Soyons l’Europe que nous espérons

Pour relancer une Europe inachevée 2017

25/08/2017
AEUB 2018

 

En Europe, même là où les populistes ne gagnent pas les élections, leurs discours blâmant les immigrant-e-s et les minorités dominent le débat politique. Beaucoup de citoyens et citoyennes perdent confiance en l'intégration comme meilleur moyen d'assurer la paix, la sécurité et la prospérité. Il y a une tendance à s’isoler, à se replier en groupes en fonction de son ethnie, de ses croyances religieuses ou de sa classe. Une telle polarisation affecte profondément la manière dont les européens travaillent ensemble pour le bien commun.

Du 17 au 21 juillet, Pour relancer une Europe inachevée (AEUB) a rassemblé 150 participant-e-s venus de toutes l'Europe et au-delà, issus de différentes générations, ethnies et religions, afin d'explorer les moyens efficaces de faire face à ces problèmes.

Pour la troisième année consécutive, le programme des Young Ambassadors (YAP), destiné aux jeunes de 18 à 25 ans, faisait partie intégrante de la rencontre. Cinquante et un jeunes ambassadeurs, soutenus par huit anciens élèves du programme YAP, ont suivis pendant deux jours une formation intensive comprenant un volet de découverte personnelle, juste avant le début de la rencontre. Ils ont ensuite pris part à la rencontre, représentant la voix de la jeune génération européenne.

Les principaux objectifs d'AEUB cette année étaient de donner de l'espoir et d'inspirer : en proposant des exemples concrets d'initiatives qui génèrent de la confiance, en explorant différentes méthodologies de dialogue au sein de sociétés divisées, en permettant aux participants de s'écouter et en mettant en contact des personnes travaillant sur des initiatives semblables afin d’échanger ou de  créer des partenariats.

Au cours de la première matinée, Jo Berry et Patrick Magee ont tenu un discours puissant. En 1984, Patrick Magee a placé une bombe de l’IRA dans un hôtel à Brighton, au Royaume-Uni, tuant le père de Jo Berry - le député conservateur Sir Anthony Berry. « Je n'avais pas besoin qu’il me présente des excuses », a déclaré Jo Berry. « J'avais besoin de le voir en tant qu'être humain. » Jo Berry préconise l'empathie comme l'arme la plus forte pour passer de « son histoire personnelle » à une nouvelle histoire partagée permettant de mettre fin aux conflits. Même si Patrick Magee porte le fardeau de savoir qu'il a profondément meurtri Jo Berry, tous les deux continuent à explorer leur humanité commune, en reconnaissant que la guerre prive les combattants d'une capacité - pourtant essentielle – qu’est la capacité à faire preuve d’empathie et à voir le monde à travers les yeux des autres. Au total, ils ont pris la parole en public, côte à côte, à plus de 150 occasions.

Tout au long de la conférence, Lana Biba et Txema Perez, de l'École de théâtre physique de Londres, ont jouées de brèves, silencieuses et non conventionnelles scénettes sur le thème de la Pleine conscience par le jeu. Ils représentaient l'une des huit équipes à faire découvrir l’une des formations offertes par les équipes d’I&C et des organisations partenaires dans différentes parties de l'Europe pour lutter contre la polarisation et construire la confiance.

Chaque journée démarrait par un temps de silence en petits groupes communautaires, groupes qui se retrouvaient plus tard dans la journée pour partager leurs histoires et expériences personnelles. Un participant a commenté : « J'ai adoré le temps de partage des histoires de chacun en petits groupes parce que cela a créé un lien de confiance et de respect. J'ai constaté une fois de plus que nous avons tous lutté dans nos vies et que la compassion est la clé d'une meilleure interaction avec ceux qui nous entourent. »

Le soir, différents programmes ont permis aux participants de découvrir les initiatives de chacun et de célébrer la diversité culturelle en Europe. Un soir a eu lieu la première de The Man Who built Peace (L’homme qui a construit la paix), un nouveau film sur Frank Buchman, le fondateur d'Initiatives et Changement.

« La conférence m'a fait prendre conscience que peu importe notre différence, nous avons tous quelque chose en commun : notre humanité », a déclaré un participant. « Quelles que soient nos différences, il y a toujours des liens communs que nous pouvons utiliser comme base de dialogue, de confiance et de paix, pour créer l'Europe que nous espérons. » Un autre participant a dit : « Il est rare de trouver un endroit pour la paix de l'esprit et de l'âme, où les gens ne vous jugent pas, mais essayent simplement d'accepter et d'aimer inconditionnellement. Caux a été ce lieu pour moi. »

 

Featured Story
On

sur le même thème

YAP goes online

Le Programme des jeunes ambassadeurs et ambassadrices passe à un format en ligne

Le Programme des jeunes ambassadeurs et ambassadrices (YAP) est passé cet été pour la première fois à un format en ligne, après six années de croissance et de développement continus et une pause en 20...

