1963: Muriel Smith – Une voix pour la guérison raciale

17/05/2021
Muriel Smith

 

Près du bar à café du Caux Palace se trouve un piano à queue, cadeau de la mezzo-soprano américaine Muriel Smith. Elle était un visage familier des conférences de Caux dans les années 1960, faisant résonner la salle de réunion et le théâtre de sa voix inoubliable.

Muriel a grandi à Harlem, New York. Elle a créé le rôle de Carmen Jones à Broadway dans les années 1940, à une époque où peu de chanteurs noirs étaient célèbres, en dehors de la scène du jazz. Au début des années 1950, elle passe de Broadway à la scène londonienne dans des revues et des récitals, puis à Drury Lane, où elle joue pendant cinq ans dans South Pacific et Le Roi et moi.

 

Muriel Smith singing in Caux
Muriel Smith à Caux

 

En 1957, elle est la première chanteuse d'opéra noire à tenir le rôle principal de Carmen à Covent Garden. Son talent artistique et son travail acharné l'ont amenée au sommet du monde musical.

Cet automne-là, des émeutes éclatent à Atlanta, en Géorgie, et à Little Rock, en Arkansas, suscitées par les nouvelles lois sur l'intégration. La nouvelle frappe Muriel de plein fouet. Un grand sentiment d'impuissance m'envahit", écrira-t-elle plus tard. « Que pouvais-je faire de concret ?  Où pourrais-je me situer pour accomplir quelque chose d'utile et de nécessaire ? »

Que pouvais-je faire de concret ?  Où pourrais-je me situer pour accomplir quelque chose d'utile et de nécessaire ?

 

Muriel Smith The Crowning Experience scene
Muriel Smith dans The Crowning Experience

 

L'année suivante, elle refuse l'offre insistante de Sam Goldwyn de jouer un rôle dans le film de Porgy and Bess, car elle estime que le film ne met pas en valeur la dignité de son peuple. Dès lors, elle consacre ses talents à promouvoir la compréhension de la race noire et à apaiser les divisions raciales dans le monde entier.

Elle a trouvé dans le Réarmement moral (aujourd'hui Initiatives et Changement) le cadre qu'elle cherchait. Pendant 15 ans, elle a beaucoup voyagé, utilisant des comédies musicales, des pièces de théâtre, des films, des récitals et des rencontres personnelles pour exprimer sa vision d'une humanité unie.

 

Muriel Smith Ann Buckles
Muriel Smith et Ann Buckles de The Crowning Experience à St Gallen, Suisse

 

Avec de nombreux autres artistes engagés, elle crée The Crowning Experience, un film musical basé sur la vie de Mary McLeod Bethune, pionnière de l'éducation des Noirs américains. Elle présente le film à Atlanta. C'était la première fois dans la ville que les noirs et les blancs pouvaient assister à un spectacle sans discrimination. Les habitants ont affirmé que la diffusion du film pendant quatre mois avait contribué à la déségrégation de la ville, sans plus de violence.

 

Muriel Smith Voice of the Hurricane
Muriel Smith dans Voice of the Hurricane

 

Dans le New York Times, elle explique : « Née et élevée avec la question raciale en Amérique, j'ai essayé tout au long de ma vie et de ma carrière d'apporter une réponse à ce problème. J'ai découvert que la guérison de cette grande blessure nationale pouvait commencer dans mon cœur et dans ma vie. Cela signifiait que je devais être honnête sur mon passé, clarifier mes motivations, et me lancer dans ce combat de manière désintéressée, sans penser au gain personnel ou à l'ambition, avec l'amour pour le monde qui nous est donné lorsque nous abandonnons nos volontés pour être entièrement soumis à la puissance de Dieu. »

J'ai découvert que la guérison de cette grande blessure nationale pouvait commencer dans mon cœur et dans ma vie.

The Crowning Experience et une autre pièce écrite pour Muriel, Voice of the Hurricane, ont été transformées en longs métrages et diffusées dans le monde entier. Muriel a souvent voyagé avec ces films, s'adressant au public après les projections.

 

Muriel Smith Frank Buchman Peter Howard
Muriel Smith à Caux avec Frank Buchman et Peter Howard

 

Au début des années 1970, Muriel est retournée en Amérique pour s'occuper de sa mère vieillissante. Après la mort de celle-ci, elle a elle-même contracté un cancer et, pendant son traitement, a donné des récitals et des représentations théâtrales. En 1984, elle a reçu un prix du National Council of Negro Women pour ses services aux arts et à la communauté.

Environ une année avant sa mort elle a déclaré : « J'ai senti que mon pays avait besoin (et a toujours besoin) de la guérison que l'on peut trouver en faisant face au dilemme moral qui consiste à juger les membres de la famille humaine sur la base de la race plutôt que sur la base du caractère. L'un des choix que j'ai faits a été de renoncer à ma carrière personnelle, ce qui me permet de faire une telle déclaration ».

Sur son piano à Caux, il y a une invitation : « Si vous jouez, faites-le avec un cœur chaleureux  et la générosité d'esprit de Muriel ! »

Si vous jouez, faites-le avec un cœur chaleureux.

