Clôture de l’édition 2016 du Forum International des Bâtisseurs de la Paix

Une semaine de réflexion, de dialogue vibrant et de brainstorming constructif sur l’avenir des bâtisseurs de la paix

23/07/2016
IPF

 

Mpanzu Bamenga a clôturé le Forum International des Bâtisseurs de la Paix (IPF) de cette année en partageant son histoire de migration du Zaïre aux Pays-Bas. Il a fait part des difficultés qu’il a rencontré en tant que migrant, et a décrit la manière dont il a surmonté les obstacles dans le passé et ceux qui se dressent aujourd’hui dans son travail politique. À travers son témoignage, il a encouragé les participants à approcher ceux avec qui ils sont en très grand conflit avec indulgence, compassion et compréhension. 

 

Le discours de M. Bamenga s’est révélé la conclusion parfaite à cette semaine qui a abouti à de la réflexion, un dialogue vibrant et un brainstorming constructif sur l’avenir des bâtisseurs de la paix parmi les populations déplacées par des conflits violents.  

L’édition 2016 du forum a ouvert mercredi 20 juillet avec la réflexion de Janet Lim sur son travail avec l’UNHCR. Mme Lim a invité les participants à envisager comment utiliser des projets de proximité pour mieux impliquer les migrants dans la réponse aux problèmes sociétaux associés à la migration de masse. 

Jeudi 21 juillet les participants ont travaillé main dans la main pour identifier les défis à la consolidation de la paix dans leurs propres contextes. Ils se sont ensuite séparés en ateliers pour en apprendre plus sur les méthodes et approches de construction de la paix qu’ils ne connaissaient pas. Ces ateliers les ont incités à envisager de nouvelles manières de répondre aux défis qu’ils avaient identifiés plus tôt. 

Les humoristes qui se sont produits dans Rire pour le Changement ont présenté encore une autre façon d’aborder les problèmes sociétaux profondément enracinés. À travers l’humour, ces humoristes ont appris comment provoquer la discussion, combattre les stéréotypes et inciter au changement sociétal, tout en dissipant les tensions associées à des sujets considérés socialement « tabous ».

Après avoir identifié les défis et exploré de nouvelles manières de répondre à ces défis, les participants ont bénéficié d’une journée de réflexion. Ils ont partagé des histoires les uns avec les autres et réfléchi indépendamment dans quelles mesures chacun d’entre eux avait changé depuis leur arrivée à Caux cette semaine. 

Vendredi 22 juillet, une question a été posée aux participants : « Que vais-je remporter de cette expérience, et comment puis-je l’appliquer dans ma vie quotidienne ? ». Certains participants ont exprimé leur besoin de maintenir les contacts précieux qu’ils avaient établis au cours de ces quatre jours. Une jeune femme a expliqué que ces contacts étaient à la fois externes, avec d’autres personnes, et internes, avec eux-mêmes. D’autres ont retenu des concepts spécifiques qui les ont touchés et qu’ils prévoient de partager avec leurs communautés, une fois de retour chez eux. Par exemple, un homme du Burundi a déclaré rapporter à sa communauté l’idée de transformer les conflits en opportunité. Une autre participante a confié que ce forum avait considérablement « élargi ses horizons ».

Un aspect important de ce forum était le travail corporel. Bien que certains participants ont avoué trouver difficile de s’impliquer dans les exercices, un homme a déclaré que cela lui permettait d’augmenter la prise de conscience de son corps. Une femme a affirmé que ce genre de travail l’aidait à mieux entrer en contact avec les autres participants, d’autant plus que les participants étaient linguistiquement séparés entre anglophones et francophones. Le travail corporel a permis à tous d’entrer en contact, surmontant ainsi les barrières linguistiques. 

Mais de façon plus générale, les participants sont ressortis de ce forum inspirés de nouvelles idées, encouragés par la découverte des expériences des autres participants, et connectés à une communauté internationale de bâtisseurs de la paix. 

 

Featured Story
On

sur le même thème

Betty Nabuto

« Merci d’avoir fait venir Caux jusqu’à nous ! »

« Je ne suis jamais allée à Caux en raison de problèmes de visa. Lorsque j'ai reçu un courriel me demandant quel était l'impact de la conférence, c’est tout naturellement que j'ai répondu : Merci d’av...

Maria del Pilar, credit: Maria del Pilar

Le combat de Maria pour mettre fin au suicide à Manizales

Il y a deux ans, Maria del Pilar sortit danser avec une de ses amies, Laura. Deux semaines plus tard, Laura se donna la mort. Maria ne comprenait pas comment une personne aussi jeune et pleine de vie ...

TIP 2018

TIP 2018: « Et, maintenant, que faisons-nous ? »

Le 12 juillet 2018, au cours de la conférence « Vers une paix inclusive », nous avons évoqué le pouvoir de la justice réparatrice. Carl Stauffer, professeur associé à l’Université Eastern Mennonite, e...

Opening Ceremony 2018 audience

Building Trust in the Digital Age: Challenges and Opportunity

‘Trust needs to exist for society to function at all,’ said Christine Beerli, Council Member of Initiatives of Change Switzerland and panel moderator, as she kicked off the Caux Forum 2018. Emerging t...

Creators of Peace 2017

Ouverture de Vivre la Paix : célébrant 25 ans de Femmes Artisans de la Paix (CoP)

La conférence Vivre la Paix s’est ouverte le 6 août 2016, rassemblant des femmes, et quelques hommes, de 43 pays différents au Caux Palace pour célébrer tout ce que Femmes Artisans de la Paix a accomp...

IPF

Rire pour le Changement à IPF 2016

Rire pour le Changement a attiré un public plein de vie au théâtre de Caux dans la soirée du mercredi 20 juillet avec quatre humoristes mondialement reconnus ! Venus d’Afrique du Sud, Stuart Taylor, C...

IPF

Ouverture du Forum International des Bâtisseurs de la Paix (IPF) 2016

Nous sommes très heureux d’annoncer l’ouverture du Forum International des Bâtisseurs de la Paix (IPF) 2016 ! Au regard de la tendance actuelle de migration de masse à travers le monde, le thème du fo...

Official Opening 2016

Ouverture Officielle des Rencontres de Caux 2016

Official Opening of the Caux Conferences...

IofC Caux

AEUB 2015: Ouverture de la conférence "Pour relancer une Europe inachevée"

La conférence “Pour Relancer une Europe inachevée” a commencé ce jeudi 16 juillet. Durant cette journée, les participants ont discuté de la signification du terme « Europe » et des étapes importantes ...

IofC

TIGE 2015: Conscience needed in banking and business, says author of new book

Journalist and author Michael Smith urged the need for ‘conscience-based decision-making’ in banking, business and the economy when he launched his new book Great Company in Caux, Switzerland, on 28 J...