Les entreprises durables ont besoin d'un objectif plus grand que le simple profit

Initiatives et Changement Business & Economy 2021

22/07/2021
ICBE 2021 square white background

Par Michael Smith

 

« Les entreprises et les industries ont besoin d'un objectif allant au-delà du profit », a déclaré Sunil Mathur, le directeur général de Siemens Inde et Asie du Sud, avant de poursuivre : « Les objectifs des entreprises sont déterminants et indissociables d’un engagement axé vers les Objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies, la réponse aux défis environnementaux, la diversité de la main-d'œuvre et les valeurs éthiques. » 

 

Sunil Mathur ICBE 2021
Sunil Mathur

 

Une boussole morale pour les entreprises

Sunil Mathur a été le premier à prendre la parole lors de la conférence d’ouverture du Caux Forum Online 2021, marquant le 75e anniversaire du centre Initiatives et Changement Suisse. Cet événement de deux jours s’est tenu les 12 et 13 juillet et avait pour thème « La gouvernance d'entreprise au XXIe siècle, une réponse à la crise systémique ». Il était organisé par Initiatives et Changement Business & Economy, qui organise également des réunions mensuelles sur ce qu’implique la durabilité pour les entreprises. 

Sunil Mathur est à la tête d'une société d'ingénierie et d'infrastructure dont le chiffre d'affaires s'élève à 1,4 milliard d’euros et qui emploie près de 10 000 personnes. Il reconnaît que « les attentes des actionnaires sont de plus en plus difficiles à satisfaire », lorsqu'elles entrent en conflit avec les objectifs à long terme du conseil d'administration.  « La bourse est impitoyable », a-t-il déclaré. 

Il devient essentiel que la croissance vise un objectif plus élevé.

« La croissance n'est durable que si elle touche toutes les parties prenantes », a-t-il ajouté. Il devient essentiel que la croissance vise un objectif plus élevé.  Il a invité à passer de la parole aux actes : mon entreprise vit-elle selon une boussole morale ? Est-ce que l’ensemble de ses employé-e-s en profite ? 

Siemens opère désormais, a-t-il dit, en suivant l'acronyme DEGREE : 

  • Décarbonisation ;
  • Éthique - une culture de l'intégrité ;
  • Gouvernance ;
  • Ressources - réduction des déchets ;
  • Équité - l'inclusivité ;     
  • Employabilité - pour tous les employé-e-s.

Siemens, dont le siège est en Allemagne, a connu un cas grave de corruption en 2006, lorsqu'un fonds secret de 40 à 50 millions de dollars destiné à remporter des contrats dans des pays africains a été révélé. Le conseil d'administration avait démissionné dans la foulée. Un nouveau conseil et un nouveau PDG avaient alors été mis en place. Siemens s’est engagée à ne faire que du « business propre ». L'entreprise a connu une telle transformation qu’elle a été élue l'entreprise la plus respectueuse de l'éthique au monde par le Dow Jones . 

Sunil Mathur a admis qu'il y avait des dilemmes éthiques, comme l'emploi d'un enfant comme « tea boy ». Un enfant a droit à une éducation, mais il arrive aussi qu’il soit le seul soutien financier de sa famille. 

 

Isabella Bunn ICBE 2021
Professeur Isabella Bunn

 

L'humain au cœur des pratiques de l’entreprise

Isabella Bunn, professeur d'éthique des affaires au Regents Park College de l'université d'Oxford et membre du conseil d'administration d'Oxford Analytica, a également mis l'accent sur l’importance des valeurs et de la mission des entreprises. Les entreprises doivent avoir une approche multipartite, englobant la responsabilité environnementale et sociale, la gouvernance d'entreprise et visant la réalisation des ODD. Les avantages que les entreprises apportent à la société leur confèrent une « licence sociale d'exploitation », a-t-elle déclaré. Les conseils d'administration doivent établir la culture des valeurs de l'entreprise et désigner la culture comme un actif de l'entreprise. 

Le nouvel accent mis sur la finalité implique de réfléchir à la manière de placer l'humain au centre de la pratique des entreprises.

Madame Bunn, qui est spécialisée dans les aspects éthiques du droit économique, a cité des organisations qui défendent une finalité au-delà du profit. Il s'agit notamment de Caux Round Table for Moral Capitalisme, Oxford Analytica, British Academy Future of the Corporation Programme et du Pacte mondial des Nations unies. 

