Paysages vivants : placer les individus au cœur de la restauration des écosystèmes

27-30 Juin 2019

Réchauffement planétaire, infertilité des sols, disparition des insectes pollinisateurs, lessivage des produits chimiques, acidification des océans – conjugués ensemble, tous ces événements représentent des menaces qui sont encore sous-estimées par les leaders hommes et femmes de ce monde.

Le désastre climatique et la désertification massive portent un coup aux progrès réalisés en matière de santé, de niveau de vie et d'égalité. Les tensions ne cessent d’augmenter et elles trouvent un exutoire dans les conflits et les migrations. Traiter ces tensions une par une sera synonyme d’échec ; en revanche, les gérer de manière holistique paraît une voie beaucoup plus prometteuse.

Le Dialogue de Caux sur la terre et la sécurité explore ces problématiques depuis 2013 en réunissant au sein d’un réseau de praticien-ne-s des individus qui dirigent des organisations publiques ou privées, qui cultivent des petites surfaces de terre, qui militent ou encore qui font de la recherche.

La restauration des écosystèmes à l'échelle mondiale présente de multiples avantages : inversion des changements climatiques, contrôle des migrations environnementales, instauration d’une paix durable. L'expérience a montré que le seul moyen de les restaurer efficacement et d'obtenir des résultats est de confier la responsabilité de ce processus aux communautés locales.

Lors de l’édition 2019 du Dialogue, des leaders d'opinion et praticien-ne-s du monde entier examineront ensemble comment les actions communautaires et individuelles peuvent inverser la tendance à la dégradation des terres et faire émerger la paix et la stabilité.

Rejoignez-nous cet été au Centre de conférences et de séminaires de Caux pour relever les multiples défis à venir, rencontrer des personnes qui partagent les mêmes idées que vous, collaborer avec elles et vous tenir informés des dernières innovations et outils en matière de durabilité, de consolidation de la paix et de finance.

 

À qui s'adresse cette conférence ?

  • Aux expert-e-s et personnes de terrain spécialisé-e-s dans la restauration des terres
  • Aux politiques et membres de think tank
  • Aux expert-e-s, chercheurs et chercheuses et praticien-ne-s spécialistes des questions de sécurité
  • Aux entrepreneurs et entrepreneuses et chef-fe-s d'entreprise
  • Aux agriculteurs, agricultrices, éleveuses et éleveurs éleveur-e-s et exploitant-e-s de terres
  • Aux leaders de demain


À quoi s'attendre ?

  • Revue des mesures à prendre à plusieurs niveaux afin de favoriser la mise en œuvre de réponses centrées sur l'être humain
  • Appui à l'élaboration de politiques qui tiennent compte de la complexité des situations (en particulier pour tout ce qui concerne les conflits et la restauration des terres)
  • Mise en relation des acteurs intersectoriels et de leurs actions
  • Élaboration de plans d'actions personnels pour la mise en œuvre de mesures

Les Dialogues de Caux sur la terre et la sécurité ont été fondés par la convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification, l’Union internationale pour la conservation de la nature, Initiatives et Changement Suisse et l’Initiative for Land, Lives, Peace.

Veuillez noter que le Dialogue de Caux sur la terre et la sécurité aura lieu en même temps que la conférence Leadership éthique dans le business.

Le dialogue auquel j'ai participé cette semaine a été exceptionnel. En effet, il offre un lieu reposant, sûr et neutre afin que les participant-e-s puissent explorer les problèmes qui se posent en profondeur, d'une manière qui va changer le monde.

Gina Pattison, directrice Développement, Commonland

J’ai aimé cet événement et les discussions avec de nombreux participants, jeunes ou âgés, m’ont permis de gagner en perspective ! 

Martin Lees, ancien Secrétaire général du Club de Rome et membre de l’Équipe spéciale de haut niveau sur le changement climatique fondée par Mikhail Gorbachev (France)

Nous avons été présentés à des organisations auxquelles les communautés locales font entière confiance, devenant ainsi naturellement partenaires pour introduire une technologie à notre avis dotée d’un grand potentiel. Elles constituent une grande passerelle entre ce que nous construisons et ce que nous espérons atteindre – une reforestation massive.

