Ash Domah : Planter des arbres dans le désert

CDLS/ILLP: Ash Domah

01/05/2019
Ash Domah

Dans son enfance, partagée avec son frère jumeau à l’île Maurice, Ash Domah passait la plupart de son temps dans la nature, entouré d’arbres et de plantes. Sa passion aujourd’hui est de planter des arbres dans les déserts, et il affirme que sa visite à Caux en 2018 l’a inspiré à y consacrer tout son temps.

Ash s’est installé au Royaume-Uni à l’âge de 20 ans pour poursuivre ses études, a obtenu son diplôme d’expert-comptable en 2005, puis à l’âge de 36 ans, s’est lancé dans un master à la Bradford University School of Management. Dans le cadre d’un module sur l’éthique et la durabilité, il s’est rendu compte de la façon dont les entreprises surexploitent les ressources afin de maximiser leurs bénéfices et de permettre à leurs actionnaires de s’enrichir, aux dépens de la planète et de ses habitant-e-s.

En 2010, Ash a commencé à travailler comme contrôleur pour des entreprises technologiques multinationales de Silicon Valley enregistrées aux États-Unis. En 2017, il a été introduit aux Objectifs de développement durable des Nations Unies (ODD) et a participé au tout premier salon technologique de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CNULD), qui s’est tenu à Ordos, en Chine.

La même année, il a fondé Tradom, une start-up inspirée par les ODD et qui vise à lancer une nouvelle révolution verte qui permettrait de nourrir un milliard de personnes, tout en augmentant la surface forestière et en protégeant la faune et la flore sauvages. Les 12 mois suivants, il a établi des accords de partenariats privés et publics avec des ONG, des acteurs du secteur privé et des agences gouvernementales. Les projets avec les ONG comprennent un programme d’agroforesterie couvrant 100 000 hectares ; une plantation de jatrophas pour la production de biodiesel, une alternative aux combustibles fossiles ; un partenariat en Afrique du Nord pour stimuler le développement socio-économique ; un projet pour  développer au niveau international la biomasse d’Arundo Donax (également connue sous le nom de charbon vert) ; et des partenariats stratégiques avec une des plus grande entreprise environnementale et écologique de Chine et avec la CNULD.

En juillet 2018, il a été invité au Dialogue de Caux sur la terre et la sécurité (CDLS) et à la table ronde des décideurs, ce qui lui a donné l’opportunité d’en apprendre plus sur la relation entre les terres et la restauration des écosystèmes et la résolution des conflits, le développement des communautés et la finance durable. Inspiré par ses contacts avec d’autres personnes travaillant dans ce domaine, il a développé de nouveaux partenariats collaboratifs. 

À son départ de Caux, Ash a décidé de démissionner de son poste en entreprise et de consacrer tout son temps à la mise en œuvre de projets de restauration des terres à grande échelle avec Bremley Lyngdoh, qui l’avait invité à Caux. Ils collaborent sur des projets de restauration écologique développés avec Worldview Impact. Ils travaillent également avec le gouvernement du Meghalaya, ainsi que des partenaires d’Allemagne, d’Afrique du Sud et d’Australie, sur un projet de restauration de 5 000 hectares de mines de type « trou à rats » qui ont pollué l’air, l’eau et la terre. Ils ont par ailleurs commencé à collaborer avec Natural Capital Alliance, une initiative de participant-e-s du CDLS visant à promouvoir l’économie régénératrice grâce à une évaluation par les pairs de projets blockchain, dans le but de construire un marché mondial basé sur la confiance.

Ash ne croit pas en la durabilité des actions caritatives et considère qu’agir contre le changement climatique auprès des petits exploitants agricoles marginaux est une opportunité de création d’entreprise. Il est donc en train de développer des modèles d’entreprises durables. Selon lui, le changement climatique ne peut être freiné sans apporter une solution à la pauvreté : les plus pauvres, les moins responsables, sont – et seront – les plus touchés.

« Caux est un endroit qui m’a inspiré, » a-t-il déclaré. « Grâce à Caux, j’ai quitté le monde des entreprises pour poursuivre ma nouvelle vocation de planter des arbres dans les déserts. »

Pour voir les technologies d’Ash, cliquez ici.

------

L'ILLP vise à mieux comprendre la corrélation entre dégradation des terres et sécurité humaine et à instaurer un climat de confiance, indispensable à la mise en place de collaborations efficaces sur le terrain et de « partenariats terre-paix ». L’ILLP est un programme créé par Initiatives et Changement International et, à ce titre, il inspire, forme et connecte les individu-e-s afin de répondre aux besoins mondiaux, à commencer par les leurs.

