Sai Kishore Nellore : Donner aux petits exploitants agricoles les moyens de réaliser leur potentiel

CDLS/ILLP: Sai Kishore Nellore

01/05/2019
Sai Kishore Nellore

Après avoir servi dans l’armée de l’air indienne pendant treize ans, Sai Kishore Nellore a décidé de travailler dans le domaine du changement climatique pendant son master à Aberystwyth, au Pays de Galles. Il a réalisé que les personnes les plus affectées par le changement climatique sont les petits exploitants agricoles marginaux qui reçoivent un soutien limité d’actions positives telles que le Mécanisme de Développement Propre (MDP). Ce mécanimse permet à des projets mis en œuvre dans des pays en voie de développement de gagner des Unités de Réduction Certifiée d’Émissions (URCE) qui peuvent ensuite être vendues, principalement aux pays développés.

Les recherches menées par Sai au Royaume-Uni l’ont dirigé vers Bremley Lyngdoh, fondateur et directeur général de Worldview Impact. Ils ont discuté des petites exploitations terriennes fragmentées et, à son retour en Inde, Sai a commencé à travailler avec VEDA Climate Change Solutions (VCCSL), une entreprise socio-environnementale travaillant avec des petits exploitants agricoles marginaux. Il a effectué la validation et la vérification du projet Improving Rural Livelihoods (Améliorer les modes de vie ruraux), qui a ensuite été mis en œuvre en partenariat avec le Fonds biocarbone de la Banque mondiale et JK Paper Mills.

C’était le premier projet de ce type en Asie, qui a permis d’aider environ 1 600 petits exploitants marginaux dans six districts pauvres d’Andhra Pradesh et d’Odisha. Cela a permis le reboisement ou la reforestation de 1 607 hectares de terres dégradées. Les exploitants ont vendu 80 000 UCRE à la Banque mondiale pour $4,05 par tonne de CO2. Pendant la durée de vie du projet, chaque exploitant recevra environ $300 par hectare et gagnera également environ $3 000 par hectare en vendant le bois pour la pâte à papier à l’industrie papetière locale.

Sai est convaincu que les exploitants agricoles ne sont pas juste bénéficiaires mais également fournisseurs et gardiens des services écosystémiques desquels nous dépendons tous. Il travaille au développement de modèles d’entreprise peu communs destinés à avantager les exploitants agricoles, et il est en train d’explorer la convergence des paiements pour les services écosystémiques et les systèmes blockchain et fintech dans le cadre d’un doctorat à l’International Open University Foundation.

Il a travaillé avec le PNUD, le gouvernement du Bhoutan, et le secteur des entreprises pour développer et gérer des projets relatifs à la restauration des terres et au changement climatique. Sai et Bremley ont conceptualisé un projet dans le but de développer une nouvelle norme d’évaluation et d’assertion des services écosystémiques, grâce à des technologies telles que la technologie blockchain et les drones pour la surveillance et la vérification.

Sai a participé au Dialogue de Caux sur la terre et la sécurité (CDLS) en 2018. Le dialogue lui a offert une plateforme pour interagir avec d’autres personnes travaillant dans ce domaine, et développer des partenariats collaboratifs. Sai et Bremley collaborent avec Natural Capital Alliance, une initiative de participant-e-s du CDLS visant à promouvoir l’économie régénératrice grâce à une évaluation par les pairs de projets blockchain portant sur la régénération, dans le but de construire un marché mondial basé sur la confiance.

Sai a également participé à la table ronde des décideurs de Caux. Il s’est rendu compte de l’immense potentiel du dialogue CDLS et, inspiré par son énergie, il s’est engagé à viser une restauration des terres ciblée selon l’échelle et à reproduire son projet indien qui a été une réussite.

Après son départ de Caux, Sai et Bremley ont identifié 5 000 hectares d’écosystèmes de montagne dégradés dans la région d’Aruka des Ghats orientaux d’Andhra Pradesh pour un projet dont bénéficieront plus de 4 000 foyers. Une fois mis en œuvre, ce projet sera reproduit dans toute la région des Ghats orientaux, une zone couvrant plus de 50 000 hectares dans les états d’Odisha, d’Andhra Pradesh et du Tamil Nadu. Sai et Bremley travaillent également au développement de partenariats collaboratifs destinés à s’occuper des questions de subsistance dans une zone de près de 50 000 hectares en Assam, ainsi qu’auprès de 400 villages du Meghalaya dans le but de contribuer à des initiatives de gestion des paysages gérées par les communautés. Ces initiatives sont un résultat direct du dialogue CDLS.

------

L'ILLP vise à mieux comprendre la corrélation entre dégradation des terres et sécurité humaine et à instaurer un climat de confiance, indispensable à la mise en place de collaborations efficaces sur le terrain et de « partenariats terre-paix ». L’ILLP est un programme créé par Initiatives et Changement International et, à ce titre, il inspire, forme et connecte les individu-e-s afin de répondre aux besoins mondiaux, à commencer par les leurs.

