces afin de créer de meilleures politiques de consolidation de la paix internationale. Il était auparavant directeur de recherche à l’Institut pour l’économie et la paix où il a dirigé des recherches pour évaluer la paix, déterminer le coût économique de la violence et comprendre les éléments moteurs d’une paix positive. Il a travaillé comme consultant en recherche et politiques pour le PNUD, l’OCDE, la Banque mondiale, le Secrétariat du Commonwealth, et le Centre d’études stratégiques et internationales où il a dirigé de nombreux projets de recherche et de politiques pour la consolidation de la paix et le développement. Daniel possède un master avec mention en économie et sciences sociales de l’Université de Sydney.    
Guissou Jahangiri
Directrice exécutive à Open Asia/Armanshahr Foundation
Iran / France
Lire la suite Cacher plus
Vice-présidente de la Fédération internationale pour les droits de l’homme (FIDH) et directrice exécutive de la Fondation Armanshahr, fondée en 1996, Guissou Jahangiri et une pionnère dans le domaine des droits humains et des droits des femmes, et une militante culturelle.  Elle a travaillé pendant 15 ans comme journaliste pour le Courrier International, couvrant l’Iran, l’Afghanistan et l’Asie centrale. Mme Jahangiri a passé 5 ans au Tadjikistan pendant la guerre, où elle était chercheuse pour Human Rights Watch et cheffe par intérim du bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires. En 2006, elle a fondé une maison de publication spécialisée dans les droits de l’homme (250 000 livres sur l’Afghanistan et la région). Elle a lancé le Prix Simorgh pour la paix en 2009, visant à récompenser le mérite de militant-e-s pour les droits de l’homme et autres militant-e-s culturel-le-s au cœur de l’Asie. En 2013, Mme Jahangiri a co-fondé le tout premier festival cinématographique international d’Afghanistan pour les femmes à Herat, une plateforme régionale et  internationale ayant lieu chaque année.
Khalid Koser
Directeur du Fonds mondial pour l'engagement de la communauté et la résilience (GCERF)
Royaume-Uni
Lire la suite Cacher plus
Le Dr Khalid Koser est le fondateur et le directeur exécutif du Fonds mondial pour l’engagement de la communauté mondiale et la résilience, un partenariat des secteurs public et privé destiné à prévenir l’extrémisme violent. Au cours de ses trois premières années d’existence, le GCERF a permis d’aider plus de deux millions de personnes dans les communautés à risque. Professeur de formation, Khalid enseigne dans le cadre des études sur le conflit, la paix et la sécurité à l’Université de Maastricht, et est également chercheur invité à la Brookings Institution, Chatham House et au Lowy Institute. Défenseur des migrant-e-s et des réfugié-e-s au niveau international, Khalid est le président du Global Future Council on Migration du Forum économique mondial, édite le Journal of Refugee Studies, et a été nommé MBE pour ses services aux demandeurs et demandeuses d’asile et aux réfugié-e-s. Il est également président du comité central de Raleigh International, une organisation à but non lucratif pour le développement durable.
Rodolfo Manuel Domínguez Márquez
Avocat spécialisé dans la violence à l'égar des femmes et les mécanismes de protection des femmes dans des situations de violence et de féminicide
Mexico
Lire la suite Cacher plus
Rodolfo Dominguez Márquez est le coordinateur général de l’Association civile pour la justice, les droits de l’homme et le genre. L’association s’occupe d’introduire des litiges stratégiques, de surveiller des cas de féminicide et de faire connaître la fréquence d’utilisation des protocoles de recherche sur le féminicide et des mécanismes de protection des femmes dans des situations de violence. L’association est partenaire du National Citizens' Femicide Observatory et membre fondateur de l’Alliance des femmes pour le leadership en matière de sécurité (WASL). M. Dominguez faisait partie de l’équipe de litige stratégique ayant obtenu le premier précédent pour féminicide de la Cour suprême de justice nationale pour sa diligence dans son enquête et ses poursuites judiciaires dans le cas de Mariana Lima. Il a également influencé l’application de la Déclaration d’alerte pour la violence à l’égard des femmes dans divers états de la république mexicaine.
Ghada Rifai
Co-Fondatrice de Mobaderoon-Active Citizens of Syria
Syrie
Lire la suite Cacher plus
Mobaderoon–Active Citizens of Syria est un réseau de plus de 4 000 participant-e-s travaillant dans le secteur du développement, et offrant des programmes de formation, par exemple sur la citoyenneté active, le leadership dans le développement des communautés, la création de passerelles et la consolidation de la paix. Architecte de formation, Ghada Rifai travaille dans le secteur du développement urbain depuis 2001. En tant que responsable de programme pour le Syria Trust for Development, sa capacité à travailler avec différents groupes sociaux, les encourageant à travailler ensemble et à participer dans le développement de leurs communautés, était essentielle pour obtenir des résultats positifs. Mme Rifai croit fermement en l’importance de la coopération entre les ONG et les secteurs public et privé, ayant créé des projets de coopération entre le conseil municipal d’Aleppo et des ONG locales. Mme Rifai a reçu le prix de la Livia Foundation en reconnaissance pour son travail soutenu dans le domaine de la promotion de la paix dans des situations de conflit, et elle est membre de l’Alliance des femmes pour le leadership en matière de sécurité (WASL). 
Christina Foerch Saab
Cofondatrice de Fighters for Peace
Liban
Lire la suite Cacher plus
Christina Foerch Saab est diplômée en sciences politiques et en espagnol. En 2000, elle quitte Berlin pour Beyrouth où elle travaille en tant que cinéaste, journaliste et consultante pour des ONG. Elle s’est spécialisée dans des thématiques telles que la mémoire de la guerre civile libanaise, les ancien-ne-s combattant-e-s, le contrôle des armes et le processus de désarmement. Elle est également cofondatrice de Fighters for Peace, une ONG libanaise qui rassemble d’anciens combattant-e-s d’horizons politiques et sectaires différents.  Actuellement, elle est responsable de programmes et de relations internationales.
Emilie Tankora
Développeuse de programmes sur la cohésion sociale, les processus de paix et la résolution de conflits, Mercy Corps
France/Niger
Lire la suite Cacher plus
Emilie Tankora travaille depuis 10 ans dans le secteur de la programmation et des initiatives de consolidation de la paix au Niger en tant que professionnelle de la médiation, de la gestion de conflits et de la communication non-violente. Avant cela, elle a travaillé avec l'ONG EIRENE qui aide les organisations locales à développer des actions de consolidation de la paix et des approches adéquates aux conflits dans la région du Sahel. Emilie Tankora travaille actuellement pour Mercy Corps au Niger et développe un portefeuille de programmes de cohésion sociale promouvant une approche holistique dans les zones exposées à l'extrémisme violent. Pour lutter contre l'extrémisme violent et accroître la résilience des personnes les plus vulnérables, Mercy Corps renforce la cohésion sociale entre les communautés en combinant actions de développement, recherche et approches programmatiques fondées sur l'apprentissage.      

