Des bâtisseurs et bâtisseuses de la paix en devenir

Devnir un-e artisan-e de paix 2021

11/08/2021
LPM report 2021 square

 

Nma Dahir
Nma Dahir

« Je suis très heureuse d'avoir participé au cours Devenir un-e artisan-e de paix. Nous avons appris les vraies couleurs de l'islam ! » écrit Nma Dahir, 18 ans, diplômée du lycée d'Erbil, capitale de la région kurde du nord de l'Iraq. « Après avoir suivi ce cours, je suis totalement impliquée dans ce domaine et je veux en apprendre davantage pour pouvoir l'appliquer dans ma vie et l'enseigner aux autres ! » 

Le cours auquel elle faisait référence faisait partie du programme du Caux Forum Online 2021. Conçu et dispensé par l'imam et présentateur britannique Ajmal Masroor, il explore de manière interactive et au rythme rapide la grande variété de références des écritures saintes de l'islam à la construction la paix.

Le contenu m'a fait réaliser à quel point il est facile pour nous de vivre nos vies en paix.

Nadeem Jahangir
Nadeem Jahangir

Pour Nadeem Jahangir, ingénieur en logiciel à Lahore, au Pakistan, le cours a été le meilleur auquel il ait participé. « Le formateur a été un excellent guide, enseignant que, selon la perspective islamique, l'invitation à la paix est très claire. Le contenu m'a fait réaliser à quel point il est facile pour nous de vivre nos vies en paix. »

 

Nigar Sultana
Nigar Sultana

Lorsqu'on lui a demandé ce qu'elle avait appris de ce cours, Nigar Sultana, récemment diplômée en littérature anglaise, originaire du Bangladesh, a répondu succinctement : « Premièrement, nos croyances ne font pas de nous une meilleure personne, mais notre comportement le fait. Deuxièmement, la paix ne peut être maintenue par aucune force, elle ne peut être obtenue que par la compréhension mutuelle. Et troisièmement, avant toute discussion sur la religion, nous devrions avoir une bonne connaissance de la religion. »

Nos croyances ne font pas de nous une meilleure personne, mais notre comportement le fait.

Tareq Layka
Tarek Layka

Tareq Layka, dentiste et militant pour la paix en Syrie, a relevé plusieurs éléments du cours. Premièrement, la relation tripartite qui est au cœur de l'enseignement islamique : avec Dieu, avec nous-mêmes, et avec les autres.

Deuxièmement, « l'attitude formidable et tolérante que le cours encourage et dont nous avons désespérément besoin pour tolérer nos différences et accepter les autres ». Ce point lui tenait particulièrement à cœur, lui qui avait vécu un conflit « que beaucoup de gens attribuent à l'intolérance religieuse ».

Troisièmement, « l'importance de construire la paix en nous-mêmes pour pouvoir la transmettre aux autres ». Et quatrièmement, « comment être modéré, en religion et dans la vie ». « En fin de compte, a-t-il dit, le cours m'a apporté une compréhension totalement nouvelle et complète de la vie, de la justice, de la paix et de bien d'autres choses encore ! »

Le cours m'a apporté une compréhension totalement nouvelle et complète de la vie, de la justice, de la paix et de bien d'autres choses encore ! 

Nishat Aunjum
Nishat Aunjum

Un participant somalien, qui a souhaité rester anonyme, a également fait une découverte : le rétablissement de la paix et la résolution des conflits sont des piliers fondamentaux des enseignements et de la pratique islamiques. Il avait pensé qu'elles étaient uniquement promues par les pays occidentaux.

Pour Nishat Aunjum, étudiante en Paix et Conflits à l'université de Dhaka, au Bangladesh, le cours a mis en lumière les causes profondes des idées fausses sur l'islam et lui a fait découvrir « la voie à suivre pour aider ma communauté à sortir des ténèbres de l'erreur et à construire une société plus éclairée ».

Le cours a définitivement élargi mon horizon sur ces questions et a contribué à mettre en lumière le fait que le changement doit se produire en nous avant toute autre personne. 

Murad Elmaryami
Murad Elmaryami

Murad Elmaryami, un étudiant en médecine libyen vivant en Malaisie, a courageusement déclaré qu'il avait appris de nouvelles choses sur lui-même grâce au module « Paix intérieure » : qu'il y avait des conflits en lui qui devaient être résolus avant qu'il puisse s'occuper des préoccupations ou des problèmes de quelqu'un d'autre. Il a déclaré : « Le cours a définitivement élargi mon horizon sur ces questions et a contribué à mettre en lumière le fait que le changement doit se produire en nous avant toute autre personne. » Il a conclu que « pour atteindre cette phase de paix intérieure, je dois m'instruire davantage sur les problèmes de colère, sur le pardon et l'intelligence émotionnelle. »

 

Taylor Garrett
Taylor Garrett

 

Apportant un point de vue non-musulman, Taylor Garrett, citoyenne américaine et récemment diplômée d'un master en relations internationales et diplomatie de l'université de Leiden, aux Pays-Bas, a apprécié le don de l'imam Ajmal « d’inspirer les participant-e-s à repenser les valeurs fondamentales de l'islam et leur pertinence dans nos vies à tous, musulmans ou non ».