Entre autres activités, l'ILLP organise chaque année le Dialogue de Caux sur la terre et la sécurité (CDLS) dans le village suisse de Caux, en partenariat avec Initiatives et Changement Suisse, la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CNULCD) et l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Le CDLS est bien plus qu'un simple Dialogue annuel. Il est le cœur d'un réseau croissant de professionnel-le-s qui travaillent sur tous les aspects de la sécurité humaine et de la restauration des écosystèmes. Ces professionnel-le-s se soutiennent mutuellement, partagent des informations et collaborent ensemble.

Featured Story
Off

sur le même thème

Michael Akampa

Faire fonctionner les investissements pour les gens

Le Dialogue de Caux sur la terre et la sécurité (CDLS) de 2017 a été un tournant pour Micheál Akampa, un professionnel des investissements durables qui avait été invité à s’exprimer à la conférence In...

CDLS 2019 Tom Duncan

Donner aux communautés les moyens de restaurer les mangroves

Tom Duncan s’intéresse passionnément à la résolution de problèmes et à l’approche systémique et stratégique de la finance verte et des technologies financières, notamment dans les secteurs de l’économ...

Nhat Vhuong

Récupérer l'eau de l'air

Nhat Vhuong est un consultant en marketing digital et un entrepreneur social qui s’est passionnément investi dans la lutte contre la pénurie d'eau. Réfugié vietnamien ayant grandi en Suisse, il a trav...

Meghalaya CDLS 2019 Conrad Sangma

Les villages phares du développement durable de Meghalaya

« Notre objectif à Meghalaya est de construire une économie à faible émission de carbone grâce à la mobilisation et à l’engagement des communautés, » a déclaré Conrad Sangma, le premier ministre de Me...

CDLS 2019 Chau Duncan

Créer des ponts quand la finance creuse des fossés

Chau Tang-Duncan met à profit plus de 20 années d'expériences dans le secteur bancaire et la diplomatie commerciale afin d’améliorer l'accès aux services financiers pour les communautés les plus défav...

Aibanshngain Swer CDLS 2019

Protéger les sources d’eau de Meghalaya

Quelques milliards de personnes dépendent de l’eau provenant des collines de Meghalaya, au Nord-Est de l’Inde. L’un des responsables de la conservation de l’eau de l’État, Aibanshngain Swer, a partici...

Hartmut Behrend Mali

Lutter contre le changement climatique au Mali

C’est après avoir participé en 2014 au Dialogue de Caux sur la terre et la sécurité (CDLS) que le climatologue allemand Hartmut Behrend a eu le courage de sortir de la bulle d’activisme international ...

CDLS 2019 Alan Laubsch

Restaurer les super-héros de la nature

La mission d’Alan Laubsch est de restaurer ces « super-héros climatiques » que sont les forêts de mangroves. Le succès de sa mission passera – il en est convaincu – par la démocratisation de l'investi...

CDLS 2019 panel Laubsch Duncan Brown

La Terre et nous : Repenser l’avenir

« Essayez un instant de vous mettre dans la peau du dernier rhinocéros blanc.» C’est ce qu’a demandé Alan Laubsch, le fondateur de EarthPulse, aux participant-e-s lors du Dialogue de Caux sur la terre...

YAP 2019 congratulations

Un vent d'air frais souffle sur les Jeunes Ambassadeurs et Ambassadrices

Cette année, le Programme des Jeunes Ambassadeurs et Ambassadrices (YAP) a réuni à Caux 39 jeunes. Pendant quatre jours, ces jeunes ont suivi une formation intensive pour apprendre à initier le change...

Caux Palace

Retour à la réalité

« Caux a changé ma vie » est loin d’être une expression galvaudée. En effet, certain-e-s participant-e-s quittaient leur pays pour la toute première fois, et pour la majorité d’entre elles et eux, ven...

Summer Academy 2019

Lancement de l’Académie d’été sur la terre, la sécurité et le climat à Genève et à Caux

La toute première Académie d’été sur la terre, la sécurité et le climat a rassemblé 18 participant-e-s d’Afghanistan/Danemark, du Bhoutan, d’Allemagne, du Kenya, d’Inde, d’Indonésie, du Nigéria/Royaum...

Armenian-Kurdish-Turkish Dialogue 2019

Il faut plus de courage pour aimer que pour haïr

Le Dialogue arméno-kurdo-turc a eu lieu en 2019 à l’occasion de la conférence « Des outils pour les acteurs et actrices du changement ». Cette conférence a réuni des personnes d'origine arménienne, ku...

CPLP 2019 group garden

Les jeunes libèrent leur potentiel

Le Programme de Caux pour la paix et le leadership (CPLP) est bien plus qu’un simple programme de formation sur quatre semaines. C’est une plateforme où des jeunes leaders du monde entier explorent le...

Week of International Community

Semaine de la communauté internationale (WIC) 2019

Trente personnes âgées de cinq semaines à 78 ans, et originaires de 10 pays, se sont rassemblées pour la Semaine de la communauté internationale (WIC) du 19 au 26 juin, afin de préparer le Centre de ...