facilitators

Suchith Abeyewickreme
Formateur en matière de questions interreligieuses, éducation éthique interculturelle et consolidation de la paix
Sri Lanka
Lire la suite Cacher plus
Suchith Abeyewickreme est un formateur international en consolidation de la paix, dialogue interreligieux et éducation éthique avec plus de dix ans d’expérience dans divers contextes. Il est formateur dans le cadre du programme « Learning to Live Together » (Apprendre à vivre ensemble) d’Arigatou International, et a dirigé des formations dans plus de 15 pays. Suchith est membre du comité international de United Religions Initiative ; co-fondateur d’Interfaith Colombo - un espace visant à promouvoir la confiance entre des individus de différentes religions et croyances ; et membre de l’équipe centrale de « Rise Up Sri Lanka », un mouvement militant pour la responsabilité publique des leaders politiques. Il est également responsable de programmes portant sur les approches bouddhistes utilisées dans la transformation de conflit au Sri Lanka et au Myanmar. Suchith souhaite ardemment aider les sociétés à résoudre leurs conflits de manière non violente, et contribuer à la guérison sociale.
Brigitt Altwegg
Chargée de programme pour la création de la confiance, I&C Suisse
Suisse
Lire la suite Cacher plus
Brigitt Altwegg est Chargée de programmes pour la création de la confiance et elle fait partie de I&C Suisse depuis juillet 2012. Elle a un Master en Relations internationales du Graduate Institute Geneva et un Master en Etudes de paix et de conflit de la European Peace University. Avant de rejoindre I&C Suisse, elle a été Adjointe de Direction chez TRIAL International, qui s’engage pour les droits humains. Elle est également active en tant que professeur d’escalade avec brevet fédéral.
Irfan Amalee
Spécialiste en médias créatifs et éducation pour la paix
Indonésie
Lire la suite Cacher plus
Irfan Amalee possède un master de la Brandeis University (États-Unis) et plus de 15 ans d’expérience dans le secteur de la publication de livres et médias pour enfants dans son rôle de directeur exécutif de Pelangi Mizan and Mizan Apps Publisher. Il a publié plus de 50 livres, avec des supports audio et vidéo, y compris l’Encyclopédie pour les enfants musulmans, l’Islam pour les enfants et 12 modules sur la paix pour les enfants. Irfan a gagné plusieurs récompenses, y compris l’International Young Creative Entrepreneur 2008, l’UAJY Multiculturalism Award 2010 et  Young Creative Enterprise from Kemenparekraf 2012. Irfan est également reconnu comme l’un des 500 musulmans les plus influents du monde par The Royal Islamic Strategic Studies Centre – RISSC, Aman, Jordanie. Sa page web est la suivante : www.peacegen.id.
Ferdalouis Bagga
Analyste des politiques, Commission américaine sur la liberté religieuse dans le monde
Etats-Unis
Lire la suite Cacher plus
Ferdaouis Bagga est analyste des politiques pour l’Afrique auprès de la Commission américaine sur la liberté religieuse dans le monde (USCIRF). Avant de rejoindre l’USCIRF, Ferdaouis travaillait au Département d’État américain où elle était chargée de l’analyse des conflits et de recherches sur la Libye. Précédemment, elle avait travaillé pendant quatre ans pour l’Institut des États-Unis pour la paix en tant que responsable de la programmation de subventions en Afrique et en Amérique latine, du respect des lois en Lybie, et d’un programme de dialogue sur la justice et la sécurité au Sahel et au Maghreb. Elle possède plusieurs années d’expérience dans le développement et la facilitation de dialogues intergroupes, ainsi que dans le domaine du coaching en facilitation de dialogue aux États-Unis. Ferdaouis possède un Master en paix internationale et résolution de conflit de l’American University, et un B.A. en Sciences politiques et anglais de l’Université de Floride.
Abigail Lash Ballew
Travailleuse sociale et membre d’Initiatives et Changement USA
Etats-Unis
Lire la suite Cacher plus
Abigail Lash Ballew est experte en macro pratique et gestion de programmes dans le secteur à but non lucratif. Passionnée par le dialogue comme outil de guérison, elle l’utilise dans son rôle à Initiatives et Changement (I&C) USA. Abigail a de l’expérience avec des groupes, des organisations et des communautés à travers son travail dans le développement, la mise en œuvre et l’évaluation de programmes pour des organisations à but non lucratif. Elle a travaillé dans le domaine des relations raciales, des services de soutien aux réfugiés, de l’adoption et de la protection de l’enfance, ainsi que le domaine des services pour le handicap physique, intellectuel et de développement. Abigail est diplômée du Programme des Caux Scholars et du Community Trustbuilding Fellowship, et aime voyager avec son mari, Joshua, avec qui elle rend visite aux nombreux membres de leur famille disséminés dans le monde entier.
Joshua Ballew
Résolution de conflit et dialogue
Etats-Unis
Lire la suite Cacher plus
Joshua Ballew est diplômé de l’École d’analyse et résolution de conflit de la George Mason University, et travaille comme médiateur certifié à la General District Court. Il a dirigé le programme de médiation pour les employé-e-s de l’État de Virginie, et a également développé et dirigé des formations en résolution de conflit. Joshua a auparavant travaillé pour le bureau du procureur  de Virginie, où il était chargé de la résolution de conflits entre les entreprises et les consommateurs. Il travaille maintenant avec des organisations locales, nationales et internationales pour créer des environnements de travail sains, aborder des sujets difficiles et encourager la promotion de la confiance. Joshua est originaire de Macao, en Chine, et vit maintenant avec son épouse Abigail à Richmond, en Virginie, aux États-Unis.