Nous sommes vraiment tous dans le même bateau !

Tous les participant-e-s ont apprécié la diversité du groupe et « l'engagement réel et authentique avec des artisan-e-s de la paix du monde entier, qui cherchent à développer la paix intérieure et extérieure dans leurs propres communautés locales », comme l'a dit Taylor.

« Nous sommes vraiment tous dans le même bateau », a-t-elle conclu.

 

 

Rédigé par Peter Riddell, Coordinateur de Devenir un-e artisan-e de paix

 

 

 

 

Featured Story
Off

sur le même thème

Patrick Magee 600x600

« Là où commence le deuil - Construire des ponts après la bombe de Brighton » : Un enteretien avec Patrick Magee

Le deuxième épisode de la série « Stories for Changemakers » s’inscrivant dans le programme Des outils pour les acteurs et actrices du changement s’est tenu le 25 août dernier, avec une interview de P...

Summer Academy 2021 screenshot square

Créer un réseau de personnes capables de résoudre les problèmes pour construire un avenir sûr et durable

L'Académie d'été sur le climat, la terre et la sécurité 2021 a réuni 29 participants de 20 pays. De l'Égypte et du Sénégal aux États-Unis et à la Thaïlande, les fenêtres de Zoom se sont ouvertes penda...

Salima Mahamoudou 21 July 2021 FDFA workshop CDES 2021

Refaire un monde en péril

Le Dialogue de Caux sur l'Environnement et la Sécurité (CDES) 2021 s'est déroulé en ligne du 20 au 30 juillet, pour la deuxième année consécutive, comprenant trois plénières ouvertes et sept ateliers....

CL 2021 Hope square

Un voyage de l'incertitude à la possibilité

La conférence Leadership créatif 2021 a emmené les participants dans un voyage de six jours « de l’incertitude à la possibilité ». Du 25 au 31 juillet, 150 participants en ligne vivant dans plus de 50...

FDFA Baobabcowherd-1 Noah Elhardt through WikiCommons square with logos

Une voie vers la paix et la prospérité en Afrique de l’Ouest et du centre

Dans le cadre du partenariat qui les lie, la Fondation Initiatives et Changement Suisse (I&C) et le Département fédéral suisse des affaires étrangères (Division Paix et droits de l’homme) ont organisé...

Choir Musical Stories

Histoires de Caux en musique

« Quelle magnifique présentation d'histoires et de musique », a commenté un participant du seul événement en personne du Caux Forum Online 2021 qui a eu lieu le 1 août 2021 dans le Hall principal du C...

ICBE 2021 square white background

Les entreprises durables ont besoin d'un objectif plus grand que le simple profit

« Les entreprises et les industries ont besoin d'un objectif allant au-delà du profit », a déclaré Sunil Mathur, le directeur général de Siemens Inde et Asie du Sud, avant de poursuivre : « Les object...

Stephanie Buri and Nick Foster Opening Ceremony Caux Forum 2021

Cérémonie d'ouverture du Caux Forum Online 2021: perspectives suisses sur la paix

Le 5 juillet, le Caux Forum Online 2021 s'est ouvert avec un panel intitulé "La paix : perspectives suisses hier, aujourd’hui et demain" qui célébrait le 75ème anniversaire de Caux en tant que centre ...

Dhanasree Jayaram CDES 2020

Prêter une plus grande attention aux liens entre environnement et sécurité

La sécurité alimentaire est une clé pour comprendre le lien complexe entre le climat et la sécurité, expliqua Dhanasree Jayaram, professeure assistante au département de géopolitique et de relations i...

Shrouk Gamal

« Une meilleure version de moi-même »

« La conférence m'a montré à quel point j'aime faire la connaissance de nouvelles personnes. Les participant-e-s à notre groupe de dialogue m'ont posé des questions qu'on ne m'avait jamais posées aup...

ZimbaWomen credit: ZimbaWomen

Construire une économie durable avec l'entrepreneuriat féminin

Peace N. Kuteesa, co-fondatrice de Zimba Women, est convaincue de l'importance de fournir aux femmes les outils et les ressources nécessaires pour participer à l’économie et développer leurs communaut...

Hani Abou Fadel

« Ce sont les histoires qui façonnent les êtres humains »

« Cette conférence extraordinaire m'a permis d'être plus ambitieux, plus honnête intellectuellement et plus coherent avec moi-même» dit Hani Abou Fadel du Liban après sa participation à la conférence ...

Harmen van Dijk

Comment poursuivre le développement personnel : « Il suffit de commencer quelque part ! »

Pourquoi un diplomate met-il sa carrière en péril et abandonne-t-il un poste prestigieux pour faire quelque chose de complètement différent ? Découvrez ce qui a poussé Harmen van Dijk à quitter le ser...

CDES 2020 IofC Bards meditation bowl square

Faire la différence face à la crise climatique, tout un art !

« Les artistes sont particulièrement bien placé-e-s pour faire face aux défis climatiques, pour réinventer le monde et créer une nouvelle narration, » déclare Sveinung Nygaard (Sven), compositeur et m...