Une jeune militante afghane se bat pour l’émancipation des jeunes filles et des femmes

Programme Caux Scholars 2017

31/07/2017
Caux Scholars Program 2017

 

Il y a quatre ans, elle était la première jeune fille à faire du vélo dans son quartier de Kaboul. Aujourd’hui, c’est une jeune de 21 ans qui défend l’émancipation des jeunes femmes en Afghanistan. Sahar Fetrat était l’une des 20 participants au programme Caux Scholars (CSP)) 2017, qui s’est tenu pendant quatre semaines au cours du Caux Forum. CSP est un programme de formation intensive portant sur le thème de l’analyse, de la transformation et de la résolution des conflits, qui vise à former les participants à la résolution des conflits au sein de leurs communautés.

Sahar est non seulement étudiante, mais aussi journaliste et fondatrice d’une société de production audiovisuelle. Elle se définit comme une militante des droits des femmes qui croit au pouvoir de la narration. La majorité de son travail consiste à défendre et susciter une prise de conscience sur les questions sociales relatives aux femmes,en utilisant des vidéos pour sensibiliser les personnes de son pays.

Comme la plupart des jeunes afghanes, elle a été victime de sexisme, de discrimination et de harcèlement quand elle était jeune. « Ma famille s’est toujours sentie concernée par les droits des femmes. Ma sœur m’a toujours répété que les femmes devraient affirmer leur place et pénétrer les sphères dont on leur refuse l’entrée » m’a confié Sahar.

Une grande partie de son inspiration lui vient aussi de sa mère. « Elle était féministe sans le savoir. Elle nous a inculqué l’égalité et n’a jamais préféré notre frère à nous. Elle m’a soutenu du peu qu’elle pouvait » a expliqué Sahar.

Elle avait 14 ans lorsqu’elle a découvert le concept du féminisme. Elle trouvait injuste le fait que seuls les garçons avaient le droit de prendre la parole devant la classe, elle a donc contesté cette inégalité. « Le professeur m’a traité de vilaine féministe. Je me suis alors renseignée sur ce que cela voulait dire et j’ai adoré l’idée d’être une féministe » a déclaré Sahar.


A chaque fois qu’elle tenait une caméra entre ses mains, elle se sentait assez forte pour affronter les hommes qui la harcelaient en disant : « Tu te verras à la télé ». Elle a initié des débats et discussions dans les médias sur la question des femmes victimes de harcèlement de rue quotidiennement en Afghanistan.

C’est ce qui l’a inspiré à fonder sa propre société de production. Celle-ci a pour but de fournir une plateforme sûre, pour permettre aux femmes d’exprimer leurs problèmes et de s’émanciper à travers l’apprentissage de nouvelles techniques de tournage habituellement réservées aux hommes.

Sahar tente de briser le stéréotype selon lequel les populations hors de l’Occident ne connaissent pas le féminisme. « Je me sens le devoir d’expliquer à la population ce que le féminisme signifie pour moi, mais je trouve aussi que les gens devraient faire leurs propres recherches à ce sujet » a déclaré Sahar.

« Les gens prétendent toujours que notre plus gros problème est d’être opprimées par la burqa. Mais le problème des femmes afghanes n’est pas la burqa : notre liberté ne se mesure pas à la longueur de nos jupes. Les défis auxquels nous faisons face se résument surtout à affirmer notre existence » a-t-elle ajouté.

Sahar espère pouvoir transmettre son message et inciter d’autres participants au programme Caux Scholars à agir pour créer un « réseau international de consœurs » où les filles peuvent se soutenir entre elles. « Au début, lorsque j’ai commencé à faire du vélo à Kaboul, on me harcelait. Mais aujourd’hui les filles font du vélo avec assurance. C’est là un signe de grand espoir » a-t-elle dit. « Je pense qu’il y a une force. Je crois au pouvoir des femmes ; le futur sera meilleur pour les jeunes filles d’aujourd’hui » a-t-elle conclu.

 

Featured Story
On

sur le même thème

Patrick Magee 600x600

« Là où commence le deuil - Construire des ponts après la bombe de Brighton » : Un enteretien avec Patrick Magee

Le deuxième épisode de la série « Stories for Changemakers » s’inscrivant dans le programme Des outils pour les acteurs et actrices du changement s’est tenu le 25 août dernier, avec une interview de P...