Daya Bhagwandas
Neuro-Educatrice, Professeur de Yoga, Orthophoniste, Membre du bureau de I&C Australie
Australie
Lire la suite Cacher plus
Daya Bhagwandas a travaillé dans le champ de la neuro-éducation pendant plus de 20 ans avec les enfants et les adultes, liant le développement du cerveau, l’évolution humaine et le potentiel spirituel. Daya utilise les neuro-sciences pour transformer la vie et les compétences d’apprentissage dans les écoles primaires et secondaires en Australie, en Afrique du Sud et en Malaisie. Son expérience professionnelle inclut la réhabilitation et la guérison des traumas chez les enfants soldats au Sri Lanka et plus récemment, les jeunes à risque en Malaisie, qui ont quitté l’école et rejoint les gangs criminels.. Daya a obtenu ses dipômes et son expérience professionnelle en Inde, au Etats-Unis, en Malaisie et en Australie. Elle vit à Melbourne en Australie.
Chiranjibi Bhandari
Professeur assistant, Tribhuvan University, Népal
Népal
Lire la suite Cacher plus
Chiranjibi Bhandari est un éducateur et artisan de paix expérimenté originaire du Népal. Il travaille actuellement dans le Département des études de conflit, paix et développement à la Tribhuvan University. Il travaille pour la paix depuis plus d’une décennie, contribuant à des initiatives sur le terrain et à des travaux de recherche menés par le gouvernement du Népal et la société civile. Bhandari a joué un rôle essentiel dans le processus de paix, en particulier en matière de gestion des armes et des anciens combattants. Il a participé à plusieurs cours sur la transformation de conflit et la consolidation de la paix aux États-Unis, tout en apportant son expertise à d’importants articles de recherche et un chapitre de livre sur les zones de conflit et de post-conflit au Népal.
Iryna Brunova-Kalistska
Directrice exécutive, Centre d’intégration et de développement pour l’information et la recherche (ONG)
Ukraine
Lire la suite Cacher plus
Iryna Brunova-Kalisetska possède 17 ans d’expérience professionnelle en matière de prévention, de transformation et de réconciliation dans les conflits identitaires. Depuis 2015, elle facilite des dialogues pour l’OSCE en Ukraine avec les autorités centrales, régionales et locales, des ONG locales et des militant-e-s dans le Donbass. En 2017-2019, elle a facilité deux processus de dialogue à long-terme : un lié aux conflits dans la communauté des médias, et l’autre avec le ministère de l’éducation et des représentants de minorités ethniques pour aborder les questions de langue dans le secteur de l’éducation.  Elle a également facilité des dialogues sur les questions de conflits liés à la mémoire, sur la migration et les populations déplacées (Internally Displaced Persons, IDP), les défis russo-ukrainiens, les communautés et les conflits organisationnels.
Miftahul Huda
Responsable du programme pour la création de la confiance, I&C Indonésie
Indonésie
Lire la suite Cacher plus
Miftahul Huda travaille pour Peace Generation Indonesia. Il forme des éducateurs et des éducatrices dans le domaine de la paix, et est activement engagé auprès des jeunes dans la lutte contre l’extrémisme violent (CVE) en Indonésie. Dans le cadre de sa collaboration avec I&C, il était membre du groupe de coordination Asie-Pacifique et dirigeait le cours Life Matters dans la région Asie-Pacifique. En 2011, en tant que jeune ambassadeur ASEAN, il a rejoint le programme de leadership « International Visitor Leadership Program » (IVLP) qui lui a permis de se rendre aux États-Unis.
Dida Guigan
Voix / Techniques vocales / Sciences humaines
Liban / Suisse
Lire la suite Cacher plus
Dida Guigan est originellement du Liban. Elle a obtenu une licence en 2010 en musique vocale et composition musicale de l’école Suisse de Jazz à Berne et a achevé son Master en Sciences Sociales et Communication à l’université de Fribourg. En 2016, Dida a étudié au centre LAVI, un hub professionnel suisse pour les victimes de violences physiques et psychologiques et obtenu un certificat d’études approfondies en accompagnement en traumas humains. Avec l’aide du promoteur de la culture suisse Pro Helvetia, Dida s’est imprégnée du système musical arabe à Beyrouth et en Egypte. Dida est la fondatrice de la Fédération Suisse des Adoptés Internationaux.
Directeur exécutif de Foundation for Peace Professionals
Nigéria
Lire la suite Cacher plus
Abdulrazaq O. Hamzat travaille dans le domaine de la paix transformationnelle. Il était à la tête de la Mission du Nigéria auprès de la Commission internationale des droits de l’homme (IHRC), en tant qu’ambassadeur du Nigéria entre 2011 et 2016. Il a été promu en décembre 2015, et également nommé sous-secrétaire général pour l’IHRC avant de démissionner pour lancer la Foundation for Peace Professionals. Il possède un Bachelor en Études de paix et de résolution de conflit et poursuit actuellement un Master dans le même domaine à la National Open University of Nigeria (NOUN), où il est également le président du Congress of Noun Students (CONS), une association étudiante représentant les intérêts des étudiant-e-s de l’Open University dans la fédération. Il a également co-fondé l’Association étudiante pour les Études de paix et de résolution de conflit (PESCORSA) dans la même université. 
Idayat Hassan
Responsable de programme au Centre pour la démocratie et le développement en Afrique de l’Ouest
Nigéria
Lire la suite Cacher plus