Matthew Ritchie, représentant de BioCarbon Engineering

intervenant-e-s

Jane Davidson
Vice-présidente pour le développement durable et l'engangement
University of Wales
Lire la suite Cacher plus
Jane Davidson est la vice-présidente pour le développement durable et l'engagement de l'Université du Pays de Galles. En 2017, elle a été nommée professeure associée à Harvard. De 2007 à 2011, Jane Davidson a été la ministre de l'Environnement et du Développement durable du Pays de Galles. Elle a notamment été à l’initiative d’une loi visant à faire de la durabilité le principe organisateur central du gouvernement ; la loi galloise sur le bien-être des générations futures a été promulguée en 2015. Jane Davidson a également créé la Commission galloise sur le changement climatique ; elle a été membre de la Commission sur les générations futures ; et elle a soutenu la création du sentier côtier du Pays de Galles, long de 1 287 kilomètres. Elle a par ailleurs été à la tête du projet « Zéro déchet », qui a permis à la région de devenir le troisième territoire au monde en matière de recyclage municipal. Enfin, elle a introduit la taxe galloise sur les sacs en plastique, laquelle a été ensuite reprise à travers toute la Grande-Bretagne. L’action de Jane Davidson lui a valu de remporter un grand nombre de récompenses au Royaume-Uni. Jane Davidson est la présidente d'honneur du CIEEM (Chartered Institute for Ecology and Environmental Management) et de TFSR Cymru (Tools for Self Reliance Wales). Elle est membre honoraire de l’IEMA (Institute of Environmental Management and Assessment), du WWF, du CIW (Chartered Institute of Waste) et du CIWEM (Chartered Institute of Water and Environmental Management). Elle participe régulièrement à des réunions internationales d'experts.
Vendredi 10 Mai 2019 8:02 du matin
Emma Hallett
Chef d'équipe
Equipe de changement collaboratif du Pays de Galles
Lire la suite Cacher plus
Emma Hallett dirige l'équipe de changement collaboratif du Pays de Galles chargée d'aider à reproduire le « Welsh Recycling Blueprint » au niveau des autorités locales galloises. En instaurant un tri des matières recyclables à la source et la séparation des déchets alimentaires pour garder les autres propres, ce plan directeur assure une qualité optimale des matières recyclables et a permis au Pays de Galles de passer du rang de recycleur le moins performant en Europe à celui de 3ème meilleur au monde. Ce plan est une étape cruciale pour passer d'un système extractif de dégradation des terres à une économie circulaire. Emma Hallett a été la directrice des opérations chez REalliance, aidant les communautés et le gouvernement britannique à s'engager pour la réduction des quantités de déchets inutiles, et celle de l’impact carbone et l’augmentation du recyclage et la réutilisation des ressources. Auparavant, Emma Hallett a été la directrice générale du Community Recycling Network (CRNUK) du Royaume-Uni et la directrice des ressources humaines de la New Economics Foundation. Diplômée de l'Université de Cambridge, elle parle également le français et l’allemand.
Vendredi 10 Mai 2019 8:02 du matin
Sophie Howe
Commissaire aux générations futures pour le Pays de Galles
Lire la suite Cacher plus
Sophie Howe est la commissaire aux générations futures pour le Pays de Galles. Elle est responsable du suivi des avancées de la loi galloise sur le bien-être des générations futures. Cette loi unique et innovante impose au Pays de Galles d'améliorer le bien-être social, culturel, environnemental et économique, et suscite un intérêt mondial. Elle offre en effet l’occasion de planifier des changements positifs à long terme pour les générations actuelles et futures. A travers son travail, Sophie Howe promeut le principe du développement durable en préservant la capacité des générations futures à répondre à leurs besoins. Elle encourage également les organismes publics à prendre conscience de l'impact à long terme de leur travail pour prévenir les problèmes persistants tels que la pauvreté, les inégalités de santé et le changement climatique.  Sophie Howe a été la première commissaire adjointe de police et commissaire à la criminalité pour le sud du Pays de Galles à diriger des programmes de lutte contre la criminalité violente et la violence faite aux femmes et aux filles. Sophie Howe a également été conseillère spéciale du gouvernement en matière de politiques et de conseils politiques sur les collectivités, les administrations locales, la sécurité communautaire, le logement, la régénération et l'égalité.
