La consolidation de la paix environnementale doit définir notre époque

Semaine pour la paix de Genève 2020

03/12/2020
Summer Academy 2020 Geneva fountain lake, credit: Leela Channer

 

En 2020, la Semaine pour la paix de Genève avait pour thème : « Rétablir la confiance après une perturbation : comment remettre la coopération internationale sur pied ? ». Dans le cadre de cet événement qui, chaque année, vient ponctuer le calendrier international de consolidation de la paix, Initiatives et Changement et le Centre de politique de sécurité de Genève ont organisé, le 6 novembre dernier, une table ronde virtuelle sur la consolidation de la paix environnementale.

115 personnes ont participé à cette table ronde, qui a été modérée par Anna Brach, responsable de la sécurité humaine au Centre de politique de sécurité de Genève, et organisée par Alan Channer spécialiste de l'environnement et de la consolidation de la paix au sein du programme d’I&C International, « Initiatives pour la terre, la vie et la paix ». Alan Channer travaille également pour le Dialogue de Caux sur l'environnement et la sécurité et l'Académie d'été pour la terre, la sécurité et le climat.

La table ronde portait sur la dynamique de la consolidation de la paix environnementale à travers trois études de cas, l’objectif étant de pouvoir reproduire les solutions existantes et les appliquer ailleurs.

Alan Channer a ouvert la séance en expliquant que, puisque la crise environnementale menace in fine la sécurité de chacun, il est crucial d’y apporter une réponse globale et collective. Il a évoqué les relations étroites qui furent nouées entre la France et l'Allemagne au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, relations en partie favorisées par les conférences d’I&C à Caux en Suisse. « Outre une réconciliation entre les personnes, il fut alors décidé de coopérer pour gérer ensemble les ressources naturelles communes, a rappelé Alan Channer. À l’époque, l'intention du Premier ministre français Robert Schuman et d'autres hommes d'État était de renforcer la paix à long terme ».

« Nous pouvons envisager la construction de la paix environnementale de la même manière, a déclaré Alan Channer. Lorsque nous collaborons pour sauvegarder l'environnement naturel, dont nous sommes tous mutuellement dépendants, nous créons dans le même temps des liens pacifiques. La consolidation de la paix environnementale doit définir notre époque, faute de quoi ce sera la fin de l'histoire humaine ».

The session explored the dynamics of environmental peacebuilding through three case-studies with a view to replicating and scaling-up solutions.

Channer opened the panel by explaining that since the environmental crisis ultimately threatens eveyone’s security, it requires a global and collaborative response. He reflected on the strong relationship forged between France and Germany after the World War II, partly catalysed at IofC conferences in Caux, Switzerland. ‘As well as the reconciliation between individuals, there was a decision to collaborate on shared natural resources,’ Channer said. ‘The intention of French Prime Minister Robert Schuman and other statesmen of the time was to strengthen long-term peace.’

‘We can look at environmental peacebuilding in a similar way,’ Channer maintained. ‘When we strengthen collaboration to safeguard the natural environment, on which we are all mutually dependent, we also strengthen the bonds of peace. Environmental peacebuilding must come to define our era, or the human story will be over.’

Irene Ojuok

Irene Ojuok, jusqu'à peu spécialiste technique nationale de l'environnement et du changement climatique au sein de World Vision Kenya, a montré comment la dégradation des terres rendait la survie difficile pour une grande partie de la population rurale de son pays. Les gens ont faim, a-t-elle expliqué, « et une personne qui a faim est dangereuse ».

Les luttes pour les territoires et les ressources ont un impact sur tout le monde, y compris sur les enfants qui grandissent dans la violence et risquent plus tard de la perpétuer. « Il n’a pas été facile de convaincre les gens de restaurer leurs terres, parce qu'il faut parfois des années avant de percevoir les bénéfices d’un tel travail. Or c’est aujourd’hui que les gens ont besoin de manger », a-t-elle raconté. C’est la raison pour laquelle il faut absolument commencer par changer les mentalités. « Vous devez reverdir votre cœur avant de reverdir votre environnement et vous devez être le changement que vous voulez voir dans ce monde ». Irene Ojuok a ensuite raconté que la régénération naturelle gérée par les agriculteurs (FMNR) avait permis aux communautés de rétablir leurs moyens de subsistance et d’avoir les outils pour gérer leurs terres de façon durable.

Bishnu Raj Upreti

Dr Raj Upreti, président exécutif de l'Institut de recherche politique du Népal, a, quant à lui, expliqué à quel point la sécheresse, les pluies intermittentes, les inondations, les avalanches et les glissements de terrain posaient de sérieux risques pour la sécurité du peuple népalais et que tout cela avait contribué à l’augmentation du nombre de conflits dans le pays. Il a présenté sa stratégie qui vise à rétablir la sécurité humaine en faisant le lien entre compétences et sagesse locales, d’une part, et politiques publiques, d’autre part. L’objectif est de rendre les institutions locales plus efficaces et plus responsables. Il a attribué le succès de cette stratégie à son approche collaborative.

Kelechi Eleanya

Enfin, Kelechi Eleanya, manager au sein d’EverGreening Network for Forest and Land Restoration (ENFORLAR) au Nigeria, a parlé de la communauté Akassa dans le delta du Niger, une région où l'extraction massive de pétrole a profondément endommagé l'environnement et remis en cause les moyens de subsistance des populations locales, ce qui a conduit à un conflit armé.

