Guérir l’aliénation des jeunes musulman-e-s européen-ne-s Devenir artisan de paix 2019

Devenir un-e artisan-e de paix 2019

13/08/2019

Comment guérir l’aliénation ressentie par tant de jeunes musulman-e-s ? Selon l’Imam Ajmal Masroor, l’aliénation de ces jeunes découle principalement du conflit intérieur généré par le sentiment d’être pris entre deux systèmes de valeurs : ce que leurs parents attendent d’eux, et ce que la société dans laquelle ils grandissent attend d’eux.

L’Imam a fait l’expérience de ce dilemme lui-même et a découvert que l’élément clé pour réconcilier ces deux identités, la musulmane et l’européenne, consiste à réaliser que la conciliation est au cœur de l’Islam. Mahomet, le saint prophète de l’Islam, a dit : « Répandez la paix autour de vous ! ». L’Imam Ajmal Masroor a conçu un programme de cinq jours, « Devenir un-e artisan-e de paix », pour aider les jeunes musulman-e-s à découvrir ce secret.

Cet été il a dirigé ce programme pour la sixième fois à Caux, pour un groupe d’étudiant-e-s et de jeunes professionnel-le-s d’Albanie, de France, de Turquie, d’Ukraine et du Royaume-Uni – musulman-e-s et non-musulman-e-s.

À un rythme rapide et de manière interactive – y compris une séance au sommet d’une montagne voisine ! – l’Imam Masroor a guidé les participant-e-s dans la lecture de textes coraniques clés portant sur la manière d’éviter la guerre et de consolider la paix, et les initiatives de paix du Prophète Mahomet lui-même. Parmi les sujets abordés ont figuré : les préjugés actuels sur l’Islam et ce que l’Islam enseigne vraiment sur la violence et l’extrémisme ; les questions de responsabilité et d’appartenance dans la « loyauté et citoyenneté » ; les « dimensions intérieures de la paix » ou les sources de contentement intérieur ; et les « caractéristiques des artisans de paix ». La formation s’est terminée par une séance dans laquelle chaque participant-e a conçu un projet à mettre en œuvre à leur retour dans leur pays. 

Le programme a été complété le soir par des séances ouvertes à tous et à toutes au Caux Palace, sur des thèmes tels que « Les relations », « Dépasser les obstacles » et « Découvrir la colIls peuvent mettre en pratique leur compétences de conciliation nçu un projet à mettre en oeuvre ère ». L’Imam s'est inspiré de sa propre expérience en toute honnêteté pour ces séances.

 

Maryam Shah

 

L’Imam Masroor se réjouit de pouvoir faire cette formation à Caux car cela donne aux participant-e-s une opportunité de participer à l’une des conférences du Caux Forum – en l’occurrence Des outils pour les acteurs et actrices du changement. Les participant-e-s peuvent y mettre en pratique les compétences en création de la paix apprises, avec des personnes de tous âges et de tous milieux, originaires de toute l’Europe et d’au-delà de ses frontières.

Lors de la plénière d’ouverture de la conférence « Des outils pour les acteurs et actrices du changement », Maryam Shah, une étudiante en droit originaire du Royaume-Uni, a parlé du programme Devenir artisan de paix. « Ce programme souligne l’importance d’être des citoyens actifs », a-t-elle dit. « Au lieu de laisser tout sentiment d’isolement ou d’aliénation nous plonger dans la tristesse ou la violence, on nous a enseigné à canaliser ces émotions en quelque chose de bien plus constructif, et de travailler pour les sociétés dans lesquelles nous vivons afin qu’elles puissent devenir plus inclusives, compréhensives et tolérantes. Cette formation m’a aidée à être plus en paix avec moi-même, et je me réjouis d’être un outil pour le changement et de contribuer à la société mondiale dans laquelle nous vivons. »

Lisez le résumé de Maryam Shah sur le programme Devenir artisan de paix.

 

Texte: Peter Riddell

Photos: Paula Mariane et Leela Channer

Featured Story
Off

sur le même thème

Michael Akampa

Faire fonctionner les investissements pour les gens

Le Dialogue de Caux sur la terre et la sécurité (CDLS) de 2017 a été un tournant pour Micheál Akampa, un professionnel des investissements durables qui avait été invité à s’exprimer à la conférence In...

