Le Dialogue de Caux sur la terre et la sécurité 2019

27 - 30 juin 2019

04/07/2019
CDLS 2019 Patrick Worms

 

Depuis 2013, activistes, expert-e-s, exploitant-e-s de la terre et leaders hommes et femmes se rassemblent lors du Dialogue de Caux sur la Terre et la Sécurité pour explorer le potentiel de la restauration des terres dans la construction de la paix. Cette année, du 27 au 30 juin 2019, l’accent est mis sur trois thèmes majeurs : la gouvernance, l’environnement et la finance. La conférence est rythmée par les séances plénières, les ateliers, les groupes de discussions et les moments de réflexion et de rencontre.

 

CDLS 2019

 

Jeudi 27 juin, la première séance plénière retrace l’histoire de Caux et invite à réfléchir aux futures initiatives pour protéger l’environnement. Antoine Jaulmes, membre du conseil et ancien président d’Initiatives et Changement Suisse, fait le lien entre la mission historique de l’organisation – la réconciliation– et la conférence sur la restauration de la terre. « La sécurité humaine dépend de la sécurité des sols » poursuit Luc Gnacadja, ancien Secrétaire exécutif de la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD). L’attention se tourne ensuite vers le Kenya, avec l’intervention de Mukhtar Ogle, officier exécutif du président du Kenya, et l’Inde.

Conrad Sangma, gouverneur du Meghalaya, en Inde, et Chris Evans, membre d’Initiatives et Changement et agriculteur, abordent l’histoire de l’Etat du Meghalaya. La création de cet Etat est une réussite exceptionnelle face à la prévision d’un conflit séparatiste violent. Deepak Jadav donne sa perspective comme activiste engagé dans une association locale en Inde, Grampari. Ces présentations permettent de mieux comprendre l’impact de cette conférence dans le monde et de souligner les initiatives qu’elle permet de faire émerger.

Les thèmes de l’environnement et de la gouvernance apparaissent de façon centrale dans les séances plénières et ateliers. Ils sont centraux dans les projets et fondations, ainsi que dans les discours et analyses. C’est le cas de la fondation d’Elisabeth Labes qui travaille avec les communautés pour la protection des orangs-outans (Borneo Orangutan Survival Foundation). Sophie Howe, commissaire pour les générations futures dans le pays de Galles, montre comment les principes directeurs de la loi de 2015 du Pays de Galles liée aux générations futures peuvent inspirer d’autres législations. Ces principes sont ambitieux, ils prennent notamment en compte l’environnement, la culture et le bien-être.

 

CDLS 2019 group

 

Vendredi 28 juin 2019, le concept de résilience dans le contexte du changement climatique est étudié. Ce concept renvoie à la capacité d’adaptation à de nouvelles conditions aux niveaux locaux, nationaux et mondiaux. Ainsi, alors que l’organisation BioRegional de Sue Riddlestone se concentre sur le niveau local pour promouvoir un mode de vie durable, Roger Leakey, vice-président de la Fondation Internationale pour les Arbres (International Tree Foundation), s’intéresse à l’agroforesterie à une plus grande échelle.

La réhabilitation des terres est également au cœur du discours de Peter Bucher, officier du programme en développement sur l’agriculture de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). Il partage ici sa passion pour le sol, la terre et met en avant notre connexion à celle-ci. « Nous faisons partie de la nature et nous avons un rôle à jouer dans cet écosystème » ajoute Christian Shearer, Président-directeur général de Regen Network. Regen Network est une plateforme qui vise à mettre en relation agriculteurs et agricultrices et entreprises, en utilisant la blockchain.

 

CDLS 2019

 

Cette dernière intervention fait le lien avec le troisième thème central de la conférence abordé lors de la journée du samedi 29 juin : la finance. Comment valoriser les écosystèmes ? Si nous avons les solutions pour les protéger, comment les mettre en place ?

Louise Brown, coordinatrice du Fonds pour les changements climatiques en Afrique à la Banque africaine de développement, parle du potentiel du Mécanisme relatif aux Avantages d'Adaptation (Adaptation Benefits Mechanism, ABM). Ce mécanisme permet de certifier et de valoriser les avantages sociaux, économiques et environnementaux des activités d'adaptation. Il apparaît alors comme un outil efficace et innovateur pour mobiliser de nouveaux financements en provenance des secteurs public et privé pour des projets d'adaptation au changement climatique. Alan Laubsch, Directeur de Generation Blue, poursuit la séance en expliquant comment créer une économie positive. « Nous pouvons passer d’une économie extractive à une économie régénératrice », assure-t-il.

Au cœur de cette discussion se trouve l’idée de récompenser les activités de conservation et de régénération pour attirer les investissements. Utiliser les nouvelles technologies comme la blockchain, qui connecte directement les agriculteurs et agricultrices et les investisseurs, est un changement remarquable vers plus de transparence et d’efficacité.

 

CDLS 2019 panel

 

Lors de la dernière séance plénière du dimanche 30 juin, les intervenant-e-s reviennent sur ces quelques jours. Ils abordent les interventions, l’avenir de la conférence ainsi que les deux programmes parallèles : le programme des leaders émergents et l’Académie d'été sur la Terre, la Sécurité et le Changement Climatique, organisée en partenariat avec le Centre de politique de sécurité de Genève (GCSP).

