1961 - Patrick Colquhoun: Cette semaine qui a changé ma vie

Par Michael Smith

06/05/2021
Patrick Colquhoun
Frank Buchman
Frank Buchman

Patrick Colquhoun arrive à Caux le 7 août 1961, après avoir terminé ses études à Oxford. « Les articles sur le Réarmement moral (aujourd'hui Initiatives et Changement) qu'un ami m'avait envoyés au cours des trois années précédentes finissaient invariablement à la poubelle, » raconte-t-il. « Mais au cours de mon dernier trimestre, j'ai réalisé que les critères d'honnêteté, de pureté, de désintéressement et d'amour du  RAM faisaient partie intégrante de la politique, de la philosophie et de l'économie que j'avais étudiées ».

Son arrivée à Caux coïncide avec le jour où Frank Buchman, le fondateur du RAM meurt à Freudenstadt, en Allemagne.

Le message de Buchman était simple : « Si vous voulez changer le monde, commencez par vous-même ». Patrick se souvient : « Tout le monde parlait de cet homme que je n'aimais pas, parce que je savais que, si ses idées s'avéraient justes, ma manière de vivre devrait changer ».

Je savais que, si ses idées s'avéraient justes, ma manière de vivre devrait changer.

Dans le cadre des investigations faites avant de se rendre à Caux, Patrick était allé voir Sir Richard Jackson, commissaire adjoint de la police métropolitaine et président d'Interpol. Ce dernier lui avait conseillé de « s'en tenir aux faits, de voir s'ils sont efficaces et s'ils vivent ce dont ils parlent ».

Patrick raconte: « Par conséquent, de nombreuses personnes que j'ai rencontrées à Caux ont reçu le troisième degré de ma part et se sont demandées pourquoi j'étais si négatif. Mais cette semaine-là a changé ma vie. J'y ai rencontré un homme politique britannique qui m'a suggéré de donner ma vie à Dieu, ce que j'ai fait » .

 

Image
1961 Memorial service Freudenstadt Frank Buchman
Service funéraire pour Frank Buchman le 11 août 1961 à Freudenstadt

 

Patrick a prolongé son séjour à Caux pour se joindre à un train spécial qui emmenait les participants à la conférence au service funéraire de Buchman à Freudenstadt en Allemagne.

« Pendant ce voyage, deux choses mémorables se sont produites. Un jeune Ghanéen assis à côté de moi a expliqué, à propos de la recherche de la direction de Dieu, pourquoi il était important d'être au bon endroit au bon moment. Je me souviens aussi très bien du sourire de la jeune femme qui servait des rafraîchissements. Je ne la connaissais pas, mais 10 ans plus tard, Frances Cameron est devenue mon épouse ».

Ainsi, bien que surpris par la direction que prenait ma vie, ils savaient qu'ils pouvaient me faire confiance.

Patrick raconte: « De retour chez moi, je me suis excusé auprès d'un frère que j'avais toujours maltraité. J'ai été honnête avec mes parents sur des aspects de ma vie qui leur avaient été cachés jusque-là. Cela a confirmé certaines de leurs craintes et en a soulagé d'autres. Ainsi, bien que surpris par la direction que prenait ma vie, ils savaient qu'ils pouvaient me faire confiance. »

 

Patrick Colquhoun and Solzenitsyn, Eton May 1983 (credit: Patrick Patrick Colquhoun)
Patrick (à droite) avec Alexandre Soljenitsyne (2e à droite) à Eton College, mai1983

 

Depuis lors, Patrick a consacré sa vie à des activités caritatives à plein temps. En 1980, avec quelques collègues du RAM, il a fondé l'Anglo-Nordic Productions Trust, pour réaliser One Word of Truth, un film basé sur la conférence non prononcée du prix Nobel de littérature 1970 du dissident russe Alexandre Soljenitsyne. Le film met en lumière les valeurs morales et spirituelles essentielles à la liberté. Disponible en 17 langues, il est utilisé notamment dans l'enseignement.

En 1990, après la chute du rideau de fer, Patrick a fondé Medical Support in Romania pour travailler avec les Roumains à la réforme des soins de santé de leur pays, en pilotant des changements au grand hôpital du comté de Salaj à Zalau. L'organisation caritative a permis à 268 médecins britanniques de se rendre à l'hôpital, à leurs propres frais, pour livrer du matériel médical et former le personnel : 514 voyages au total. Le personnel de Zalau a effectué 106 visites de formation au Royaume-Uni.

 

Patrick Colquhoun in Romania  (credit: Patrick Patrick Colquhoun)
Patrick (centre) with medical staff in Romania

 

L'équipe de Patrick a pris fermement position contre la corruption dans les soins de santé, courante dans tous les anciens pays communistes à l'époque.

En 1998, il a été fait citoyen d'honneur de Zalau et en 2010, il a été décoré par le Prince Charles. Il a effectué sa 80e visite en Roumanie en 2019, année de ses 80 ans.

