Patrick Worms : Aborder des problèmes difficiles dans un environnement magique

CDLS/ILLP: Patrick Worms

01/05/2019
Patrick Worms
Patrick Worms

Il y a cinq ans, Patrick Worms partageait sa passion pour l'agroforesterie et son rôle dans le développement au Parlement européen. Pour son ami de de l’armée allemande, Hartmut Behrend, il y avait là une chance à saisir, et il a insisté pour que Patrick se rende à Caux.  

Intrigué par ces propos qui faisaient l’éloge d'une conférence fantastique ayant lieu dans les nuages dans un palais de conte de fées au-dessus de Montreux, Patrick Worms a décidé d’aller voir par lui-même ce qu’il en était. Il est tombé amoureux de la communauté formée par les personnes participant au Dialogue, mais également du lieu et du sentiment d’accomplir une mission.

Pour ce biologiste travaillant pour le Centre international pour la recherche en agroforesterie, son engouement pour le CDLS a sonné comme une évidence. La multidisciplinarité du CDLS était complètement en phase avec l’approche globale qu’il adopte quand il doit examiner les multiples manières dont les interactions des individu-e-s avec leur environnement peuvent tout changer – depuis leurs moyens de subsistance jusqu’au climat mondial.

Pour Patrick Worms, découvrir le CDLS, ce fut comme « rentrer à la maison, dans un endroit auquel je savais appartenir, mais où je n'avais encore jamais mis un pied ». Que la terre et la sécurité soient interdépendantes n’était pas une idée nouvelle pour lui. En 2008, alors qu’il travaillait pour les dirigeants de la Géorgie, il a vécu l'invasion du pays par la Russie et il fut alors impliqué dans les questions de force brute et de pouvoir militaire. Tout au long de sa carrière, il a toujours senti qu’il était important de construire des ponts entre les mondes de la nature, du développement et de la sécurité au sens militaire du terme. Des spécialistes de tous les domaines ont dû apprendre à travailler ensemble pour parvenir à gérer une planète aussi surpeuplée que malmenée.

Deux ans après son premier séjour à Caux, Patrick était déjà très impliqué dans l’organisation des dialogues annuels. Il fait aujourd’hui partie du comité directeur du CDLS.

En tant que conseiller principal en politiques scientifiques au Centre international pour la recherche en agroforesterie de Nairobi, Patrick Worms est en charge de la stratégie et des relations avec les donateurs et donatrices en Europe. Au cœur de son travail, il y a eu la conviction, renforcée au fil des ans par le CDLS, que la terre et le sol sont aussi des questions de sécurité.

Pourquoi Patrick Worms est-il retourné à Caux ? Selon lui, c'est parce que Caux traite de problèmes difficiles et complexes, depuis les montagnes, à l'abri des pressions quotidiennes et dans une atmosphère de calme et de réflexion. Plus que toute autre conférence à laquelle il a participé, le CDLS réunit des personnes d'horizons différents et cela rend possible des discussions particulièrement productives qui seraient inimaginables ailleurs. « L’incroyable diversité des personnes qui participent au CDLS a été pour moi une révélation, raconte-t-il. Dans quel autre endroit pouvez-vous rencontrer un secrétaire général adjoint de l'OTAN, des agroforestiers nord-coréens et un fermier tigréen hyperactif ? »

Patrick Worms a également été séduit par l’esprit de service qui prédomine à Caux. « Travailler ensemble physiquement pour offrir de la nourriture aux autres plutôt que de ne faire que parler fut une expérience... magique », explique-t-il. Caux n'est pas un centre de conférences que les gens quittent à la fin de la journée : ils viennent ici pour vivre, dormir, manger, parler, jouer et se servir les uns, les unes, les autres. Désormais, le CDLS est un rendez-vous incontournable de la routine annuelle de Patrick Worms.

Le CDLS a par ailleurs été une nouvelle source d’inspiration et de vigueur qui a renouvelé son travail au sein du Centre international pour la recherche en agroforesterie. Il collabore aujourd’hui avec l'équipe du CDLS dans le but d'élargir son impact et son influence et de l'aider à accéder à plus de ressources.

------

L'ILLP vise à mieux comprendre la corrélation entre dégradation des terres et sécurité humaine et à instaurer un climat de confiance, indispensable à la mise en place de collaborations efficaces sur le terrain et de « partenariats terre-paix ». L’ILLP est un programme créé par Initiatives et Changement International et, à ce titre, il inspire, forme et connecte les individu-e-s afin de répondre aux besoins mondiaux, à commencer par les leurs.

