Soyez audacieux et ne renoncez jamais !

Programme de Caux pour la paix et le leadership 2017

24/08/2017
Caux Peace and Leadership Programme 2017

 

« Caux est un endroit qui fait grandir » a déclaré Phoebe Gill, responsable du  Programme de Caux pour la paix et le leadership (CPLP), un programme de formation et de service de quatre semaines qui s’est tenu en parallèle du Caux Forum. Cet été, deux « promos » ont pu profiter de ce programme : l’une du 26 juin au 27 juillet et l’autre du 23 juillet au 18 août 2017, réunissant en tout 110 personnes venant de 40 pays différents.

Le programme reflète l’approche d’Initiatives et Changement qui se base sur le temps de silence, le récit d’histoires, la prise de décision en conscience et selon certaines valeurs, la communication interculturelle et intergénérationnelle et le travail d'équipe. Les participant-e-s ont appliqué les compétences développées au cours du programme à leur service dans les différents départements qui contribuent à la réussite du Caux Forum. Ils ont été encouragés à comprendre comment le changement personnel peut conduire au changement global et à rentrer chez eux pour contribuer aux efforts de consolidation de la paix dans leurs propres foyer et communauté.

Pour nombre de participant-e-s, l'expérience de Caux a bouleversé leur vie. Hina, originaire du quartier déchiré par les conflits de Lyari à Karachi, au Pakistan, est venue pour la première fois à Caux. Elle a décrit comment la violence des gangs, promue par le gouvernement, fait fuir les locaux de leur quartier pourtant riche en ressources et leur complique l’accès aux biens et aux services.

Après avoir obtenu un diplôme de commerce en 2009, Hina s'est impliquée avec une ONG locale œuvrant pour la justice sociale et les droits des femmes. « Depuis l'enfance, nous sommes confrontés à la violence, a-t-elle déclaré. Trop de gens sont morts sous nos yeux. Cela faisait partie de notre quotidien. Mais en 2009, j'ai commencé à comprendre que ce qui se passait dans ma communauté n'était pas normal. »

L’escalade de la violence à Lyari entre 2013 et 2014, et une attaque sur un marché local ont conduit Hina à participer à l’organisation d’une manifestation. En dépit de la peur des gens de quitter leur foyer, des centaines de personnes sont descendues dans la rue, et les protestations ont eu droit à une couverture médiatique locale et internationale. Cela a donné à la communauté l'accès aux autorités locales, a permis de faire appliquer la loi et d’ouvrir un dialogue sur les problèmes locaux. « Vous devez être audacieux, prendre l'initiative et ne jamais abandonner, afin d’élever votre voix aussi haut que possible », a déclaré Hina.

L'expérience d’Hina à Caux a encore élargi son point de vue. « C'est un endroit très diversifié, respectueux et ouvert, a-t-elle déclaré. Chacun a la même opportunité de partager ses idées, de se présenter et de prendre des initiatives. » Elle espère réussir à implémenter la notion de service spécifique à Caux dans l'ONG pour laquelle elle travaille actuellement. « J'aime l'idée d'encourager les jeunes à se servir mutuellement en fonction de leurs compétences. »

Sidra et Sawsan Raslan, deux sœurs qui vivent et étudient à Damas, en Syrie, faisaient parties de la promo 2016 du programme CPLP. Elles sont ensuite rentrées chez elles désireuses d'appliquer ce qu'elles avaient appris à Caux mais ont trouvé cela difficile dans un contexte de guerre. « Personne n'a soutenu notre idée de paix intérieure, les gens se sont concentrés sur la guerre, a expliqué Sidra. Le fait qu'il est dangereux de sortir, a également fait perdre aux gens la petite motivation qu'ils avaient à se joindre à nous. »

À Caux en 2016, les sœurs avaient rencontré Jin In, fondatrice de 4Girls GLocal Leadership, une organisation de changement social travaillant à rendre autonome les filles. Elles sont restées en contact tout au long de l'année : « Elle nous a dit que notre problème était que nous voulions mettre en œuvre notre vision du changement, mais que nous n'avions jamais demandé aux gens quel était leur propre vision », a dit Sidra. « Nous avons donc fait un sondage auprès de jeunes syriennes vivant dans différents pays. » Elles ont reçu plus de 100 réponses sur les espoirs et les rêves des jeunes filles pour leur communauté. Les résultats ont été publiés dans certains journaux internationaux. Elles ont maintenant l'intention de commencer des ateliers et des cercles de paix inspirés par ceux du programme Femmes artisans de paix et bien sûr en lien avec les réponses qu'elles ont reçues.

Elles sont venues à Caux cette année pour « trouver encore plus d'inspiration ». Elles ont pu interagir avec des membres d’I&C Zimbabwe qui ont également été victimes de violence au sein de leur communauté. « Ils nous ont donné des idées que nous pouvons mettre en œuvre dans notre pays, a déclaré Sidra. Nous allons créer des ateliers dans les écoles afin d’apporter la paix et le changement de manière indirecte. »

Le Programme de Caux pour la paix et le leadership sera reconduit l'an prochain. La première session aura lieu du 23 juin au 23 juillet 2018 et la deuxième session du 19 juillet au 18 août 2018. Restez à l'écoute pour connaitre les dates d'inscription !