 

Regardez le film One Word of Truth sur le discours du prix Nobel de littérature non prononcée par Alexandre Soljenitsyne en 1970

 

______________________________________________________________________________________

 

Cette histoire fait partie de notre série « 75 ans de récits » qui célèbre le 75ème anniversaire de l'I&C Suisse avec une histoire pour chaque année, de 1946 à 2021. Chaque histoire raconte comment une personne a trouvé l'inspiration et une nouvelle direction à Caux. Si vous souhaitez raconter votre histoire ou celle d'une personne que vous connaissez, merci d’envoyer vos idées par e-mail à John Bond ou Yara Zhgeib. Si vous souhaitez savoir plus sur les premières années d'Initiatives et Changement et sur le centre de conférence de Caux, cliquez ici et visitez la plateforme For A New World.

 

  • Photos Solzhenitsyn, Romania, en haut: Patrick Colquhoun
  • Photo F. Buchman: Initiatives et Changement
  • Photo service funéraire: Arthur Strong
  • Video One Word of Truth: Solzhenitsyn Centre (sur Youtube)
  • Relecture: Claire Martin-Fiaux

 

 

Featured Story
Off
Event Categories
75 stories 75th anniversary

sur le même thème

Hope in the Cities - Dr Robert Taylor (left, John Smith and Audrey Burton at Caux 1992

1992: Hope in the Cities – 'Where healing can take place'

In July 1992, 80 Americans arrived at the Initiatives of Change Switzerland conference centre in Caux with an urgent question: how to address racism, poverty and alienation in US cities. Three months ...

Anna Abdallah

1991: Anna Abdallah Msekwa – Creators of Peace

The 680 women – and some men – who packed the Main Hall of the Caux Palace for the launch of Creators of Peace 30 years ago came from 62 countries and a mind-boggling variety of backgrounds: a Mohawk ...

King Michael of Romania, Queen Anne and young Romanians in Caux 1990

1990: King Michael of Romania – ‘Evil cannot last indefinitely’

In the summer of 1990, six months after the overthrow of Communism in their country, 30 young Romanians came to Caux. It was their first time outside the Eastern bloc, and they had been hesitant about...

Michel Orphelin acting in Caux

1989: Michel Orphelin – Theatre of the heart

In spring 1946, when the first small group of Swiss visited the derelict hotel in Caux which was to become the Initiatives of Change (IofC) conference centre, they realized its ballroom could become a...

1988 square.

1988: Joe Hakim and Marie Chaftari - ‘I am not a victim’

The Caux summer of 1988 at the Initiatives of Change conference centre began with a Mediterranean Dialogue, attended by people from all over the region, followed by a 10-day ‘youth training session’. ...

Mother Park

1987: Mère Park Chung Soo- "Une nouvelle porte a commencé à s'ouvrir"

Mère Park Chung Soo, une religieuse bouddhiste Won, a été surnommée la "Mère Teresa de la Corée du Sud". Elle était déjà engagée dans le travail humanitaire en Corée lorsqu'elle est venue à Caux en 19...

Benches Work Week 1986

1986 - Semaine de travail : Un lifting pour le palace de Caux

Alors que l'on s'apprête à célébrer le 40e anniversaire du centre de conférences d'Initiatives et Changement à Caux, Eliane Stallybrass se prend à rêver. En 1946, les pionniers de Caux avaient donné l...

Renée Pan photo David Channer

1985: Renée Pan – Dropping the burden of revenge

Renée Pan, a Cambodian refugee living in the US, came to Caux in 1985 on a mission – to learn how to forgive....

Amie Zysset in Caux

1984 : Amie Zysset - La grande aventure

Amie Zysset était le cœur et l'âme des conférences internationales sur la famille qui ont eu lieu à Caux de 1978 jusque dans les années 80. Elle est décédée - à l'âge de 60 ans seulement - après de lo...

Folker and Monica Mittag wedding

1983: Folker et Monica Mittag – Trouvés dans la traduction

Le mariage de Folker et Monica Mittag en avril 1983 est le résultat d'une rencontre à Caux « qui a changé nos vies pour toujours ». Folker était un homme d'affaires allemand, Monica une interprète su...

Paul Tournier 1982 in Caux (credit: Paul Gardner)

1982 : Paul Tournier - La médecine de la personne

L'un de mes souvenirs les plus marquants de plus de 50 ans de conférences de Caux remonte à 1982 : assis dans une cabine de traduction, avec vue sur le Grand Hall, j'ai interprété du français vers l'a...

Agnes Hofmeyr Stanley Kinga

1981 : Stanley Kinga et Agnès Hofmeyr - « Il m'est venu à l'esprit que je devais le lui dire ».

Lorsqu'Agnes Hofmeyr s'est assise à table à Caux avec son compatriote Stanley Kinga en 1981, elle n'avait aucune idée de la bombe qu'il était sur le point de lâcher. ...