Robert Rubinstein
Président et Co-fondateur
TBLI Group
Lire la suite Cacher plus
Robert Rubinstein est le président et le co-fondateur de TBLI Group Holdings B.V., une entreprise qui voit le jour en 1998 et dont le siège est  aux Pays-Bas. En décembre 2015, TBLI organise un événement à la COP21 à Paris. Avant de lancer TBLI, Robert Rubinstein était éditeur. En 1981, il fonde le premier magazine néerlandais, FIETS. En 1995, le premier numéro de Source paraît, un magazine traitant de l'intégration du « profit et des principes » destiné au monde de l'entreprise. De 2003 à 2006, Robert Rubinstein  enseigne la finance durable à la Rotterdam School of Management et continue de donner des cours aux élèves d’écoles de commerce et aux étudiant-e-s d’universités internationales. Il est actuellement membre consultant du conseil d'administration de Project X Global, Wealth & Sociey et Lifestyles Magazine.
Vendredi 10 Mai 2019 8:02 du matin
Eifion Williams
Fondateur, Directeur et PDG
Circular Economy Wales CIC (CEW)
Lire la suite Cacher plus
Eifion Williams est le P-DG fondateur de CEW (Circular Economy Wales CIC), une entreprise sociale qui milite pour l'élimination de tous les déchets au Pays de Galles et leur transformation en richesse, l’objectif étant d’en faire bénéficier avant tout les communautés locales qui collectent ces déchets. Eifion Williams est engagé dans le secteur gallois de l'économie sociale depuis une vingtaine d’années. Il a travaillé comme conseiller d'affaires au sein du Wales Cooperative Centre et sa mission était d’aider les entreprises sociales à s'établir et à se développer. Auparavant, Eifion Williams a travaillé pour le programme « Environnement Pays de Galles », dont l’objectif est de rendre le recyclage et la réutilisation lucratifs. Eifion Williams a contribué à la création du premier village « Zéro déchet » d'Europe, lequel a atteint en un seul mois le taux d’élimination des déchets domestiques le plus élevé du Pays de Galles, soit un taux de 87 %. Ce résultat a ensuite incité le gouvernement gallois à adopter sa stratégie « Zéro déchet ». En 2018, Eifion Williams a reçu une bourse Churchill qui lui a permis d’étudier six systèmes européens de « monnaies complémentaires ». Ses recherches ont donné lieu à un rapport qui sera publié en 2019 et qui s’intitule « Richesses circulaires au Pays de Galles. Recommandations pour l’instauration d’un système de crédit mutuel gallois ».
Vendredi 10 Mai 2019 8:02 du matin
Mal Williams
Directeur exécutif
Zero Waste International Trust
Lire la suite Cacher plus
Mal Williams est reconnu comme acteur principal dans le développement des principes du « Real Zero Waste » (et non pas simplement de « l'enfouissement zéro déchet») et de la durabilité au cours de ces vingt dernières années. En tant que membre fondateur de Zero Waste International Alliance (www.zwia.org), il a activement promu le zéro déchet à travers le monde et est maintenant le directeur exécutif du Zero Waste International Trust. Mal Williams s'intéresse désormais à la santé des sols et au rôle qu'un bon compostage des déchets organiques pourrait jouer pour restaurer la vie et la santé des sols et faire pousser des aliments meilleurs, plus savoureux et plus nutritifs à l'échelle locale. Il estime que face au réchauffement climatique et à la croissance rapide de la population, nous devons tous changer la manière dont nous traitons les ressources. Le zéro déchet est une première étape clé pour passer à une économie circulaire. Il n'y a plus une minute à perdre !

sur le même thème

Iman Al Ghafari, ILLP, CDLS

Iman Al Ghafari: Starting from the individual in Syria

Iman Al Ghafari’s career has long been centred around building peace in Syria. She has been involved with Initiatives of Change for a number of years, leading Creators of Peace Circles in her native S...

