Ash Domah : Planter des arbres dans le désert

CDLS/ILLP: Ash Domah

01/05/2019
Ash Domah

Dans son enfance, partagée avec son frère jumeau à l’île Maurice, Ash Domah passait la plupart de son temps dans la nature, entouré d’arbres et de plantes. Sa passion aujourd’hui est de planter des arbres dans les déserts, et il affirme que sa visite à Caux en 2018 l’a inspiré à y consacrer tout son temps.

Ash s’est installé au Royaume-Uni à l’âge de 20 ans pour poursuivre ses études, a obtenu son diplôme d’expert-comptable en 2005, puis à l’âge de 36 ans, s’est lancé dans un master à la Bradford University School of Management. Dans le cadre d’un module sur l’éthique et la durabilité, il s’est rendu compte de la façon dont les entreprises surexploitent les ressources afin de maximiser leurs bénéfices et de permettre à leurs actionnaires de s’enrichir, aux dépens de la planète et de ses habitant-e-s.

En 2010, Ash a commencé à travailler comme contrôleur pour des entreprises technologiques multinationales de Silicon Valley enregistrées aux États-Unis. En 2017, il a été introduit aux Objectifs de développement durable des Nations Unies (ODD) et a participé au tout premier salon technologique de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CNULD), qui s’est tenu à Ordos, en Chine.

La même année, il a fondé Tradom, une start-up inspirée par les ODD et qui vise à lancer une nouvelle révolution verte qui permettrait de nourrir un milliard de personnes, tout en augmentant la surface forestière et en protégeant la faune et la flore sauvages. Les 12 mois suivants, il a établi des accords de partenariats privés et publics avec des ONG, des acteurs du secteur privé et des agences gouvernementales. Les projets avec les ONG comprennent un programme d’agroforesterie couvrant 100 000 hectares ; une plantation de jatrophas pour la production de biodiesel, une alternative aux combustibles fossiles ; un partenariat en Afrique du Nord pour stimuler le développement socio-économique ; un projet pour  développer au niveau international la biomasse d’Arundo Donax (également connue sous le nom de charbon vert) ; et des partenariats stratégiques avec une des plus grande entreprise environnementale et écologique de Chine et avec la CNULD.

En juillet 2018, il a été invité au Dialogue de Caux sur la terre et la sécurité (CDLS) et à la table ronde des décideurs, ce qui lui a donné l’opportunité d’en apprendre plus sur la relation entre les terres et la restauration des écosystèmes et la résolution des conflits, le développement des communautés et la finance durable. Inspiré par ses contacts avec d’autres personnes travaillant dans ce domaine, il a développé de nouveaux partenariats collaboratifs. 

À son départ de Caux, Ash a décidé de démissionner de son poste en entreprise et de consacrer tout son temps à la mise en œuvre de projets de restauration des terres à grande échelle avec Bremley Lyngdoh, qui l’avait invité à Caux. Ils collaborent sur des projets de restauration écologique développés avec Worldview Impact. Ils travaillent également avec le gouvernement du Meghalaya, ainsi que des partenaires d’Allemagne, d’Afrique du Sud et d’Australie, sur un projet de restauration de 5 000 hectares de mines de type « trou à rats » qui ont pollué l’air, l’eau et la terre. Ils ont par ailleurs commencé à collaborer avec Natural Capital Alliance, une initiative de participant-e-s du CDLS visant à promouvoir l’économie régénératrice grâce à une évaluation par les pairs de projets blockchain, dans le but de construire un marché mondial basé sur la confiance.

Ash ne croit pas en la durabilité des actions caritatives et considère qu’agir contre le changement climatique auprès des petits exploitants agricoles marginaux est une opportunité de création d’entreprise. Il est donc en train de développer des modèles d’entreprises durables. Selon lui, le changement climatique ne peut être freiné sans apporter une solution à la pauvreté : les plus pauvres, les moins responsables, sont – et seront – les plus touchés.

« Caux est un endroit qui m’a inspiré, » a-t-il déclaré. « Grâce à Caux, j’ai quitté le monde des entreprises pour poursuivre ma nouvelle vocation de planter des arbres dans les déserts. »

Pour voir les technologies d’Ash, cliquez ici.

------

L'ILLP vise à mieux comprendre la corrélation entre dégradation des terres et sécurité humaine et à instaurer un climat de confiance, indispensable à la mise en place de collaborations efficaces sur le terrain et de « partenariats terre-paix ». L’ILLP est un programme créé par Initiatives et Changement International et, à ce titre, il inspire, forme et connecte les individu-e-s afin de répondre aux besoins mondiaux, à commencer par les leurs.

