Mercy Corps : renforcer les capacités des communautés locales

Vers une paix inclusive 2019

12/08/2019
Emilie Tankora

Personne n’est ici par hasard ; on ne s’engage pas dans le domaine de la consolidation de la paix sans avoir une histoire liée à celui-ci.

Emilie Tankora, 12 juillet 2019

 

Nous sommes le 12 juillet 2019 lors de la dernière séance de la conférence Vers une paix inclusive. Alors que l’attention s’est tournée successivement vers la prévention de l’extrémisme violent, la résilience des communautés et la protection des artisans de paix, la plénière met aujourd’hui en avant une approche holistique pour la promotion de la paix à travers l’exemple de l’organisation Mercy Corps. Représentée au Caux Forum par Emilie Tankora et Alliou Traore, Mercy Corps est présente dans près de quarante pays. L’organisation non-gouvernementale internationale agit dans les domaines humanitaires, la sécurité alimentaire, la gestion des conflits et la promotion de la paix.

 

Emilie Tankora Alliou

 

 

Deux visages de Mercy Corps

Emilie Tankara est spécialiste de programme en matière de cohésion sociale, de paix et de conflit au Niger ; Alliou Traore est responsable des programmes de consolidation de la paix au Mali. Dans le cadre de la stratégie régionale au Sahel, les équipes des programmes de Mercy Corps travaillent ensemble pour renforcer la collaboration transfrontalière de l’organisation.

Emilie a étudié la philosophie puis s’est engagée en France dans le domaine des migrations. A partir de 2007, elle s’est installée au Niger pour travailler dans le domaine du développement au sein de l’ONG EIRENE, et a rejoint Mercy Corps en 2019.

Alliou est originaire de la Cote d’Ivoire. Il a réalisé il y a une dizaine d’années une mission de médiation foncière, qui lui a fait prendre conscience de l’objectif de son travail : s'engager pour la justice et les communautés. « Le travail de consolidation de la paix a l’être humain à son cœur », explique Alliou. C’est cela qui lui permet aujourd’hui de travailler dans un contexte difficile.

Au Mali, aux groupes armés s’ajoutent les rebelles, djihadistes et groupes radicaux ; les problèmes des rivalités entre les communautés, et les attaques contre les forces des Nations Unies (la MINUSMA), et contre les forces françaises et maliennes. « Donner de l’espoir aux communautés locales », voilà la mission qu’il s’est donné depuis plus de dix ans.

 

TIP 2019 audience

 

Une approche holistique

Mercy Corps travaille à la fois avec un volet de réponse humanitaire, en s’intéressant par exemple aux moyens de subsistance, à l’agriculture et à l’accès à l’eau, ainsi qu’avec un volet de long-terme. Elle cherche en effet à renforcer la résilience communautaire et à promouvoir la cohésion sociale.

L’approche est localisée et intégrée. Dans un premier temps, il s’agit d’identifier les résiliences et vulnérabilités des communautés. Dans un deuxième temps, les communautés mettent en œuvre des projets qui renforcent leurs résiliences en partenariat avec Mercy Corps. « Le plus important est de comprendre ; chaque village a son histoire », déclare Emilie.

Dans la région de Tillabéry au Niger, les études de Mercy Corps ont mis en avant les vulnérabilités et résiliences des communautés locales. Les principaux facteurs de vulnérabilité concernent la faible présence de l’Etat, impactant négativement l’éducation, le manque d’opportunité économique et l’accès aux ressources difficiles. Les résiliences se trouvent dans les dialogues intra et intercommunautaires, ainsi que dans la religion, qui permet de connecter les acteurs autour de valeurs centrales : la paix et l’amour.

Deux projets ont alors été mis en place par la communauté : Youth ACT, sur le développement d’opportunités économiques et l’inclusion des jeunes dans les processus de décision, ainsi que le projet PEACE, un projet de recherche action. L’hypothèse est la suivante : le renforcement de la cohésion augmente la résilience des communautés face à l’extrémisme violent.

 

TIP 2019 hands

 

Le Caux Forum comme lieu de rencontres et d’échanges

Le bureau de Mercy Corps, en contact avec le bureau d’Initiatives et Changement, a permis à Emilie et Alliou de partager leurs expériences pendant la conférence Vers une Paix Inclusive.

Alliou me confie qu’il s’agit de la première fois qu’il partage son expérience personnelle. « La philosophie du Caux Forum, basée sur le potentiel humain, est en lien avec la vision de Mercy Corps ; être le changement que l’on veut voir dans le monde », poursuit-il. Emilie acquiesce. Elle parle de son travail qui engage toute sa personne, en promouvant des valeurs fortes : la tolérance, le partage et l’inclusion.

En 2019, l’exemple de Mercy Corps a donc permis de souligner le besoin d’adopter une approche localisée. Les participant-e-s se rejoignent sur ce point : il convient de dépasser les approches sécuritaires pour prévenir l’extrémisme violent et promouvoir la paix.

