Faire la différence face à la crise climatique, tout un art !

Par Elodie Malbois

16/02/2021
CDES 2020 IofC Bards meditation bowl square

 

The Bards est le nom d’un réseau d'artistes qui, au sein d'Initiatives et Changement, se consacre à la cause climatique. L’été dernier, ces artistes ont participé au Dialogue de Caux sur l'environnement et la sécurité (CDES)  et composé un recueil de poèmes et de musiques accompagnant les participant-e-s tout au long de leur réflexion sur les questions environnementales et les moyens de les surmonter.

« Les artistes sont particulièrement bien placé-e-s pour faire face aux défis climatiques, pour réinventer le monde et créer une nouvelle narration, » déclare Sveinung Nygaard (Sven), compositeur et musicien norvégien. C’est en participant au CDES en 2019, une édition placée sous le signe des défis climatiques, que Sven a eu l’idée de créer The Bards. Il a alors activé son réseau, et des artistes de toutes disciplines confondues se sont réuni-e-s à Londres en février 2020 pour lancer The IofC Bards.

The Bards a pour vocation de réunir des artistes « offrant un large spectre de pensée, de la créativité, de l'inspiration et, si nécessaire, une confrontation sur la vérité, la vérité étant une chose constructive ». Il n'y a pas d’attente spécifique de ce qui sera créé. L’idée derrière le groupe n’est pas d’influencer la création mais de susciter des opportunités. The Bards est convaincu qu’il n’y a pas de solution miracle pour résoudre la crise climatique, mais plutôt une multitude d'idées et d'initiatives à prendre. Le processus doit donc être organique et souple. Actuellement, ce réseau développe ses propres outils et méthodologies, et sollicite des fonds pour les mettre en œuvre.

 

CDES 2020 IofC Bards group

 

Olena Rosstalna, directrice de théâtre ukrainienne et professeure assistante de littérature anglaise, voit dans The Bards une « pratique participative de la culture ». Ce n'est pas « l'art pour l'art », c'est de l'art engagé qui cherche à faire changer les choses et à réfléchir. ». Le processus est engagé, mais The Bards sait que ses racines se trouvent dans ses valeurs communes.

Ce n'est pas « l'art pour l'art », c'est de l'art engagé qui cherche à faire changer les choses et à réfléchir.

The Bards se décrit comme un ensemble où la collaboration, la création, la contemplation et la communication trouvent leur résonnance ». C’est cet espace qui permet aux  idées de prendre forme et de se réaliser. Lors du dernier CDES, The Bards a utilisé des prismes, au sens figuré du terme,  pour composer des poèmes et des morceaux de musique qui allaient aider les participant-e-s au CDES à réfléchir aux questions environnementales au cœur du débat et à trouver des moyens concrets d’apporter une solution. Pour ce faire, différents artistes ont assisté aux séances plénières en ligne et ont contribué à faire avancer la discussion en se livrant à une réflexion dans leur langage artistique. Ils ont également organisé une conférence et une méditation musicale.

L'art peut avoir un impact plus fort que les statistiques ou les arguments, affirme Olena, car il parle à un autre niveau : « Il touche vos sens, votre cœur et votre corps. Il touche votre âme pour que vous puissiez la ressentir dans sa dimension intégrale ». Sven estime que les artistes ont une responsabilité particulière. Selon lui, l'esprit de l'artiste regarde le chaos et trouve des possibilités. Il établit de nouvelles connexions. Ce qu'un artiste fait sortir de ce chaos dépend de l'artiste et des valeurs qui le guident. La vision de Sven est d'aider les autres à voir le monde sous un nouveau jour et à apporter des changements grâce à leur voix unique. Il cherche des moyens de faire ressentir aux autres ce que le monde pourrait être afin qu'ils et elles puissent agir.

Olena a pu faire l’expérience du pouvoir de l'art grâce à son théâtre pour la jeunesse. Le théâtre peut aider les jeunes à se comprendre, à devenir plus patient-e-s et à surmonter leur colère. Elle a également été témoin de son impact sur les spectateurs et spectatrices. Le théâtre d’Olena a mis en scène une pièce sur l’histoire d’un adolescent qui a beaucoup de difficulté à gérer sa colère et qui, un jour, ouvre le feu sur ses camarades de classe. Le gouvernement local lui a demandé de jouer cette pièce devant tous les élèves de la ville. Après la représentation, Olena a pris le temps de s’entretenir avec de nombreux jeunes, y compris son filleul de 13 ans, qui se reconnaissait par moment dans le personnage principal et a déclaré : « J’ai eu honte de me reconnaître par moment dans le personnage principal, et j'ai vu ce qui pourrait arriver si je ne faisais rien pour changer la situation ».

Les artistes sont particulièrement bien placé-e-s pour faire face aux défis climatiques, pour réinventer le monde et créer une nouvelle narration.

Sven est très fier des moments où sa musique a aidé les participant-e-s à changer et à se réapproprier leurs récits. Il a composé la musique du premier dessin animé des Émirats arabes unis qui cherchaient alors à aider les habitants de Dubaï, une ville jeune et à la croissance rapide, à trouver un plus grand sens de la culture et de l'identité au fur et à mesure que le nouveau et l'ancien se rencontraient.  

