Histoires de Caux en musique

Un concert avec le Caux Vintage Chorus

10/08/2021
Choir Musical Stories

 

Le seul événement en personne du Caux Forum Online cette année a été sur invitation et a eu lieu le 1 août 2021 dans le Hall principal du Centre de conférences et de séminaires de Caux. Le concert Histoires en Musique avec le Caux Vintage Chorus a fait partie de Journée de la Gratitude, marquant le 75ème anniversaire du centre de conférences à Caux, et la clôture du Caux Forum Online 2021.

 

Musical Stories choir livestream online film

 

Plus de 80 personnes – composé des familles et ami-e-s des musicien-ne-s – de la région et d’ailleurs y ont assisté. Le concert, donné par le Caux Vintage Chorus, a également été diffusé en direct à des spectateurs et des spectatrices du monde entier. Le succès a été tel que les musicien-ne-s n’ont cessé de donner des rappels, car le public, tant en ligne qu’à Caux, ne voulait pas les lâcher.

 

Choir Musical Stories rehearal Caux Vintage Chorus
Le Caux Vintage Chorus se prépare pour le concert.

 

L’évènement était une initiative de la musicienne suisse Claire Martin-Fiaux, qui a souvent dirigé des chœurs et qui souhaitait ressusciter une partie de la belle musique des premières années du centre de conférence de Caux. L’évènement a débuté par la présentation d’une photo de Claire et de son frère, Jean Fiaux, alors qu’ils étaient enfants ; on les voit dans cette même salle, le 1er août 1946, avec Frank Buchman, le fondateur d’Initiatives et Changement (alors le Réarmement Moral).

 

Musical Stories choir livestream online film
Diffusion en direct

 

Le Caux Vintage Chorus, un chœur de 14 chanteurs et de chanteuses, a chanté 11 chansons « classiques » des années 1930 à 1960, en italien, français, allemand et anglais. En raison de la pandémie, des musicien-ne-s du monde entier qui avaient prévu de se joindre à l’aventure n’ont pas pu venir chanter en Suisse. Alors, les chanteurs et les chanteuses  vivant à Caux et dans les alentours ont recruté des ami-e-s, de la famille et des voisin-e-s (certains qui n’avaient jamais chanté dans un chœur auparavant), et ont commencé à répéter.

Andrew et Eliane Stallybrass, de Caux, qui travaillent tous deux avec Initiatives et Changement depuis de nombreuses années, ont présenté les chansons, en donnant un peu d’histoire et de contexte, et projetant des photos d’archives. Les paroles ont été présentées dans un programme imprimé pour les personnes présentes dans la salle, et sous forme de sous-titres pour tous ceux qui suivaient en ligne.

 

Musical Stories choir livestream online film
Andrew Stallybrass et Claire Fiaux-Martin interprétant un duo.

 

Il y avait trois chansons écrites par Paul Misraki, un compositeur franco-juif de chansons populaires et de musique de films, et des chansons saisissantes de lui au piano avec le chœur de Caux. Une autre image le montrait dirigeant l’Orchestre de la Suisse Romande au Victoria Hall de Genève, enregistrant la bande sonore du spectacle musical « The Good Road », qui a fait une tournée en Allemagne en 1948 (lire notre article ici).

Dans le public, il y avait présent deux Suissesses qui, adolescentes, avaient aidé à préparer le Caux Palace abandonné pour ses toutes premières conférences en 1946, après qu’il ait été acheté par des Suisses pour offrir « un foyer au monde ».

 

Musical Stories choir livestream online film

 

La chanson « When I point my finger at my neighbour » (Quand je montre du doigt mon voisin) de Cecil Broadhurst pour la comédie musicale « Jotham Valley » est probablement l’une des chansons les plus chantées du Réarmement Moral. Son message est simple : chaque fois que nous accusons ou blâmons une autre personne, nous devons nous rappeler que nous faisons peut-être partie du problème. Lorsque nous montrons quelqu’un du doigt, trois de nos doigts sont pointés vers nous.

La chanson a été interprétée lors du concert du 1er août, et a connu un tel succès qu’elle a inspiré la gaieté à certain-e-s voisin-e-s du village de Caux, qui ont passé la journée suivante à se montrer du doigt.