Idayat Hassan est responsable de programme au Centre pour la démocratie et le développement en Afrique de l’Ouest (CDD), où elle aide à développer et à mettre en œuvre des projets visant à promouvoir l’autonomisation et la démocratisation en Afrique de l’Ouest. Avant de rejoindre le CCD, Idayat était coordinatrice régionale adjointe au sein du Mouvement contre la corruption au Nigéria, une organisation qui chercher à éradiquer la corruption et la pauvreté au Nigéria. Idayat a obtenu son Bachelor en droit à la Lagos State University, à Ojo, et détient un LL.M. en théorie du droit de l’Académie européenne de théorie du droit de Bruxelles. Depuis son admission au barreau du Nigéria, Idayat s’est centrée sur le plaidoyer législatif, la réforme légale, la transparence et la responsabilité, ainsi que les droits des groupes vulnérables. En tant que PILnet International Fellow, elle travaille sur un projet destiné à soutenir les litiges d’intérêt public au Nigéria.
Penuo Hiekha
Membre de l’équipe d’Initiatives et Changement (I&C) Inde
Inde
Lire la suite Cacher plus
Penuo Hiekha est une fervente adepte de la transformation sociale à travers le changement personnel. Elle a co-fondé un hub communautaire appelé ACT (Action by Communities Together), à Zubza, au Nagaland. Elle dévoue la plupart de son temps à faire du bénévolat pour Initiatives et Changement, en particulier au Nord-Est de l’Inde, facilitant des dialogues et créant des plateformes destinées à réduire les différences et à sensibiliser différentes tribus et communautés. L’objectif de son travail est de créer un espace où les tribus peuvent s’écouter les unes les autres et avoir des conversations honnêtes dans le but de générer une société positive et durable.
Miftahul Huda
Responsable du programme pour la création de la confiance, I&C Indonésie
Indonésie
Lire la suite Cacher plus
Miftahul Huda travaille pour Peace Generation Indonesia. Il forme des éducateurs et des éducatrices dans le domaine de la paix, et est activement engagé auprès des jeunes dans la lutte contre l’extrémisme violent (CVE) en Indonésie. Dans le cadre de sa collaboration avec I&C, il était membre du groupe de coordination Asie-Pacifique et dirigeait le cours Life Matters dans la région Asie-Pacifique. En 2011, en tant que jeune ambassadeur ASEAN, il a rejoint le programme de leadership « International Visitor Leadership Program » (IVLP) qui lui a permis de se rendre aux États-Unis.
Felix Schimansky-Geier
Coordinateur national du programme Civil Peace Service (CPS), KURVE
Allemagne / Ukraine
Lire la suite Cacher plus
Felix Schimansky-Geier est le coordinateur du programme CPS « Strengthening Civil Society for Nonviolent Conflict Resolution with state actors » en Ukraine. Il soutient et collabore activement avec les organisations de la société civile ukrainienne (CSOs) et les mouvements sociaux, en particulier dans la région de l’Ukraine de l’Est (le Donbass). Le but du programme est de développer et disséminer des modèles constructifs de résolution de conflit avec des agences gouvernementales. Felix est un scientifique politique avec un intérêt particulier pour l’Europe de l’Est, et il possède plusieurs années d’expérience dans les domaines de la gestion des conflits civils et la documentation des violations des droits de l’homme en Ukraine de l’Est.
Mar Introini
Analyste politique, blogueuse et auteure
Espagne
Lire la suite Cacher plus
Blogueuse, analyste politique, formatrice, facilitatrice, auteure, conférencière, Mar Introini a également travaillé comme avocate d’assistance juridique. D’esprit indépendant et libre, Mar a vécu dans différentes villes avec différentes cultures (Montévidéo, Londres, Bruxelles, Genève, Malaga, Madrid), ce qui l’a aidée à bâtir une personnalité autour du multiculturalisme, ainsi qu’un profil professionnel polyvalent. Elle travaille actuellement à développer un modèle de mondialisation différent abordant plusieurs aspects de l’état actuel de « crises multiples » de la planète. Une approche holistique semble être la seule manière de renforcer la résilience à court terme, et c’est pour cette raison qu’elle aborde divers aspects de la durabilité d’un point de vue politique.
Amina Khalid
Fondatrice de Peace Begins at Home (La paix commence à la maison)
Royaume-Uni
Lire la suite Cacher plus
D’un point de vue académique, Amina Khalid s’est spécialisée en sociologie de la médecine et en politiques sociales et possède un Master en politiques d’égalité et de diversité. Elle est formée au niveau international en facilitation de dialogue, médiation, communication et résolution de conflit en Afrique, en Asie, au Moyen-Orient et en Europe. Elle travaille avec Initiatives et Changement depuis 10 ans. Elle est actuellement cheffe du Programme pour des communautés durables et membre du comité d’Initiatives pour le dialogue et la démocratie en Somalie (SIDD), ainsi que la fondatrice de Peace Begins at Home, une formation internationale en dialogue intergénérationnel visant à autonomiser les individus et à construire des ponts entre les générations et les décideurs. Elle est passionnée de langues et parle le somalien, l’arabe, l’italien, le français et l’anglais. Dans son rôle de défenseuse de la paix au niveau international, elle utilise ses compétences en langues et en coaching pour inspirer, équiper et connecter les individus et les organisations de manière à ce qu’ils puissent devenir des agents du changement positifs.
Nenden Mutiara Ulfa
Directrice de programme Initiatives et Changement Indonésie
Indonésie
