Semaine de la communauté internationale (WIC) 2019

12/08/2019
Week of International Community


Trente personnes âgées de cinq semaines à 78 ans, et originaires de 10 pays, se sont rassemblées pour la Semaine de la communauté internationale (WIC) du 19 au 26 juin, afin de préparer le Centre de conférences et de séminaires de Caux pour le Caux Forum de cet été. La priorité avait été donnée aux groupes familiaux, et neuf familles y ont pris part. Leur objectif était de travailler au service des autres, et de vivre et de grandir ensemble en tant que communauté, afin de favoriser le développement de la confiance entre les cultures et les générations. 

 

Week of International Community

 

Chaque matin, après le petit-déjeuner, les participant-e-s se rassemblaient en petits groupes pour une séance de réflexion en silence, et de partage. Ces groupes comprenaient différentes nationalités et âges, afin d’encourager le dialogue entre les cultures et les générations. Les participant-e-s se mettaient ensuite au travail pour préparer les conférences à venir, polir l’argenterie, préparer les chambres, jardiner, mettre en place la salle à manger et les services informatiques et techniques, ou aider avec l’administration ou les archives. 

 

Week of International Community

 

La communauté se réunissait pendant la journée et dans la soirée pour créer des liens et consolider la confiance, pour partager leurs histoires et mieux comprendre « l’esprit de Caux ». Ils ont regardé un film d’I&C portant sur l’impact du changement personnel, ont pris part à une chasse au trésor dans le Caux Palace et à l’extérieur, et ont participé à un concours de talents le dernier soir. Ils ont également profité de leur temps libre, surtout le dimanche, pour se détendre et explorer les magnifiques alentours du Caux Palace ou pour nager dans le lac à Montreux.

Cette semaine a favorisé des rencontres et des échanges sincères, et nous a encouragé-e-s à écouter les autres et notre moi profond, et à commencer à être le changement que nous voulons voir dans le monde.

 

Texte: Lorna Annovazzi

Photos: Apolline Foedit

 

 

Les arbres du jardin de Caux

Apolline Foedit, stagiaires en communication cet été, a rencontré des participant-e-s de la Semaine de la communauté internationale (WIC) .
 
La semaine de la communauté internationale (WIC) a commencé hier, mercredi 19 juin 2019. Les participants préparent désormais le palais pour les conférences du Forum de Caux. Certains polissent les couverts et préparent les tables, tandis que d’autres s’occupent du jardin. Du haut d’une échelle, Ruth me parle de Caux, tandis que Maria me décrit ses impressions sur le palais.

 

Week of International Community


 
Ruth a entendu parler d’IofC par un couple d’amis : Barbara et David Down, engagés dans le mouvement en Angleterre. C’est la troisième fois qu’elle se rend à Caux, d’abord pour un séminaire sur les changements puis pour participer à la semaine de la communauté internationale. Ruth est enthousiasmée par ce lieu qu’elle qualifie à la fois de global et d’humain. C’est pour cela qu’elle revient : pour poursuivre ces rencontres et être inspirée. Son mari, John, l’accompagne. Il passe devant nous, me salue, puis continue de tailler l’arbre voisin. L’énergie de ce lieu : difficile de la retranscrire, elle est si positive et communicative. Voilà certainement l’un des souvenirs que j’emporterai avec moi.


Maria n’a pas encore commencé ses études. Elle a 15 ans et hésite entre plusieurs directions. « Tout m’intéresse », me confie-t-elle. « Les sciences, la physique, la chimie, les langues, l’art… J’aimerais avoir un impact ». Elle sourit. C’est déjà la troisième fois qu’elle participe à Caux. Elle est cette année avec son frère et sa mère, Liliana, que nous aurons l’occasion d’entendre chanter un opéra plus tard cet été.

 

Week of International Community


 
La discussion se poursuit, Ruth décrit l’une des missions de Caux : créer un dialogue entre différentes communautés et différents groupes, essayer de réparer les divisions. « Chaque pays a une forme particulière de conflits… En Angleterre, il s’agit du Brexit. » Elle fait le parallèle entre la situation de l’Ecosse avec l’Angleterre et celle de l’Angleterre avec l’Europe. En habitant à Newcastle, elle se sentait aussi concernée par ce référendum. Elle avait l’impression de faire partie de cette discussion, mais ne pouvait pas voter. Elle comprend alors la frustration des européens – qu’elle partage également. Elle comprend que certains ont leurs raisons pour demander la sortie de l’Angleterre, mais elle se demande alors comment trouver un compromis. « Qu’est-ce que l’on va faire?» 


Je demande ensuite à Maria ce que Caux représente pour elle. Elle sourit à nouveau. Caux, c’est comme un rêve, me répond-elle. « C’est un lieu spécial auquel je pense toute l’année et c’est comme cela que je ne m’ennuie jamais ». Maria sait qu’elle reviendra l’année prochaine et l’année d’après, et l’année encore d’après…

Le grand sac vert qui traîne à leurs pieds continue de se remplir de branches et de feuilles. L’arbre est majestueux, devant les montagnes, surplombant le lac. Un autre participant s’approche de nous, il leur montre une branche de la main. Ruth rit. « Il est perfectionniste ! ». Elle reprend l’échelle et monte à nouveau.