Sven et Olena se sentent tous deux chez eux auprès d’I&C. Ils partagent en effet la même vision des choses selon laquelle le changement mondial commence par le changement personnel. Pour commencer à changer le monde, il faut dans un premier temps  « aller au fond de soi-même », affirme Sven. Olena pense quant à elle que la paix intérieure est la clé de toute action : « Les jeunes sont en proie à des luttes intérieures et il leur est difficile de s'accepter tel-le-s qu’ils et elles sont. Ensuite,  si vous voulez initier le changement, regardez autour de vous. Il y a tant à faire, des visites aux personnes âgées aux soins aux chats et aux chiens errants. Il suffit de regarder votre communauté, et vous trouverez un moyen d'utiliser votre énergie de manière créative, plutôt que destructrice ».

 

Découvrez l'oeuvre d'art Waves upon waves, crée par les Bards lors du Dialogue de Caux pour l'environnement et la sécurité 2020:

 

 

 

  • Cliquez ici pour voir plus de prismes des Bards sur YouTube
  • Pour savoir plus sur les Bards et leurs activités, cliquez ic.
  • Contactez les Bards ici

 

Photos: IofC Bards

 

Featured Story
Off

sur le même thème

Summer Academy 2021 screenshot square

Créer un réseau de personnes capables de résoudre les problèmes pour construire un avenir sûr et durable

L'Académie d'été sur le climat, la terre et la sécurité 2021 a réuni 29 participants de 20 pays. De l'Égypte et du Sénégal aux États-Unis et à la Thaïlande, les fenêtres de Zoom se sont ouvertes penda...

Salima Mahamoudou 21 July 2021 FDFA workshop CDES 2021

Refaire un monde en péril

Le Dialogue de Caux sur l'Environnement et la Sécurité (CDES) 2021 s'est déroulé en ligne du 20 au 30 juillet, pour la deuxième année consécutive, comprenant trois plénières ouvertes et sept ateliers....

CL 2021 Hope square

Un voyage de l'incertitude à la possibilité

La conférence Leadership créatif 2021 a emmené les participants dans un voyage de six jours « de l’incertitude à la possibilité ». Du 25 au 31 juillet, 150 participants en ligne vivant dans plus de 50...

FDFA Baobabcowherd-1 Noah Elhardt through WikiCommons square with logos

Une voie vers la paix et la prospérité en Afrique de l’Ouest et du centre

Dans le cadre du partenariat qui les lie, la Fondation Initiatives et Changement Suisse (I&C) et le Département fédéral suisse des affaires étrangères (Division Paix et droits de l’homme) ont organisé...

LPM report 2021 square

Des bâtisseurs et bâtisseuses de la paix en devenir

« Je suis très heureuse d'avoir participé au cours Devenir un-e artisan-e de paix. Nous avons appris les vraies couleurs de l'islam ! » écrit Nma Dahir, 18 ans, diplômée du lycée d'Erbil, capitale de ...

Choir Musical Stories

Histoires de Caux en musique

« Quelle magnifique présentation d'histoires et de musique », a commenté un participant du seul événement en personne du Caux Forum Online 2021 qui a eu lieu le 1 août 2021 dans le Hall principal du C...

ICBE 2021 square white background

Les entreprises durables ont besoin d'un objectif plus grand que le simple profit

« Les entreprises et les industries ont besoin d'un objectif allant au-delà du profit », a déclaré Sunil Mathur, le directeur général de Siemens Inde et Asie du Sud, avant de poursuivre : « Les object...

CDES CDLS 2018 credit: Leela Channer

Une décennie de Dialogues de Caux: Impact et recommandations

Ce rapport, rédigé par Alan Channer et rendu possible grâce au soutien du Département fédéral des affaires étrangères suisse (DFAE), revient sur une décennie de Dialogues de Caux sur l'environnement e...

Stephanie Buri and Nick Foster Opening Ceremony Caux Forum 2021

Cérémonie d'ouverture du Caux Forum Online 2021: perspectives suisses sur la paix

Le 5 juillet, le Caux Forum Online 2021 s'est ouvert avec un panel intitulé "La paix : perspectives suisses hier, aujourd’hui et demain" qui célébrait le 75ème anniversaire de Caux en tant que centre ...

Dhanasree Jayaram CDES 2020

Prêter une plus grande attention aux liens entre environnement et sécurité

La sécurité alimentaire est une clé pour comprendre le lien complexe entre le climat et la sécurité, expliqua Dhanasree Jayaram, professeure assistante au département de géopolitique et de relations i...

Shrouk Gamal

« Une meilleure version de moi-même »

« La conférence m'a montré à quel point j'aime faire la connaissance de nouvelles personnes. Les participant-e-s à notre groupe de dialogue m'ont posé des questions qu'on ne m'avait jamais posées aup...

ZimbaWomen credit: ZimbaWomen

Construire une économie durable avec l'entrepreneuriat féminin

Peace N. Kuteesa, co-fondatrice de Zimba Women, est convaincue de l'importance de fournir aux femmes les outils et les ressources nécessaires pour participer à l’économie et développer leurs communaut...

Hani Abou Fadel

« Ce sont les histoires qui façonnent les êtres humains »

« Cette conférence extraordinaire m'a permis d'être plus ambitieux, plus honnête intellectuellement et plus coherent avec moi-même» dit Hani Abou Fadel du Liban après sa participation à la conférence ...

Harmen van Dijk

Comment poursuivre le développement personnel : « Il suffit de commencer quelque part ! »

Pourquoi un diplomate met-il sa carrière en péril et abandonne-t-il un poste prestigieux pour faire quelque chose de complètement différent ? Découvrez ce qui a poussé Harmen van Dijk à quitter le ser...