Nenden Mutiara Ulfa dirige le programme de l’École de la Réconciliation qui aide les individus à comprendre leurs racines ancestrales, apportant réconciliation et guérison dans  leurs vies. Elle dirige également le MDI, l’unité entrepreneuriale de Peace Generation à Bandung. Vous pouvez en apprendre plus sur son travail en cliquant ici.
Sunny Donkupar Mawiong
Membre de l’équipe d’Initiatives et Changement (I&C) Inde
Inde
Lire la suite Cacher plus
Sunny D Mawiong est originaire de Shillong, dans l’État de Meghalaya, au Nord-Est de l’Inde, et est diplômé en droit et administration d’entreprise. Il a été le vice-président de la North East Community Organization Pune (NECOP) et de la Meghalaya Youth Association Pune (MYAP), des organisations centrées sur le militantisme pour les droits des étudiant-e-s du Nord-Est de l’Inde faisant leurs études à Pune. Depuis 2016, il travaille à temps plein avec Initiatives et Changement (I&C), et s’est spécialisé dans la sensibilisation dans différentes parties de l’Inde, du Bangladesh et du Népal. Sunny travaille actuellement dans le cadre d’un projet de cinq ans, et est le responsable de l’équipe de sensibilisation, sa vision étant de rassembler les communautés du Nord-Est de l’Inde.
Kelly Carter Merrill
Professeure et éducatrice
Etats-Unis
Lire la suite Cacher plus
Kelly Carter Merrill est professeure de communication au Randolph-Macon College et se spécialise dans les études sur le secteur à but non lucratif à l’Université de Richmond, aux États-Unis. Elle facilite les conversations difficiles sur la guérison raciale, la diversité et l’inclusion, le leadership et la découverte de soi-même. Elle travaille avec Truth, Racial Healing & Transformation, I&C USA, Ben Franklin Circles, Courage & Renewal, et White Ally Toolkit. Kelly possède plus de 25 ans d’expérience dans le secteur de l’éducation supérieure, a écrit cinq chapitres de livres et cinq articles dans des journaux de recherche, et a effectué des présentations au niveau national. Kelly est membre de trois comités, celui d’un centre pour la jeunesse LGBT, celui d’un musée d’histoire local et celui d’une organisation de lutte contre la pauvreté. Kelly écrit des articles sur le blog Grey Areas concernant les paradoxes, la contre-intuition et le relativisme.
Zulaika Nanfuka
Spécialiste de programme et formatrice en consolidation de la paix, Association des étudiant-e-s musulman-e-s d’Ouganda
Ouganda
Lire la suite Cacher plus
Passionnée par la paix, la sécurité et le développement du capital humain, Zulaika Nanfuka possède 5 ans d’expérience dans l’analyse rigoureuse de la dynamique de conflits locaux destinée, visant à renforcer les outils d’évaluation tout en améliorant le design des programmes de consolidation de la paix dans les communautés. Zulaika est membre du chapitre ougandais d’Extremely Together et possède un bachelor en économie du développement. Elle est formatrice en compétences financières certifiées à la Banque d’Ouganda et a également suivi une formation intensive en conception de programmes et M&E au Bureau des conflits et des opérations de stabilisation du Département d’État américain. Zulaika est également une formatrice expérimentée spécialisée en résolution de conflit, dialogue interreligieux et actions participatives, dans le but de renforcer les compétences des jeunes pour travailler comme artisans de paix dans leurs propres communautés et écoles.    
Hassan Ndugwa
Co-fondateur et directeur de programme, Muslim Youth Development Forum, Ouganda
Ouganda
Lire la suite Cacher plus
Hassan Ndugwa possède plus de sept ans d’expérience dans le développement communautaire et la promotion de la paix, en particulier dans le cadre de la prévention de l’extrémisme violent en Ouganda et en Afrique de l’Est. Après avoir survécu aux attentats perpétrés le 11 juillet 2010 lors de la coupe du monde de football par Al-Shabaab, Hassan a co-fondé le Muslim Youth Development Forum d’Ouganda. Son travail comprend la gestion de programmes, la génération d’idées, la conceptualisation de projets, la mise en œuvre d’activités, et le contrôle de l’impact et des résultats des activités. Il possède un bachelor en sciences politiques et administration publique de la Makerere University, Kampala, où il s’est spécialisé en sciences politiques et en administration. Hassan se trouve parmi les 10 militants sélectionnés au niveau mondial par la Fondation Kofi Annan et One Young World pour lutter contre l’extrémisme violent dans le monde, dans le cadre de leur initiative « Extremely Together ».
Michelline Safi Ngongo
Éducatrice, militante pour les droits de l’homme et fondatrice du LIGHT Project Pro International
DR Congo / Royaume-Uni
Lire la suite Cacher plus
Michelline Safi Ngongo, originaire de la République démocratique du Congo, est une résidente d’Islington, au Royaume-Uni, où elle est d’abord arrivée comme réfugiée. Fondatrice et présidente du conseil d’administration de Light Project Pro International, une organisation caritative éducative établie en 2004, Michelline a lancé des projets destinés à améliorer les opportunités d’éducation des communautés locales, en particulier des personnes le plus à risque de tomber dans la marginalisation sociale. Elle est conseillère et représente les résident-e-s de Hillrise Ward, Islington North. Elle est également l’ancienne présidente du Islington Refugee Forum, qui soutient l’intégration inclusive des réfugié-e-s dans les communautés hôtes. Michelline est, de plus, une facilitatrice qualifiée travaillant pour le programme « Strengthening Families, Strengthening Communities », qui vise à consolider les familles et à promouvoir la paix dans la communauté. Elle est membre d’Unite the Union, et est chargée des questions d’égalité dans sa branche locale. Ces trois dernières années, Michelline a travaillé étroitement avec Initiatives et Changement pour créer et encourager les dialogues intergénérationnels entre les jeunes et les moins jeunes afin de réduire les divisions intergénérationnelles.