Entre autres activités, l'ILLP organise chaque année le Dialogue de Caux sur la terre et la sécurité (CDLS) dans le village suisse de Caux, en partenariat avec Initiatives et Changement Suisse, la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CNULCD) et l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Le CDLS est bien plus qu'un simple Dialogue annuel. Il est le cœur d'un réseau croissant de professionnel-le-s qui travaillent sur tous les aspects de la sécurité humaine et de la restauration des écosystèmes. Ces professionnel-le-s se soutiennent mutuellement, partagent des informations et collaborent ensemble.

Featured Story
Off

sur le même thème

Iman Al Ghafari, ILLP, CDLS

Iman Al Ghafari: Starting from the individual in Syria

Iman Al Ghafari’s career has long been centred around building peace in Syria. She has been involved with Initiatives of Change for a number of years, leading Creators of Peace Circles in her native S...

CDLS 2017 audience

Patrick Worms : Aborder des problèmes difficiles dans un environnement magique

Five years ago, Patrick Worms was sharing his passion for the power of agroforestry in development at the European Parliament. His friend, Hartmut Behrend from thaIl y a cinq ans, Patrick Worms partag...

ILLP group under the tree

Sai Kishore Nellore : Donner aux petits exploitants agricoles les moyens de réaliser leur potentiel

Après avoir servi dans l’armée de l’air indienne pendant treize ans, Sai Kishore Nellore a décidé de travailler dans le domaine du changement climatique pendant son master à Aberystwyth, au Pays de Ga...

CDLS

À la rencontre du réseau Initiatives pour la terre, la vie et la paix (ILLP)

L'ILLP vise à mieux comprendre la corrélation entre dégradation des terres et sécurité humaine et à instaurer un climat de confiance, indispensable à la mise en place de collaborations efficaces sur l...

YAP

Pour relancer une Europe inachevée 2018 - Temps forts

Les temps forts de Pour relancer une Europe inachevée 2018 en vidéo...

Digital privacy

La sécurité numérique est-elle vraiment une affaire privée ?

Malgré le règlement général sur la protection des données, ou GDPR, qui permet aux utilisateurs et utilisatrices en ligne de protéger leurs données privées, je clique aveuglément sur « J’accepte » à p...

CDLS 2018 discussion

Alan Channer : L’engagement d'un cinéaste pour la terre, la vie et la paix

Alan Channer travaillait sur un projet de paix dans le comté de Baringo, dans les zones arides du nord du Kenya, lorsqu'il a été invité à participer à la conférence « Restaurer les terres dégradées » ...

Katowice Climate Change Conference

Initiatives pour la terre, la vie et la paix au Sommet des Nations Unies à Katowice

« Nous ne faisons pas assez pour prévenir des changements climatiques irréversibles et catastrophiques… c’est le défi sur lequel les leaders de notre génération seront jugés ». C’est avec ces mots que...

Towards an Inclusive Peace

« C’est le moment ou jamais de travailler au développement d’une société plus inclusive »

Le dernier jour de l’édition 2018 de la conférence « Vers une paix inclusive » a été consacré aux défis que constituent la réintégration et la déradicalisation de celles et ceux qui ont commis des act...

Découvrez les temps forts de Leadership éthique dans le business 2018!

Les temps forts de Leadership éthique dans le business 2018 en vidéo...

Caux Forum

Découvrez les temps forts de La gouvernance équitable pour une meilleure sécurité humaine 2018!

Les temps forts de La gouvernance équitable pour une meilleure sécurité humaine 2018 en vidéo...

JGHS plenary

Originaire d’un pays déchiré par la guerre et déléguée du Prix Nobel de la paix

Raghad Al Saadi était l’une des intervenant-e-s de la conférence « La gouvernance équitable pour la sécurité humaine » de cette année. Raghad a été déplacée avec sa famille lors des différents conflit...

ELB 2018

Définir l’impact des technologies de rupture

Les technologies telles que l’intelligence artificielle, la robotique, la réalité virtuelle, l’impression en 3D et la technologie blockchain, ont transformé notre monde en créant un impact sur notre f...

ELB

Concilier éthique et profit - le pari de deux entrepreneurs romands

En 2013, Christophe Barman est âgé de 29 ans et CEO d’une société prospère. Lors d’une soirée organisée par son entreprise, il apprend qu’un plan de fusion a été orchestré par l’un des actionnaires. N...