Patrick Magee 600x600

« Là où commence le deuil - Construire des ponts après la bombe de Brighton » : Un enteretien avec Patrick Magee

Le deuxième épisode de la série « Stories for Changemakers » s’inscrivant dans le programme Des outils pour les acteurs et actrices du changement s’est tenu le 25 août dernier, avec une interview de P...

Summer Academy 2021 screenshot square

Créer un réseau de personnes capables de résoudre les problèmes pour construire un avenir sûr et durable

L'Académie d'été sur le climat, la terre et la sécurité 2021 a réuni 29 participants de 20 pays. De l'Égypte et du Sénégal aux États-Unis et à la Thaïlande, les fenêtres de Zoom se sont ouvertes penda...

Salima Mahamoudou 21 July 2021 FDFA workshop CDES 2021

Refaire un monde en péril

Le Dialogue de Caux sur l'Environnement et la Sécurité (CDES) 2021 s'est déroulé en ligne du 20 au 30 juillet, pour la deuxième année consécutive, comprenant trois plénières ouvertes et sept ateliers....

CL 2021 Hope square

Un voyage de l'incertitude à la possibilité

La conférence Leadership créatif 2021 a emmené les participants dans un voyage de six jours « de l’incertitude à la possibilité ». Du 25 au 31 juillet, 150 participants en ligne vivant dans plus de 50...

FDFA Baobabcowherd-1 Noah Elhardt through WikiCommons square with logos

Une voie vers la paix et la prospérité en Afrique de l’Ouest et du centre

Dans le cadre du partenariat qui les lie, la Fondation Initiatives et Changement Suisse (I&C) et le Département fédéral suisse des affaires étrangères (Division Paix et droits de l’homme) ont organisé...

LPM report 2021 square

Des bâtisseurs et bâtisseuses de la paix en devenir

« Je suis très heureuse d'avoir participé au cours Devenir un-e artisan-e de paix. Nous avons appris les vraies couleurs de l'islam ! » écrit Nma Dahir, 18 ans, diplômée du lycée d'Erbil, capitale de ...

Choir Musical Stories

Histoires de Caux en musique

« Quelle magnifique présentation d'histoires et de musique », a commenté un participant du seul événement en personne du Caux Forum Online 2021 qui a eu lieu le 1 août 2021 dans le Hall principal du C...

ICBE 2021 square white background

Les entreprises durables ont besoin d'un objectif plus grand que le simple profit

« Les entreprises et les industries ont besoin d'un objectif allant au-delà du profit », a déclaré Sunil Mathur, le directeur général de Siemens Inde et Asie du Sud, avant de poursuivre : « Les object...

Stephanie Buri and Nick Foster Opening Ceremony Caux Forum 2021

Cérémonie d'ouverture du Caux Forum Online 2021: perspectives suisses sur la paix

Le 5 juillet, le Caux Forum Online 2021 s'est ouvert avec un panel intitulé "La paix : perspectives suisses hier, aujourd’hui et demain" qui célébrait le 75ème anniversaire de Caux en tant que centre ...

Dhanasree Jayaram CDES 2020

Prêter une plus grande attention aux liens entre environnement et sécurité

La sécurité alimentaire est une clé pour comprendre le lien complexe entre le climat et la sécurité, expliqua Dhanasree Jayaram, professeure assistante au département de géopolitique et de relations i...

Shrouk Gamal

« Une meilleure version de moi-même »

« La conférence m'a montré à quel point j'aime faire la connaissance de nouvelles personnes. Les participant-e-s à notre groupe de dialogue m'ont posé des questions qu'on ne m'avait jamais posées aup...

ZimbaWomen credit: ZimbaWomen

Construire une économie durable avec l'entrepreneuriat féminin

Peace N. Kuteesa, co-fondatrice de Zimba Women, est convaincue de l'importance de fournir aux femmes les outils et les ressources nécessaires pour participer à l’économie et développer leurs communaut...

Hani Abou Fadel

« Ce sont les histoires qui façonnent les êtres humains »

« Cette conférence extraordinaire m'a permis d'être plus ambitieux, plus honnête intellectuellement et plus coherent avec moi-même» dit Hani Abou Fadel du Liban après sa participation à la conférence ...

Harmen van Dijk

Comment poursuivre le développement personnel : « Il suffit de commencer quelque part ! »

Pourquoi un diplomate met-il sa carrière en péril et abandonne-t-il un poste prestigieux pour faire quelque chose de complètement différent ? Découvrez ce qui a poussé Harmen van Dijk à quitter le ser...