Entre autres activités, l'ILLP organise chaque année le Dialogue de Caux sur la terre et la sécurité (CDLS) dans le village suisse de Caux, en partenariat avec Initiatives et Changement Suisse, la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CNULCD) et l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Le CDLS est bien plus qu'un simple Dialogue annuel. Il est le cœur d'un réseau croissant de professionnel-le-s qui travaillent sur tous les aspects de la sécurité humaine et de la restauration des écosystèmes. Ces professionnel-le-s se soutiennent mutuellement, partagent des informations et collaborent ensemble.

Featured Story
Off

sur le même thème

Meghalaya CDLS 2019 Conrad Sangma

Meghalaya’s lighthouses of sustainable development

‘Our goal in Meghalaya is to build a low-carbon economy through complete involvement and ownership of communities,’ Conrad Sangma, the Chief Minister of Meghalaya, told the opening session of the Caux...

Aibanshngain Swer CDLS 2019

Protecting Meghalaya’s water sources

Some billion people rely on water sourced in the hills of Meghalaya, in North East India. One of those responsible for water conservation in the State, Aibanshngain Swer, took part in the Summer Acade...

CDLS 2019 Tom Duncan

Empowering communities to restore mangroves

Tom Duncan is passionate about problem solving and strategic systems thinking, primarily in regenerative economics, green finance and financial technology, as a means of restoring relationships betwee...

CDLS 2019 Chau Duncan

Bridging the financial divides

Chau Tang Duncan is applying over 20 years’ experience in banking, trade and commercial diplomacy to improving the financial access of disadvantaged communities. ...

Nhat Vhuong

Plucking water from the air

Webmarketing consultant and social entrepreneur Nhat Vhuong is passionate about tackling water scarcity. A Vietnamese refugee, who grew up in Switzerland, he worked in Japan for eight years before ret...

Hartmut Behrend Mali

Lutter contre le changement climatique au Mali

C’est après avoir participé en 2014 au Dialogue de Caux sur la terre et la sécurité (CDLS) que le climatologue allemand Hartmut Behrend a eu le courage de sortir de la bulle d’activisme international ...

CDLS 2019 Alan Laubsch

Restaurer les super-héros de la nature

La mission d’Alan Laubsch est de restaurer ces « super-héros climatiques » que sont les forêts de mangroves. Le succès de sa mission passera – il en est convaincu – par la démocratisation de l'investi...

CDLS 2019 panel Laubsch Duncan Brown

La Terre et nous : Repenser l’avenir

« Essayez un instant de vous mettre dans la peau du dernier rhinocéros blanc.» C’est ce qu’a demandé Alan Laubsch, le fondateur de EarthPulse, aux participant-e-s lors du Dialogue de Caux sur la terre...

YAP 2019 congratulations

Un vent d'air frais souffle sur les Jeunes Ambassadeurs et Ambassadrices

Cette année, le Programme des Jeunes Ambassadeurs et Ambassadrices (YAP) a réuni à Caux 39 jeunes. Pendant quatre jours, ces jeunes ont suivi une formation intensive pour apprendre à initier le change...

Summer Academy 2019

Lancement de l’Académie d’été sur la terre, la sécurité et le climat à Genève et à Caux

La toute première Académie d’été sur la terre, la sécurité et le climat a rassemblé 18 participant-e-s d’Afghanistan/Danemark, du Bhoutan, d’Allemagne, du Kenya, d’Inde, d’Indonésie, du Nigéria/Royaum...

CPLP 2019 group garden

Les jeunes libèrent leur potentiel

Le Programme de Caux pour la paix et le leadership (CPLP) est bien plus qu’un simple programme de formation sur quatre semaines. C’est une plateforme où des jeunes leaders du monde entier explorent le...

Armenian-Kurdish-Turkish Dialogue 2019

Il faut plus de courage pour aimer que pour haïr

Le Dialogue arméno-kurdo-turc a eu lieu en 2019 à l’occasion de la conférence « Des outils pour les acteurs et actrices du changement ». Cette conférence a réuni des personnes d'origine arménienne, ku...

Caux Palace

Retour à la réalité

« Caux a changé ma vie » est loin d’être une expression galvaudée. En effet, certain-e-s participant-e-s quittaient leur pays pour la toute première fois, et pour la majorité d’entre elles et eux, ven...

Brian Iselin

Le combat de Brian Iselin contre l’esclavage moderne

Le soleil se couche peu à peu mais l’air est toujours chaud alors que dix personnes forment un cercle pour écouter l’histoire captivante de Brian Iselin, lors de la bibliothèque humaine ayant lieu dan...

Week of International Community

Semaine de la communauté internationale (WIC) 2019

Trente personnes âgées de cinq semaines à 78 ans, et originaires de 10 pays, se sont rassemblées pour la Semaine de la communauté internationale (WIC) du 19 au 26 juin, afin de préparer le Centre de ...