Muriel Smith piano 1

Découvrez une séléction de chants de noël, chantée par Muriel Smith

 

__________________________________________________________________________

 

Regardez The Crowning Experience (1960)

 

 

 

__________________________________________________________________________

 

Regardez Voice of the Hurricane (1964)

 

 

__________________________________________________________________________

 

Découvrez ce film de nos archives sur la première de The Crowning Experience à Hollywood.

 

 

______________________________________________________________________________

 

Cette histoire fait partie de notre série « 75 ans de récits » qui célèbre le 75ème anniversaire de l'I&C Suisse avec une histoire pour chaque année, de 1946 à 2021. Chaque histoire raconte comment une personne a trouvé l'inspiration et une nouvelle direction à Caux. Si vous souhaitez raconter votre histoire ou celle d'une personne que vous connaissez, merci d’envoyer vos idées par e-mail à John Bond ou Yara Zhgeib. Si vous souhaitez savoir plus sur les premières années d'Initiatives et Changement et sur le centre de conférence de Caux, cliquez ici et visitez la plateforme For A New World.

 

 

Featured Story
Off
Event Categories
75 stories 75th anniversary

sur le même thème

Ahmed Egal and Hassan Mohamud in Stockholm

1993: Somalia – ‘If you can have peace in Galkayo, you can have it anywhere’

Among the Somalis at Caux in 1993 were Hassan Mohamud and Ahmed Egal, both from Galkayo, one of Somalia’s most violent cities. At Caux in 1993, together with other Somalis, they drew up a list of pote...

Hope in the Cities - Dr Robert Taylor (left, John Smith and Audrey Burton at Caux 1992

1992: Hope in the Cities – 'Where healing can take place'

In July 1992, 80 Americans arrived at the Initiatives of Change Switzerland conference centre in Caux with an urgent question: how to address racism, poverty and alienation in US cities. Three months ...

Anna Abdallah

1991: Anna Abdallah Msekwa – Creators of Peace

The 680 women – and some men – who packed the Main Hall of the Caux Palace for the launch of Creators of Peace 30 years ago came from 62 countries and a mind-boggling variety of backgrounds: a Mohawk ...

King Michael of Romania, Queen Anne and young Romanians in Caux 1990

1990: King Michael of Romania – ‘Evil cannot last indefinitely’

In the summer of 1990, six months after the overthrow of Communism in their country, 30 young Romanians came to Caux. It was their first time outside the Eastern bloc, and they had been hesitant about...

Michel Orphelin acting in Caux

1989: Michel Orphelin – Theatre of the heart

In spring 1946, when the first small group of Swiss visited the derelict hotel in Caux which was to become the Initiatives of Change (IofC) conference centre, they realized its ballroom could become a...

1988 square.

1988: Joe Hakim and Marie Chaftari - ‘I am not a victim’

The Caux summer of 1988 at the Initiatives of Change conference centre began with a Mediterranean Dialogue, attended by people from all over the region, followed by a 10-day ‘youth training session’. ...

Mother Park

1987: Mère Park Chung Soo- « Une nouvelle porte a commencé à s'ouvrir"

Mère Park Chung Soo, une religieuse bouddhiste Won, a été surnommée la « Mère Teresa de la Corée du Sud ». Elle était déjà engagée dans le travail humanitaire en Corée lorsqu'elle est venue à Caux en ...

Benches Work Week 1986

1986 - Semaine de travail : Un lifting pour le palace de Caux

Alors que l'on s'apprête à célébrer le 40e anniversaire du centre de conférences d'Initiatives et Changement à Caux, Eliane Stallybrass se prend à rêver. En 1946, les pionniers de Caux avaient donné l...

Renée Pan photo David Channer

1985: Renée Pan – Dropping the burden of revenge

Renée Pan, a Cambodian refugee living in the US, came to Caux in 1985 on a mission – to learn how to forgive....

Amie Zysset in Caux

1984 : Amie Zysset - La grande aventure

Amie Zysset était le cœur et l'âme des conférences internationales sur la famille qui ont eu lieu à Caux de 1978 jusque dans les années 80. Elle est décédée - à l'âge de 60 ans seulement - après de lo...

Folker and Monica Mittag wedding

1983: Folker et Monica Mittag – Trouvés dans la traduction

Le mariage de Folker et Monica Mittag en avril 1983 est le résultat d'une rencontre à Caux « qui a changé nos vies pour toujours ». Folker était un homme d'affaires allemand, Monica une interprète su...

Paul Tournier 1982 in Caux (credit: Paul Gardner)

1982 : Paul Tournier - La médecine de la personne

L'un de mes souvenirs les plus marquants de plus de 50 ans de conférences de Caux remonte à 1982 : assis dans une cabine de traduction, avec vue sur le Grand Hall, j'ai interprété du français vers l'a...

Agnes Hofmeyr Stanley Kinga

1981 : Stanley Kinga et Agnès Hofmeyr - « Il m'est venu à l'esprit que je devais le lui dire ».

Lorsqu'Agnes Hofmeyr s'est assise à table à Caux avec son compatriote Stanley Kinga en 1981, elle n'avait aucune idée de la bombe qu'il était sur le point de lâcher. ...