Le Dialogue de Caux sur la terre et la sécurité 2019

27 - 30 juin 2019

04/07/2019
CDLS 2019 Patrick Worms

 

Depuis 2013, activistes, expert-e-s, exploitant-e-s de la terre et leaders hommes et femmes se rassemblent lors du Dialogue de Caux sur la Terre et la Sécurité pour explorer le potentiel de la restauration des terres dans la construction de la paix. Cette année, du 27 au 30 juin 2019, l’accent est mis sur trois thèmes majeurs : la gouvernance, l’environnement et la finance. La conférence est rythmée par les séances plénières, les ateliers, les groupes de discussions et les moments de réflexion et de rencontre.

 

CDLS 2019

 

Jeudi 27 juin, la première séance plénière retrace l’histoire de Caux et invite à réfléchir aux futures initiatives pour protéger l’environnement. Antoine Jaulmes, membre du conseil et ancien président d’Initiatives et Changement Suisse, fait le lien entre la mission historique de l’organisation – la réconciliation– et la conférence sur la restauration de la terre. « La sécurité humaine dépend de la sécurité des sols » poursuit Luc Gnacadja, ancien Secrétaire exécutif de la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD). L’attention se tourne ensuite vers le Kenya, avec l’intervention de Mukhtar Ogle, officier exécutif du président du Kenya, et l’Inde.

Conrad Sangma, gouverneur du Meghalaya, en Inde, et Chris Evans, membre d’Initiatives et Changement et agriculteur, abordent l’histoire de l’Etat du Meghalaya. La création de cet Etat est une réussite exceptionnelle face à la prévision d’un conflit séparatiste violent. Deepak Jadav donne sa perspective comme activiste engagé dans une association locale en Inde, Grampari. Ces présentations permettent de mieux comprendre l’impact de cette conférence dans le monde et de souligner les initiatives qu’elle permet de faire émerger.

Les thèmes de l’environnement et de la gouvernance apparaissent de façon centrale dans les séances plénières et ateliers. Ils sont centraux dans les projets et fondations, ainsi que dans les discours et analyses. C’est le cas de la fondation d’Elisabeth Labes qui travaille avec les communautés pour la protection des orangs-outans (Borneo Orangutan Survival Foundation). Sophie Howe, commissaire pour les générations futures dans le pays de Galles, montre comment les principes directeurs de la loi de 2015 du Pays de Galles liée aux générations futures peuvent inspirer d’autres législations. Ces principes sont ambitieux, ils prennent notamment en compte l’environnement, la culture et le bien-être.

 

CDLS 2019 group

 

Vendredi 28 juin 2019, le concept de résilience dans le contexte du changement climatique est étudié. Ce concept renvoie à la capacité d’adaptation à de nouvelles conditions aux niveaux locaux, nationaux et mondiaux. Ainsi, alors que l’organisation BioRegional de Sue Riddlestone se concentre sur le niveau local pour promouvoir un mode de vie durable, Roger Leakey, vice-président de la Fondation Internationale pour les Arbres (International Tree Foundation), s’intéresse à l’agroforesterie à une plus grande échelle.

La réhabilitation des terres est également au cœur du discours de Peter Bucher, officier du programme en développement sur l’agriculture de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). Il partage ici sa passion pour le sol, la terre et met en avant notre connexion à celle-ci. « Nous faisons partie de la nature et nous avons un rôle à jouer dans cet écosystème » ajoute Christian Shearer, Président-directeur général de Regen Network. Regen Network est une plateforme qui vise à mettre en relation agriculteurs et agricultrices et entreprises, en utilisant la blockchain.

 

CDLS 2019

 

Cette dernière intervention fait le lien avec le troisième thème central de la conférence abordé lors de la journée du samedi 29 juin : la finance. Comment valoriser les écosystèmes ? Si nous avons les solutions pour les protéger, comment les mettre en place ?

Louise Brown, coordinatrice du Fonds pour les changements climatiques en Afrique à la Banque africaine de développement, parle du potentiel du Mécanisme relatif aux Avantages d'Adaptation (Adaptation Benefits Mechanism, ABM). Ce mécanisme permet de certifier et de valoriser les avantages sociaux, économiques et environnementaux des activités d'adaptation. Il apparaît alors comme un outil efficace et innovateur pour mobiliser de nouveaux financements en provenance des secteurs public et privé pour des projets d'adaptation au changement climatique. Alan Laubsch, Directeur de Generation Blue, poursuit la séance en expliquant comment créer une économie positive. « Nous pouvons passer d’une économie extractive à une économie régénératrice », assure-t-il.

Au cœur de cette discussion se trouve l’idée de récompenser les activités de conservation et de régénération pour attirer les investissements. Utiliser les nouvelles technologies comme la blockchain, qui connecte directement les agriculteurs et agricultrices et les investisseurs, est un changement remarquable vers plus de transparence et d’efficacité.

 

CDLS 2019 panel

 

Lors de la dernière séance plénière du dimanche 30 juin, les intervenant-e-s reviennent sur ces quelques jours. Ils abordent les interventions, l’avenir de la conférence ainsi que les deux programmes parallèles : le programme des leaders émergents et l’Académie d'été sur la Terre, la Sécurité et le Changement Climatique, organisée en partenariat avec le Centre de politique de sécurité de Genève (GCSP).

Claude Bourdin, coordinateur du Dialogue Entre Agriculteurs, un programme d’Initiatives et Changement International, met en avant le lien entre le développement personnel et le développement rural. « Ce n’est pas qu’une question de techniques, c’est aussi une question d’engagements, de motivations ». Sa présentation et celle de Pierre Lokeka, un agriculteur de la République Démocratique du Congo, montrent en quoi ce lieu est unique. Il permet la rencontre de personnes passionnées dans un cadre propice à la discussion et à l’ouverture au changement.

