Devenir un-e artisan-e de paix 2020

Par Sabica Pardesi

12/08/2020
Sabica Pardesi
Sabica Pardesi

 

Sabica Pardesi a 24 ans et a participé cette année à la version en ligne du programme « Devenir un-e artisan-e de paix ». Elle a étudié les beaux-arts et poursuit actuellement un Master en marché numérique (digital business). Ses recherches portent sur les start-ups numériques à forte croissance en Afrique du Sud et sur le marketing numérique. Elle est passionnée par l'impact social pouvant résulter d’initiatives créatives et entrepreneuriales.

« Je suis vraiment reconnaissante envers la personne qui m'a fait découvrir le programme d’Initiatives et Changement « Devenir un-e artisan-e de paix » ! Ce programme a changé ma vie à bien des égards. Il m'a ouvert les yeux sur des choses que nous savons tous en théorie, mais que nous ne mettons pas vraiment en pratique de manière active et consciente. Voici donc quelques-unes de mes réflexions sur le programme et pourquoi je l'ai tant apprécié.

Dès le début, je me suis sentie en sécurité et entourée de participants avides d’en apprendre plus. Je m'attendais à assister à une conférence, mais le cours était plutôt sous forme de dialogue avec des histoires personnelles. Ensemble nous avons exploré le « pourquoi » de la construction de la paix. C'était une expérience unique où des personnes de différents milieux, cultures et chemins de vie se sont réunies pour comprendre ce que signifie la paix.

Ceux et celles qui ont grandi dans un foyer musulman connaissent les bases des enseignements islamiques, les piliers de l’Islam et les qualités sublimes du Prophète. Pourtant, nous pratiquons seulement ce qui nous convient, ce qui nous semble approprié au contexte et ce qui répond à nos attentes. En l’espace de quelques jours, nous avons étudié en profondeur l'Islam comme moyen de préserver la vie. Nous sommes parti-e-s des principes fondamentaux des enseignements islamiques et coraniques, des luttes, de la vie du Prophète et des concepts de loyauté et de citoyenneté mondiale, pour finalement arriver aux qualités essentielles d'un-e artisan-e de la paix, le tout ponctué d'histoires et d'exemples.

L'Islam est synonyme de paix. Ce n'est pas une couverture que l’on peut utiliser pour se couvrir quand on a froid, mais quelque chose qui doit être travaillé, internalisé, accepté et respecté. Alors, la chaleur viendra de l'intérieur. Nous n'aurons plus besoin de nous sentir accepté-e-s, entendu-e-s, suivi-e-s. Nous verrons que tout est suffisant. Nous ne pouvons pas être des artisan-e-s de paix sans d'abord accéder à cette paix intérieure. Une manière de la découvrir est d’accepter qu’il y a une force supérieure. Dans l'Islam, lorsque nous reconnaissons que Dieu est unique, nous reconnaissons qu’Il sait et voit tout. Réaliser que je ne suis jamais seule a été comme recevoir un gros câlin. La présence de Dieu est éternelle et permet de développer la prise de conscience. En effet, c'est quelque chose qui se pratique et se développe au fil du temps. Pour devenir plus conscient-e-s, nous devons porter attention à chacune de nos intentions, actions et paroles.

Avant ce cours, j'étais juste une personne qui cherchait à changer le monde et à répandre la paix comme une autre. Nous les jeunes, nous portons en nous la colère et la douleur transmises par nos parents, par nos nations et nos préjugés culturels. Nous sommes prompts à pointer du doigt les injustices et à faire de grandes déclarations. Cela n’est pas mal en soi, mais souvent nous ne prenons pas en compte les effets à long terme. Cela m'a vraiment fait réfléchir à la façon dont le bien que nous faisons est à court terme ; nous traitons les symptômes et non la cause. Cela découle d'un manque de connaissances et de l’envie de victoires faciles. Nous vivons dans un monde où nous cherchons continuellement à sortir du lot, à devenir meilleur-e-s que les autres. Mais une société pacifique ne peut exister que si nous acceptons nos différences et si nous nous accueillons les uns les autres.

Après ce cours, je veux toujours changer le monde, mais je sais maintenant que la paix ne doit pas être seulement répandue, elle doit être cultivée et entretenue. Pour cela, je dois développer ma conscience de moi-même et les qualités des artisan-e-s de paix, mais aussi approfondir mes connaissances et être patiente. Issue d'une génération qui cherche avant tout la gratification immédiate, nous sommes confronté-e-s à un défi de taille. Mais peut-être que les prochaines générations pourront en récolter les fruits. »

 

Featured Story
Off

sur le même thème

Arpan Yagnik

Arpan Yagnik: Gravir des montagnes

Arpan Yagnik, participant à la conférence sur le Leadership créatif de l'année dernière et membre de l'équipe du IofC Hub 2021, parle à Mary Lean de créativité, de peur et de vocation. ...

