Histoires de Caux en musique

Un concert avec le Caux Vintage Chorus

10/08/2021
Choir Musical Stories

 

Le seul événement en personne du Caux Forum Online cette année a été sur invitation et a eu lieu le 1 août 2021 dans le Hall principal du Centre de conférences et de séminaires de Caux. Le concert Histoires en Musique avec le Caux Vintage Chorus a fait partie de Journée de la Gratitude, marquant le 75ème anniversaire du centre de conférences à Caux, et la clôture du Caux Forum Online 2021.

 

Musical Stories choir livestream online film

 

Plus de 80 personnes – composé des familles et ami-e-s des musicien-ne-s – de la région et d’ailleurs y ont assisté. Le concert, donné par le Caux Vintage Chorus, a également été diffusé en direct à des spectateurs et des spectatrices du monde entier. Le succès a été tel que les musicien-ne-s n’ont cessé de donner des rappels, car le public, tant en ligne qu’à Caux, ne voulait pas les lâcher.

 

Choir Musical Stories rehearal Caux Vintage Chorus
Le Caux Vintage Chorus se prépare pour le concert.

 

L’évènement était une initiative de la musicienne suisse Claire Martin-Fiaux, qui a souvent dirigé des chœurs et qui souhaitait ressusciter une partie de la belle musique des premières années du centre de conférence de Caux. L’évènement a débuté par la présentation d’une photo de Claire et de son frère, Jean Fiaux, alors qu’ils étaient enfants ; on les voit dans cette même salle, le 1er août 1946, avec Frank Buchman, le fondateur d’Initiatives et Changement (alors le Réarmement Moral).

 

Musical Stories choir livestream online film
Diffusion en direct

 

Le Caux Vintage Chorus, un chœur de 14 chanteurs et de chanteuses, a chanté 11 chansons « classiques » des années 1930 à 1960, en italien, français, allemand et anglais. En raison de la pandémie, des musicien-ne-s du monde entier qui avaient prévu de se joindre à l’aventure n’ont pas pu venir chanter en Suisse. Alors, les chanteurs et les chanteuses  vivant à Caux et dans les alentours ont recruté des ami-e-s, de la famille et des voisin-e-s (certains qui n’avaient jamais chanté dans un chœur auparavant), et ont commencé à répéter.

Andrew et Eliane Stallybrass, de Caux, qui travaillent tous deux avec Initiatives et Changement depuis de nombreuses années, ont présenté les chansons, en donnant un peu d’histoire et de contexte, et projetant des photos d’archives. Les paroles ont été présentées dans un programme imprimé pour les personnes présentes dans la salle, et sous forme de sous-titres pour tous ceux qui suivaient en ligne.

 

Musical Stories choir livestream online film
Andrew Stallybrass et Claire Fiaux-Martin interprétant un duo.

 

Il y avait trois chansons écrites par Paul Misraki, un compositeur franco-juif de chansons populaires et de musique de films, et des chansons saisissantes de lui au piano avec le chœur de Caux. Une autre image le montrait dirigeant l’Orchestre de la Suisse Romande au Victoria Hall de Genève, enregistrant la bande sonore du spectacle musical « The Good Road », qui a fait une tournée en Allemagne en 1948 (lire notre article ici).

Dans le public, il y avait présent deux Suissesses qui, adolescentes, avaient aidé à préparer le Caux Palace abandonné pour ses toutes premières conférences en 1946, après qu’il ait été acheté par des Suisses pour offrir « un foyer au monde ».

 

Musical Stories choir livestream online film

 

La chanson « When I point my finger at my neighbour » (Quand je montre du doigt mon voisin) de Cecil Broadhurst pour la comédie musicale « Jotham Valley » est probablement l’une des chansons les plus chantées du Réarmement Moral. Son message est simple : chaque fois que nous accusons ou blâmons une autre personne, nous devons nous rappeler que nous faisons peut-être partie du problème. Lorsque nous montrons quelqu’un du doigt, trois de nos doigts sont pointés vers nous.

La chanson a été interprétée lors du concert du 1er août, et a connu un tel succès qu’elle a inspiré la gaieté à certain-e-s voisin-e-s du village de Caux, qui ont passé la journée suivante à se montrer du doigt.