Claude Bourdin, coordinateur du Dialogue Entre Agriculteurs, un programme d’Initiatives et Changement International, met en avant le lien entre le développement personnel et le développement rural. « Ce n’est pas qu’une question de techniques, c’est aussi une question d’engagements, de motivations ». Sa présentation et celle de Pierre Lokeka, un agriculteur de la République Démocratique du Congo, montrent en quoi ce lieu est unique. Il permet la rencontre de personnes passionnées dans un cadre propice à la discussion et à l’ouverture au changement.

« La meilleure technologie pour combattre le changement climatique n’est pas la technologie », poursuit Anna Brach, co-directrice avec Alan Channer de l’Académie d’été. Combattre le changement climatique requiert en effet la collaboration des personnes et le partage des connaissances. Ces deux éléments sont au coeur de l’Académie et participent à son succès. Ce succès a été souligné par l’intervention de deux des dix-huit participant-e-s, du Kenya et de Syrie.

 

CDLS 2019

 

Et maintenant, quelle est la prochaine étape ? Le programme de l’Académie d’été 2020 est déjà en préparation et les participant-e-s témoignent des changements qu’ils ressentent au niveau personnel. Ils souhaitent désormais mettre en œuvre ce qu’ils ont appris au niveau de leurs communautés. Des réseaux se créent et des collaborations sont amorcées. L’attention doit maintenant se porter vers le partage de l’information et la prise d’action en concertation avec les communautés locales.

 

 

 

 

Texte: Apolline Foedit

Photos: Leela Channer

 

 

Featured Story
Off

sur le même thème

Meghalaya CDLS 2019 Conrad Sangma

Meghalaya’s lighthouses of sustainable development

‘Our goal in Meghalaya is to build a low-carbon economy through complete involvement and ownership of communities,’ Conrad Sangma, the Chief Minister of Meghalaya, told the opening session of the Caux...

Aibanshngain Swer CDLS 2019

Protecting Meghalaya’s water sources

Some billion people rely on water sourced in the hills of Meghalaya, in North East India. One of those responsible for water conservation in the State, Aibanshngain Swer, took part in the Summer Acade...

CDLS 2019 Tom Duncan

Empowering communities to restore mangroves

Tom Duncan is passionate about problem solving and strategic systems thinking, primarily in regenerative economics, green finance and financial technology, as a means of restoring relationships betwee...

CDLS 2019 Chau Duncan

Bridging the financial divides

Chau Tang Duncan is applying over 20 years’ experience in banking, trade and commercial diplomacy to improving the financial access of disadvantaged communities. ...

Nhat Vhuong

Plucking water from the air

Webmarketing consultant and social entrepreneur Nhat Vhuong is passionate about tackling water scarcity. A Vietnamese refugee, who grew up in Switzerland, he worked in Japan for eight years before ret...

CDLS 2019 panel Laubsch Duncan Brown

La Terre et nous : Repenser l’avenir

« Essayez un instant de vous mettre dans la peau du dernier rhinocéros blanc.» C’est ce qu’a demandé Alan Laubsch, le fondateur de EarthPulse, aux participant-e-s lors du Dialogue de Caux sur la terre...

Summer Academy 2019

Lancement de l’Académie d’été sur la terre, la sécurité et le climat à Genève et à Caux

La toute première Académie d’été sur la terre, la sécurité et le climat a rassemblé 18 participant-e-s d’Afghanistan/Danemark, du Bhoutan, d’Allemagne, du Kenya, d’Inde, d’Indonésie, du Nigéria/Royaum...

Grampari Deepek Jadav CDLS 2019

Grampari : un programme inspirant de développement en Inde

Le jeudi 27 juin 2019, lors de la première séance plénière du Dialogue de Caux sur la Terre et la Sécurité, l’association Grampari a été présentée. Deepak Jadav, qui y est engagé depuis 2012, a mis en...

Lisa Yasko CDLS 2019

Discussion sur la place des jeunes au Caux Forum avec Lisa Yasko

Juin 2019, c’est la 4ème fois que Yelyzaveta Yasko – Lisa – participe au Caux Forum. Avant de rejoindre l’équipe organisatrice du Dialogue de Caux sur la Terre et la Sécurité en 2018, Lisa a réalisé l...

Marc Barash

Le prophète de la compassion écologique

Marc Ian Barasch se décrit lui-même comme « un entrepreneur social, un communicateur, un méditant et un networker ». Un coup d'œil sur Wikipedia révèle qu'il est aussi leader visionnaire international...

Ben Callison

Il n’y a pas que des solutions dans la vie…

Ben Callison est le directeur général de Borneo Orangutan Survival UK (BOS-UK), une fondation qui œuvre pour la protection des orangs-outans menacés d'extinction et de leur habitat en Indonésie. Avant...

CDLS Jennifer Helgeson

La magie de Caux

Jennifer Helgeson compte parmi les membres fondateurs du Dialogue de Caux sur la terre et la sécurité et se souvient encore très bien des débuts de cette aventure passionnante. Après avoir quitté le R...

CDLS 2017

Déclaration des Participant-e-s du CDLS 2018

Découvrez la déclaration des participant-e-s du Dialogue de Caux sur la terre et la sécurité 2018...

Iman Al Ghafari, ILLP, CDLS

Iman Al Ghafari: Starting from the individual in Syria

Iman Al Ghafari’s career has long been centred around building peace in Syria. She has been involved with Initiatives of Change for a number of years, leading Creators of Peace Circles in her native S...