 

Texte: Apolline Foedit

Photos: Paula Mariane

Featured Story
Off

sur le même thème

Michael Akampa

Faire fonctionner les investissements pour les gens

Le Dialogue de Caux sur la terre et la sécurité (CDLS) de 2017 a été un tournant pour Micheál Akampa, un professionnel des investissements durables qui avait été invité à s’exprimer à la conférence In...

Nhat Vhuong

Récupérer l'eau de l'air

Nhat Vhuong est un consultant en marketing digital et un entrepreneur social qui s’est passionnément investi dans la lutte contre la pénurie d'eau. Réfugié vietnamien ayant grandi en Suisse, il a trav...

CDLS 2019 Tom Duncan

Donner aux communautés les moyens de restaurer les mangroves

Tom Duncan s’intéresse passionnément à la résolution de problèmes et à l’approche systémique et stratégique de la finance verte et des technologies financières, notamment dans les secteurs de l’économ...

Aibanshngain Swer CDLS 2019

Protéger les sources d’eau de Meghalaya

Quelques milliards de personnes dépendent de l’eau provenant des collines de Meghalaya, au Nord-Est de l’Inde. L’un des responsables de la conservation de l’eau de l’État, Aibanshngain Swer, a partici...

CDLS 2019 Chau Duncan

Créer des ponts quand la finance creuse des fossés

Chau Tang-Duncan met à profit plus de 20 années d'expériences dans le secteur bancaire et la diplomatie commerciale afin d’améliorer l'accès aux services financiers pour les communautés les plus défav...

Meghalaya CDLS 2019 Conrad Sangma

Les villages phares du développement durable de Meghalaya

« Notre objectif à Meghalaya est de construire une économie à faible émission de carbone grâce à la mobilisation et à l’engagement des communautés, » a déclaré Conrad Sangma, le premier ministre de Me...

CDLS 2019 Alan Laubsch

Restaurer les super-héros de la nature

La mission d’Alan Laubsch est de restaurer ces « super-héros climatiques » que sont les forêts de mangroves. Le succès de sa mission passera – il en est convaincu – par la démocratisation de l'investi...

Hartmut Behrend Mali

Lutter contre le changement climatique au Mali

C’est après avoir participé en 2014 au Dialogue de Caux sur la terre et la sécurité (CDLS) que le climatologue allemand Hartmut Behrend a eu le courage de sortir de la bulle d’activisme international ...

CDLS 2019 panel Laubsch Duncan Brown

La Terre et nous : Repenser l’avenir

« Essayez un instant de vous mettre dans la peau du dernier rhinocéros blanc.» C’est ce qu’a demandé Alan Laubsch, le fondateur de EarthPulse, aux participant-e-s lors du Dialogue de Caux sur la terre...

YAP 2019 congratulations

Un vent d'air frais souffle sur les Jeunes Ambassadeurs et Ambassadrices

Cette année, le Programme des Jeunes Ambassadeurs et Ambassadrices (YAP) a réuni à Caux 39 jeunes. Pendant quatre jours, ces jeunes ont suivi une formation intensive pour apprendre à initier le change...

Brian Iselin

Le combat de Brian Iselin contre l’esclavage moderne

Le soleil se couche peu à peu mais l’air est toujours chaud alors que dix personnes forment un cercle pour écouter l’histoire captivante de Brian Iselin, lors de la bibliothèque humaine ayant lieu dan...

Armenian-Kurdish-Turkish Dialogue 2019

Il faut plus de courage pour aimer que pour haïr

Le Dialogue arméno-kurdo-turc a eu lieu en 2019 à l’occasion de la conférence « Des outils pour les acteurs et actrices du changement ». Cette conférence a réuni des personnes d'origine arménienne, ku...

Caux Palace

Retour à la réalité

« Caux a changé ma vie » est loin d’être une expression galvaudée. En effet, certain-e-s participant-e-s quittaient leur pays pour la toute première fois, et pour la majorité d’entre elles et eux, ven...

Week of International Community

Semaine de la communauté internationale (WIC) 2019

Trente personnes âgées de cinq semaines à 78 ans, et originaires de 10 pays, se sont rassemblées pour la Semaine de la communauté internationale (WIC) du 19 au 26 juin, afin de préparer le Centre de ...

Summer Academy 2019

Lancement de l’Académie d’été sur la terre, la sécurité et le climat à Genève et à Caux

La toute première Académie d’été sur la terre, la sécurité et le climat a rassemblé 18 participant-e-s d’Afghanistan/Danemark, du Bhoutan, d’Allemagne, du Kenya, d’Inde, d’Indonésie, du Nigéria/Royaum...


événements similaires

TIP 2018 lady 11-15 juillet 2018

Vers une paix inclusive 2018

TIP 2018 08-12 juillet 2019

Vers une paix inclusive 2019