Devenir un-e artisan-e de paix 2020

Par Sabica Pardesi

12/08/2020
Sabica Pardesi
Sabica Pardesi

 

Sabica Pardesi a 24 ans et a participé cette année à la version en ligne du programme « Devenir un-e artisan-e de paix ». Elle a étudié les beaux-arts et poursuit actuellement un Master en marché numérique (digital business). Ses recherches portent sur les start-ups numériques à forte croissance en Afrique du Sud et sur le marketing numérique. Elle est passionnée par l'impact social pouvant résulter d’initiatives créatives et entrepreneuriales.

« Je suis vraiment reconnaissante envers la personne qui m'a fait découvrir le programme d’Initiatives et Changement « Devenir un-e artisan-e de paix » ! Ce programme a changé ma vie à bien des égards. Il m'a ouvert les yeux sur des choses que nous savons tous en théorie, mais que nous ne mettons pas vraiment en pratique de manière active et consciente. Voici donc quelques-unes de mes réflexions sur le programme et pourquoi je l'ai tant apprécié.

Dès le début, je me suis sentie en sécurité et entourée de participants avides d’en apprendre plus. Je m'attendais à assister à une conférence, mais le cours était plutôt sous forme de dialogue avec des histoires personnelles. Ensemble nous avons exploré le « pourquoi » de la construction de la paix. C'était une expérience unique où des personnes de différents milieux, cultures et chemins de vie se sont réunies pour comprendre ce que signifie la paix.

Ceux et celles qui ont grandi dans un foyer musulman connaissent les bases des enseignements islamiques, les piliers de l’Islam et les qualités sublimes du Prophète. Pourtant, nous pratiquons seulement ce qui nous convient, ce qui nous semble approprié au contexte et ce qui répond à nos attentes. En l’espace de quelques jours, nous avons étudié en profondeur l'Islam comme moyen de préserver la vie. Nous sommes parti-e-s des principes fondamentaux des enseignements islamiques et coraniques, des luttes, de la vie du Prophète et des concepts de loyauté et de citoyenneté mondiale, pour finalement arriver aux qualités essentielles d'un-e artisan-e de la paix, le tout ponctué d'histoires et d'exemples.

L'Islam est synonyme de paix. Ce n'est pas une couverture que l’on peut utiliser pour se couvrir quand on a froid, mais quelque chose qui doit être travaillé, internalisé, accepté et respecté. Alors, la chaleur viendra de l'intérieur. Nous n'aurons plus besoin de nous sentir accepté-e-s, entendu-e-s, suivi-e-s. Nous verrons que tout est suffisant. Nous ne pouvons pas être des artisan-e-s de paix sans d'abord accéder à cette paix intérieure. Une manière de la découvrir est d’accepter qu’il y a une force supérieure. Dans l'Islam, lorsque nous reconnaissons que Dieu est unique, nous reconnaissons qu’Il sait et voit tout. Réaliser que je ne suis jamais seule a été comme recevoir un gros câlin. La présence de Dieu est éternelle et permet de développer la prise de conscience. En effet, c'est quelque chose qui se pratique et se développe au fil du temps. Pour devenir plus conscient-e-s, nous devons porter attention à chacune de nos intentions, actions et paroles.

Avant ce cours, j'étais juste une personne qui cherchait à changer le monde et à répandre la paix comme une autre. Nous les jeunes, nous portons en nous la colère et la douleur transmises par nos parents, par nos nations et nos préjugés culturels. Nous sommes prompts à pointer du doigt les injustices et à faire de grandes déclarations. Cela n’est pas mal en soi, mais souvent nous ne prenons pas en compte les effets à long terme. Cela m'a vraiment fait réfléchir à la façon dont le bien que nous faisons est à court terme ; nous traitons les symptômes et non la cause. Cela découle d'un manque de connaissances et de l’envie de victoires faciles. Nous vivons dans un monde où nous cherchons continuellement à sortir du lot, à devenir meilleur-e-s que les autres. Mais une société pacifique ne peut exister que si nous acceptons nos différences et si nous nous accueillons les uns les autres.

Après ce cours, je veux toujours changer le monde, mais je sais maintenant que la paix ne doit pas être seulement répandue, elle doit être cultivée et entretenue. Pour cela, je dois développer ma conscience de moi-même et les qualités des artisan-e-s de paix, mais aussi approfondir mes connaissances et être patiente. Issue d'une génération qui cherche avant tout la gratification immédiate, nous sommes confronté-e-s à un défi de taille. Mais peut-être que les prochaines générations pourront en récolter les fruits. »

 

Featured Story
Off

sur le même thème

Mohammed Abu-Nimer

Mohammed Abu-Nimer: Le dialogue ou comment créer une paix durable

Mohammed Abu-Nimer enseigne la paix internationale et la résolution des conflits à la School of International Service de l'American University de Washington. Il est également conseiller principal aupr...