YAP 2021 article square

Programme des jeunes ambassadeurs et ambassadrices 2021 : Apprendre à écouter

En découvrant le Programme des jeunes ambassadeurs (YAP) sur Google, Agustina Zahrotul Jannah, étudiante en droit indonésienne, s'est sentie à la fois enthousiaste et désespérée. Enthousiaste parce qu...

Zero waste square for social media

Un mode de vie zéro déchet, un mode de vie durable

Comment Sofia Syodorenko s'est-elle impliquée dans le mouvement zéro déchet, et qu'est-ce que cela représente pour elle ? Aujourd'hui présidente de Foundations for Freedom, elle est également représen...

YAP goes online

Le Programme des jeunes ambassadeurs et ambassadrices passe à un format en ligne

Le Programme des jeunes ambassadeurs et ambassadrices (YAP) est passé cet été pour la première fois à un format en ligne, après six années de croissance et de développement continus et une pause en 20...

Patrick Magee 600x600

« Là où commence le deuil - Construire des ponts après la bombe de Brighton » : Un enteretien avec Patrick Magee

Le deuxième épisode de la série « Stories for Changemakers » s’inscrivant dans le programme Des outils pour les acteurs et actrices du changement s’est tenu le 25 août dernier, avec une interview de P...

Summer Academy 2021 screenshot square

Créer un réseau de personnes capables de résoudre les problèmes pour construire un avenir sûr et durable

L'Académie d'été sur le climat, la terre et la sécurité 2021 a réuni 29 participants de 20 pays. De l'Égypte et du Sénégal aux États-Unis et à la Thaïlande, les fenêtres de Zoom se sont ouvertes penda...

Salima Mahamoudou 21 July 2021 FDFA workshop CDES 2021

Refaire un monde en péril

Le Dialogue de Caux sur l'Environnement et la Sécurité (CDES) 2021 s'est déroulé en ligne du 20 au 30 juillet, pour la deuxième année consécutive, comprenant trois plénières ouvertes et sept ateliers....

CL 2021 Hope square

Un voyage de l'incertitude à la possibilité

La conférence Leadership créatif 2021 a emmené les participants dans un voyage de six jours « de l’incertitude à la possibilité ». Du 25 au 31 juillet, 150 participants en ligne vivant dans plus de 50...

FDFA Baobabcowherd-1 Noah Elhardt through WikiCommons square with logos

Une voie vers la paix et la prospérité en Afrique de l’Ouest et du centre

Dans le cadre du partenariat qui les lie, la Fondation Initiatives et Changement Suisse (I&C) et le Département fédéral suisse des affaires étrangères (Division Paix et droits de l’homme) ont organisé...

LPM report 2021 square

Des bâtisseurs et bâtisseuses de la paix en devenir

« Je suis très heureuse d'avoir participé au cours Devenir un-e artisan-e de paix. Nous avons appris les vraies couleurs de l'islam ! » écrit Nma Dahir, 18 ans, diplômée du lycée d'Erbil, capitale de ...

Choir Musical Stories

Histoires de Caux en musique

« Quelle magnifique présentation d'histoires et de musique », a commenté un participant du deuxième événement en personne du Caux Forum Online 2021 qui a eu lieu le 1 août 2021 dans le Hall principal ...

Books for changemakers

Books for Changemakers

Un club de lecture bimensuel en anglais pour vous ressourcer avec d'autres acteurs et actrices du changement. Plongez dans des ressources et des idées importantes et inspirantes, connectez-vous avec d...

ICBE 2021 square white background

Les entreprises durables ont besoin d'un objectif plus grand que le simple profit

« Les entreprises et les industries ont besoin d'un objectif allant au-delà du profit », a déclaré Sunil Mathur, le directeur général de Siemens Inde et Asie du Sud, avant de poursuivre : « Les object...

Stephanie Buri and Nick Foster Opening Ceremony Caux Forum 2021

Cérémonie d'ouverture du Caux Forum Online 2021: perspectives suisses sur la paix

Le 5 juillet, le Caux Forum Online 2021 s'est ouvert avec un panel intitulé "La paix : perspectives suisses hier, aujourd’hui et demain" qui célébrait le 75ème anniversaire de Caux en tant que centre ...

Dhanasree Jayaram CDES 2020

Prêter une plus grande attention aux liens entre environnement et sécurité

La sécurité alimentaire est une clé pour comprendre le lien complexe entre le climat et la sécurité, expliqua Dhanasree Jayaram, professeure assistante au département de géopolitique et de relations i...