Mercy Corps : renforcer les capacités des communautés locales

Vers une paix inclusive 2019

12/08/2019
Emilie Tankora

Personne n’est ici par hasard ; on ne s’engage pas dans le domaine de la consolidation de la paix sans avoir une histoire liée à celui-ci.

Emilie Tankora, 12 juillet 2019

 

Nous sommes le 12 juillet 2019 lors de la dernière séance de la conférence Vers une paix inclusive. Alors que l’attention s’est tournée successivement vers la prévention de l’extrémisme violent, la résilience des communautés et la protection des artisans de paix, la plénière met aujourd’hui en avant une approche holistique pour la promotion de la paix à travers l’exemple de l’organisation Mercy Corps. Représentée au Caux Forum par Emilie Tankora et Alliou Traore, Mercy Corps est présente dans près de quarante pays. L’organisation non-gouvernementale internationale agit dans les domaines humanitaires, la sécurité alimentaire, la gestion des conflits et la promotion de la paix.

 

Emilie Tankora Alliou

 

 

Deux visages de Mercy Corps

Emilie Tankara est spécialiste de programme en matière de cohésion sociale, de paix et de conflit au Niger ; Alliou Traore est responsable des programmes de consolidation de la paix au Mali. Dans le cadre de la stratégie régionale au Sahel, les équipes des programmes de Mercy Corps travaillent ensemble pour renforcer la collaboration transfrontalière de l’organisation.

Emilie a étudié la philosophie puis s’est engagée en France dans le domaine des migrations. A partir de 2007, elle s’est installée au Niger pour travailler dans le domaine du développement au sein de l’ONG EIRENE, et a rejoint Mercy Corps en 2019.

Alliou est originaire de la Cote d’Ivoire. Il a réalisé il y a une dizaine d’années une mission de médiation foncière, qui lui a fait prendre conscience de l’objectif de son travail : s'engager pour la justice et les communautés. « Le travail de consolidation de la paix a l’être humain à son cœur », explique Alliou. C’est cela qui lui permet aujourd’hui de travailler dans un contexte difficile.

Au Mali, aux groupes armés s’ajoutent les rebelles, djihadistes et groupes radicaux ; les problèmes des rivalités entre les communautés, et les attaques contre les forces des Nations Unies (la MINUSMA), et contre les forces françaises et maliennes. « Donner de l’espoir aux communautés locales », voilà la mission qu’il s’est donné depuis plus de dix ans.

 

TIP 2019 audience

 

Une approche holistique

Mercy Corps travaille à la fois avec un volet de réponse humanitaire, en s’intéressant par exemple aux moyens de subsistance, à l’agriculture et à l’accès à l’eau, ainsi qu’avec un volet de long-terme. Elle cherche en effet à renforcer la résilience communautaire et à promouvoir la cohésion sociale.

L’approche est localisée et intégrée. Dans un premier temps, il s’agit d’identifier les résiliences et vulnérabilités des communautés. Dans un deuxième temps, les communautés mettent en œuvre des projets qui renforcent leurs résiliences en partenariat avec Mercy Corps. « Le plus important est de comprendre ; chaque village a son histoire », déclare Emilie.

Dans la région de Tillabéry au Niger, les études de Mercy Corps ont mis en avant les vulnérabilités et résiliences des communautés locales. Les principaux facteurs de vulnérabilité concernent la faible présence de l’Etat, impactant négativement l’éducation, le manque d’opportunité économique et l’accès aux ressources difficiles. Les résiliences se trouvent dans les dialogues intra et intercommunautaires, ainsi que dans la religion, qui permet de connecter les acteurs autour de valeurs centrales : la paix et l’amour.

Deux projets ont alors été mis en place par la communauté : Youth ACT, sur le développement d’opportunités économiques et l’inclusion des jeunes dans les processus de décision, ainsi que le projet PEACE, un projet de recherche action. L’hypothèse est la suivante : le renforcement de la cohésion augmente la résilience des communautés face à l’extrémisme violent.

 

TIP 2019 hands

 

Le Caux Forum comme lieu de rencontres et d’échanges

Le bureau de Mercy Corps, en contact avec le bureau d’Initiatives et Changement, a permis à Emilie et Alliou de partager leurs expériences pendant la conférence Vers une Paix Inclusive.

Alliou me confie qu’il s’agit de la première fois qu’il partage son expérience personnelle. « La philosophie du Caux Forum, basée sur le potentiel humain, est en lien avec la vision de Mercy Corps ; être le changement que l’on veut voir dans le monde », poursuit-il. Emilie acquiesce. Elle parle de son travail qui engage toute sa personne, en promouvant des valeurs fortes : la tolérance, le partage et l’inclusion.

