Dialogue de Caux sur l'environnement et la sécurité

1 - 4 juillet 2020 (panels) / 5 - 19 July 2020 (ateliers)

30/07/2020
Irina Fedorenko CDES 2020 screenshot

Si vous prenez soin de la nature, elle prend soin de vous

 

Le Dialogue de Caux sur l'environnement et la sécurité a frappé fort pour sa première édition en ligne, avec plus de 15 sessions et 450 participant-e-s cumulé-e-s. Les expert-e-s ont discuté des liens entre les problématiques liées à la sécurité et à l'environnement, en mettant l'accent sur les conflits entre agriculteurs et éleveurs et sur l'importance d'impliquer la population locale et ses connaissances ancestrales dans les projets de restauration des terres. Des visionnaires ont présenté leurs initiatives et un groupe d'artistes, les Bardes d’I&C, a aidé les participant-e-s à réfléchir sur la conférence et à se détendre. Les conversations fructueuses se poursuivront par des appels téléphoniques mensuels. Nous sommes impatient-e-s de découvrir et de soutenir les collaborations et les initiatives qui découleront de ce Dialogue !

 

La plupart des sessions ont été enregistrées et vous pouvez regarder les rediffusions ici.

 

Irina Fedorenko CDES 2020 screenshot
Irina Fedorenko

 

Donner aux populations locales les moyens de restaurer leurs terres ancestrales

La conférence a débuté par quatre séances plénières, dont trois en direct sur Facebook et sur notre site web, qui étaient en commun avec l'Académie d'été sur la terre, la sécurité et le climat. La première séance plénière, intitulée "Anticiper les risques de sécurité liés à la dégradation des terres et au climat", a eu lieu le 1er juillet. Elle a commencé par une introduction, courte mais stimulante et incroyablement instructive, du thème de la conférence par Oli Brown, chercheur associé à Chatham House et au Centre de politique de sécurité de Genève.

Le Dr Bishnu Raj Upreti, conseiller au Centre de recherche contemporaine du Népal, a ensuite expliqué que, bien que la science et les technologies modernes soient importantes, il était essentiel d'apprendre des communautés pour lutter contre la dégradation des terres. Des solutions durables ne peuvent être développées qu'avec la collaboration des populations locales et en intégrant leur sagesse ancestrale.

 

Tony Rinaudo screenshot CDES 2020
Tony Rinaudo

 

Le deuxième panel sur "l'action communautaire : point d'entrée vers des solutions holistiques" a exploré des solutions concrètes à la dégradation des terres à travers des études de cas. Tony Rinaudo, conseiller principal en matière d'action climatique à World Vision Australia, le "créateur de forêts" qui a contribué à la restauration de 200 millions d'arbres au seul Niger grâce à la régénération naturelle gérée par les agriculteurs (FMNR), a expliqué comment une grande partie de son travail au Niger consistait à "façonner les esprits". "Tout ce dont vous avez besoin est déjà dans le paysage", a-t-il dit. "Il suffit de faire en sorte que les gens deviennent des amis des arbres". Une fois que vous prenez soin de la nature, elle prend soin de vous. Même les plus pauvres peuvent mettre en œuvre cette technique qui va changer leur vie. Découvrez l'histoire de Tony Rinaudo ici.

 

Himanshu Kulkarni, CDES 2020
Himanshu Kulkarni

 

Le Dr Himanshu Kulkarni, directeur exécutif du Centre avancé pour la gestion et le développement des ressources en eau (ACWADAM) en Inde, a insisté sur l'importance de restaurer les pratiques traditionnelles et de donner aux communautés les moyens de participer. Il a déclaré : "Les communautés ont les réponses à leurs défis et avec un soutien approprié et des mesures incitatives, ces réponses peuvent être mises en œuvre et apporter des résultats positifs".

Les deux dernières séances plénières ont approfondi les problèmes pratiques de l'industrie pharmaceutique et de la finance liée au climat, et ont discuté des projets qui aident à surmonter les problèmes actuels, comme l'Initiative sur la Chaîne d'Approvisionnement Pharmaceutique.