 

Ce qu'en a dit le public

« Je n’avais jamais compris auparavant les paroles de « Es muss alles anders werden », et toute la nuit j'ai imaginé cette délégation de 130 Allemands en 1947 accueillie à Caux avec ces paroles très audacieuses. »

Participant de France

 

« Quel grand événement ce fut. C'était merveilleux de revoir tout le monde dans le Hall. Et émouvant d'entendre ces chansons - les paroles de « Es muss alles anders werden » sont incroyables, surtout tenant en compte l'époque à laquelle elles étaient chantées ! »

Participante du Royaume-Uni

 

« Merci pour l'excellent spectacle d'hier, qui était à la fois instructif et très divertissant. Je dois admettre que je ne savais pas trop à quoi m'attendre, car je ne suis pas très au fait de la musique de cette époque. Mais j'ai été super impressionné, donc merci encore à toutes les personnes impliquées. »

Participant du village de Caux

 

« En effet, c'était une expérience FORMIDABLE de connexion à travers la musique et l'histoire ! Nous l’avons tous deux BEAUCOUP apprécié ! Nous avons même chanté avec vous ! Veuillez partager notre gratitude avec l'équipe qui a organisé l'événement ! Avoir les paroles sur l'écran était vraiment bien ! Tous les détails ont été pensés pour soigner l'expérience des personnes connectées en ligne ! Voir des gens, de vraies personnes, dans le Hall principal était aussi un signe d'espoir ! »

Participant d'Uruguay

 

« Quelle magnifique présentation d'histoires et de musique ! »

Participant d'Afrique du Sud

 

« Je tiens à vous remercier pour le brillant concert que vous avez donné à Caux. Les chants étaient si beaux et l'ensemble du spectacle si professionnel, j'ai beaucoup apprécié. Les voix solistes étaient également très bonnes. Merci pour les heures, jours et semaines de répétition que cela a dû impliquer. C'était tellement agréable de se sentir faire partie de Caux pendant une heure ou deux, même si nous en étions loin physiquement. J'ai été particulièrement ému(e) par la chanson « Es muss alles anders werden ». La mélodie et l'harmonie étaient magnifiques et les paroles faisaient chaud au cœur, en pensant aux Allemands peu après la guerre. »

Participante du Royaume-Uni

 

« Je ne sais pas si j’avais déjà entendu cette chanson pour l’Allemagne, ou en tout cas ça a dû être sans traduction… C’était tellement puissant et émouvant d'imaginer le moment où elle a été chantée à ce groupe – wouah ! »

Participante de Boston, USA

 

« Superbe ! J'ai adoré et j'ai crié à mon écran d’ordinateur pour un bis de la chanson sur l'étoile polaire, et vous m'avez entendu !!! Le mélange de l'histoire était également essentiel pour moi... vraiment très bien fait ! »

Participant de Moldavie

 

« La sélection des chansons, la présentation des chansons, les images partagées, les sous-titres, le chant... tout le soin apporté aux détails ! Je pense que c'était un vrai succès et je suis si heureuse que vous l'ayez fait ! »

Participante de Roumanie

 

__________________________________________________________________________________________

 

Vous avez manqué l'événement ? Regardez le replay ici !

 

__________________________________________________________________________________________

 

Écoutez un enregistrement original de « Es muss alles anders werden » de 1947/48 et découvrez les paroles. Cette chanson a été écrite à l'origine pour accueillir les premiers Allemands qui sont arrivés à Caux après la Seconde Guerre mondiale en 1947. Vous pouvez retrouver cette chanson sur la vidéo (24"15).

 

Terre de collines verdoyantes, Le pays de la grande mer bleue,

Pays des hauts forêts, Des sommets blancs de neige.

Terre de division, terre d’unité, Entre l’Est et l’Ouest, le lien.

Destiné à donner votre cœur, Allemagne, terre aimée de Dieu.

Une fois de plus, Ton Maître t’appelle, Père du ciel et de la terre.

Mains vides, cœurs vides, Tout doit changer.

Hier, triste et abattu, Aujourd’hui, s’élevant au-dessus,

Nouveaux cœurs, nouvelles personnes. Tout peut devenir différent.

Pays de vieilles villes magnifiques, Au cœur de l’Europe,

Tes hautes cathédrales, Toutes pointent vers le ciel.

Pays des grands maîtres anciens, La musique de Bach et la main de Dürer,

Grands penseurs, grands esprits, Allemagne, terre aimée de Dieu.

Une fois de plus, Ton Maître t’appelle, Père du ciel et de la terre.