En 2019, l’exemple de Mercy Corps a donc permis de souligner le besoin d’adopter une approche localisée. Les participant-e-s se rejoignent sur ce point : il convient de dépasser les approches sécuritaires pour prévenir l’extrémisme violent et promouvoir la paix.

 

Texte: Apolline Foedit

Photos: Paula Mariane

Featured Story
Off

sur le même thème

CDLS 2019 panel Laubsch Duncan Brown

La Terre et nous : Repenser l’avenir

« Essayez un instant de vous mettre dans la peau du dernier rhinocéros blanc.» C’est ce qu’a demandé Alan Laubsch, le fondateur de EarthPulse, aux participant-e-s lors du Dialogue de Caux sur la terre...

YAP 2019 congratulations

Un vent d'air frais souffle sur les Jeunes Ambassadeurs et Ambassadrices

Cette année, le Programme des Jeunes Ambassadeurs et Ambassadrices (YAP) a réuni à Caux 39 jeunes. Pendant quatre jours, ces jeunes ont suivi une formation intensive pour apprendre à initier le change...

Brian Iselin

Le combat de Brian Iselin contre l’esclavage moderne

Le soleil se couche peu à peu mais l’air est toujours chaud alors que dix personnes forment un cercle pour écouter l’histoire captivante de Brian Iselin, lors de la bibliothèque humaine ayant lieu dan...

Armenian-Kurdish-Turkish Dialogue 2019

Il faut plus de courage pour aimer que pour haïr

Le Dialogue arméno-kurdo-turc a eu lieu en 2019 à l’occasion de la conférence « Des outils pour les acteurs et actrices du changement ». Cette conférence a réuni des personnes d'origine arménienne, ku...

Caux Palace

Retour à la réalité

« Caux a changé ma vie » est loin d’être une expression galvaudée. En effet, certain-e-s participant-e-s quittaient leur pays pour la toute première fois, et pour la majorité d’entre elles et eux, ven...

Week of International Community

Semaine de la communauté internationale (WIC) 2019

Trente personnes âgées de cinq semaines à 78 ans, et originaires de 10 pays, se sont rassemblées pour la Semaine de la communauté internationale (WIC) du 19 au 26 juin, afin de préparer le Centre de ...

Summer Academy 2019

Lancement de l’Académie d’été sur la terre, la sécurité et le climat à Genève et à Caux

La toute première Académie d’été sur la terre, la sécurité et le climat a rassemblé 18 participant-e-s d’Afghanistan/Danemark, du Bhoutan, d’Allemagne, du Kenya, d’Inde, d’Indonésie, du Nigéria/Royaum...

CPLP 2019 group garden

Les jeunes libèrent leur potentiel

Le Programme de Caux pour la paix et le leadership (CPLP) est bien plus qu’un simple programme de formation sur quatre semaines. C’est une plateforme où des jeunes leaders du monde entier explorent le...

Hasan Davis and son

L’espoir de père en fils

[Cliquer et glisser pour déplacer] Hasan Davis est un « adepte de l’espoir » autoproclamé qui a dédié sa vie à instaurer chez les jeunes un but dans la vie, ainsi que la confiance en soi et la dét...

Jens Wilhelmsen

Jens Wilhelmsen : Les valeurs d’I&C, un outil pratique pour le changement

Après s’être battu contre l’occupation allemande dans son pays, la Norvège, Jens Wilhelmsen a travaillé avec Initiatives et Changement (I&C) en Allemagne et au Japon. Tout au long de ses 70 ans de tra...

Svitlana Gordijenko

L’art, une manière de faire vivre le monde à l’unisson

En 2013, lorsque j’ai pris part au Programme des Caux Artists (CAP) pour la première fois, son directeur, Bev Appleton, nous a dit : « Soyez la meilleure version de vous-même, afin que nous puissions ...

Femmes du Mali, JGHS 2019

Le pardon, l’écoute et le dialogue au cœur des cercles de paix au Mali

Jeudi 4 juillet 2019, je rencontre au Caux Forum un groupe de quatre femmes engagées dans les cercles de paix au Mali : Boye Diallo, Mamou Soucko, Kadidia Djenepo et Kadidiatou Mint Hanka. Les cercles...

LPM 2019

Guérir l’aliénation des jeunes musulman-e-s européen-ne-s Devenir artisan de paix 2019

Comment guérir l’aliénation ressentie par tant de jeunes musulman-e-s ? Selon l’Imam Ajmal Masroor, l’aliénation de ces jeunes découle principalement du conflit intérieur généré par le sentiment d’êtr...

CPLP 2019 group

Rencontrez les gens qui travaillent au Caux Forum

Sous les projecteurs du Caux Forum se trouvent les séances plénières, les ateliers, de bons repas et des chambres avec vue. Derrière les coulisses se trouvent les 22 personnes à la tête des départemen...


événements similaires

TIP 2018 08-12 juillet 2019

Vers une paix inclusive