Promouvoir la confiance à l’ère numérique : défis et opportunités

Cérémonie d’ouverture du Caux Forum 2018

20/08/2018

 

« La société ne peut pas fonctionner sans la confiance, » a affirmé Christine Beerli, membre du conseil d’Initiatives et Changement Suisse et modératrice d'une table ronde, lors du lancement du Caux Forum 2018. Les avancées et innovations technologiques émergentes créent un impact sur la société et redéfinissent le monde tel que nous le connaissons aujourd’hui. Les crises récentes telles que l’affaire Volkswagen, le piratage des données d’Uber et l’utilisation frauduleuse des données personnelles par Facebook sont des exemples de la méfiance croissante associée à la technologie de rupture.

Plus de 200 personnes se sont rassemblées dans le grand hall du Centre de conférences et de séminaires de l’historique Caux Palace pour la cérémonie d’ouverture de la 72ème série de conférences de Caux. Un panel formé d’intervenant-e-s représentant le monde des entreprises, le secteur informatique et le secteur humanitaire a discuté des défis et des opportunités qu’offrent les nouvelles technologies, et de ce que signifie la confiance à l’époque de la technologie de rupture.

Les avancées technologiques, telles que les drones ou la surveillance, affectent le travail du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) sur le terrain, selon le directeur général de l’organisation, Yves Daccord. Selon lui, il existe un nouveau type de vulnérabilité, « une vulnérabilité numérique », dans le contexte de la protection des données personnelles des victimes de conflits et de la guerre. Dans le contexte humanitaire, la connexion humaine reste un élément essentiel dans la promotion de la confiance avec des personnes en conflit.

« La baisse de la confiance affecte les entreprises de manière négative, » a déclaré l’ancienne directrice générale d’Edelman.ergo Allemagne, Susanne Marell. Il est possible qu’il n’y ait aucun impact sur la réputation de l’entreprise à court terme, – « Volkswagen a connu ses meilleurs résultats en plein scandale » –  mais à long terme, cela pourrait causer « d’importants dommages économiques ». Experte en matière de confiance et de réputation, elle est d’avis que le monde des affaires peut ouvrir la voie en matière de promotion de la confiance, même si le chemin peut être long et difficile. « Les données sont le nouveau pétrole, » a-t-elle déclaré. « Le pétrole est sur-commercialisé et mal utilisé. Je serai toujours en faveur d’une discussion éthique sur l’utilisation frauduleuse des données. »

En 2018, le baromètre de confiance Edelman a classé pour la première fois les médias comme l’institution la moins fiable. Marell a expliqué que sept personnes interrogées sur 10 s’inquiétaient du problème des fausses informations et que la confiance envers les moteurs de recherche et les réseaux sociaux était également sur le déclin. L’utilisation croissante des réseaux sociaux affecte également le travail du CICR. Au cours des six derniers mois, l’organisation a reçu entre 80 000 et 90 000 vidéos de personnes en train d’être torturées ou violées en Syrie. La vérification de ces informations ralentit l’effort humanitaire et rend les interventions plus difficiles.

« Internet et les réseaux sociaux sont des technologies à double tranchant, » a déclaré Béla Hatvany, entrepreneur visionnaire et inventeur de l’écran tactile. « Internet est un très bon esclave mais aussi un très mauvais maître ». La technologie offre cependant également des opportunités, a-t-il insisté. Internet a, par exemple, accéléré l’acquisition des connaissances d’une manière qui rend possible la transition d’une économie de croissance basée sur les bénéfices à une économie solidaire basée sur la solidarité envers la planète et les personnes. La technologie peut également aider à favoriser la confiance. « Nous recevons des informations au-delà des frontières nationales, ce qui va progressivement éliminer les lignes imaginaires qui séparent nos nations, » a-t-il expliqué, attendant avec impatience l’arrivée d’une génération pour qui le monde sera « l’humanité et non pas des peuples séparés ».

Le CICR vise également à « transformer la vulnérabilité numérique en opportunité numérique », explorant des moyens de maîtriser l’expertise technologique pour s’occuper des victimes de conflits armés, par exemple en utilisant un logiciel de reconnaissance faciale pour réunir des familles séparées par la guerre.

Dans son discours d’ouverture, prononcé plus tôt ce jour-là, Antoine Jaulmes, président d’Initiatives et Changement (I&C) Suisse a rappelé au public que l’approche d’I&C donne toujours priorité à l’être humain et à la responsabilité personnelle. Tous les membres de la table ronde ont reconnu cette approche comme fondamentale pour promouvoir la confiance à une époque de technologie de rupture.

« Malgré l’existence de toutes ces technologies, ce sont toujours les individus qui doivent créer la base de la confiance, par leur professionnalisme, leur honnêteté (...) ou la transparence, » a conclu Christine Beerli. « Si nous appliquons vraiment ces valeurs dans l’utilisation de ces technologies, nous devrions alors pouvoir consolider la confiance. »

La cérémonie d’ouverture s’est avérée être la transition parfaite pour le premier événement du Caux Forum 2018, Leadership éthique dans le business, au cours duquel nous nous sommes penchés sur les façons de diriger à une époque marquée par les innovations de rupture.