Kelechi Eleanya a présenté le « modèle Akassa » qui a été développé dans la région pour promouvoir la conservation locale et bâtir une paix durable. Il a notamment raconté qu’actuellement, ce modèle était dupliqué parce qu'il est très inclusif et qu’il implique une approche ascendante. Statoil/BP sont, d’ailleurs, impliqués dans le projet en guise de dédommagements à la communauté.

Ces études de cas, particulièrement inspirantes, montrent que, pour trouver des solutions durables aux problèmes écologiques, il est indispensable de mettre en place une coopération au niveau social. La reproduction et l’application de ces solutions dans un autre contexte dépendent de la coopération ; le travail de renforcement de la confiance pour sauvegarder notre avenir commun est donc plus urgent que jamais.

 

Découvrez le Dialogue de Caux sur l'environnement et la sécurité et l'Académie d'été sur la terre, la sécurité et le climat.

 

Rapport: Elodie Malbois & Alan Channer

Photo teaser: Leela Channer

Featured Story
Off

sur le même thème

Summer Academy 2021 screenshot square

Créer un réseau de personnes capables de résoudre les problèmes pour construire un avenir sûr et durable

L'Académie d'été sur le climat, la terre et la sécurité 2021 a réuni 29 participants de 20 pays. De l'Égypte et du Sénégal aux États-Unis et à la Thaïlande, les fenêtres de Zoom se sont ouvertes penda...

Salima Mahamoudou 21 July 2021 FDFA workshop CDES 2021

Refaire un monde en péril

Le Dialogue de Caux sur l'Environnement et la Sécurité (CDES) 2021 s'est déroulé en ligne du 20 au 30 juillet, pour la deuxième année consécutive, comprenant trois plénières ouvertes et sept ateliers....

FDFA Baobabcowherd-1 Noah Elhardt through WikiCommons square with logos

Une voie vers la paix et la prospérité en Afrique de l’Ouest et du centre

Dans le cadre du partenariat qui les lie, la Fondation Initiatives et Changement Suisse (I&C) et le Département fédéral suisse des affaires étrangères (Division Paix et droits de l’homme) ont organisé...

CDES CDLS 2018 credit: Leela Channer

Une décennie de Dialogues de Caux: Impact et recommandations

Ce rapport, rédigé par Alan Channer et rendu possible grâce au soutien du Département fédéral des affaires étrangères suisse (DFAE), revient sur une décennie de Dialogues de Caux sur l'environnement e...

Dhanasree Jayaram CDES 2020

Prêter une plus grande attention aux liens entre environnement et sécurité

La sécurité alimentaire est une clé pour comprendre le lien complexe entre le climat et la sécurité, expliqua Dhanasree Jayaram, professeure assistante au département de géopolitique et de relations i...

CDES 2020 IofC Bards meditation bowl square

Faire la différence face à la crise climatique, tout un art !

« Les artistes sont particulièrement bien placé-e-s pour faire face aux défis climatiques, pour réinventer le monde et créer une nouvelle narration, » déclare Sveinung Nygaard (Sven), compositeur et m...

Darfuri refugee camp in eastern Chad – photo with kind permission on CORD UK

Gouvernance de la terre au Sahel

Comment catalyser la sécurité et la résilience climatique par la restauration des terres? Dans le cadre du partenariat que les lie, la fondation Initiatives et Changement Suisse et le Département fédé...

Geneva Peace Week T4C square teaser

Ecouter courageusement: surmonter notre propre inconfort

L'écoute est à la fois un exercice difficile et un outil puissant dont les effets sur la personne qui la pratique ne sont pas négligeables. Le 5 novembre dernier, Initiatives et Changement Suisse a a...

Water Warriors, vegetable gardens

Du langage de l'eau au langage du cœur

Le programme Initiatives pour la terre, la vie et la paix (ILLP) d'I&C vise à mieux comprendre la corrélation entre dégradation des terres et sécurité humaine durable. En 2020, ce programme a permis ...

Irina Fedorenko CDES 2020 screenshot

Dialogue de Caux sur l'environnement et la sécurité

Le Dialogue de Caux sur l'environnement et la sécurité a frappé fort pour sa première édition en ligne, avec plus de 15 sessions et 450 participant-e-s cumulé-e-s. Les expert-e-s ont discuté des liens...

Summer Academy 2020 screenshot participants cropped credit: Alan Channer

Académie d'été 2020 : de vastes possibilités pour l'avenir

Les réactions enthousiastes des participant-e-s à l'Académie d'été 2020 sur la Terre, le Climat et la Sécurité ont justifié la décision difficile qui avait été prise d’effectuer la formation en ligne....

Karina Cheah

Surmonter les défis des groupes de dialogue en ligne

Je n'ai jamais été à Caux. C'était la pensée qui me revenait à l’idée de co-animer un groupe de parole en ligne dans le cadre du Dialogue de Caux sur l'Environnement et la Sécurité. Et je n'avais jama...

CDLS 2019 Chau Duncan

Réinventer la roue : Le modèle d'investissement régénérateur d'Earthbanc

Chau Tang-Duncan, co-fondatrice et directrice opérationnelle d'Earthbanc, vient régulièrement à Caux depuis 2010, où elle a commencé à s’approprier le rôle qu'elle pouvait jouer pour relier les person...

Tony Rinaudo

Tony Rinaudo : Pour un meilleur avenir au Niger

Pourquoi un agriculteur australien qui s'est installé en Afrique dans les années 1980 serait-il appelé le "créateur de forêts" ? Tony Rinaudo, conseiller de World Vision Australia pour l'action climat...