Elle a déclaré que les entreprises devaient mettre leur mission au centre de leur stratégie - un principe permanent pour l'ensemble de l'organisation. Le nouvel accent mis sur la finalité implique de réfléchir à la manière de placer l'humain au centre de la pratique des entreprises. 

 

Elise Groulx ICBE 2021
Elise Groulx

 

Engager toutes les parties prenantes

Elise Groulx Diggs est avocate et exerce en droit international (droits humains et droit pénal international). Elle est basée à Washington DC. Experte en gestion de risques dans le cadre de la stratégie de développement opérationnel d'entreprises et de leurs chaînes d'approvisionnement Selon elle, il est nécessaire de « joindre le geste à la parole en s'engageant auprès de toutes les parties prenantes sur la question des droits humains ». Il s'agit notamment d'aborder les violations des droits humains et les dommages climatiques. 

Madame Groulx Diggs a fait la distinction entre « l'art de faire le bien » promu par la responsabilité sociale des entreprises (RSE) et « l'art de ne pas faire de mal » promu par les entreprises et les droits humains, un nouveau domaine de pratique juridique. 

Elle a inclus la sensibilisation à la « chaîne d'approvisionnement en amont » dans son approche de l'engagement des parties prenantes, en donnant l'exemple de la tragédie du Rana Plaza à Dacca, au Bangladesh. Plus de 1 100 travailleuses et travailleurs de la confection ont été tué-e-s lorsque le bâtiment s'est effondré en avril 2013. L’usine fabriquait des vêtements pour des marques occidentales dans un bâtiment qui avait été jugé dangereux après l'apparition de fissures dans les piliers en béton. La loi bangladaise, a déclaré Madame Groulx Diggs, a interdit les syndicats qui auraient protégé les droits des travailleuses et travailleurs. 

Il faut être optimiste et croire que les choses peuvent changer.

Elle a également souligné les échecs de l'investissement social des sociétés minières, au Pérou, en l'Australie et en Papouasie-Nouvelle-Guinée, où les décisions ont été imposées à des milliers de kilomètres de distance sans consultation appropriée ni engagement au niveau local. 

Pourtant, a-t-elle ajouté, il faut être optimiste et croire que les choses peuvent changer. Les Principes pour une éducation à la gestion responsable (PRME) des Nations unies impliquent 800 écoles de commerce et de gestion dans l'enseignement des valeurs d'entreprise et de la durabilité. 

Elise Groulx Diggs a brièvement présenté son modèle de « galaxie de normes » pour comprendre le nouvel univers juridique qui se développe à l'échelle mondiale. Dans ce modèle, les normes juridiques contraignantes (hard law) rencontrent les mesures juridiques non contraignantes (soft law) par l'intermédiaire de cinq anneaux de responsabilité : les rapports (y compris le triple bilan des personnes, de la planète et du profit) ; le devoir légal de diligence envers les employé-e-s, les fournisseuses et fournisseurs et les autres parties prenantes ; les principes volontaires et les normes industrielles, les contrats et les codes de conduite ; et le soft law (comme les principes directeurs des Nations unies sur les entreprises et les droits humains, les lignes directrices de l'OCDE, les conventions fondamentales de l'OIT, les ODD et le Pacte mondial des Nations unies). 

 

Communauté de confiance

Au cours de la discussion en ligne, les participant-e-s ont souligné que les employé-e-s potentielles souhaitaient travailler pour des entreprises perçues comme étant éthiques, notamment en ce qui concerne des questions telles que le changement climatique. 

Sunil Mathur a lancé un appel en faveur de liens de confiance entre l'industrie, les gouvernements et la société civile. Il a été soutenu par l'homme d'affaires nord-irlandais Peter Brew dans son appel à ce qu’Initiatives et Changement agisse « comme un point d'appui pour établir la confiance » entre le monde des affaires, les gouvernements et la société civile. Selon Isabella Bunn, il est nécessaire de créer un « espace sûr » pour le dialogue ou, pour reprendre les termes d’Elise Groulx Diggs, une « communauté de confiance ». 

 

______________________________________________________________________________________________

 

Vous avez manqué l'événement ? Regardez le replay du premier jour. 

 

 

Regardez le replay du deuxième jour. 

 

 

Vous souhaitez en savoir plus sur le Caux Forum Online ? Découvrez tous nos 2021 événements.

