Yousef Khanfar: L'art de voir

Un événement artistique à l'occasion du 75e anniversaire

10/10/2021
Yousef Khanfar

Par Elisabeth Tooms

 

Comment voyons-nous la réalité qui nous entoure ? Et comment les photos peuvent-elles aider à montrer l'humanité de chaque personne, même de celles en marge de la société ?

Des participant-e-s venu-e-s d'aussi loin que de Kuala Lumpur et de Finlande ont eu le privilège de passer une heure et demie avec le photographe Yousef Khanfar dont la renommée n’est plus à faire. 

Yousef Khanfar est palestinien d’origine et vit aux États-Unis. Il a commencé à prendre des photos alors qu’il n’était encore qu’un tout jeune garçon qui avait du mal à s’exprimer correctement. Son père lui a alors offert un appareil photo. C'est grâce à lui que Yousef a commencé à voir le monde et ses habitant-e-s d'une manière différente.

Yousef a d'abord précisé que son art consistait à « voir ». Pour lui, être photographe ne signifie pas simplement devenir un spécialiste des paysages ou des portraits. « Nous, photographes, disons aux personnes ce qu'elles doivent regarder. Mais aucunement ce qu'elles doivent voir, » explique-t-il.Yousef.

 Nous, photographes, disons aux personnes ce qu'elles doivent regarder. Mais aucunement ce qu'elles doivent voir. 

Hands Yousef Khanfar

Il est convaincu qu’en étant passionné par quelque chose, on ne crée pas de l'art mais on le libère. C'est pour cette raison que Yousef utilise la photographie pour libérer l'art en chacun-e de nous,  tel un courant électrique. Pour Yousef, la photographie consiste à capturer une ambiance et à y faire plonger celles et ceux qui la regardent. Le photographe prend le temps de voir et d’aller au-delà des apparences. Il a conseillé de rester simple et a partagé de nombreux clichés de paysages magnifiques, montrant comment les ombres peuvent être utilisées pour améliorer l'image et les reflets pour l'agrandir. 

Yousef Khanfar utilise également la photographie pour faire évoluer les attitudes et les comportements. Il est convaincu qu’il est impossible de changer les lois sans changer d’abord l’esprit et le cœur des êtres humains. L'un des projets auquel il a collaboré s’intitulait Invisible Eve, une série de photographies de femmes dans une prison américaine. Ce projet a duré cinq ans et son objectif était non seulement d'humaniser ces femmes en marge de la société, mais aussi de les aider à changer le regard qu’elles portaient sur elles-mêmes. « J'essaie de mettre le doigt sur les failles de l'humanité, explique Yousef. Mon travail consiste à guérir ces fissures ». 

J'essaie de mettre le doigt sur les failles de l'humanité. Mon travail consiste à guérir ces fissures.

Yousef a pris le temps de répondre aux questions sur le choix de ses sujets et sur la technique employée. Il a expliqué n’avoir recours à aucun filtre et ne jamais retoucher ses photos. Il préfère d’ailleurs utiliser un appareil photo classique plutôt que de photographier avec un téléphone portable. Pour Yousef, il s'agit de voir et de prendre le temps car, comme il aime à le dire lui-même : « pour raconter une histoire, il faut avoir les reins solides pour lui donner une voix et un cœur. Nous (les photographes) ne faisons qu'emprunter aux dieux ! ».

Nous tenons à remercier Yousef pour avoir partagé avec nous son merveilleux travail et son engagement auprès d’Initiatives et Changement. Nous espérons vivement pouvoir prochainement le rencontrer à nouveau à Caux. 

 

Yousef Khanfar screenshot photography workshop 2021
Yousef Khanfar pendant l'atelier

 

_____________________________________________________________________________________________________________

 

Ce que les participant-e-s ont pensé de cet événement

 

    Superbe !

 

    Merci pour cet événement magnifique ! Vos photos sont une véritable source d'inspiration.

 

Un partage franc, de belles images et des histoires honnêtes.

 

    Une source d'inspiration !

 

___________________________________________________________________________________________________________

 

Yousef Khanfar

Yousef Khanfar est un photographe et auteur palestino-américain de renom. Il figure parmi les 35 photographes les plus connus au monde et a reçu de nombreux prix. Il est l’auteur de trois livres et ses œuvres photographiques ont été publiées, exposées et collectionnées à travers le monde.  Son travail a été récompensé par la Maison Blanche, la Cour suprême des États-Unis, la Chambre des Lords du Royaume-Uni et bien d'autres. Le Centre Fulbright pour la paix à Washington  DC a sélectionné son livre In Search of Peace pour célébrer le Global Symposium of Peaceful Nations. Il a également été sélectionné comme artiste de l'année pour promouvoir l'alphabétisation avec l'UNICEF. La mission de la Palestine auprès des Nations unies a honoré Yousef Khanfar pour son «  engagement  extraordinaire pour la promotion de la paix et de la justice en Palestine à travers l'art ». 

 

Suivre Yousef sur Instagram: Yousef.Khanfar ou sur son site web

 

 

 

_____________________________________________________________________________________________________________

 

Inscrivez-vous maintenant pour notre prochain événement artistique du 75e anniversaire "Arts for Change" le 12 novembre 2021 !