Mains vides, cœurs vides, Tout doit changer.

Hier, triste et abattu, Aujourd’hui, s’élevant au-dessus,

Nouveaux cœurs, nouvelles personnes. Tout peut devenir différent.

(Paroles: Jörg Widmer)

 

 

 

 

Featured Story
Off

sur le même thème

Zero waste square for social media

Sofia Syodorenko: A zero waste lifestyle is a mindful lifestyle

How did Sofia Syodorenko become involved in the zero waste movement, and what does it mean to her? Now Chair of Foundations for Freedom, she is also a representative of the Zero Waste Alliance Ukraine...

This is us square 8.png

75 Years of Stories: Meet the team!

When we launched the 75 Years of Stories series in February 2021 about 75 years of encounters at the Initiatives of Change conference centre in Caux, we had no idea what an adventure we had embarked o...

Caux in snow 2021 credit Cindy Bühler

2021: Initiatives of Change Switzerland – Opening Caux’s doors to a new chapter

As our series of 75 stories for 75 years of the Initiatives of Change conference centre in Caux draws to an end, the President of Initiatives of Change Switzerland, Christine Beerli, and its two Co-Di...

Aad Burger

2020: Aad Burger – Struck by a virus

In 2020, the Caux Forum went online in response to the pandemic. Its organizers found that this made Caux accessible to people all over the world who could not have taken part in normal circumstances....

Marc Isserles 2017

2019: Marc Isserles – ‘We must save the children’

During World War II, the Caux Palace (later the Initiatives of Change conference centre in Switerland) provided a refuge for Jews fleeing the Shoah. Over the years, some of them – or their descendants...

Wael Broubaker climate actionist

2018: Wael Boubaker – ‘Climate change should be top top top priority’

When Tunisian economics graduate Wael Boubaker joined the Caux Peace and Leadership Programme (CPLP) in 2018, he expected a conference which would look good on his CV, and some beautiful scenery. Inst...

Tanaka Mhunduru CPLP

2017: Tanaka Mhunduru – A home for the world

Tanaka Mhunduru from Zimbabwe is one of the organizers of the Caux Peace and Leadership Programme (CPLP), a one-month programme for young people from around the world. He first took part in 2017....

Diana Damsa Winter Gathering 2016

2016: Diana Damsa – ‘It made me feel I counted’

The Winter Gathering of 2016 was a special experience for Diana Damsa – not just because she experienced Caux in winter, but also because, for the first time in eight years, she had no responsibilitie...

Philippe and Liseth Lasserre

2015: Lisbeth Lasserre – ‘The richness in art’

Lisbeth Lasserre came from Winterthur, where her grandparents, Hedy and Arthur Hahnloser, had built up a private collection of art at their home, Villa Flora. Amongst their artist friends were Bonnard...

Catherine Guisan

2014: Catherine Guisan – Europe’s Unfinished Business

Catherine Guisan is Visiting Associate Professor at the University of Minnesota, USA. She has written two books on the ethical foundations of European integration. In 2014 she spoke at Caux’s first se...

Tom Duncan

2013: Tom Duncan – Restoring a healthy planet

2013 saw the first full-length Caux Dialogues on Land and Security (CDLS). These events, which took place at the Caux Conference and Seminar Centre, focus on the links between sustainable land managem...

Merel Rumping

2012: Merel Rumping – Going out on a limb

When Merel Rumping from the Netherlands first visited Caux in 2012, she had a goal in mind – ‘to explore how I could contribute to a more just world through my professional activities’....

Lucette Schneider

2011: Lucette Schneider – Choices which make the magic of Caux

For many years, Lucette Schneider from Switzerland organized the team which gathered in the early mornings to wash, peel and chop vegetables for the kitchens of the Caux conference centre. ...

Mohan Bhagwandas 2003

2010: Mohan Bhagwandas – Addressing the crisis of integrity

Mohan Bhagwandas is all too aware of his carbon footprint. In the 13 years from 2006 to 2019, he flew 17 times from his home city of Melbourne, Australia, to Switzerland to take part in the Caux confe...

Rajmohan Gandhi 2011 Caux Forum Human Security

2009: Rajmohan Gandhi – Bridges between India and Pakistan

25 distinguished Indians and Pakistanis came to Caux in 2009 with the aim of building bridges between their countries. The man who initiated the gathering was Rajmohan Gandhi, a grandson of Mahatma Ga...