 

Featured Story
Off

sur le même thème

Summer Academy 2021 screenshot square

Créer un réseau de personnes capables de résoudre les problèmes pour construire un avenir sûr et durable

L'Académie d'été sur le climat, la terre et la sécurité 2021 a réuni 29 participants de 20 pays. De l'Égypte et du Sénégal aux États-Unis et à la Thaïlande, les fenêtres de Zoom se sont ouvertes penda...

Salima Mahamoudou 21 July 2021 FDFA workshop CDES 2021

Refaire un monde en péril

Le Dialogue de Caux sur l'Environnement et la Sécurité (CDES) 2021 s'est déroulé en ligne du 20 au 30 juillet, pour la deuxième année consécutive, comprenant trois plénières ouvertes et sept ateliers....

CL 2021 Hope square

Un voyage de l'incertitude à la possibilité

La conférence Leadership créatif 2021 a emmené les participants dans un voyage de six jours « de l’incertitude à la possibilité ». Du 25 au 31 juillet, 150 participants en ligne vivant dans plus de 50...

FDFA Baobabcowherd-1 Noah Elhardt through WikiCommons square with logos

Une voie vers la paix et la prospérité en Afrique de l’Ouest et du centre

Dans le cadre du partenariat qui les lie, la Fondation Initiatives et Changement Suisse (I&C) et le Département fédéral suisse des affaires étrangères (Division Paix et droits de l’homme) ont organisé...

LPM report 2021 square

Des bâtisseurs et bâtisseuses de la paix en devenir

« Je suis très heureuse d'avoir participé au cours Devenir un-e artisan-e de paix. Nous avons appris les vraies couleurs de l'islam ! » écrit Nma Dahir, 18 ans, diplômée du lycée d'Erbil, capitale de ...

Choir Musical Stories

Histoires de Caux en musique

« Quelle magnifique présentation d'histoires et de musique », a commenté un participant du seul événement en personne du Caux Forum Online 2021 qui a eu lieu le 1 août 2021 dans le Hall principal du C...

Stephanie Buri and Nick Foster Opening Ceremony Caux Forum 2021

Cérémonie d'ouverture du Caux Forum Online 2021: perspectives suisses sur la paix

Le 5 juillet, le Caux Forum Online 2021 s'est ouvert avec un panel intitulé "La paix : perspectives suisses hier, aujourd’hui et demain" qui célébrait le 75ème anniversaire de Caux en tant que centre ...

Dhanasree Jayaram CDES 2020

Prêter une plus grande attention aux liens entre environnement et sécurité

La sécurité alimentaire est une clé pour comprendre le lien complexe entre le climat et la sécurité, expliqua Dhanasree Jayaram, professeure assistante au département de géopolitique et de relations i...

Annika Hartmann e-space masterclass Nov 2020

Créer un réseau et renforcer la résilience au sein des entreprises

Annika Hartmann de Meuron, directrice opérationnelle de Leadership éthique dans le Business (ELB), revient sur quatre années passionnantes de développement du leadership éthique dans les entreprises e...

Shrouk Gamal

« Une meilleure version de moi-même »

« La conférence m'a montré à quel point j'aime faire la connaissance de nouvelles personnes. Les participant-e-s à notre groupe de dialogue m'ont posé des questions qu'on ne m'avait jamais posées aup...

ZimbaWomen credit: ZimbaWomen

Construire une économie durable avec l'entrepreneuriat féminin

Peace N. Kuteesa, co-fondatrice de Zimba Women, est convaincue de l'importance de fournir aux femmes les outils et les ressources nécessaires pour participer à l’économie et développer leurs communaut...

Hani Abou Fadel

« Ce sont les histoires qui façonnent les êtres humains »

« Cette conférence extraordinaire m'a permis d'être plus ambitieux, plus honnête intellectuellement et plus coherent avec moi-même» dit Hani Abou Fadel du Liban après sa participation à la conférence ...

Harmen van Dijk

Comment poursuivre le développement personnel : « Il suffit de commencer quelque part ! »

Pourquoi un diplomate met-il sa carrière en péril et abandonne-t-il un poste prestigieux pour faire quelque chose de complètement différent ? Découvrez ce qui a poussé Harmen van Dijk à quitter le ser...

CDES 2020 IofC Bards meditation bowl square

Faire la différence face à la crise climatique, tout un art !

« Les artistes sont particulièrement bien placé-e-s pour faire face aux défis climatiques, pour réinventer le monde et créer une nouvelle narration, » déclare Sveinung Nygaard (Sven), compositeur et m...