75 ans de récits

Alors que nous lançons une série de 75 histoires, célébrant le 75e anniversaire d'Initiatives et Changement à Caux, Yara Zgheib du Liban réfléchit sur cet endroit spécial qui a changé la vie de nombreuses personnes du monde entier:

dona

Yara Zgheib round black&white

« Je suis descendue du train de montagne avec une lourde valise bleue; J’étais en colère, fatiguée et affligée. J’avais 21 ans et j’avais tellement perdu. Je n’avais pas déjeuné, ni beaucoup dormi. Je n’avais aucune attente. Un inconnu m’a emmené dans une salle à manger vide et m’a offert un sandwich.

Je me suis retrouvé suspendu entre les bleus du lac et du ciel. J’ai passé le reste du mois à servir des repas à des centaines de personnes. J’ai également dîné avec des rebelles, des musiciens, des étudiants, des militants, des producteurs de grains de café, des prêtres, des cheikhs et une ancienne vice-présidente de son pays. J’ai plié le linge, lavé les assiettes. Pour la première fois de ma vie, j’étais calme.

Mais mon histoire n'a rien d’extraordinaire, je ne la possède pas. Elle appartient à ce centre de conférences. Elle dure depuis 75 ans et comptabilise des centaines de milliers de trajets en train, de promenades, de discussions, de thés partagés, de conversations et de temps calmes mais porteurs d’une transformation incroyable. »

 

Lire l'histoire de Yara ici

 


1970: Karl Mitterdorfer – « La violence n'est pas une solution »

La magie de Caux réside en partie dans la possibilité qu'elle offre à des personnes issues de zones de conflit du monde entier d'apprendre les unes des autres. Au cours de l'été 1970, des rencontres o...
EN SAVOIR PLUS
1970: Karl Mitterdorfer – « La violence n'est pas une solution »

1968: Ramez Salame – « J'ai rendu mon arme. »

Ramez Salamé était un étudiant en droit de 21 ans, originaire de Beyrouth, au Liban, lorsqu'il a participé à un cours de formation au leadership pour les jeunes à Caux - un précurseur des nombreux pro...
EN SAVOIR PLUS
1968: Ramez Salame – « J'ai rendu mon arme. »

1967: Teame Mebrahtu – « L'endroit où je vis n'a aucune importance »

Teame Mebrahtu est arrivé à Caux en 1967, cinq ans après l'annexion de son pays, l'Érythrée, par l'Éthiopie. La lutte de libération - qui allait se poursuivre pendant trois décennies - prenait de l'am...
EN SAVOIR PLUS
1967: Teame Mebrahtu – « L'endroit où je vis n'a aucune importance »

1966: Buth Diu – Non pas qui a raison mais ce qui est juste

En 1966, un politicien soudanais de haut rang, Buth Diu, présente au siège londonien de Réarmement moral (RAM, aujourd'hui Initiatives et Changement) des lances et un bouclier en cuir d'hippopotame, e...
EN SAVOIR PLUS
1966: Buth Diu – Non pas qui a raison mais ce qui est juste

1965: Robert Carmichael - Une industrie qui met l'homme au premier plan

C'est en 1965, à Rome qu'a été signé le premier accord librement négocié entre les pays industrialisés et les pays en développement sur le prix d'une matière première, en l'occurrence le jute. Cet acc...
EN SAVOIR PLUS
1965: Robert Carmichael - Une industrie qui met l'homme au premier plan

1962: Chief Walking Buffalo – Respecter et protéger la Terre Mère

En 1962, un documentaire sur un voyage remarquable de 62 000 miles est présenté en première à Caux. Deux ans auparavant, le chef Walking Buffalo de la nation Nakoda (Stoney) et le chef David Crowchild...
EN SAVOIR PLUS
1962: Chief Walking Buffalo – Respecter et protéger la Terre Mère

1964: Daw Nyein Tha – « Quand je montre mon voisin du doigt »

On ne savait jamais qui on pouvait rencontrer dans les cuisines du centre de conférences à Caux dans les années 1960. L'équipe qui préparait les plats pour les invités asiatiques était sous la responb...
EN SAVOIR PLUS
1964: Daw Nyein Tha – « Quand je montre mon voisin du doigt »

1963: Muriel Smith – Une voix pour la guérison raciale

Près du bar à café du Caux Palace se trouve un piano à queue, cadeau de la mezzo-soprano américaine Muriel Smith. Elle était un visage familier des conférences de Caux dans les années 1960, faisant ré...
EN SAVOIR PLUS
1963: Muriel Smith – Une voix pour la guérison raciale

1961 - Patrick Colquhoun: Cette semaine qui a changé ma vie

« Les articles sur le Réarmement moral (aujourd'hui Initiatives et Changement) qu'un ami m'avait envoyés au cours des trois années précédentes finissaient invariablement à la poubelle, » raconte Patri...
EN SAVOIR PLUS
1961 - Patrick Colquhoun: Cette semaine qui a changé ma vie

1960 - Cyprus: « L'espoir ne meurt jamais »

Rares sont les problèmes dans le monde qui n'ont pas trouvé un écho dans les conférences et les rencontres organisées à Caux depuis 1946. En 1960, Chypre a obtenu son indépendance, après plusieurs ann...
EN SAVOIR PLUS
1960 - Cyprus: « L'espoir ne meurt jamais »

1959 – Lennart Segerstråle: « L'art doit représenter un danger pour le mal »

En 1959, une vaste fresque est dévoilée sur le mur de la salle à manger du Caux Palace. Son créateur, l'artiste finlandais Lennart Segerstråle, a choisi l'image universelle de l'eau pour représenter s...
EN SAVOIR PLUS
1959 – Lennart Segerstråle: « L'art doit représenter un danger pour le mal »

1958 - Angela Elliott: À l'école à Caux

Angela Cook (plus tard Elliott) est arrivée à Caux en 1958, à l'âge de quatre ans. Elle y a passé les cinq années suivantes, tandis que ses parents travaillaient avec le MRA en Allemagne, en Asie et a...
EN SAVOIR PLUS
1958 - Angela Elliott: À l'école à Caux

1957 - Jessie Bond: «J'ai vu sa grandeur»

Jessie Bond avait du mal à gérer ses quatre enfants et les fréquents accès de colère de son mari et elle envisageait sérieusement de le quitter lorsqu'ils sont allés passer l'été en Suisse, à Caux. Un...
EN SAVOIR PLUS
1957 - Jessie Bond: «J'ai vu sa grandeur»
27 - 39 of 51