CDLS 2017 audience

Patrick Worms : Aborder des problèmes difficiles dans un environnement magique

Five years ago, Patrick Worms was sharing his passion for the power of agroforestry in development at the European Parliament. His friend, Hartmut Behrend from thaIl y a cinq ans, Patrick Worms partag...

ILLP group under the tree

Sai Kishore Nellore : Donner aux petits exploitants agricoles les moyens de réaliser leur potentiel

Après avoir servi dans l’armée de l’air indienne pendant treize ans, Sai Kishore Nellore a décidé de travailler dans le domaine du changement climatique pendant son master à Aberystwyth, au Pays de Ga...

Ash Domah

Ash Domah : Planter des arbres dans le désert

Dans son enfance, partagée avec son frère jumeau à l’île Maurice, Ash Domah passait la plupart de son temps dans la nature, entouré d’arbres et de plantes. Sa passion aujourd’hui est de planter des ar...

CDLS

À la rencontre du réseau Initiatives pour la terre, la vie et la paix (ILLP)

L'ILLP vise à mieux comprendre la corrélation entre dégradation des terres et sécurité humaine et à instaurer un climat de confiance, indispensable à la mise en place de collaborations efficaces sur l...

CDLS 2018 discussion

Alan Channer : L’engagement d'un cinéaste pour la terre, la vie et la paix

Alan Channer travaillait sur un projet de paix dans le comté de Baringo, dans les zones arides du nord du Kenya, lorsqu'il a été invité à participer à la conférence « Restaurer les terres dégradées » ...

Katowice Climate Change Conference

Initiatives pour la terre, la vie et la paix au Sommet des Nations Unies à Katowice

« Nous ne faisons pas assez pour prévenir des changements climatiques irréversibles et catastrophiques… c’est le défi sur lequel les leaders de notre génération seront jugés ». C’est avec ces mots que...



tarifs

BASIC CHAMBRE DOUBLE
  • Hébergement et repas*CHF 255 (3 nights)
  • Frais ForumCHF 540
  • TotalCHF 795
BASIC CHAMBRE INDIVIDUELLE
  • Hébergement et repas*CHF 315 (3 nights)
  • Frais ForumCHF 540
  • TotalCHF 855
STANDARD CHAMBRE DOUBLE
  • Hébergement et repas*CHF 285 (3 nights)
  • Frais ForumCHF 540
  • TotalCHF 825
STANDARD CHAMBRE INDIVIDUELLE
  • Hébergement et repas*CHF 375 (3 nights)
  • Frais ForumCHF 540
  • TotalCHF 915
PREMIUM CHAMBRE DOUBLE
  • Hébergement et repas*CHF 435 (3 nights)
  • Frais ForumCHF 540
  • TotalCHF 975
PREMIUM CHAMBRE INDIVIDUELLE
  • Hébergement et repas*CHF 525 (3 nights)
  • Frais ForumCHF 540
  • TotalCHF 1065

* Prix par personne par nuitée, tout compris. Frais d'inscription par personne : CHF 50.

La taxe de séjour n’est pas comprise. Elle s’élève à CHF 2.00 par personne et par nuit (gratuite pour les enfants de moins de 15 ans).

Cliquez ici pour plus d'informations sur les prix, des bourses possibles et les catégories de nos chambres.


équipe organisatrice

Irina Fedorenko

Irina Fedorenko

Directrice opérationnelle - Dialogue de Caux sur la terre et la sécurité

#CauxForum #CDLS

partenaires

retour

Programme 2019

Paysages vivants : placer les individus au cœur de la restauration des écosystèmes

programme

Thursday, 27 June

00:00 - 00:00