Anna Lena Schiller
Designer graphique
Allemagne
Lire la suite Cacher plus
Anna Lena Schiller a grandi dans la Lande de Lunebourg au milieu des vaches et des prairies. Elle a ensuite vécu aux États-Unis, au Canada et en Scandinavie, où elle a fait des études dans le domaine des secours au niveau international. De retour en Allemagne, elle a fait de ses idées graphiques sa profession et a influencé à ses débuts le monde de l’enregistrement graphique en Allemagne. Depuis 2008 à Berlin, et maintenant à Hambourg, elle possède son propre studio appelé VISUALESDENKEN. Elle travaille pour de grandes entreprises internationales, des  start-ups, des freelances, des partis politiques et des ONG.
Felix Schimansky-Geier
Coordinateur national du programme Civil Peace Service (CPS), KURVE
Allemagne / Ukraine
Lire la suite Cacher plus
Felix Schimansky-Geier est le coordinateur du programme CPS « Strengthening Civil Society for Nonviolent Conflict Resolution with state actors » en Ukraine. Il soutient et collabore activement avec les organisations de la société civile ukrainienne (CSOs) et les mouvements sociaux, en particulier dans la région de l’Ukraine de l’Est (le Donbass). Le but du programme est de développer et disséminer des modèles constructifs de résolution de conflit avec des agences gouvernementales. Felix est un scientifique politique avec un intérêt particulier pour l’Europe de l’Est, et il possède plusieurs années d’expérience dans les domaines de la gestion des conflits civils et la documentation des violations des droits de l’homme en Ukraine de l’Est.
Véronique Sikora
Professeure associée à l’École d’ingénierie et de gestion d’Yverdon-les-Bains
Suisse
Lire la suite Cacher plus
Professeure associée à l’École d’ingénierie et de gestion d’Yverdon-les-Bains en Suisse romande, Véronique Sikora apporte à la conférence TIP sa passion pour le partage des connaissances et plusieurs années d’expérience multiculturelle dans le domaine de la communication  et de la formation. Après avoir travaillé dans le monde des entreprises au Canada et en Suisse, elle a commencé à s’intéresser de près à la manière dont les individus partagent leurs connaissances, ce qui l’a amenée à orienter sa carrière vers l’éducation supérieure où, depuis les 13 dernières années, elle crée et dirige des formations en communication d’entreprise.  Son ample expérience dans le monde du bénévolat comprend l’organisation d’ateliers et de formations en leadership, ainsi que la facilitation de séminaires et de tables rondes pour le Swiss Knowledge Management Forum. 
Alliou Traoré
Responsable des programmes de consolidation de la paix, Mercy Corps
Mali
Lire la suite Cacher plus
Alliou Traoré est expert en gestion de conflit et communication de la paix, avec dix ans d’expérience dans le cadre de programmes visant à initier le dialogue entre des communautés en conflit, et à trouver des solutions à des points de tension existant de longue date. M. Traoré a commencé sa carrière dans sa Côte d’Ivoire natale où il a travaillé en tant que conseiller et assistant juridique auprès du Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC). Il a ensuite travaillé avec Search for Common Ground, tout d’abord comme coordinateur de programme, développant et gérant des activités pour la transformation de conflit et la gouvernance inclusive au niveau communautaire, puis comme directeur régional par intérim et représentant régional, ses responsabilités comprenant la formation de nouveaux partenariats avec des donateurs et des CSO, ainsi que la gestion de la direction stratégique de la programmation de Search for Common Ground (SFCG). En 2016, M. Traoré est devenu responsable des programmes de consolidation de la paix à Mercy Corps, au Mali. Il coordonne les programmes de consolidation de la paix de Mercy Corps, y compris l’assistance technique pour tous les programmes humanitaires. Il supervise également le programme « Engaging Youth to Build Peaceful Communities in Mali » financé par le Fonds des Nations Unies pour la consolidation de la paix.  
Nenden Mutiara Ulfa
Directrice de programme Initiatives et Changement Indonésie
Indonésie
Nenden Mutiara Ulfa dirige le programme de l’École de la Réconciliation qui aide les individus à comprendre leurs racines ancestrales, apportant réconciliation et guérison dans  leurs vies. Elle dirige également le MDI, l’unité entrepreneuriale de Peace Generation à Bandung. Vous pouvez en apprendre plus sur son travail en cliquant ici.
Elaine Williams
Organisatrice communautaire principale
Etats-Unis
Lire la suite Cacher plus
Elaine Williams est originaire de Richmond, en Virginie, et se passionne pour la justice sociale. Ses domaines d’expertise sont la défense des droits et la recherche sur les questions de logement, du problème des sans-abris, de l’incarcération de masse, de l’éducation, de la guérison des traumatismes, de la guérison raciale et de l’égalité. Elaine possède un B.A. en travail social et a participé au Community Trust Building Fellowship (2018). Elle travaille comme facilitatrice pour le Programme The Ginter Urban Gardeners. Elle a co-facilité la série 2019 sur la guérison raciale et le dialogue sur l’égalité, visant à encourager la consolidation des relations, le récit d’histoires personnelles et la promotion de la confiance. Elaine aime lire, passer du temps avec sa famille et écouter des podcasts.