 

Ateliers et renforcement de la communauté

Après les quatre séances plénières, dix autres ateliers étaient proposés, dont le tout premier Dialogue de Caux sur l'océan. Plus interactifs que les séances plénières, ils consacraient du temps aux discussions avec les intervenant-e-s. De nombreux ateliers avaient une structure proche de celle des séances plénières, avec des intervenant-e-s de haut niveau tel-le-s que Larry Gbevlo-Lartey, PDG du Centre de recherche sur la sécurité humaine du Ghana et ancien haut représentant de l'UA pour la lutte contre le terrorisme ; la Dr Raphaëla le Gouvello, experte en gestion des zones côtières marines ; et Mukhtar Ogle, Secrétaire aux initiatives stratégiques au sein du Bureau du Président de la République du Kenya.

Ils et elles ont chacun-e fait une courte présentation avant de répondre aux questions. Les problématiques des conflits entre agriculteurs et éleveurs et l'importance de collaborer avec les populations locales et d'intégrer leurs connaissances et pratiques traditionnelles ont été des préoccupations récurrentes.

 

Image
Mahamadou Savadogo

 

Le seul atelier en français s'est tenu le 10 juillet. Il était organisé en collaboration avec le Département fédéral des affaires étrangères, sur le thème de la Terre et la Sécurité en Afrique subsaharienne. Les intervenant-e-s, dont Oumar B. Samake, anthropologue et coordinateur de programme à l'Association malienne pour l'éveil au développement durable, et le Dr Mahamadou Savadogo, consultant sur les questions liées à l'extrémisme violent au Burkina Faso, ont expliqué comment la dégradation des terres est directement en lien avec la montée des groupes armés et à quel point il est crucial de restaurer les terres et de les rendre accessibles aux femmes et aux jeunes. (Lire le rapport complet ici).

Un autre moment fort a été la session sur "La dégradation et la restauration des terres : derniers développements et bonnes pratiques", qui était pleine d'espoir. Les quatre orateurs et oratrices ont inspiré les participant-e-s avec leurs réussites en matière de restauration des terres. Par exemple, Neal Spackman, fondateur et PDG de Regenerative Resources Co, a expliqué comment il a réussi, avec la population locale, à transformer des terres désertes en savane en Arabie Saoudite. Josef Garvi, fondateur et PDG de Sahara Sahel Foods, a ouvert une entreprise alimentaire qui vend des aliments traditionnels du Sahel afin de les réintégrer dans les habitudes de la population, car ils poussent plus facilement dans ces régions que les céréales et sont nutritifs.  

 

Josef Garvi screenshot CDES 2020
Josef Garvi

 

Les participant-e-s ont également eu l'occasion de faire un apprentissage pratique. L'atelier "Entrepreneuriat et Innovation : construire le monde dans lequel vous voulez vivre" leur a appris à planifier les actions futures en cadrant les enjeux du monde dans lequel ils souhaitent vivre, en "rétropédalant" pour déterminer les étapes nécessaires à la réalisation de ce monde et en créant un plan d'action de 90 jours.

Enfin, le dialogue de Caux sur l'océan a été lancé avec une première conversation sur l'importance de s'intéresser au rôle que jouent les écosystèmes marins dans l'environnement, et sur les actions principales qui doivent être mises en place.

 

Environnement, sécurité et arts

La conférence a également exploré les liens entre l'art et l'environnement. Les Bardes d’Initiatives & Changement, un réseau d'artistes (poètes et poétesses, compositeurs et compositrices et musicien-ne-s), ont assisté au Dialogue et ont traduit leurs impressions en œuvres d'art inspirantes.

L'une d'entre elles, Lisa Yasko, membre du Parlement ukrainien, fondatrice de Yello Blue Strategy, a dirigé un atelier sur "L'art et l'amour en politique". Elle y a partagé son expérience de la création d'œuvres d'art politiquement engagées et sa conviction que l'art peut être utilisé comme outil de communication. Un atelier de deux jours sur "La créativité au service de la durabilité" a également été proposé, conduisant les participant-e-s à établir un lien plus profond avec la durabilité dans leur vie quotidienne par le biais d'exercices pratiques et de discussions de groupe. Enfin, les participant-e-s ont pu se détendre grâce à une méditation sonore interactive dirigée par le flûtiste Žofie Kašparová.

 

 

 

Featured Story
On

sur le même thème

Patrick Magee 600x600

« Là où commence le deuil - Construire des ponts après la bombe de Brighton » : Un enteretien avec Patrick Magee

Le deuxième épisode de la série « Stories for Changemakers » s’inscrivant dans le programme Des outils pour les acteurs et actrices du changement s’est tenu le 25 août dernier, avec une interview de P...