CDLS 2019 Tom Duncan

Donner aux communautés les moyens de restaurer les mangroves

Tom Duncan s’intéresse passionnément à la résolution de problèmes et à l’approche systémique et stratégique de la finance verte et des technologies financières, notamment dans les secteurs de l’économ...

Nhat Vhuong

Récupérer l'eau de l'air

Nhat Vhuong est un consultant en marketing digital et un entrepreneur social qui s’est passionnément investi dans la lutte contre la pénurie d'eau. Réfugié vietnamien ayant grandi en Suisse, il a trav...

Aibanshngain Swer CDLS 2019

Protéger les sources d’eau de Meghalaya

Quelques milliards de personnes dépendent de l’eau provenant des collines de Meghalaya, au Nord-Est de l’Inde. L’un des responsables de la conservation de l’eau de l’État, Aibanshngain Swer, a partici...

CDLS 2019 Chau Duncan

Créer des ponts quand la finance creuse des fossés

Chau Tang-Duncan met à profit plus de 20 années d'expériences dans le secteur bancaire et la diplomatie commerciale afin d’améliorer l'accès aux services financiers pour les communautés les plus défav...

Meghalaya CDLS 2019 Conrad Sangma

Les villages phares du développement durable de Meghalaya

« Notre objectif à Meghalaya est de construire une économie à faible émission de carbone grâce à la mobilisation et à l’engagement des communautés, » a déclaré Conrad Sangma, le premier ministre de Me...

CDLS 2019 Alan Laubsch

Restaurer les super-héros de la nature

La mission d’Alan Laubsch est de restaurer ces « super-héros climatiques » que sont les forêts de mangroves. Le succès de sa mission passera – il en est convaincu – par la démocratisation de l'investi...

Hartmut Behrend Mali

Lutter contre le changement climatique au Mali

C’est après avoir participé en 2014 au Dialogue de Caux sur la terre et la sécurité (CDLS) que le climatologue allemand Hartmut Behrend a eu le courage de sortir de la bulle d’activisme international ...

CDLS 2019 panel Laubsch Duncan Brown

La Terre et nous : Repenser l’avenir

« Essayez un instant de vous mettre dans la peau du dernier rhinocéros blanc.» C’est ce qu’a demandé Alan Laubsch, le fondateur de EarthPulse, aux participant-e-s lors du Dialogue de Caux sur la terre...

YAP 2019 congratulations

Un vent d'air frais souffle sur les Jeunes Ambassadeurs et Ambassadrices

Cette année, le Programme des Jeunes Ambassadeurs et Ambassadrices (YAP) a réuni à Caux 39 jeunes. Pendant quatre jours, ces jeunes ont suivi une formation intensive pour apprendre à initier le change...

Armenian-Kurdish-Turkish Dialogue 2019

Il faut plus de courage pour aimer que pour haïr

Le Dialogue arméno-kurdo-turc a eu lieu en 2019 à l’occasion de la conférence « Des outils pour les acteurs et actrices du changement ». Cette conférence a réuni des personnes d'origine arménienne, ku...

Brian Iselin

Le combat de Brian Iselin contre l’esclavage moderne

Le soleil se couche peu à peu mais l’air est toujours chaud alors que dix personnes forment un cercle pour écouter l’histoire captivante de Brian Iselin, lors de la bibliothèque humaine ayant lieu dan...

CPLP 2019 group garden

Les jeunes libèrent leur potentiel

Le Programme de Caux pour la paix et le leadership (CPLP) est bien plus qu’un simple programme de formation sur quatre semaines. C’est une plateforme où des jeunes leaders du monde entier explorent le...

Week of International Community

Semaine de la communauté internationale (WIC) 2019

Trente personnes âgées de cinq semaines à 78 ans, et originaires de 10 pays, se sont rassemblées pour la Semaine de la communauté internationale (WIC) du 19 au 26 juin, afin de préparer le Centre de ...

Caux Palace

Retour à la réalité

« Caux a changé ma vie » est loin d’être une expression galvaudée. En effet, certain-e-s participant-e-s quittaient leur pays pour la toute première fois, et pour la majorité d’entre elles et eux, ven...