sur le même thème

Hasan Davis and son

L’espoir de père en fils

[Cliquer et glisser pour déplacer] Hasan Davis est un « adepte de l’espoir » autoproclamé qui a dédié sa vie à instaurer chez les jeunes un but dans la vie, ainsi que la confiance en soi et la dét...

Emilie Tankora

Mercy Corps : renforcer les capacités des communautés locales

Nous sommes le 12 juillet 2019 lors de la dernière séance de la conférence Vers une paix inclusive. Alors que l’attention s’est tournée successivement vers la prévention de l’extrémisme violent, la ré...

TIP 2019

Vers une paix inclusive 2019

L’importance de travailler en lien avec les communautés locales et de promouvoir la paix d’une façon créative et inclusive est mise en avant dans la troisième et dernière édition de la conférence « Ve...

Le dialogue interreligieux comme instrument de paix

Au cours d'un atelier de deux jours qui se tenait en marge de « Vers une paix inclusive », Moise "Mike" Waltner, le responsable du Programme international des bourses du Centre viennois pour le dialog...

TIP 2018

Perspectives de genre et rétablissement de la paix : s'attaquer à l'extrémisme de manière inclusive et holistique

Lors d'un atelier de trois jours qui se tenait en marge de « Vers une paix inclusive », Melinda Holmes, conseillère principale et chef de programme au sein du Réseau international d'action de la socié...

TIP 2018 Highlights

Découvrez les temps forts de Vers une paix inclusive 2018!

Les temps forts de Vers une paix inclusive 2018 en vidéo...

Towards an Inclusive Peace

« C’est le moment ou jamais de travailler au développement d’une société plus inclusive »

Le dernier jour de l’édition 2018 de la conférence « Vers une paix inclusive » a été consacré aux défis que constituent la réintégration et la déradicalisation de celles et ceux qui ont commis des act...

T4C

Réparer les communautés pour instaurer une paix durable

L'extrémisme violent touche toutes les communautés du monde et il est indispensable de trouver des manières de réintégrer, au sein de leur communauté, ceux qui ont commis des actes d’extrémisme violen...


tarifs

BASIC CHAMBRE DOUBLE
  • Hébergement et repas*CHF CHF 340 (4 nights)
  • Frais ForumCHF 720
  • TotalCHF 1060
BASIC CHAMBRE INDIVIDUELLE
  • Hébergement et repas*CHF CHF 420 (4 nights)
  • Frais ForumCHF 720
  • TotalCHF 1140
STANDARD CHAMBRE DOUBLE
  • Hébergement et repas*CHF 380 (4 nights)
  • Frais ForumCHF 720
  • TotalCHF 1100
STANDARD CHAMBRE INDIVIDUELLE
  • Hébergement et repas*CHF 500 (4 nights)
  • Frais ForumCHF 720
  • TotalCHF 1220
PREMIUM CHAMBRE DOUBLE
  • Hébergement et repas*CHF 580 (4 nights)
  • Frais ForumCHF 720
  • TotalCHF 1300
PREMIUM CHAMBRE INDIVIDUELLE
  • Hébergement et repas*CHF CHF 700 (4 nights)
  • Frais ForumCHF 720
  • TotalCHF 1420

* Prix par personne par nuitée, tout compris. Frais d'inscription par personne: CHF 50.

La taxe de séjour n’est pas comprise. Elle s’élève à CHF 2.00 par personne et par nuit (gratuite pour les enfants de moins de 15 ans).

Cliquez ici pour plus d'informations sur les prix, des bourses possibles et les catégories de nos chambres.


équipe organisatrice

Eliana Jimeno

Eliana Jimeno

Directrice opérationnelle - Vers une paix inclusive
Prerna Rathi

Prerna Rathi

Ismaila Ceesay

Ismaila Ceesay

Angel de la Flor

Angel de la Flor

Shannon Heesacker McClain

Shannon Heesacker McClain

Amos Izerimana

Amos Izerimana

Marienne Tene Makoudem

Marienne Tene Makoudem

Angela Miller McGraw

Angela Miller McGraw

Victor T. Nyanhete

Victor T. Nyanhete

Rajendra Senchurey

Rajendra Senchurey

Pranay Shakya

Pranay Shakya

Indee Thottawatage

Indee Thotawattage


#CauxForum #CauxTIP #inclusivepeace

partenaires

retour

Programme

 

Cliquez ici pour télécharger le programme détaillé 2019.

Cliquez ici pour télécharger le programme (version courte) 2019.