Découvrez tous nos événements artistiques du 75e anniversaire

En savoir plus sur 75 ans de rencontresMore about 75 Years of Encounters

 

 

 

Photos (sauf impressions d'écran): Yousef Khanfar

 

Featured Story
Off
Event Categories
Arts events 75th anniversary

sur le même thème

Cigdem Song of Asia square

1969: Çigdem Bilginer – « Je n'étais plus le centre de l'univers. »

C’est déçue après avoir pris part aux émeutes étudiantes contre l'establishment et les Américains et manifesté son mécontentement que l’étudiante turque et militante, Çigdem Bilginer est arrivée à Cau...

This is us square 8.png

75 ans de récits : Rencontrez l'équipe

Lorsque nous avons lancé la série 75 ans de récits en février 2021 au sujet des 75 ans de rencontres au centre de conférences d'Initiatives et Changement à Caux, nous n'avions aucune idée de l'aventur...

Caux in snow 2021 credit Cindy Bühler

2021: Initiatives et Changement Suisse - Ouvrir les portes de Caux pour un nouveau chapitre

Alors que notre série de 75 histoires pour les 75 ans du centre de conférence d'Initiatives et Changement à Caux touche à sa fin, la présidente d'Initiatives et Changement Suisse, Christine Beerli, et...

Aad Burger

2020: Aad Burger – Frappé par un virus

En 2020, le Caux Forum a été mis en ligne en réponse à la pandémie. Ses organisateurs ont constaté que cela avait mis la rencontre à Caux à la portée de personnes du monde entier qui n'auraient pas pu...

Marc Isserles 2017

2019: Marc Isserles – « Nous devons sauver les enfants »

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le Caux Palace (qui deviendra plus tard le centre de conférence d'Initiatives et Changement en Suisse), a servi de refuge aux Juifs fuyant la Shoah. Au fil des ans,...

Wael Broubaker climate actionist

2018: Wael Boubaker – « Le changement climatique devrait être la priorité absolue

Lorsque Wael Boubaker, diplômé tunisien en économie, a rejoint le Programme de Caux pour la paix et le leadership (CPLP) en 2018, il s'attendait à une conférence qui ferait bien sur son CV, et à de be...

Tanaka Mhunduru CPLP

2017: Tanaka Mhunduru – Une maison pour accueillir le monde entier

Tanaka Mhunduru, originaire du Zimbabwe, est l'un des organisateurs du Programme de Caux pour la paix et le leadership (CPLP), un programme d'un mois destiné aux jeunes du monde entier. Il y a partici...

Diana Damsa Winter Gathering 2016

2016: Diana Damsa – « J'ai eu le sentiment que je comptais »

La rencontre de l'hiver 2016 à Caux a représenté une expérience particulière pour Diana Damsa - non seulement parce qu'elle a fait l'expérience de Caux en hiver, mais aussi parce que, pour la première...

Philippe and Liseth Lasserre

2015 : Lisbeth Lasserre – La richesse de l'art

Lisbeth Lasserre est originaire de Winterthur, où ses grands-parents, Hedy et Arthur Hahnloser, avaient constitué une collection d'art privée dans leur maison, la Villa Flora. Parmi leurs amis artiste...

Catherine Guisan

2014 : Catherine Guisan - Pour relancer une Europe inachevée

Catherine Guisan est professeur associé invité à l'université du Minnesota, aux États-Unis. Elle a écrit deux livres sur les fondements éthiques de l'intégration européenne. En 2014, elle est interven...

Tom Duncan

2013: Tom Duncan – Restaurer une planète saine

L'année 2013 a été marquée par les premiers Dialogues de Caux sur la terre et la sécurité (CDLS). Ces événements, qui ont eu lieu au Centre de conférences et de séminaires de Caux, portent sur les lie...

Merel Rumping

2012: Merel Rumping – Se lancer dans l'aventure

Lorsque Merel Rumping, originaire des Pays-Bas, s'est rendue à Caux pour la première fois en 2012, elle avait un objectif en tête : « explorer comment je pourrais contribuer à un monde plus juste à t...

Lucette Schneider

2011: Lucette Schneider – Des choix qui font la magie de Caux

Pendant de nombreuses années, la Suissesse Lucette Schneider a organisé l'équipe qui se réunissait tôt le matin pour nettoyer, éplucher et couper les légumes destinés aux cuisines du centre de confére...

Mohan Bhagwandas 2003

2010: Mohan Bhagwandas – Faire face à la crise d'intégrité

Mohan Bhagwandas n'est que trop conscient de son empreinte carbone. Au cours des 13 années allant de 2006 à 2019, il a pris 17 fois l'avion depuis sa ville natale de Melbourne, en Australie, jusqu'en...

Rajmohan Gandhi 2011 Caux Forum Human Security

2009: Rajmohan Gandhi – Des ponts entre l'Inde et le Pakistan

25 dignitaires Indien-ne-s et Pakistanais-es sont venu-e-s à Caux en 2009 dans le but de lancer des ponts entre leurs pays. L'homme qui a pris l'initiative de cette rencontre est Rajmohan Gandhi, un p...