Le récit d’histoires : un outil précieux pour la guérison et la réconciliation

Des outils pour les acteurs et actrices du changement 2019

12/08/2019
Marc Isserles

 

Le spectacle solo poignant de Marc Isserles, Nous devons sauver les enfants, devient particulièrement réel lorsque l’on découvre que ses grands-parents, des réfugiés juifs, ont trouvé refuge au Caux Palace en 1945. La pièce a été jouée dans le cadre de la conférence Des outils pour les acteurs et actrices du changement. Son message est que vous devez vous réconcilier avec votre passé si vous souhaitez changer l’avenir.

Marc Isserles n’est pas la seule personne au Caux Forum de cette année dont la famille a vécu au Caux Palace pendant le Seconde Guerre mondiale, lorsque le palace servait de refuge aux minorités persécutées. Shoshana Faire marche également entre les murs où ses grands-parents cherchèrent un jour refuge.  

Marc, avocat et musicien genevois, et Shoshana, artisane de paix et militante australienne, mènent des vies très différentes. Mais leur histoire commune a laissé Shoshana émue et “sans voix” après avoir vu la pièce de Marc. Son émouvante histoire de persécution était également l’expérience de ses grands-parents, a-t-elle déclaré.

Des personnes originaires du Moyen-Orient, d’Allemagne, et de plus loin encore, ont approché Marc après la pièce pour lui dire à quel point elles avaient été émues par son spectacle. Selon lui, c’est la preuve que les étiquettes et les catégories qui nous gouvernent ne devraient pas nous enlever notre capacité à être humain. La seule manière dont nous pouvons travailler pour la paix et la réconciliation c’est à travers des rencontres au niveau humain, indépendamment des intérêts, de la foi ou de l’ethnicité. Ce concept s’applique non seulement à la crise des réfugiés mais aussi  aux sociétés ravagées par le conflit, de la Syrie au Tibet. Abattre les murs qui détruisent notre capacité à établir des relations avec les autres est la première étape pour lutter contre les crimes de haine, la violence et la discrimination.

 

Marc Isserles Andrew Stallybrass

 

Marc cite la comédie romantique My Big Fat Greek Wedding comme exemple de la nécessité de reconnaître les préjugés du passé, les étiquettes et les stéréotypes, afin de créer la paix. Nous devons comprendre et nous réconcilier avec ceux et celles qui ont été étiqueté-e-s comme « les autres ». Une des meilleures façons de le faire, selon Marc et Shoshana, est à travers le récit d’histoires.

Shoshana raconte son histoire en formant des artisans de paix. Marc raconte la sienne à travers la comédie musicale. Ils admirent tous deux le concept du récit d’histoires encouragé au Caux Forum et estiment qu’il est essentiel d’aider les générations émergentes à comprendre leur passé, de manière à pouvoir encourager le type de changement nécessaire. Apprendre les faits historiques à l’école et s’immerger dans la réalité d’une autre personne sont deux méthodes d’apprentissage très différentes avec deux résultats différents. Les histoires peuvent donner aux artisans du changement la compassion dont ils ont besoin pour créer un changement positif.

Le traumatisme rattaché à l’histoire de la famille de Shoshana explique pourquoi ces histoires n’étaient pas souvent évoquées dans sa famille. Elle me raconte à quel point il est  important d’encourager la guérison des traumatismes et le récit d’histoires dès le plus jeune âge.

Pour aller de l’avant, Marc et Shoshana sont d’accord que le dialogue intergénérationnel est essentiel pour former la génération suivante d’« ambassadeurs de la tolérance ». Le récit d’histoires favorise l’empathie et l’ouverture vis-à-vis des autres. Les trois processus consistant à encourager le récit d’histoires personnelles, à briser les stéréotypes et à passer le flambeau sont ainsi inextricablement liés. Le Caux Forum encourage ces processus, et c’est pour quoi Marc et Shoshana reviennent chaque année.

 

Texte: Emma Beuster

Photos: Leela Channer

 

 

 

 

 

Featured Story
Off

sur le même thème

CDLS 2019 panel Laubsch Duncan Brown

La Terre et nous : Repenser l’avenir

« Essayez un instant de vous mettre dans la peau du dernier rhinocéros blanc.» C’est ce qu’a demandé Alan Laubsch, le fondateur de EarthPulse, aux participant-e-s lors du Dialogue de Caux sur la terre...