 

Featured Story
Off
Event Categories
Caux Forum Opening Ceremony

sur le même thème

Patrick Magee 600x600

« Là où commence le deuil - Construire des ponts après la bombe de Brighton » : Un enteretien avec Patrick Magee

Le deuxième épisode de la série « Stories for Changemakers » s’inscrivant dans le programme Des outils pour les acteurs et actrices du changement s’est tenu le 25 août dernier, avec une interview de P...

Summer Academy 2021 screenshot square

Créer un réseau de personnes capables de résoudre les problèmes pour construire un avenir sûr et durable

L'Académie d'été sur le climat, la terre et la sécurité 2021 a réuni 29 participants de 20 pays. De l'Égypte et du Sénégal aux États-Unis et à la Thaïlande, les fenêtres de Zoom se sont ouvertes penda...

Salima Mahamoudou 21 July 2021 FDFA workshop CDES 2021

Refaire un monde en péril

Le Dialogue de Caux sur l'Environnement et la Sécurité (CDES) 2021 s'est déroulé en ligne du 20 au 30 juillet, pour la deuxième année consécutive, comprenant trois plénières ouvertes et sept ateliers....

CL 2021 Hope square

Un voyage de l'incertitude à la possibilité

La conférence Leadership créatif 2021 a emmené les participants dans un voyage de six jours « de l’incertitude à la possibilité ». Du 25 au 31 juillet, 150 participants en ligne vivant dans plus de 50...

FDFA Baobabcowherd-1 Noah Elhardt through WikiCommons square with logos

Une voie vers la paix et la prospérité en Afrique de l’Ouest et du centre

Dans le cadre du partenariat qui les lie, la Fondation Initiatives et Changement Suisse (I&C) et le Département fédéral suisse des affaires étrangères (Division Paix et droits de l’homme) ont organisé...

LPM report 2021 square

Des bâtisseurs et bâtisseuses de la paix en devenir

« Je suis très heureuse d'avoir participé au cours Devenir un-e artisan-e de paix. Nous avons appris les vraies couleurs de l'islam ! » écrit Nma Dahir, 18 ans, diplômée du lycée d'Erbil, capitale de ...

Choir Musical Stories

Histoires de Caux en musique

« Quelle magnifique présentation d'histoires et de musique », a commenté un participant du seul événement en personne du Caux Forum Online 2021 qui a eu lieu le 1 août 2021 dans le Hall principal du C...

ICBE 2021 square white background

Les entreprises durables ont besoin d'un objectif plus grand que le simple profit

« Les entreprises et les industries ont besoin d'un objectif allant au-delà du profit », a déclaré Sunil Mathur, le directeur général de Siemens Inde et Asie du Sud, avant de poursuivre : « Les object...

Stephanie Buri and Nick Foster Opening Ceremony Caux Forum 2021

Cérémonie d'ouverture du Caux Forum Online 2021: perspectives suisses sur la paix

Le 5 juillet, le Caux Forum Online 2021 s'est ouvert avec un panel intitulé "La paix : perspectives suisses hier, aujourd’hui et demain" qui célébrait le 75ème anniversaire de Caux en tant que centre ...

Dhanasree Jayaram CDES 2020

Prêter une plus grande attention aux liens entre environnement et sécurité

La sécurité alimentaire est une clé pour comprendre le lien complexe entre le climat et la sécurité, expliqua Dhanasree Jayaram, professeure assistante au département de géopolitique et de relations i...

Shrouk Gamal

« Une meilleure version de moi-même »

« La conférence m'a montré à quel point j'aime faire la connaissance de nouvelles personnes. Les participant-e-s à notre groupe de dialogue m'ont posé des questions qu'on ne m'avait jamais posées aup...

ZimbaWomen credit: ZimbaWomen

Construire une économie durable avec l'entrepreneuriat féminin

Peace N. Kuteesa, co-fondatrice de Zimba Women, est convaincue de l'importance de fournir aux femmes les outils et les ressources nécessaires pour participer à l’économie et développer leurs communaut...

Hani Abou Fadel

« Ce sont les histoires qui façonnent les êtres humains »

« Cette conférence extraordinaire m'a permis d'être plus ambitieux, plus honnête intellectuellement et plus coherent avec moi-même» dit Hani Abou Fadel du Liban après sa participation à la conférence ...

Harmen van Dijk

Comment poursuivre le développement personnel : « Il suffit de commencer quelque part ! »

Pourquoi un diplomate met-il sa carrière en péril et abandonne-t-il un poste prestigieux pour faire quelque chose de complètement différent ? Découvrez ce qui a poussé Harmen van Dijk à quitter le ser...

CDES 2020 IofC Bards meditation bowl square

Faire la différence face à la crise climatique, tout un art !

« Les artistes sont particulièrement bien placé-e-s pour faire face aux défis climatiques, pour réinventer le monde et créer une nouvelle narration, » déclare Sveinung Nygaard (Sven), compositeur et m...