SCreenshot keywords T4C 2020

Des outils pour les acteurs et actrices du changement - Façonner l'avenir ensemble par le dialogue

Pouvez-vous vraiment écouter ? Et si nous avions tous et toutes le pouvoir de rendre nos communautés plus cohésives et plus inclusives en commençant à nous écouter véritablement les un-e-s les autres ...

Irina Fedorenko CDES 2020 screenshot

Dialogue de Caux sur l'environnement et la sécurité

Le Dialogue de Caux sur l'environnement et la sécurité a frappé fort pour sa première édition en ligne, avec plus de 15 sessions et 450 participant-e-s cumulé-e-s. Les expert-e-s ont discuté des liens...

CL 2020 piano at the opening

Leadership créatif - Ensemble pour le changement

La conférence « Leadership créatif » a emmené les participant-e-s dans un parcours de six jours d’introspection pour découvrir ce qu'est le leadership créatif et quel leader se trouve en chacun-e d’en...

ELB 2020 livestream panel 2 with camera

Leadership éthique dans le buisness - Leadership pour une économie résiliente

La conférence "Leadership éthique dans le Business", les 25 et 26 juin 2020, a donné le coup d'envoi du premier Caux Forum en ligne. Elle proposait une expérience diversifiée avec des panels en direct...

Summer Academy 2020 screenshot participants cropped credit: Alan Channer

Académie d'été 2020 : de vastes possibilités pour l'avenir

Les réactions enthousiastes des participant-e-s à l'Académie d'été 2020 sur la Terre, le Climat et la Sécurité ont justifié la décision difficile qui avait été prise d’effectuer la formation en ligne....

Karina Cheah

Surmonter les défis des groupes de dialogue en ligne

Je n'ai jamais été à Caux. C'était la pensée qui me revenait à l’idée de co-animer un groupe de parole en ligne dans le cadre du Dialogue de Caux sur l'Environnement et la Sécurité. Et je n'avais jama...

CDLS 2019 Chau Duncan

Réinventer la roue : Le modèle d'investissement régénérateur d'Earthbanc

Chau Tang-Duncan, co-fondatrice et directrice opérationnelle d'Earthbanc, vient régulièrement à Caux depuis 2010, où elle a commencé à s’approprier le rôle qu'elle pouvait jouer pour relier les person...

Tony Rinaudo

Tony Rinaudo : Pour un meilleur avenir au Niger

Pourquoi un agriculteur australien qui s'est installé en Afrique dans les années 1980 serait-il appelé le "créateur de forêts" ? Tony Rinaudo, conseiller de World Vision Australia pour l'action climat...

CDES teaser theme square FR

"La terre et la sécurité en Afrique subsaharienne: évaluer les risques et chercher une réponse"

Dans le cadre du Caux Forum Online 2020, la fondation Initiatives et Changement Suisse et le Département fédéral suisse des affaires étrangères (Division de la sécurité humaine) ont organisé une vidéo...

Caux Palace view night

Le climat et l'économie dans le monde post-COVID

Alors que le confinement et les restrictions de voyage liés à la pandémie commencent lentement à s'atténuer et qu'un retour à la vie normale semble se rapprocher, nous nous trouvons à un moment critiq...

Nazarene Mannie

Mon expérience d'apprentissage: Nazrene Mannie

Découvrez notre entretien avec Nazrene Mannie, Directrice exécutive du Global Apprenticeship Network (GAN). "Mon expérience d'apprentissage" (My Learning Story) espère devenir une expérience d'apprent...

Daniel Clements

Du changement personnel à la direction de la conférence : Daniel Clements

Daniel Clements, le coordinateur de l’édition 2020 de Leadership créatif, n'aurait jamais rejoint Initiatives et Changement si son père ne lui avait pas conseillé, l’année dernière, de participer au ...

Sezan Eyrich

«[Les frontières] sont en fait assez fragiles. Elles n’existent qu’à travers l'idée que nous ne savons pas nous connecter à nous-mêmes et aux autres »

En 2018, Sezan Eyrich passe un semestre à Varsovie pour étudier les sciences politiques. Elle s’intéresse alors aux possibilités de discuter de questions politiques dans un espace bienveillant. C’est ...