« La meilleure technologie pour combattre le changement climatique n’est pas la technologie », poursuit Anna Brach, co-directrice avec Alan Channer de l’Académie d’été. Combattre le changement climatique requiert en effet la collaboration des personnes et le partage des connaissances. Ces deux éléments sont au coeur de l’Académie et participent à son succès. Ce succès a été souligné par l’intervention de deux des dix-huit participant-e-s, du Kenya et de Syrie.

 

CDLS 2019

 

Et maintenant, quelle est la prochaine étape ? Le programme de l’Académie d’été 2020 est déjà en préparation et les participant-e-s témoignent des changements qu’ils ressentent au niveau personnel. Ils souhaitent désormais mettre en œuvre ce qu’ils ont appris au niveau de leurs communautés. Des réseaux se créent et des collaborations sont amorcées. L’attention doit maintenant se porter vers le partage de l’information et la prise d’action en concertation avec les communautés locales.

 

 

 

 

Texte: Apolline Foedit

Photos: Leela Channer

 

 

Featured Story
Off

sur le même thème

Irina Fedorenko CDES 2020 screenshot

Dialogue de Caux sur l'environnement et la sécurité

Le Dialogue de Caux sur l'environnement et la sécurité a frappé fort pour sa première édition en ligne, avec plus de 15 sessions et 450 participant-e-s cumulé-e-s. Les expert-e-s ont discuté des liens...

Summer Academy 2020 screenshot participants cropped credit: Alan Channer

Académie d'été 2020 : de vastes possibilités pour l'avenir

Les réactions enthousiastes des participant-e-s à l'Académie d'été 2020 sur la Terre, le Climat et la Sécurité ont justifié la décision difficile qui avait été prise d’effectuer la formation en ligne....

Karina Cheah

Surmonter les défis des groupes de dialogue en ligne

Je n'ai jamais été à Caux. C'était la pensée qui me revenait à l’idée de co-animer un groupe de parole en ligne dans le cadre du Dialogue de Caux sur l'Environnement et la Sécurité. Et je n'avais jama...

CDLS 2019 Chau Duncan

Réinventer la roue : Le modèle d'investissement régénérateur d'Earthbanc

Chau Tang-Duncan, co-fondatrice et directrice opérationnelle d'Earthbanc, vient régulièrement à Caux depuis 2010, où elle a commencé à s’approprier le rôle qu'elle pouvait jouer pour relier les person...

Tony Rinaudo

Tony Rinaudo : Pour un meilleur avenir au Niger

Pourquoi un agriculteur australien qui s'est installé en Afrique dans les années 1980 serait-il appelé le "créateur de forêts" ? Tony Rinaudo, conseiller de World Vision Australia pour l'action climat...

CDES teaser theme square FR

"La terre et la sécurité en Afrique subsaharienne: évaluer les risques et chercher une réponse"

Dans le cadre du Caux Forum Online 2020, la fondation Initiatives et Changement Suisse et le Département fédéral suisse des affaires étrangères (Division de la sécurité humaine) ont organisé une vidéo...

Visier Sanyu discussion Caux

Le Jardin de la guérison du Nagaland

Le Dr Visier Sanyü dort souvent dans sa cabane perchée sur un arbre. C’est l’une des attractions du Jardin de la guérison d’environ cinq hectares qu’il a créé à Medziphema, dans le nord-est de l’Inde....

Caux Palace view night

Le climat et l'économie dans le monde post-COVID

Alors que le confinement et les restrictions de voyage liés à la pandémie commencent lentement à s'atténuer et qu'un retour à la vie normale semble se rapprocher, nous nous trouvons à un moment critiq...

Alan Channer Bremen prize

Dr. Alan Channer en lice pour le Prix international de la paix de Brême 2019

Dr. Alan Channer, l'un des organisateurs des Dialogues de Caux sur la terre et la sécurité depuis leur lancement, a été cette année finaliste du Prix international de la paix de Brême (Allemagne)....

Bo Sprotte Kafod

Sauver les bois sacrés

C’est en décembre 2018 à Katowice, en Pologne, à l’occasion de la Conférence des Nations Unies sur les Changements Climatiques (COP24 de la CCNUCC) que Bo Sprotte Kafod a rencontré d’ancien-ne-s parti...

Oliver Gardiner

Filmer l’agriculture régénératrice

Oliver Gardiner – une équipe de tournage à lui tout seul – se rend régulièrement dans les zones les plus reculées de la planète pour montrer comment les populations locales traitent de questions compl...

Nhat Vhuong

Récupérer l'eau de l'air

Nhat Vhuong est un consultant en marketing digital et un entrepreneur social qui s’est passionnément investi dans la lutte contre la pénurie d'eau. Réfugié vietnamien ayant grandi en Suisse, il a trav...

CDLS 2019 Tom Duncan

Donner aux communautés les moyens de restaurer les mangroves

Tom Duncan est le PDG de Earthbanc et s’intéresse passionnément à la résolution de problèmes et à l’approche systémique et stratégique de la finance verte et des technologies financières, notamment da...

Aibanshngain Swer CDLS 2019

Protéger les sources d’eau de Meghalaya

Quelques milliards de personnes dépendent de l’eau provenant des collines de Meghalaya, au Nord-Est de l’Inde. L’un des responsables de la conservation de l’eau de l’État, Aibanshngain Swer, a partici...

CDLS 2019 Chau Duncan

Créer des ponts quand la finance creuse des fossés

Chau Tang-Duncan met à profit plus de 20 années d'expériences dans le secteur bancaire et la diplomatie commerciale afin d’améliorer l'accès aux services financiers pour les communautés les plus défav...