 

Text and photos: Apolline Foedit

Featured Story
Off

sur le même thème

CDLS 2019 panel Laubsch Duncan Brown

La Terre et nous : Repenser l’avenir

« Essayez un instant de vous mettre dans la peau du dernier rhinocéros blanc.» C’est ce qu’a demandé Alan Laubsch, le fondateur de EarthPulse, aux participant-e-s lors du Dialogue de Caux sur la terre...

YAP 2019 congratulations

Un vent d'air frais souffle sur les Jeunes Ambassadeurs et Ambassadrices

Cette année, le Programme des Jeunes Ambassadeurs et Ambassadrices (YAP) a réuni à Caux 39 jeunes. Pendant quatre jours, ces jeunes ont suivi une formation intensive pour apprendre à initier le change...

CPLP 2019 group garden

Les jeunes libèrent leur potentiel

Le Programme de Caux pour la paix et le leadership (CPLP) est bien plus qu’un simple programme de formation sur quatre semaines. C’est une plateforme où des jeunes leaders du monde entier explorent le...

Armenian-Kurdish-Turkish Dialogue 2019

Il faut plus de courage pour aimer que pour haïr

Le Dialogue arméno-kurdo-turc a eu lieu en 2019 à l’occasion de la conférence « Des outils pour les acteurs et actrices du changement ». Cette conférence a réuni des personnes d'origine arménienne, ku...

Caux Palace

Retour à la réalité

« Caux a changé ma vie » est loin d’être une expression galvaudée. En effet, certain-e-s participant-e-s quittaient leur pays pour la toute première fois, et pour la majorité d’entre elles et eux, ven...

Summer Academy 2019

Lancement de l’Académie d’été sur la terre, la sécurité et le climat à Genève et à Caux

La toute première Académie d’été sur la terre, la sécurité et le climat a rassemblé 18 participant-e-s d’Afghanistan/Danemark, du Bhoutan, d’Allemagne, du Kenya, d’Inde, d’Indonésie, du Nigéria/Royaum...

Brian Iselin

Le combat de Brian Iselin contre l’esclavage moderne

Le soleil se couche peu à peu mais l’air est toujours chaud alors que dix personnes forment un cercle pour écouter l’histoire captivante de Brian Iselin, lors de la bibliothèque humaine ayant lieu dan...

Femmes du Mali, JGHS 2019

Le pardon, l’écoute et le dialogue au cœur des cercles de paix au Mali

Jeudi 4 juillet 2019, je rencontre au Caux Forum un groupe de quatre femmes engagées dans les cercles de paix au Mali : Boye Diallo, Mamou Soucko, Kadidia Djenepo et Kadidiatou Mint Hanka. Les cercles...

LPM 2019

Guérir l’aliénation des jeunes musulman-e-s européen-ne-s Devenir artisan de paix 2019

Comment guérir l’aliénation ressentie par tant de jeunes musulman-e-s ? Selon l’Imam Ajmal Masroor, l’aliénation de ces jeunes découle principalement du conflit intérieur généré par le sentiment d’êtr...

Jens Wilhelmsen

Jens Wilhelmsen : Les valeurs d’I&C, un outil pratique pour le changement

Après s’être battu contre l’occupation allemande dans son pays, la Norvège, Jens Wilhelmsen a travaillé avec Initiatives et Changement (I&C) en Allemagne et au Japon. Tout au long de ses 70 ans de tra...

Svitlana Gordijenko

L’art, une manière de faire vivre le monde à l’unisson

En 2013, lorsque j’ai pris part au Programme des Caux Artists (CAP) pour la première fois, son directeur, Bev Appleton, nous a dit : « Soyez la meilleure version de vous-même, afin que nous puissions ...

Hasan Davis and son

L’espoir de père en fils

[Cliquer et glisser pour déplacer] Hasan Davis est un « adepte de l’espoir » autoproclamé qui a dédié sa vie à instaurer chez les jeunes un but dans la vie, ainsi que la confiance en soi et la dét...

CPLP 2019 group

Rencontrez les gens qui travaillent au Caux Forum

Sous les projecteurs du Caux Forum se trouvent les séances plénières, les ateliers, de bons repas et des chambres avec vue. Derrière les coulisses se trouvent les 22 personnes à la tête des départemen...

Marc Isserles

Le récit d’histoires : un outil précieux pour la guérison et la réconciliation

Le spectacle solo poignant de Marc Isserles, Nous devons sauver les enfants, devient particulièrement réel lorsque l’on découvre que ses grands-parents, des réfugiés juifs, ont trouvé refuge au Caux P...


événements similaires