Summer Academy 2021 screenshot square

Créer un réseau de personnes capables de résoudre les problèmes pour construire un avenir sûr et durable

L'Académie d'été sur le climat, la terre et la sécurité 2021 a réuni 29 participants de 20 pays. De l'Égypte et du Sénégal aux États-Unis et à la Thaïlande, les fenêtres de Zoom se sont ouvertes penda...

Salima Mahamoudou 21 July 2021 FDFA workshop CDES 2021

Refaire un monde en péril

Le Dialogue de Caux sur l'Environnement et la Sécurité (CDES) 2021 s'est déroulé en ligne du 20 au 30 juillet, pour la deuxième année consécutive, comprenant trois plénières ouvertes et sept ateliers....

CL 2021 Hope square

Un voyage de l'incertitude à la possibilité

La conférence Leadership créatif 2021 a emmené les participants dans un voyage de six jours « de l’incertitude à la possibilité ». Du 25 au 31 juillet, 150 participants en ligne vivant dans plus de 50...

FDFA Baobabcowherd-1 Noah Elhardt through WikiCommons square with logos

Une voie vers la paix et la prospérité en Afrique de l’Ouest et du centre

Dans le cadre du partenariat qui les lie, la Fondation Initiatives et Changement Suisse (I&C) et le Département fédéral suisse des affaires étrangères (Division Paix et droits de l’homme) ont organisé...

LPM report 2021 square

Des bâtisseurs et bâtisseuses de la paix en devenir

« Je suis très heureuse d'avoir participé au cours Devenir un-e artisan-e de paix. Nous avons appris les vraies couleurs de l'islam ! » écrit Nma Dahir, 18 ans, diplômée du lycée d'Erbil, capitale de ...

Choir Musical Stories

Histoires de Caux en musique

« Quelle magnifique présentation d'histoires et de musique », a commenté un participant du seul événement en personne du Caux Forum Online 2021 qui a eu lieu le 1 août 2021 dans le Hall principal du C...

ICBE 2021 square white background

Les entreprises durables ont besoin d'un objectif plus grand que le simple profit

« Les entreprises et les industries ont besoin d'un objectif allant au-delà du profit », a déclaré Sunil Mathur, le directeur général de Siemens Inde et Asie du Sud, avant de poursuivre : « Les object...

Stephanie Buri and Nick Foster Opening Ceremony Caux Forum 2021

Cérémonie d'ouverture du Caux Forum Online 2021: perspectives suisses sur la paix

Le 5 juillet, le Caux Forum Online 2021 s'est ouvert avec un panel intitulé "La paix : perspectives suisses hier, aujourd’hui et demain" qui célébrait le 75ème anniversaire de Caux en tant que centre ...

Dhanasree Jayaram CDES 2020

Prêter une plus grande attention aux liens entre environnement et sécurité

La sécurité alimentaire est une clé pour comprendre le lien complexe entre le climat et la sécurité, expliqua Dhanasree Jayaram, professeure assistante au département de géopolitique et de relations i...

Shrouk Gamal

« Une meilleure version de moi-même »

« La conférence m'a montré à quel point j'aime faire la connaissance de nouvelles personnes. Les participant-e-s à notre groupe de dialogue m'ont posé des questions qu'on ne m'avait jamais posées aup...

ZimbaWomen credit: ZimbaWomen

Construire une économie durable avec l'entrepreneuriat féminin

Peace N. Kuteesa, co-fondatrice de Zimba Women, est convaincue de l'importance de fournir aux femmes les outils et les ressources nécessaires pour participer à l’économie et développer leurs communaut...

Hani Abou Fadel

« Ce sont les histoires qui façonnent les êtres humains »

« Cette conférence extraordinaire m'a permis d'être plus ambitieux, plus honnête intellectuellement et plus coherent avec moi-même» dit Hani Abou Fadel du Liban après sa participation à la conférence ...

Harmen van Dijk

Comment poursuivre le développement personnel : « Il suffit de commencer quelque part ! »

Pourquoi un diplomate met-il sa carrière en péril et abandonne-t-il un poste prestigieux pour faire quelque chose de complètement différent ? Découvrez ce qui a poussé Harmen van Dijk à quitter le ser...

CDES 2020 IofC Bards meditation bowl square

Faire la différence face à la crise climatique, tout un art !

« Les artistes sont particulièrement bien placé-e-s pour faire face aux défis climatiques, pour réinventer le monde et créer une nouvelle narration, » déclare Sveinung Nygaard (Sven), compositeur et m...