Par Tara Howell et Zélie Antier, Communications interns 2017

 

Featured Story
On

sur le même thème

Abeda Nasrat CPLP

«.Afghanistan m'a donné des racines et le Danemark des ailes»

Abeda Nasrat est âgée de deux ans lorsqu’elle arrive au Danemark en tant que réfugiée afghane. Actuellement, elle étudie le droit à l'université de Copenhague et travaille comme étudiante assistante à...

Sebastian Hasse CPLP

Culture, origines et liberté

"La rencontre de personnes ayant des racines culturelles différentes des miennes m'a questionné et m'a submergé à maintes reprises. Mais ce sont précisément ces rencontres qui m'ont permis de grandir ...

Harshani Bathwadana Sri Lanka

Avoir le courage d'apporter de l'espoir

Originaire du Sri Lanka, Harshani Bathwadana raconte comment elle a trouvé le courage d'apporter de l'espoir à des milliers de jeunes filles en contribuant à leur éducation....

Redempta CPLP Talks 1

Libérer les filles pour qu'elles puissent étudier

«Il y a un acte de compassion qui continue à avoir une influence immense sur mon existence.» -Originaire de Nakuru au Kenya, Redempta Muibu raconte comment sa participation en 2015 au programme de Cau...

Sara Taleb

Le Liban mérite mieux

Le 4 août 2020, l’explosion qui s’est malheureusement produite à Beyrouth, la capitale libanaise, a choqué le monde entier. L’explosion a ravagé la ville, faisant de nombreuses victimes et des dégâts ...

Antoine Chelala

Par-delà les décombres : les blessures invisibles de Beyrouth

Cette série a pour objectif de partager les réflexions et les actions courageuses prises par des jeunes du monde entier, à commencer par nos amis de Beyrouth qui ont fait preuve d'un courage et d'une ...

Mohammed Abu-Nimer

Mohammed Abu-Nimer: Le dialogue ou comment créer une paix durable

Mohammed Abu-Nimer enseigne la paix internationale et la résolution des conflits à la School of International Service de l'American University de Washington. Il est également conseiller principal aupr...

Sabica Pardesi

Devenir un-e artisan-e de paix 2020

« Je suis vraiment reconnaissante envers la personne qui m'a fait découvrir le programme d’Initiatives et Changement « Devenir un-e artisan-e de paix » ! Ce programme a changé ma vie à bien des égards...

Irina Fedorenko CDES 2020 screenshot

Dialogue de Caux sur l'environnement et la sécurité

Le Dialogue de Caux sur l'environnement et la sécurité a frappé fort pour sa première édition en ligne, avec plus de 15 sessions et 450 participant-e-s cumulé-e-s. Les expert-e-s ont discuté des liens...

CL 2020 piano at the opening

Leadership créatif - Ensemble pour le changement

La conférence « Leadership créatif » a emmené les participant-e-s dans un parcours de six jours d’introspection pour découvrir ce qu'est le leadership créatif et quel leader se trouve en chacun-e d’en...

SCreenshot keywords T4C 2020

Des outils pour les acteurs et actrices du changement - Façonner l'avenir ensemble par le dialogue

Pouvez-vous vraiment écouter ? Et si nous avions tous et toutes le pouvoir de rendre nos communautés plus cohésives et plus inclusives en commençant à nous écouter véritablement les un-e-s les autres ...

ELB 2020 livestream panel 2 with camera

Leadership éthique dans le buisness - Leadership pour une économie résiliente

La conférence "Leadership éthique dans le Business", les 25 et 26 juin 2020, a donné le coup d'envoi du premier Caux Forum en ligne. Elle proposait une expérience diversifiée avec des panels en direct...

Summer Academy 2020 screenshot participants cropped credit: Alan Channer

Académie d'été 2020 : de vastes possibilités pour l'avenir

Les réactions enthousiastes des participant-e-s à l'Académie d'été 2020 sur la Terre, le Climat et la Sécurité ont justifié la décision difficile qui avait été prise d’effectuer la formation en ligne....

CDLS 2019 Chau Duncan

Réinventer la roue : Le modèle d'investissement régénérateur d'Earthbanc

Chau Tang-Duncan, co-fondatrice et directrice opérationnelle d'Earthbanc, vient régulièrement à Caux depuis 2010, où elle a commencé à s’approprier le rôle qu'elle pouvait jouer pour relier les person...

Karina Cheah

Surmonter les défis des groupes de dialogue en ligne

Je n'ai jamais été à Caux. C'était la pensée qui me revenait à l’idée de co-animer un groupe de parole en ligne dans le cadre du Dialogue de Caux sur l'Environnement et la Sécurité. Et je n'avais jama...