Veuillez noter que ce programme est sujet à des modifications.

programme

Lundi, 08 juillet

14:15 - 15:45
Le hall d’entrée du Caux Palace

Accueil et enregistrement

15:45 - 16:15

Thé

16:30 - 17:30

Séance d’ouverture TIP 2019

Discours de bienvenue par I&C Suisse et l'équipe TIP

17:30 - 18:15

Discours d'ouverture: Lutter contre l'extrémisme violent dans le monde d'aujourd'hui

Par Dr. Khalid Koser, Fonds mondial pour l’engagement de la communauté et la résilience (GCERF) Directeur exécutif 

18:30 - 19:30

Dîner

20.15 - 21.30

Construire une communauté mondiale

Présentation de « l’expérience de Caux »

  • Faire la paix de manière concrète
  • Servir l’autre pour se guérir soi-même 

 

mardi, 09 juillet

7:30 - 8:00

Réflexion en silence

8:00 - 8:45

Petit-déjeuner

9:15 - 9:30

Introduction

Compte-rendu de la conférence TIP : enregistrement graphique  

Facilité par l'équipe TIP et Anna Lena Schiller

9:30 - 11:00

Panel 1: Pourquoi avons-nous besoin d’une approche de « prévention profonde » pour transformer l’extrémisme violent ?

  • Melinda Holmes, Alliance des femmes pour le leadership en matière de sécurité (WASL) by ICAN | Directrice de programme
  • Ghuissou Jahangiri, Open Asia/Armanshahr Foundation | PDG

  • Daniel Hyslop, Interpeace  |  Directeur des équipes chargées des politiques, de la formation et de la consolidation de la paix internationale (IPAT )

11:00 - 11h15

Pause-café

11:15 - 12:30

Inspirer / Equiper / Connecter / Réfléchir

Faire la paix de manière concrèt: Dans la sphère personnelle
L’espace personnel, la conscience intérieure

Facilité par Peace Elicits
 

Partager des histoires : les artisans de paix dans l’action 
Avec Hasan Davis | Leader national de la réforme de la justice juvénile américaine

12:30 - 13:15

Déjeuner

14:00 - 15:45

Immersion ateliers de formation

Séance interactive permettant aux  participant-e-s de sélectionner leurs séances de discussion en groupe

15:45 - 16:15

Thé

16:30 - 18:15

Ateliers de formation

18:30 - 19:30

Dîner

20:15 - 21:30

Programme du soir

Echange interculturel avec repas et danses nationales

-

Mercredi, 10 juillet

7:30 - 8:00

Réflexion en silence

8:00 - 8:45

Petit-déjeuner

9:15 - 9:30

Day Introduction

TIP Debrief through Graphic Recording

Facilitated by: l'équipe TIP et Anna Lena Schiller

9:15 - 9:30

Introduction

9:30 - 11:00

Panel 2: Le rôle de la résilience communautaire et de la guérison des traumatismes

  • Lisa-Raine Hunt, Ministère de l’intérieur britannique | Coordinatrice des communautés dans la lutte contre l’extrémisme  
  • Le Dr. Ram Bhagat, Fondation Drums No Guns et  Programme Massive Resilience | Co-fondateur 
  • Hasan Davis  |  Leader national de la réforme de la justice juvénile américaine

11:00 - 11:15

Pause-Café

11:15 - 12:30

Inspirer / Equiper / Connecter / Réfléchir

Faire la paix de manière concrète: Dans la sphère relationnelle
Notre environnement et nos limites 

Facilité par Peace Elicits

 

Partager des histoires : les artisans de paix dans l’action  

Avec:

  • Alliou Traoré, Merci Corps Mali
  • Mar Itroini, blogueuse
     

12:30 - 13:15

Déjeuner

14:15 - 15:45

Objectif sur un pays 1

Séances parallèles centrées sur un pays

  • Nigéria
  • Ukraine
  • Inde du nord-est

15:45 - 16:15

Thé

16:30 - 18:15

Ateliers de formation

18:30 - 19:30

Dîner

20:15 - 21:30

Programme du soir

Soirée libre

Jeudi, 11 juillet

7:30 - 8:00

Réflexion en silence

8:00 - 8:45

Petit-déjeuner

9:15 - 9:30

Introduction

9:30 - 11:00

Panel 3: Protéger les artisans de paix dans la promotion d'une paix durable

  • Ghada Rifai, Mobaderoon-Active Citizens Syrie | Co-fondatrice  
  • Rodolfo Domínguez Marquéz, Association civile pour la justice, les droits de l’homme et le genre | Coordinateur
     

11:00 - 11:15

Pause-café

11:15 - 12:30

Inspirer / Equiper / Connecter / Réfléchir

Faire la paix de manière concrète: Dans la sphère mondiale
L’appréciation collective

Facilité par Peace Elicits

 

Partager des histoires : les artisans de paix dans l’action  

Avec:

  • Hassan Ndugwa, Fondation Kofi Annan | Extremely Together
  • Suchith Abeyewickreme, Facilitateur
     

12:30 - 13:15

Déjeuner

14:15 - 15:45

Objectif sur un pays 2

Séances parallèles sur un pays

  • Népal
  • Indonésie
  • Royaume-Uni

15:45 - 16:15

Thé

16:30 - 18:15

Ateliers de formation

18:30 - 19:30

Dîner

20:15 - 21:30

Programme du soir

Concert de clôture par le Programme des Caux Artists  
Se rassembler autour de la musique pour inviter à la réflexion

-

Vendredi, 12 juillet

7:30 - 8:00

Réflexion en silence

8:00 - 8:45

Petit-déjeuner

9:15 - 9:30

Introduction

9:30 - 11:00

Panel 4: Comment aller de l’avant : une approche holistique pour transformer l’extrémisme violent

Emilie Tankora, Mercy Corps | Spécialiste de programme en matière de cohésion sociale, de paix et de conflit

Christina Foerch Saab, Fighters for Peace | Co-fondatrice

11:00 - 12:30

Séance de clôture 2019

Formes de théâtre

Facilité par Peace Elicits
 

Descendre de la montagne 

Facilité par Anna Lena Schiller et l’équipe TIP