 

Ce qu'en a dit le public

« Je n’avais jamais compris auparavant les paroles de « Es muss alles anders werden », et toute la nuit j'ai imaginé cette délégation de 130 Allemands en 1947 accueillie à Caux avec ces paroles très audacieuses. »

Participant de France

 

« Quel grand événement ce fut. C'était merveilleux de revoir tout le monde dans le Hall. Et émouvant d'entendre ces chansons - les paroles de « Es muss alles anders werden » sont incroyables, surtout tenant en compte l'époque à laquelle elles étaient chantées ! »

Participante du Royaume-Uni

 

« Merci pour l'excellent spectacle d'hier, qui était à la fois instructif et très divertissant. Je dois admettre que je ne savais pas trop à quoi m'attendre, car je ne suis pas très au fait de la musique de cette époque. Mais j'ai été super impressionné, donc merci encore à toutes les personnes impliquées. »

Participant du village de Caux

 

« En effet, c'était une expérience FORMIDABLE de connexion à travers la musique et l'histoire ! Nous l’avons tous deux BEAUCOUP apprécié ! Nous avons même chanté avec vous ! Veuillez partager notre gratitude avec l'équipe qui a organisé l'événement ! Avoir les paroles sur l'écran était vraiment bien ! Tous les détails ont été pensés pour soigner l'expérience des personnes connectées en ligne ! Voir des gens, de vraies personnes, dans le Hall principal était aussi un signe d'espoir ! »

Participant d'Uruguay

 

« Quelle magnifique présentation d'histoires et de musique ! »

Participant d'Afrique du Sud

 

« Je tiens à vous remercier pour le brillant concert que vous avez donné à Caux. Les chants étaient si beaux et l'ensemble du spectacle si professionnel, j'ai beaucoup apprécié. Les voix solistes étaient également très bonnes. Merci pour les heures, jours et semaines de répétition que cela a dû impliquer. C'était tellement agréable de se sentir faire partie de Caux pendant une heure ou deux, même si nous en étions loin physiquement. J'ai été particulièrement ému(e) par la chanson « Es muss alles anders werden ». La mélodie et l'harmonie étaient magnifiques et les paroles faisaient chaud au cœur, en pensant aux Allemands peu après la guerre. »

Participante du Royaume-Uni

 

« Je ne sais pas si j’avais déjà entendu cette chanson pour l’Allemagne, ou en tout cas ça a dû être sans traduction… C’était tellement puissant et émouvant d'imaginer le moment où elle a été chantée à ce groupe – wouah ! »

Participante de Boston, USA

 

« Superbe ! J'ai adoré et j'ai crié à mon écran d’ordinateur pour un bis de la chanson sur l'étoile polaire, et vous m'avez entendu !!! Le mélange de l'histoire était également essentiel pour moi... vraiment très bien fait ! »

Participant de Moldavie

 

« La sélection des chansons, la présentation des chansons, les images partagées, les sous-titres, le chant... tout le soin apporté aux détails ! Je pense que c'était un vrai succès et je suis si heureuse que vous l'ayez fait ! »

Participante de Roumanie

 

__________________________________________________________________________________________

 

Vous avez manqué l'événement ? Regardez le replay ici !

 

__________________________________________________________________________________________

 

Écoutez un enregistrement original de « Es muss alles anders werden » de 1947/48 et découvrez les paroles. Cette chanson a été écrite à l'origine pour accueillir les premiers Allemands qui sont arrivés à Caux après la Seconde Guerre mondiale en 1947. Vous pouvez retrouver cette chanson sur la vidéo (24"15).

 

Terre de collines verdoyantes, Le pays de la grande mer bleue,

Pays des hauts forêts, Des sommets blancs de neige.

Terre de division, terre d’unité, Entre l’Est et l’Ouest, le lien.

Destiné à donner votre cœur, Allemagne, terre aimée de Dieu.

Une fois de plus, Ton Maître t’appelle, Père du ciel et de la terre.

Mains vides, cœurs vides, Tout doit changer.

Hier, triste et abattu, Aujourd’hui, s’élevant au-dessus,

Nouveaux cœurs, nouvelles personnes. Tout peut devenir différent.

Pays de vieilles villes magnifiques, Au cœur de l’Europe,

Tes hautes cathédrales, Toutes pointent vers le ciel.

Pays des grands maîtres anciens, La musique de Bach et la main de Dürer,

Grands penseurs, grands esprits, Allemagne, terre aimée de Dieu.

Une fois de plus, Ton Maître t’appelle, Père du ciel et de la terre.

Mains vides, cœurs vides, Tout doit changer.

Hier, triste et abattu, Aujourd’hui, s’élevant au-dessus,

Nouveaux cœurs, nouvelles personnes. Tout peut devenir différent.