Summer Academy 2021 screenshot square

Créer un réseau de personnes capables de résoudre les problèmes pour construire un avenir sûr et durable

L'Académie d'été sur le climat, la terre et la sécurité 2021 a réuni 29 participants de 20 pays. De l'Égypte et du Sénégal aux États-Unis et à la Thaïlande, les fenêtres de Zoom se sont ouvertes penda...

Salima Mahamoudou 21 July 2021 FDFA workshop CDES 2021

Refaire un monde en péril

Le Dialogue de Caux sur l'Environnement et la Sécurité (CDES) 2021 s'est déroulé en ligne du 20 au 30 juillet, pour la deuxième année consécutive, comprenant trois plénières ouvertes et sept ateliers....

CL 2021 Hope square

Un voyage de l'incertitude à la possibilité

La conférence Leadership créatif 2021 a emmené les participants dans un voyage de six jours « de l’incertitude à la possibilité ». Du 25 au 31 juillet, 150 participants en ligne vivant dans plus de 50...

FDFA Baobabcowherd-1 Noah Elhardt through WikiCommons square with logos

Une voie vers la paix et la prospérité en Afrique de l’Ouest et du centre

Dans le cadre du partenariat qui les lie, la Fondation Initiatives et Changement Suisse (I&C) et le Département fédéral suisse des affaires étrangères (Division Paix et droits de l’homme) ont organisé...

LPM report 2021 square

Des bâtisseurs et bâtisseuses de la paix en devenir

« Je suis très heureuse d'avoir participé au cours Devenir un-e artisan-e de paix. Nous avons appris les vraies couleurs de l'islam ! » écrit Nma Dahir, 18 ans, diplômée du lycée d'Erbil, capitale de ...

Choir Musical Stories

Histoires de Caux en musique

« Quelle magnifique présentation d'histoires et de musique », a commenté un participant du seul événement en personne du Caux Forum Online 2021 qui a eu lieu le 1 août 2021 dans le Hall principal du C...

ICBE 2021 square white background

Les entreprises durables ont besoin d'un objectif plus grand que le simple profit

« Les entreprises et les industries ont besoin d'un objectif allant au-delà du profit », a déclaré Sunil Mathur, le directeur général de Siemens Inde et Asie du Sud, avant de poursuivre : « Les object...

CDES CDLS 2018 credit: Leela Channer

Une décennie de Dialogues de Caux: Impact et recommandations

Ce rapport, rédigé par Alan Channer et rendu possible grâce au soutien du Département fédéral des affaires étrangères suisse (DFAE), revient sur une décennie de Dialogues de Caux sur l'environnement e...

Stephanie Buri and Nick Foster Opening Ceremony Caux Forum 2021

Cérémonie d'ouverture du Caux Forum Online 2021: perspectives suisses sur la paix

Le 5 juillet, le Caux Forum Online 2021 s'est ouvert avec un panel intitulé "La paix : perspectives suisses hier, aujourd’hui et demain" qui célébrait le 75ème anniversaire de Caux en tant que centre ...

Dhanasree Jayaram CDES 2020

Prêter une plus grande attention aux liens entre environnement et sécurité

La sécurité alimentaire est une clé pour comprendre le lien complexe entre le climat et la sécurité, expliqua Dhanasree Jayaram, professeure assistante au département de géopolitique et de relations i...

Shrouk Gamal

« Une meilleure version de moi-même »

« La conférence m'a montré à quel point j'aime faire la connaissance de nouvelles personnes. Les participant-e-s à notre groupe de dialogue m'ont posé des questions qu'on ne m'avait jamais posées aup...

ZimbaWomen credit: ZimbaWomen

Construire une économie durable avec l'entrepreneuriat féminin

Peace N. Kuteesa, co-fondatrice de Zimba Women, est convaincue de l'importance de fournir aux femmes les outils et les ressources nécessaires pour participer à l’économie et développer leurs communaut...

Hani Abou Fadel

« Ce sont les histoires qui façonnent les êtres humains »

« Cette conférence extraordinaire m'a permis d'être plus ambitieux, plus honnête intellectuellement et plus coherent avec moi-même» dit Hani Abou Fadel du Liban après sa participation à la conférence ...

Harmen van Dijk

Comment poursuivre le développement personnel : « Il suffit de commencer quelque part ! »

Pourquoi un diplomate met-il sa carrière en péril et abandonne-t-il un poste prestigieux pour faire quelque chose de complètement différent ? Découvrez ce qui a poussé Harmen van Dijk à quitter le ser...