Entre autres activités, l'ILLP organise chaque année le Dialogue de Caux sur la terre et la sécurité (CDLS) dans le village suisse de Caux, en partenariat avec Initiatives et Changement Suisse, la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CNULCD) et l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Le CDLS est bien plus qu'un simple Dialogue annuel. Il est le cœur d'un réseau croissant de professionnel-le-s qui travaillent sur tous les aspects de la sécurité humaine et de la restauration des écosystèmes. Ces professionnel-le-s se soutiennent mutuellement, partagent des informations et collaborent ensemble.

Featured Story
Off

sur le même thème

Iman Al Ghafari, ILLP, CDLS

Iman Al Ghafari: Starting from the individual in Syria

Iman Al Ghafari’s career has long been centred around building peace in Syria. She has been involved with Initiatives of Change for a number of years, leading Creators of Peace Circles in her native S...

ILLP group under the tree

Sai Kishore Nellore : Donner aux petits exploitants agricoles les moyens de réaliser leur potentiel

Après avoir servi dans l’armée de l’air indienne pendant treize ans, Sai Kishore Nellore a décidé de travailler dans le domaine du changement climatique pendant son master à Aberystwyth, au Pays de Ga...

Ash Domah

Ash Domah : Planter des arbres dans le désert

Dans son enfance, partagée avec son frère jumeau à l’île Maurice, Ash Domah passait la plupart de son temps dans la nature, entouré d’arbres et de plantes. Sa passion aujourd’hui est de planter des ar...

YAP

Pour relancer une Europe inachevée 2018 - Temps forts

Les temps forts de Pour relancer une Europe inachevée 2018 en vidéo...

CDLS

À la rencontre du réseau Initiatives pour la terre, la vie et la paix (ILLP)

L'ILLP vise à mieux comprendre la corrélation entre dégradation des terres et sécurité humaine et à instaurer un climat de confiance, indispensable à la mise en place de collaborations efficaces sur l...

Digital privacy

La sécurité numérique est-elle vraiment une affaire privée ?

Malgré le règlement général sur la protection des données, ou GDPR, qui permet aux utilisateurs et utilisatrices en ligne de protéger leurs données privées, je clique aveuglément sur « J’accepte » à p...

CDLS 2018 discussion

Alan Channer : L’engagement d'un cinéaste pour la terre, la vie et la paix

Alan Channer travaillait sur un projet de paix dans le comté de Baringo, dans les zones arides du nord du Kenya, lorsqu'il a été invité à participer à la conférence « Restaurer les terres dégradées » ...

Katowice Climate Change Conference

Initiatives pour la terre, la vie et la paix au Sommet des Nations Unies à Katowice

« Nous ne faisons pas assez pour prévenir des changements climatiques irréversibles et catastrophiques… c’est le défi sur lequel les leaders de notre génération seront jugés ». C’est avec ces mots que...

Towards an Inclusive Peace

« C’est le moment ou jamais de travailler au développement d’une société plus inclusive »

Le dernier jour de l’édition 2018 de la conférence « Vers une paix inclusive » a été consacré aux défis que constituent la réintégration et la déradicalisation de celles et ceux qui ont commis des act...

Découvrez les temps forts de Leadership éthique dans le business 2018!

Les temps forts de Leadership éthique dans le business 2018 en vidéo...

Caux Forum

Découvrez les temps forts de La gouvernance équitable pour une meilleure sécurité humaine 2018!

Les temps forts de La gouvernance équitable pour une meilleure sécurité humaine 2018 en vidéo...

JGHS plenary

Originaire d’un pays déchiré par la guerre et déléguée du Prix Nobel de la paix

Raghad Al Saadi était l’une des intervenant-e-s de la conférence « La gouvernance équitable pour la sécurité humaine » de cette année. Raghad a été déplacée avec sa famille lors des différents conflit...

ELB 2018

Définir l’impact des technologies de rupture

Les technologies telles que l’intelligence artificielle, la robotique, la réalité virtuelle, l’impression en 3D et la technologie blockchain, ont transformé notre monde en créant un impact sur notre f...

ELB

Concilier éthique et profit - le pari de deux entrepreneurs romands

En 2013, Christophe Barman est âgé de 29 ans et CEO d’une société prospère. Lors d’une soirée organisée par son entreprise, il apprend qu’un plan de fusion a été orchestré par l’un des actionnaires. N...