YAP 2019 congratulations

Un vent d'air frais souffle sur les Jeunes Ambassadeurs et Ambassadrices

Cette année, le Programme des Jeunes Ambassadeurs et Ambassadrices (YAP) a réuni à Caux 39 jeunes. Pendant quatre jours, ces jeunes ont suivi une formation intensive pour apprendre à initier le change...

Armenian-Kurdish-Turkish Dialogue 2019

Il faut plus de courage pour aimer que pour haïr

Le Dialogue arméno-kurdo-turc a eu lieu en 2019 à l’occasion de la conférence « Des outils pour les acteurs et actrices du changement ». Cette conférence a réuni des personnes d'origine arménienne, ku...

Caux Palace

Retour à la réalité

« Caux a changé ma vie » est loin d’être une expression galvaudée. En effet, certain-e-s participant-e-s quittaient leur pays pour la toute première fois, et pour la majorité d’entre elles et eux, ven...

Summer Academy 2019

Lancement de l’Académie d’été sur la terre, la sécurité et le climat à Genève et à Caux

La toute première Académie d’été sur la terre, la sécurité et le climat a rassemblé 18 participant-e-s d’Afghanistan/Danemark, du Bhoutan, d’Allemagne, du Kenya, d’Inde, d’Indonésie, du Nigéria/Royaum...

CPLP 2019 group garden

Les jeunes libèrent leur potentiel

Le Programme de Caux pour la paix et le leadership (CPLP) est bien plus qu’un simple programme de formation sur quatre semaines. C’est une plateforme où des jeunes leaders du monde entier explorent le...

Brian Iselin

Le combat de Brian Iselin contre l’esclavage moderne

Le soleil se couche peu à peu mais l’air est toujours chaud alors que dix personnes forment un cercle pour écouter l’histoire captivante de Brian Iselin, lors de la bibliothèque humaine ayant lieu dan...

Week of International Community

Semaine de la communauté internationale (WIC) 2019

Trente personnes âgées de cinq semaines à 78 ans, et originaires de 10 pays, se sont rassemblées pour la Semaine de la communauté internationale (WIC) du 19 au 26 juin, afin de préparer le Centre de ...

LPM 2019

Guérir l’aliénation des jeunes musulman-e-s européen-ne-s Devenir artisan de paix 2019

Comment guérir l’aliénation ressentie par tant de jeunes musulman-e-s ? Selon l’Imam Ajmal Masroor, l’aliénation de ces jeunes découle principalement du conflit intérieur généré par le sentiment d’êtr...

Hasan Davis and son

L’espoir de père en fils

[Cliquer et glisser pour déplacer] Hasan Davis est un « adepte de l’espoir » autoproclamé qui a dédié sa vie à instaurer chez les jeunes un but dans la vie, ainsi que la confiance en soi et la dét...

Femmes du Mali, JGHS 2019

Le pardon, l’écoute et le dialogue au cœur des cercles de paix au Mali

Jeudi 4 juillet 2019, je rencontre au Caux Forum un groupe de quatre femmes engagées dans les cercles de paix au Mali : Boye Diallo, Mamou Soucko, Kadidia Djenepo et Kadidiatou Mint Hanka. Les cercles...

Jens Wilhelmsen

Jens Wilhelmsen : Les valeurs d’I&C, un outil pratique pour le changement

Après s’être battu contre l’occupation allemande dans son pays, la Norvège, Jens Wilhelmsen a travaillé avec Initiatives et Changement (I&C) en Allemagne et au Japon. Tout au long de ses 70 ans de tra...

Svitlana Gordijenko

L’art, une manière de faire vivre le monde à l’unisson

En 2013, lorsque j’ai pris part au Programme des Caux Artists (CAP) pour la première fois, son directeur, Bev Appleton, nous a dit : « Soyez la meilleure version de vous-même, afin que nous puissions ...

CPLP 2019 group

Rencontrez les gens qui travaillent au Caux Forum

Sous les projecteurs du Caux Forum se trouvent les séances plénières, les ateliers, de bons repas et des chambres avec vue. Derrière les coulisses se trouvent les 22 personnes à la tête des départemen...