(Paroles: Jörg Widmer)

 

 

 

 

Featured Story
Off

sur le même thème

Ahmed Egal and Hassan Mohamud in Stockholm

1993: Somalia – ‘If you can have peace in Galkayo, you can have it anywhere’

Among the Somalis at Caux in 1993 were Hassan Mohamud and Ahmed Egal, both from Galkayo, one of Somalia’s most violent cities. At Caux in 1993, together with other Somalis, they drew up a list of pote...

Hope in the Cities - Dr Robert Taylor (left, John Smith and Audrey Burton at Caux 1992

1992: Hope in the Cities – 'Where healing can take place'

In July 1992, 80 Americans arrived at the Initiatives of Change Switzerland conference centre in Caux with an urgent question: how to address racism, poverty and alienation in US cities. Three months ...

Anna Abdallah

1991: Anna Abdallah Msekwa – Creators of Peace

The 680 women – and some men – who packed the Main Hall of the Caux Palace for the launch of Creators of Peace 30 years ago came from 62 countries and a mind-boggling variety of backgrounds: a Mohawk ...

Lennart segerstrale fresco dining-room Water

At the Stream of Life - Reflections on the fresco of the Caux dining room

Discover the report on this summer's online event on Lennart Segerstråle’s masterpiece in the Caux dining room and watch the replay!...

King Michael of Romania, Queen Anne and young Romanians in Caux 1990

1990: King Michael of Romania – ‘Evil cannot last indefinitely’

In the summer of 1990, six months after the overthrow of Communism in their country, 30 young Romanians came to Caux. It was their first time outside the Eastern bloc, and they had been hesitant about...

Michel Orphelin acting in Caux

1989: Michel Orphelin – Theatre of the heart

In spring 1946, when the first small group of Swiss visited the derelict hotel in Caux which was to become the Initiatives of Change (IofC) conference centre, they realized its ballroom could become a...

1988 square.

1988: Joe Hakim and Marie Chaftari - ‘I am not a victim’

The Caux summer of 1988 at the Initiatives of Change conference centre began with a Mediterranean Dialogue, attended by people from all over the region, followed by a 10-day ‘youth training session’. ...

Mother Park

1987: Mère Park Chung Soo- "Une nouvelle porte a commencé à s'ouvrir"

Mère Park Chung Soo, une religieuse bouddhiste Won, a été surnommée la "Mère Teresa de la Corée du Sud". Elle était déjà engagée dans le travail humanitaire en Corée lorsqu'elle est venue à Caux en 19...

Benches Work Week 1986

1986 - Semaine de travail : Un lifting pour le palace de Caux

Alors que l'on s'apprête à célébrer le 40e anniversaire du centre de conférences d'Initiatives et Changement à Caux, Eliane Stallybrass se prend à rêver. En 1946, les pionniers de Caux avaient donné l...

Renée Pan photo David Channer

1985: Renée Pan – Dropping the burden of revenge

Renée Pan, a Cambodian refugee living in the US, came to Caux in 1985 on a mission – to learn how to forgive....

Amie Zysset in Caux

1984 : Amie Zysset - La grande aventure

Amie Zysset était le cœur et l'âme des conférences internationales sur la famille qui ont eu lieu à Caux de 1978 jusque dans les années 80. Elle est décédée - à l'âge de 60 ans seulement - après de lo...

Summer Academy 2021 screenshot square

Créer un réseau de personnes capables de résoudre les problèmes pour construire un avenir sûr et durable

L'Académie d'été sur le climat, la terre et la sécurité 2021 a réuni 29 participants de 20 pays. De l'Égypte et du Sénégal aux États-Unis et à la Thaïlande, les fenêtres de Zoom se sont ouvertes penda...

Salima Mahamoudou 21 July 2021 FDFA workshop CDES 2021

Refaire un monde en péril

Le Dialogue de Caux sur l'Environnement et la Sécurité (CDES) 2021 s'est déroulé en ligne du 20 au 30 juillet, pour la deuxième année consécutive, comprenant trois plénières ouvertes et sept ateliers....

Folker and Monica Mittag wedding

1983: Folker et Monica Mittag – Trouvés dans la traduction

Le mariage de Folker et Monica Mittag en avril 1983 est le résultat d'une rencontre à Caux « qui a changé nos vies pour toujours ». Folker était un homme d'affaires allemand, Monica une interprète su...

CL 2021 Hope square

Un voyage de l'incertitude à la possibilité

La conférence Leadership créatif 2021 a emmené les participants dans un voyage de six jours « de l’incertitude à la possibilité ». Du 25 au 31 juillet, 150 participants en ligne vivant dans plus de 50...